Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Guy BEDOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Guy BEDOS   Sam 7 Aoû - 12:23

http://www.greatsong.net/BIOGRAPHIE-GUY-BEDOS,99996388.html





Guy Bedos



La Biographie



Guy Bedos est né le 15 juin 1934 à Alger, dans une Algérie coloniale. Il y passe son enfance entre sa mère et son beau-père qui dirige une scierie. Enfant, il est choqué de la dureté avec laquelle sont traités les Arabes par les colons. Plus tard, il déclarera qu'il a passé sa vie à expier les horreurs du colonialisme. Cette opposition à son milieu d'origine le pousse à fuir très tôt sa famille, à l'âge de quinze ans. Il veut se lancer dans une carrière d'artiste à Paris.

Il entre quelques années plus tard à l'école de la rue Blanche, devenue depuis l'École Nationale Supérieure des Arts et des Techniques du Théâtre. Il débute sa carrière d'acteur, en 1955, dans le film de Marc Allégret, « Futures Vedettes » aux côtés de Jean Marais, Brigitte Bardot et Mylène Demongeot. Il apparaît ensuite dans « Les Tricheurs » de Marcel Carné, « Le Caporal épinglé » de Jean Renoir ou « Ce Soir ou jamais » de Michel Deville. En 1963, Guy Bedos rencontre Jean-Loup Dabadie, avec lequel il écrira plus de deux cents textes de sketches. Il fait ses débuts comme artiste de music hall en 1965, et interprète des chansons au côté de Barbara. Il s'essaye comme scénariste avec la réalisation de deux courts-métrages : « Quand le soleil dort » en 1954 et « La Revenante» en 1960. Puis, il débute sa carrière d'humoriste avec Sophie Daumier, devenue sa femme. Ils font partie d'une même bande de copains qui deviendront célèbres, comme par exemple Jean-Paul Belmondo ou Jean Rochefort. Ils vont être un des couples les plus médiatisés de l'époque et vont connaître le succès avec le sketch « La drague ».

Leur duo, à la vie comme à la scène, durera jusqu'en 1975, date à laquelle Guy Bedos se lance dans une carrière solo. Guy Bedos a été marié trois fois et a cinq enfants, Philippe, né en 1955, fils de Sophie Daumier qu'il reconnaîtra plus tard, Leslie, Mélanie, Nicolas et Victoria, née en 1983. Sa carrière solo, lui permet de dévoiler son personnage au « sale caractère », cynique et même parfois féroce, particulièrement avec les hommes politiques dont il dénonce l'hypocrisie, la bêtise, la corruption et l'indifférence.

Ce professionnel de la satire aime à dire « Je suis un homme libre, je n'ai aucun devoir de réserve vis-à-vis de quiconque, ni carte de parti ». Parallèlement, il poursuit une carrière au théâtre classique et joue dans des pièces comme « Monsieur Chasse » de Georges Feydeau. Sa carrière cinématographique est liée à celle du réalisateur Yves Robert qui lui offre, en 1964, son premier grand rôle dans « Les Copains » aux côtés de Philippe Noiret, Pierre Mondy, Claude Rich et Tsilla Chelton. En 1970, Claude Berri le met à l'affiche du film « Le Pistonné », la suite du « Vieil homme et l'enfant », un film où l'on voit apparaître Coluche, mais aussi Jean-Pierre Marielle ou Claude Piéplu. Il retrouve Yves Robert en 1976 pour jouer Simon, son personnage le plus connu, dans « Un éléphant ça trompe énormément » et sa suite « Nous irons tous au Paradis » en 1977. Son succès et ses triomphes sur scène ne se démentent pas et il obtient notamment, en 1990, le Molière du meilleur « one-man-show » pour son spectacle au Zenith.

Ses apparitions aux cinémas restent peu nombreuses, par exemple dans « Sauve-toi, Lola » de Michel Drach, « Réveillon chez Bob » de Denys Granier-Deferre, « Contre l'oubli » de Patrice Chéreau et « Le Bal des casse-pieds » de son ami Yves Robert. Plus récemment, il est revu sur le grand écran dans « Les Clefs de bagnole » de Laurent Baffie ou « La Jungle » de Mathieu Delaporte. Il apparaît aussi dans des productions pour la télévision comme « Chère Marianne » « C'est la vie camarade! », « Une famille pas comme les autres » ou plus récemment dans la série « Kamelott ». Son talent l'a également amené à réaliser et interpréter de nombreux spectacles, dont un avec Michel Boujenah et Smaïn, intitulé « Un, deux, trois, soleil » et un en duo avec Muriel Robin en 1992 : « Bedos / Robin ». Son actualité : « Survivre avec les loups », de Véra Belmont qui est sorti le 16 janvier 2008. C'est l'histoire véridique d'une petite fille de huit ans qui a parcouru l'Europe nazie à la recherche de ses parents et qui, pour survivre, a intégré une meute de loups et est devenue l'une des leurs.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Sam 7 Aoû - 12:34

http://www.evene.fr/celebre/biographie/guy-bedos-826.php





Guy Bedos


Humoriste français

Né à Alger, Algérie le 15 juin 1934

« Je vais bien. Et si tout le monde allait aussi bien que moi, j'irais beaucoup mieux »
Guy Bedos

Biographie de Guy Bedos
Son enfance se déroulant dans l'Algérie coloniale, Guy Bedos grandit dans un environnement de clivage et de mépris. Il aborde les scènes du music-hall avant de se lancer dans une carrière d'humoriste. Un film, 'Dragées au poivre', lui permet d'entamer sa carrière d'artiste ; il y rencontre Sophie Daumier. Dès lors, il se lie à cette jeune comédienne à la scène mais également dans la vie. Leur alliance est loin d'être infructueuse, puisque nombre de leurs sketches, tel 'Les Vacances à Marrakech', deviennent des classiques. Ils se séparent, mais Guy Bedos ne délaisse pas la scène pour autant et s'essaie en solo, il obtient notamment en 1990 le molière du Meilleur one-man show pour son spectacle au Zénith. Malgré son humour grinçant et son engagement politique prononcé, la virulence de ses propos ne dénigre en rien son bagou. Il réapparaît sur scène en duo avec Muriel Robin et retrouve son éloquence de toujours. Depuis, c'est en solo qu'il reprend la route avec son nouveau one-man show 'En piste'.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Sam 7 Aoû - 12:41

http://www.verylou.com/People/Bio/Item/guy_bedos-357.sls

Biographie
Humoriste, écrivain, acteur, scénariste, dialoguiste

Adolescence

Il fait sa première apparition dans le film Futures Vedettes de Marc Allégret.
A 20 ans il est incarcéré au fort de Vincennes, refusant de se battre en guerre d'Algérie

Ses Amours

Guy Bedos a été marié trois fois, avec Karen Blanguernon, Sophie Daumier et Joë. Il a 4 enfants, Leslie (née en 1957, de son mariage avec Karen), Mélanie (née en 1977, hors mariage), Nicolas né en 1980[4] et Victoria, née en 1983 (de son mariage avec Joë).

Son enfance

En 1949 la famille Bedos quitte l'Algérie pour Rueil-Malmaison, près de Paris.

Oeuvres

Filmographie :

Cinéma :

2008 Survivre avec les loups de Véra Belmont
2006 La Jungle de Mathieu Delaporte avec Guy Bedos
2003 Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie avec Guy Bedos
1997 Sous les pieds des femmes de Rachida Krim avec Guy Bedos
1996 Un homme est tombé dans la rue de Dominique Roulet
1992 Le Bal des casse-pieds de Yves Robert avec Guy Bedos
1997 Il est génial papy! de Michel Drach avec Guy Bedos
1987 Sauve-toi, Lola de Michel Drach avec Guy Bedos
1984 Réveillon chez Bob de Denys Granier-Deferre avec Mireille darc
1980 Même les mômes ont du vague à l'âme de Jean-Louis Daniel
1977 Nous irons tous au paradis de Yves Robert avec Guy Bedos
1976 Un éléphant ça trompe énormément de Yves Robert
1974 Le Jardin qui bascule de Guy Gilles avec Guy Bedos
1972 L'Oeuf de Jean Herman avec Guy Bedos
1971 Pouce de Pierre Badel avec Guy Bedos
1970 le Pistonné de Claude Berri avec Guy Bedos
1969 Appelez-moi Mathilde de Pierre Mondy avec Guy Bedos
1966 Sept hommes et une garce de Bernard Borderie avec Guy Bedos
1964 Aimez-vous les femmes? de Jean Léon avec Guy Bedos
1964 Les Copains de Yves Robert avec Guy Bedos
1963 Dragées au poivre de Jacques Baratier avec Guy Bedos
1963 Soupe aux poulets de Philippe Agostini avec Guy Bedos
1962 L'Empire de la nuit de Pierre Grimblat avec Guy Bedos
1962 Le Caporal épinglé de Jean Renoir avec Guy Bedos
1961 Ce soir ou jamais de Michel Deville avec Guy Bedos
1960 La Millième fenêtre de Robert Ménégoz avec Guy Bedos
1960 La Revenante de Jacques Poitrenaud avec Guy Bedos, Mireille darc
1955 Futures vedettes de Marc Allégret avec Brigitte Bardot, Guy Bedos

Télévision :

2007 : Kaamelott - Livre V : Anton
2005 : Une Famille pas comme les autres
2003 : C'est la vie, camarade!
1999-2001 : Chère Marianne (série TV de cinq épisodes)
1987 : Bonne chance, Monsieur PIC
1963 : Les Raisins verts

Théâtre :

2009 : Le Voyage de Victor de Nicolas Bedos, mise en scène de l'auteur, Théâtre de la Madeleine
2007 : Hier, aujourd'hui, demain de Guy Bedos et Jean-Loup Dabadie, mise en scène Roger Louret, Théâtre du Rond-Point
2006 : En piste ! de Guy Bedos, mise en scène Roger Louret, Théâtre national de Nice
2004 : Sortie de scène de Nicolas Bedos, mise en scène Daniel Benoin, Théâtre national de Nice
2003 : Guy Bedos de Guy Bedos, Nicolas Bedos et Gérard Miller, mise en scène Jean-Michel Ribes, Théâtre national de Nice
1997 : Dérapage d'après Arthur Miller, mise en scène Jérôme Savary, Théâtre de Paris
1993 : La Résistible Ascension d'Arturo Ui de Bertolt Brecht, mise en scène Jérôme Savary, Théâtre national de Chaillot
1968 : Service de nuit de Muriel Box et Sidney Box, mise en scène Jacques Mauclair
1962 : L'Idée d'Élodie de Michel André, mise en scène Jean Le Poulain, Théâtre Michel
1959 : Bon Week-End Mr. Bennett d'Arthur Watkyn, mise en scène Michel Vitold, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
1956 : Le Miroir d'Armand Salacrou, mise en scène Henri Rollan, Théâtre des Ambassadeurs
1956 : Le mari ne compte pas de Roger-Ferdinand, mise en scène Jacques Morel, Théâtre Edouard VII
1955 : Jeux de princes de Jean Loynel, Petit Marigny
1954 : Les Pas perdus de Pierre Gascar, Théâtre Fontaine

Livres :

Le Jour et l'heure, Stock, 2008
Sarko and Co, Le cherche-Midi 2007
Mémoires d’outre-mère, Stock, 2005
Bête de scène, Hors Collection, 2005
Arrêtez le monde je veux descendre, Le Cherche-Midi, 2003
Journal d'un mégalo, Seuil, 1999
Pointes, piques et répliques, Le Cherche-Midi, 1998
Merci pour tout, Seuil, 1996
Envie de jouer, Seuil, 1995
Inconsolable et gai, Seuil, 1995
Petites drôleries et autres méchancetés sans importance, Seuil, 1989
Je craque, Calmann-Lévy, 1976

Sa carrière

En 1965, il débute au music-hall au côté de Barbara, puis se lance dans une carrière d'humoriste en formant un duo avec Sophie Daumier. Après leur séparation en 1977, il se lance dans une carrière solo, tout en s'affirmant comme un acteur accompli au cinéma et dans des téléfilms.

Depuis, il a réalisé et interprété de nombreux spectacles, dont un avec Michel Boujenah et Smaïn intitulé Un, deux, trois, soleil et un en duo avec Muriel Robin en 1992.

Il a aussi joué dans des pièces de théâtre comme La Résistible Ascension d'Arturo Ui de Bertolt Brecht. Il aurait également joué dans des pièces d'Arthur Miller.

Il contribue aussi régulièrement dans l'hebdomadaire satirique Siné Hebdo crée par le dessinateur Siné dont il a pris la défense lorsque celui-ci fut accusé d'antisémitisme.

Distinctions :

Molière du meilleur One Man Show en 1990

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Sam 7 Aoû - 12:49

http://www.web-libre.org/dossiers/guy-bedos,2629.html


Guy Bedos : acteur, humoriste, scénariste et artiste français de music-hall


Guy Bedos est né le 15 juin 1934 à Alger, dans une Algérie coloniale. Il y passe son enfance entre sa mère et son beau-père qui dirige une scierie. Enfant, il est choqué de la dureté avec laquelle sont traités les Arabes par les colons. Plus tard, il déclarera qu'il a passé sa vie à expier les horreurs du colonialisme. Cette opposition à son milieu d'origine le pousse à fuir très tôt sa famille, à l'âge de quinze ans. Il veut se lancer dans une carrière d'artiste à Paris]Paris.


Il entre quelques années plus tard à l'école de la rue Blanche, devenue depuis l'École Nationale Supérieure des Arts et des Techniques du Théâtre. Il débute sa carrière d'acteur, en 1955, dans le film de Marc Allégret, « Futures Vedettes » aux côtés de Jean Marais, Brigitte Bardot et Mylène Demongeot. Il apparaît ensuite dans « Les Tricheurs » de Marcel Carné, « Le Caporal épinglé » de Jean Renoir ou « Ce Soir ou jamais » de Michel Deville. En 1963, Guy Bedos rencontre Jean-Loup Dabadie, avec lequel il écrira plus de deux cents textes de sketches. Il fait ses débuts comme artiste de music hall en 1965, et interprète des chansons au côté de Barbara. Il s'essaye comme scénariste avec la réalisation de deux courts-métrages : « Quand le soleil dort » en 1954 et « La Revenante» en 1960. Puis, il débute sa carrière d'humoriste avec Sophie Daumier, devenue sa femme. Ils font partie d'une même bande de copains qui deviendront célèbres, comme par exemple Jean-Paul Belmondo ou Jean Rochefort]Jean Rochefort. Ils vont être un des couples les plus médiatisés de l'époque et vont connaître le succès avec le sketch « La drague ».

Leur duo, à la vie comme à la scène, durera jusqu'en 1975, date à laquelle Guy Bedos se lance dans une carrière solo. Guy Bedos a été marié trois fois et a cinq enfants, Philippe, né en 1955, fils de Sophie Daumier qu'il reconnaîtra plus tard, Leslie, Mélanie, Nicolas et Victoria, née en 1983. Sa carrière solo, lui permet de dévoiler son personnage au « sale caractère », cynique et même parfois féroce, particulièrement avec les hommes politiques dont il dénonce l'hypocrisie, la bêtise, la corruption et l'indifférence.

Ce professionnel de la satire aime à dire « Je suis un homme libre, je n'ai aucun devoir de réserve vis-à-vis de quiconque, ni carte de parti ». Parallèlement, il poursuit une carrière au théâtre classique et joue dans des pièces comme « Monsieur Chasse » de Georges Feydeau. Sa carrière cinématographique est liée à celle du réalisateur Yves Robert qui lui offre, en 1964, son premier grand rôle dans « Les Copains » aux côtés de Philippe Noiret, Pierre Mondy, Claude Rich et Tsilla Chelton. En 1970, Claude Berri le met à l'affiche du film « Le Pistonné », la suite du « Vieil homme et l'enfant », un film où l'on voit apparaître Coluche, mais aussi Jean-Pierre Marielle ou Claude Piéplu. Il retrouve Yves Robert en 1976 pour jouer Simon, son personnage le plus connu, dans « Un éléphant ça trompe énormément » et sa suite « Nous irons tous au Paradis » en 1977. Son succès et ses triomphes sur scène ne se démentent pas et il obtient notamment, en 1990, le Molière du meilleur « one-man-show » pour son spectacle au Zenith.



Ses apparitions aux cinémas restent peu nombreuses, par exemple dans « Sauve-toi, Lola » de Michel Drach, « Réveillon chez Bob » de Denys Granier-Deferre, « Contre l'oubli » de Patrice Chéreau et « Le Bal des casse-pieds » de son ami Yves Robert. Plus récemment, il est revu sur le grand écran dans « Les Clefs de bagnole » de Laurent Baffie ou « La Jungle » de Mathieu Delaporte. Il apparaît aussi dans des productions pour la télévision comme « Chère Marianne » « C'est la vie camarade! », « Une famille pas comme les autres » ou plus récemment dans la série « Kamelott ». Son talent l'a également amené à réaliser et interpréter de nombreux spectacles, dont un avec Michel Boujenah et Smaïn, intitulé « Un, deux, trois, soleil » et un en duo avec Muriel Robin en 1992 : « Bedos / Robin ». Son actualité : « Survivre avec les loups », de Véra Belmont qui est sorti le 16 janvier 2008. C'est l'histoire véridique d'une petite fille de huit ans qui a parcouru l'Europe nazie à la recherche de ses parents et qui, pour survivre, a intégré une meute de loups et est devenue l'une des leurs.

Le Lundi 04 Février 2008 à 17:09
Article écrit par Frédérique.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Sam 7 Aoû - 12:58

Citation :

« Qu'il soit noir, juif ou arabe, un type bien est un type bien et un enfoiré sera toujours un enfoiré. »

Citation :


« Ce qui me console de souffler bientôt ma soixantième bougie, c'est que dans sexagénaire il y a sexe. »

Citation :

« On peut aimer le caviar et avoir envie d'une blanquette de veau. »

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Dim 8 Aoû - 9:35


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Dim 8 Aoû - 9:42


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Dim 8 Aoû - 9:45


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Dim 8 Aoû - 9:50


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Dim 8 Aoû - 9:55


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Dim 8 Aoû - 10:10


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guy BEDOS   Aujourd'hui à 14:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Guy BEDOS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fac Simile de l'Art du Facteur d'Orgue - Dom Bedos
» Sainte-Croix, Bordeaux [Dom Bédos de Celles] 1748
» Son père avait le verbe acide, le fils suit la même lignée...
» Saint-André, Bordeaux [Micot-Danion-Gonzalez] 1766-1982
» Ahlborn Hymnus 350

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS SUR NOS ARTISTES PREFERES. :: Les Comédiens, les Acteurs et Les Humoristes.-
Sauter vers: