Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Ven 5 Nov - 22:59

La Suite :

Citation :
Nolwenn n'a surtout pas de chance d'avoir des fans aussi agressifs que vous. Je pourrais vous citer un tas de très grands textes (et heureusement) de chanson Française depuis 1970. Je vous donnerai plutôt les noms de paroliers dont vous risquez peut-être, avec un peu de chance, d'avoir entendu parler. Je les choisis dans des styles très différents pour que l'un deux au moins puisse vous agréer. Bien sûr, si la mauvaise foi que vous mettez à défendre votre Idole est à la hauteur de ce que je pressens, vous pourrez toujours extraire un vers ou deux de leur contexte et vous moquer, bien sûr, vous pourrez même trouver dans leur oeuvre des choses plus faibles, bien sûr vous pourrez toujours vous écrier "beurk j'aime pas !" comme un enfant boudeur mais je vous propose quand même une première brochette, en guise d'amuse-bouche :
Renaud, Souchon, Juliette, Biolay, Dominique A...

La France est pleine de gens qui savent écrire de très belles choses, fines et subtiles que Nolwenn n'est pas prête d'atteindre. Elle a une écriture très scolaire. Ses fans voient en ses textes un double, voire un triple sens. Soit. Mais quand elle est interviewée pour s'expliquer sur un titre où l'on croit lire une ode au chibre de son amant, elle tombe des nues. Le sens est mis par les lecteurs ou auditeurs. Je crois qu'on prête beaucoup à Nolwenn dans les rangs de ses fans parce qu'on voudrait bien avoir, par ricochet, une étiquette de public un peu plus intello que celui de la starac. Je crois que la projection du fantasme est là, dans cette volonté de faire d'elle ce qu'elle n'est manifestement pas au lu de ses paroles plutôt... simples. Comme des parents aveuglés qui veulent briller à travers leurs enfants, on oublie de voir l'essentiel.

Nolwenn est dotée d'une voix unique, sublime. Elle n'est pas dotée d'une plume à la hauteur de cette voix. C'est aussi simple que ça. Je le répète, mais aucune grande cantatrice n'a écrit d'opéra (dont les livrets sont pourtant souvent fort pauvres). Que Nolwenn reste à sa place. Son univers artistique, ses goûts (qui n'en a pas ?), ses influences devraient nourrir son interprétation qui manque encore de lâcher prise, d'épaisseur plutôt que des textes de lycéenne. Elle a un timbre absolument remarquable, une musicalité pointue. Pourquoi vouloir toujours plus ? Pourquoi ne pas savoir déléguer, faire preuve d'humilité ? Pourquoi imposer à sa voix hors norme des textes si moyens ? Pourquoi ne pas être aussi exigeante avec soi qu'avec le reste du monde ?

Je sais que le tout sera lu par les fans comme sont lus par les parents la plupart des remarques non entièrement positives faites aux enfants par leurs professeurs. Ce sera trop injuste et terriblement prétentieux et méchant. Mais je prends le risque.

On n'écrit pas pour plaire. On n'écrit pas en restant bien élevé. Nolwenn devra se libérer d'un tas de codes très rigiges de bonne éducation pour espérer devenir un auteur digne de ce nom (on remarquera que je n'exclus pas, avec le temps, cette possibilité), elle devra se laisser aller à sa plus grande sensualité et à l'illicite. On en est loin.

C'est pour ça que je prédis à cet album, "Bretonne", un grand succès. Les textes sont secondaires lorsqu'ils ne sont pas en Français ou lorsqu'ils appartiennent au patrimoine folklorique. On verra si, avec les textes des autres (dont ceux de Miossec que j'aurais pu ajouter à ma précédente liste), elle a plus de succès qu'avec les siens. On criera alors au génie méconnu ? Au mauvais goût ambiant ?

Allez, j'attends les "dégage" et cie.

Petite question, pour voir si vous suivez, qui est donc le brillant auteur de ces superbes analyses ? king
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Ven 5 Nov - 23:07

La resuite :

Citation :
N'emploie donc pas de grands mots. Déterminisme... comme tu y vas : ça voudrait dire que je n'accorde pas à Nolwenn la possibilité d'évoluer. Je dis très exactement le contraire, elle peut certainement devenir un auteur honorable en travaillant sur elle et sa technique. Je ne m'attarderai pas à te démontrer que le déterminisme, même s'il n'est pas le propos, existe pourtant bel et bien malheureusement, qu'on "l'apprécie" ou pas (quelle drôle d'idée d'y associer ce verbe...).

En attendant, l'équation voix/plume, qu'elle tienne d'une mauvaise répartition des dons chez Nolwenn ou non, n'est pas équilibrée et c'est bien dommage de desservir la première de qualité exceptionnelle avec la seconde, d'une banalité qui confine encore à la médiocrité. Je n'espère pas te convaincre de quoi que ce soit mais tous les auteurs que je t'ai cités ont été bons dès le départ. Ils étaient des auteurs de façon tout aussi évidente que Nolwenn a une voix sublime. Pour la voix, ils ont eu beau travailler, la majorité n'a jamais acquis une technique vocale époustouflante s'ils sont d'honnêtes chanteurs. Voilà de quoi il s'agit : faire moyennement les choses ou être époustouflant. Cuisiner comme chef de resto routier ou comme chef étoilé. Pour moi, la voix de Nolwenn est époustouflante et mérite des textes à trois étoiles Michelin, ce qu'elle n'est pas capable de produire. En tout cas, il sera très intéressant de voir le succès de cet album auprès du public, comparativement au précédent. L'un avec plume et l'autre pas.

C'est tout de même terrible que fans ou non, le bon public ne veuille saluer que les auteurs. Les interprètes sont une race à protéger de façon urgente, pourtant. Un grand interprète est un artiste complet, sensible, acteur, émouvant, qui se met en danger. Enfin, je ne vais pas refaire tout un développement ni te redemander par exemple : "quid des cantatrices ? Pas une artiste La Callas ?" puisque quoi que je dise, je me heurterai à ta mauvaise foi et à ta surdité, bien partagées par la plupart des fans.

Personnellement, j'ai beaucoup plus d'admiration pour quelqu'un qui cultive ses particularités que pour celui qui veut absolument être comme tout le monde et participe à la tiédeur ambiante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Échec et mat !
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Ven 5 Nov - 23:14

Tu te surnotes Jaco! excuse9 accord grosclin
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Sam 6 Nov - 6:37

jacommos a écrit:
La resuite :

Citation :
N'emploie donc pas de grands mots. Déterminisme... comme tu y vas : ça voudrait dire que je n'accorde pas à Nolwenn la possibilité d'évoluer. Je dis très exactement le contraire, elle peut certainement devenir un auteur honorable en travaillant sur elle et sa technique. Je ne m'attarderai pas à te démontrer que le déterminisme, même s'il n'est pas le propos, existe pourtant bel et bien malheureusement, qu'on "l'apprécie" ou pas (quelle drôle d'idée d'y associer ce verbe...).

En attendant, l'équation voix/plume, qu'elle tienne d'une mauvaise répartition des dons chez Nolwenn ou non, n'est pas équilibrée et c'est bien dommage de desservir la première de qualité exceptionnelle avec la seconde, d'une banalité qui confine encore à la médiocrité. Je n'espère pas te convaincre de quoi que ce soit mais tous les auteurs que je t'ai cités ont été bons dès le départ. Ils étaient des auteurs de façon tout aussi évidente que Nolwenn a une voix sublime. Pour la voix, ils ont eu beau travailler, la majorité n'a jamais acquis une technique vocale époustouflante s'ils sont d'honnêtes chanteurs. Voilà de quoi il s'agit : faire moyennement les choses ou être époustouflant. Cuisiner comme chef de resto routier ou comme chef étoilé. Pour moi, la voix de Nolwenn est époustouflante et mérite des textes à trois étoiles Michelin, ce qu'elle n'est pas capable de produire. En tout cas, il sera très intéressant de voir le succès de cet album auprès du public, comparativement au précédent. L'un avec plume et l'autre pas.

C'est tout de même terrible que fans ou non, le bon public ne veuille saluer que les auteurs. Les interprètes sont une race à protéger de façon urgente, pourtant. Un grand interprète est un artiste complet, sensible, acteur, émouvant, qui se met en danger. Enfin, je ne vais pas refaire tout un développement ni te redemander par exemple : "quid des cantatrices ? Pas une artiste La Callas ?" puisque quoi que je dise, je me heurterai à ta mauvaise foi et à ta surdité, bien partagées par la plupart des fans.

Personnellement, j'ai beaucoup plus d'admiration pour quelqu'un qui cultive ses particularités que pour celui qui veut absolument être comme tout le monde et participe à la tiédeur ambiante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Échec et mat !


accord Et paf!!!! 10/10 bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Sam 6 Nov - 10:56

Je crois qu'il faut être un peu réaliste, et là les analyses touchent des points cruciaux, il est vraiment dommage que Nolwenn n'ait pas compris encore qu'être un artiste c'est d'abord et avant toute chose exprimer son talent à son niveau le plus élevé !

Et son talent, c'est sa voix et pour l'instant, uniquement cette voix qui fait frissonner le commun des mortels, lorsqu'elle interprète Brel (Les marquises, ne me quittes pas), lorsqu'elle interprète Piaf (Padam, C'est à Hambourg), lorsqu'elle interprète Kate Bush (Running Up That Hill), lorsqu'elle interprète Russel (A song for you), lorsqu'elle interprète Brassens (L'orage), lorsqu'elle interprète Sanson (Amoureuse, ma révérence), Aznavour (l'Avé Maria) (la plus belle pour aller Danser), "Carmen", "Calling You", "Mon ange", "Reste Encore".....etc....et tant d'autres......

Son talent, il est là, qu'elle le cultive à son paroxysme, et si ensuite, il lui reste un peu de temps, si elle veut écrire quelques chansons pourquoi pas, mais alors qu'elle les travaille vraiment !

Par contre, suivre la mode et vouloir chanter et écrire comme le font les autres, cela n'a vraiment aucun intérêt, surtout quand c'est pour faire moins bien !


Dernière édition par jacommos le Mar 9 Nov - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Dim 7 Nov - 14:33

Je ne peux qu'applaudir et être tout à fait d'accord avec les messages précédents! accord
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Mar 9 Nov - 22:37

saskia a écrit:
Je ne peux qu'applaudir et être tout à fait d'accord avec les messages précédents! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonsoir à toutes et à tous ! Wink

Suite à un petit voyage dans un grand port célèbre, me voilà de retour In France....... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Petite aparté, j'ai une idée trés précise sur l'auteur de quelques uns des fameux messages précédents !

Il y a des indices trés connus, à vous de les trouver.......
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 11 Nov - 10:42

L'optique de ce topique n'a pas changé, il met d'abord en avant les nombreux points de vue divergents !

Non pas dans le but uniquement de critiquer l'artiste, mais plus dans celui d'évoquer, ce que ressente la grande majorité des personnes qui ont suivi, à un moment donné, l'artiste Nolwenn Leroy !

Ici, nous ne sommes pas fixés par une pensée unique, nous ne sommes pas des adorateurs de fées illusoires, le fanatisme des forums Nolwenniens a vraiment beaucoup trop provoqué de déceptions et de dissensions épidermiques.

La demoiselle possède quelque talent naturel qu'elle a réussi quelques fois à mettre en valeur, sans vraiment devenir encore un artiste majeure, et ce n'est pas en s'extasiant sur quelques textes scolaires et sur un album intimiste fade qu'elle va vraiment réussir à être unanimement reconnu.

Depuis de nombreuses semaines, je sillonne déjà les voix impénétrables du net, et je m'aperçois trés souvent qu'outre la déception énorme du dernier album, nombreux sont ceux qui attendent impatiemment le retour de l'interprète à la voix de velours, aux nuances délicates et aux vocalises sublimes !

Bizarrement, ce sont ces gens là qui dans un avenir plutôt proche, risquent d'acheter, peut-être, le nouvel album "Bretonne" !

Voilà encore un témoignage d'appréciation des plus limpides :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :


Le pitch :



J'avoue que la présentation du concept m'a un peu effrayée.

J'avais trouvé le troisième album chiant comme la pluie, donc là, ce projet "album du terroir" n'était pas des plus alléchants.

Mais j'aime Nolwenn (surtout son second album Histoires Naturelles) donc je crois en elle.

Et ô surprise, un premier extrait du titre Suite Sud Armoricaine est disponible depuis aujourd'hui, et je trouve cela très réussi.

Donc je range mes préjugés sur les crêpes et les bigoudènes et j'attends le 6 décembre avec impatience.


Et comme Jean Ferrat, j'essayerais de faire preuve d'un peu d'humilité en reprenant ces quelques paroles d'une de ses magnifiques chansons :

"Je ne suis qu'un cri......" parmi tant d'autres !

Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 9 Déc - 18:51

J'ai lu les dernières interviews de Nolwenn sur de nombreux sujets et notamment, sur l'évocation du 3ème album "Le Cheshire cat & moi".

Certes, je veux bien croire qu'on lui a mis quelques bâtons dans les roues, mais malgré tout, elle devrait impérativement faire preuve d'un peu plus d'humilité, surtout quand elle évoque l'écriture de ses propres chansons !

Si Nolwenn Possédait seulement le talent d'auteur d'un Biolay ou d'un Miossec, je comprendrais qu'elle soit vraiment enragée, mais je suis désolé de l'écrire, c'est vraiment trés loin d'être le cas !

Alors au lieu de vouloir s'obstiner à écrire toutes ses chansons, elle ferait bien à l'avenir de travailler avec de véritables grands auteurs !

Quant je lie les paroles de Miossec avec "Je ne serai jamais ta parisienne", je suis encore plus conforté dans mes appréciations !

Sinon, sur les autres sujets évoqués dans ces mêmes interviews, elle semble être sincère et surtout, elle semble avoir compris que sans la communication, un artiste de talent peut galèrer des années sans réellement réussir à percer.

Le talent et le travail sont plus que necessaires dans ce métier, mais la mise en avant à travers la communication entre autres, ne doit pas être négligé.

Un artiste doit impérativement faire rêver le public et pour cela il est nécessaire qu'il soit vu, entendu et réentendu, qu'il soit vraiment mis en valeur et pas seulement au niveau artistique !

Et même lorsqu'on souhaite travailler "seul", sur certains aspects, il est necessaire d'être un minimum accompagné, un minimum conseillé et même un minimum critiqué !

Enfin....... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Sam 1 Jan - 19:56

Citation :
I'm from America and dont understand a word of this but i just love her voice and i know the lyrics must be amazing just from her voice and the sound I can tell they are amazing just like her voice :) i love her no matter that i cant understand it. I mean songs are more than just lyrics right??

Citation :

Traduction :


Je suis de l'Amérique et je ne comprends pas un mot de ce mais j'aime juste sa voix et je sais que les paroles doivent être incroyables seulement de sa voix et le son, je peux dire qu'ils sont étonnante just comme sa voix:) je n'adore son aucun question que je ne comprends pas elle. Je veux dire chansons sont des paroles plus juste droit??

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Dim 2 Jan - 13:24

Ques aquo?

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Mer 5 Jan - 7:43

Citation :
Avec le succès de bretonne nol va pouvoir retrouver un peu de puissante pour continuer à imposer l'univers qui est le sien.

Quel est donc son Univers......lorsque je lis ces aneries , je pouffe de rire de cette connerie fanatique idiote.

comment sait -elle quel est l'univers de Nolwenn? puisque elle même ne le sais pas, nous en avons la preuve
. affraid

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 6 Jan - 19:13

Prochainement à la télé.

Le nouveau clip , la Bretonne , la corse