Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"   Lun 9 Aoû - 15:50

Citation :

AFP - 09/08/2010 à 11:29


Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"


Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, a affirmé qu'entre être "français ou voyou, il faut choisir", tout en dénonçant "l'inaction de la gauche" en matière de sécurité, lundi sur Europe 1.





photo : Sebastien Bozon, AFP

"Français ou voyou, il faut choisir", a affirmé M. Estrosi, interrogé sur les propositions sécuritaires de Nicolas Sarkozy, notamment la déchéance de la nationalité dans certains cas de crime.
"Nous ne devons pas accepter de laisser dénaturer à la fois les engagements et les propos du président de la République. Mais quand quelqu'un, il y a trois ans, quatre ans, cinq ans, 10 ans, a demandé à accéder à la nationalité française et au terme de cela, refuse un certain nombre de principe et notamment viole la loi en permanence, ce n'est pas acceptable", a affirmé le maire UMP de Nice.
Selon lui, "il appartiendra au Parlement de définir un seuil" à partir duquel l'acquisition de la nationalité française sera prise en compte.
"Bien évidemment, quand on est Français de première génération et que ça fait 30 ans, 40 ans, 50 ans, qu'on a exercé des responsabilités sociales, familiales, dans notre pays, on n'est pas concerné. Mais quelqu'un qui, il y a trois ans, quatre ans, s'est organisé, a voulu, a essayé de démontrer par tous les moyens qu'il avait le droit d'accéder à la nationalité française, nous disons à celui-là : accepter nos lois ou les violer, il faut choisir", a-t-il ajouté.



"En plaidant pour l'inaction, la gauche s'est faite à la fois le complice civique des délinquants et le complice politique du FN pour essayer de tirer tous les dividendes de ce laxisme", a-t-il également affirmé.
Il a jugé que Michel Rocard (Parti socialiste), très virulent à l'égard du chef de l'Etat, était "déconnecté de la réalité". Depuis que M. Rocard "n'a plus exercé de responsabilités politiques, la France a changé", a-t-il plaidé. "Nous sommes aujourd'hui confrontés à l'exigence de sauver notre pacte national et républicain. Devenir français, c'est accepter des devoirs".
Sans se prononcer pour ou contre la proposition du député UMP Eric Ciotti de rendre responsables pénalement les parents de mineurs délinquants, M. Estrosi a dit: "Il ouvre un débat".

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"   Lun 9 Aoû - 16:27

Bien sur on peut partager ce point de vue ou le partager en partie ou ne pas le partager du tout !

Après tout, pour résoudre certains problèmes, il n'est pas interdit d'émettre des idées.....

Non ! Ce qui me dérange Ici, ce sont les donneurs de Leçons !

Et particulièrement ceux qui ne sont pas exemplaires !

Parce que le mot "Voyou" dans sa définition désigne d'abord des personnes aux activités délictueuses....

Définition de "Délictuel" : Se dit d'une faute commise intentionnellement et de la responsabilité encourue de son auteur.
Définition de "Délictueux" : Qui constitue un délit.

Au fait Monsieur Estrosi est-il quelqu'un d'exemplaire ?

Ce "Brillant" Donneur de Leçon, n'a-t-il rien fait de choquant ces derniers mois ?

http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/05/18/christian-estrosi-beneficie-de-deux-appartements-de-fonction_1353676_823448.html

Citation :

Christian Estrosi bénéficierait de deux appartements de fonction à Paris


LEMONDE.FR avec AFP | 18.05.10 | 20h43 • Mis à jour le 19.05.10 | 14h04

Le ministre de l'industrie, Christian Estrosi, accusé par Le Canard enchaîné de disposer de deux logements de fonction à Paris, dont l'un serait occupé par sa fille, a fait visiter, mercredi 19 mai, l'un de ces deux appartements à la presse, affirmant qu'il y vit "avec sa famille". Christian Estrosi a invite les médias afin de répondre "aux informations mensongères et malveillantes publiées par Le Canard enchaîné".

Aux journalistes venus très nombreux dans l'hôtel de Seignelay, rue de Lille (Paris 7e), annexe du ministère des finances, Christian Estrosi a affirmé qu'il logeait "ici avec [sa] famille depuis le mois de juin 2009" quand il a été "nommé ministre en charge de l'industrie". "Je ne me plains pas", a-t-il affirmé, dans une ambiance tendue et refusant de répondre aux questions. "Je paye ici la taxe d'habitation ainsi que la circulaire du gouvernement l'exige, a-t-il rappelé, ajoutant : "Je ne coûte pas un centime à l'Etat, ma fille non plus".


POUR ESTROSI, "UNE SOUPENTE"
Dans son édition datée de mercredi 19 mai, l'hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné affirme que M. Estrosi bénéficie de deux logements de fonction à Paris, un appartement dans l'hôtel de Seignelay au cœur de la capitale, où le ministre logerait l'une de ses filles étudiantes à Paris, et un autre appartement dans l'hôtel des ministres situé dans l'imposant bâtiment des finances de Bercy.
Selon l'AFP, l'appartement de l'hôtel de Seignelay, qualifié de "soupente" par le ministre mardi, est un appartement mansardé d'environ 70 m2, au deuxième étage sans ascenseur, et qui comporte deux chambres, dont l'une est occupée par le ministre et l'autre par sa fille. Le second appartement, dans l'hôtel des ministres, fait 60 m2 selon Le Canard enchaîné. Il est composé d'une cuisine, d'un cabinet de toilette, d'un séjour-salon et d'une chambre à coucher.
LOGEMENTS ATTRIBUÉS AUX MINISTRES ET À LEUR FAMILLE
Dans un communiqué, le secrétaire général des ministères économique et financier, Dominique Lamiot, a tenu à "démentir le plus fermement" les affirmations du Canard et a accusé l'hebdomadaire "d'aligner un certain nombre de contre-vérités quant au logement de fonction attribué à Christian Estrosi dans le cadre de ses fonctions de ministre chargé de l'industrie".
Selon Bercy, "strictement en conformité avec les textes […], le ministre chargé de l'industrie occupe en famille un logement de fonction de 70 m2 dans les locaux du ministère situé rue de Lille" et "il est également mis à sa disposition un logement de 55 m2 à Bercy pour ses contraintes de fonctions". Ces logements de fonction étant attribués aux ministres "pour eux et leur famille", M. Estrosi "occupe ainsi son logement de fonction situé rue de Lille avec sa fille", précise-t-on dans le communiqué.
Depuis l'affaire Gaymard, du nom du ministre qui avait défrayé la chronique en louant avec les deniers de l'Etat un duplex parisien de 600 m2 pour loger sa nombreuse famille, les règles de logement des ministres ont été strictement définies dans le cadre d'une circulaire de février 2005 du premier ministre d'alors, Jean-Pierre Raffarin. Si le ministre dispose d'un logement parisien, il est tenu de l'occuper. Dans le cas contraire, il peut soit occuper un logement de fonction, soit, s'il n'y en a pas de disponible, en louer un dans la limite de 80 m2 plus 20 m2 par enfant à charge.



http://www.20minutes.fr/article/211278/France-Un-vol-en-jet-prive-a-138-000-euros-pour-Christian-Estrosi.php


Citation :

Un vol en jet privé à 138.000 euros pour Christian Estrosi

POLITIQUE – Le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer ne voulait pas manquer un pot avec Nicolas Sarkozy…


La droite bling-bling dans toute sa splendeur. Christian Estrosi s’est offert aux frais du contribuable un voyage en jet privé pour 138.000 euros, uniquement pour assister à un pot à l’Elysée entre sarkozystes de la première heure.

C’est le Canard Enchaîné qui révèle dans son édition de mercredi cette information très gênante, obligeant le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer à s’excuser platement: «Bien évidemment, si on m'avait soumis ce devis, je ne l'aurais pas accepté, je souhaite présenter toutes mes excuses parce que ça ne fait pas partie de mes pratiques», a déclaré Christian Estrosi à l’issue du Conseil des ministres mercredi.




Et tant pis pour les places réservées sur Air France…
Le 23 janvier dernier, le secrétaire d’Etat devait se rendre à Washington pour une conférence mondiale sur les récifs coraliens. Son objectif: défendre l’inscription du lagon de Nouvelle-Calédonie au patrimoine mondial de l’Unesco. Objectif louable, sauf que pas de chance, le matin-même lui arrive une invitation de Nicolas Sarkozy pour un petit pot dans la soirée entre sarkozystes historiques.

Impossible pour Estrosi de rater ce petit apéro entre amis à 18h30. Tant pis pour les places dans le vol Air France de 16h40 pour Washington qu’avaient réservées le secrétaire d’Etat. La solution pour concilier les deux? En l’absence de vol pour la capitale américaine plus tard dans la soirée, Estrosi décide de louer un Falcon 900, un avion de chez Dassault.

«Je ne regrette pas ce déplacement mais je regrette les conditions dans lesquelles il a été organisé, on aurait pu sans doute faire autrement», a conclu le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, roi des vols outre-atlantique.


Que pensez-vous des excuses de Christian Estrosi ? Est-ce suffisant ? Doit-il rembourser la facture ?

http://afp.google.com/article/ALeqM5hPu1IopFQIBUuR5qCCAAeBEas0jg
Citation :
M. Estrosi "présente ses excuses" pour le coût de son voyage à Washington


(AFP) – 6 févr. 2008
PARIS, 6 fév 2008 (AFP) — Le secrétaire d'Etat à l'outre-mer Christian Estrosi a présenté mercredi "toutes ses excuses" pour le coût de son déplacement à Washington, où il était allé le 23 janvier défendre l'inscription du récif coralien de Nouvelle-Calédonie au patrimoine mondial de l'Unesco.
Interrogé dans la cour de l'Elysée à l'issue du Conseil des ministres, M. Estrosi a affirmé que si on lui avait donné le montant de la facture du déplacement, 138.000 euros selon Le Canard Enchaîné, compte tenu de la location d'un jet privé, il ne l'aurait pas accepté.
"Bien évidemment, si on m'avait soumis ce devis, je ne l'aurais pas accepté, je souhaite présenter toutes mes excuses parce que ça ne fait pas partie de mes pratiques", a-t-il déclaré.
"J'avais un calendrier très contraint, après on ne m'a pas soumis le montant pour déplacer le représentant du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, les parlementaires et les acteurs importants qui m'accompagnaient".
"Je ne regrette pas ce déplacement mais je regrette les conditions dans lesquelles il a été organisé, on aurait pu sans doute faire autrement", a-t-il ajouté.
Les services de M. Estrosi ont modifié au dernier moment l'organisation du déplacement du secrétaire d'Etat à Washington, a-t-on appris mercredi auprès de certains passagers de l'avion.
Selon le Canard Enchaîné, M. Estrosi aurait tenu à participer à un "pot" à l'Elysée réunissant les sarkozystes de la première heure.
Ses services ont alors changé leur fusil d'épaule et loué en catastrophe un avion privé qui est parti du Bourget, ont confirmé des participants au voyage.

Le Monsieur a présenté ses excuses et voilà l'affaire est dans le sac et ensuite il vient jouer aux donneurs de Leçons envers les "Voyous" !

A un moment donné il faut aussi se poser les Bonnes questions !

Mais qui sont les véritables voyous ?

Ce qui volent quelques centaines d'euros ou ceux qui en dépensent des centaines de milliers d'euros "aux frais" de la République?

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"   Lun 9 Aoû - 16:41

jacommos a écrit:





Mais qui sont les véritables voyous ?


Ce qui volent quelques centaines d'euros ou ceux qui en dépensent des centaines de milliers d'euros "aux frais" de la République?



Les 2, mon capitaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"   Lun 9 Aoû - 16:48

Les voyoux ce sont ceux qui ne remplissent pas mon porte-monaie et qu'en plus me pompent les 4 petits ronds que j'ai qui se battent en duel au fond vilent

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"   Lun 9 Aoû - 16:55

Les voyous sont divers et variés dans toutes les couches sociales de la société !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"   Aujourd'hui à 14:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Estrosi: "Français ou voyou, il faut choisir"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moine bouddhiste ou policier, il faut choisir
» 1ere pub pour le Théatre
» Bruce : chanter ou piloter, il faut choisir...
» Les Grands Chefs français (ou futurs )
» Projet "Françafrique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LE JOURNAL DES PEOPLES - L'ACTUALITE... :: Les Actualités Générales et Politiques-
Sauter vers: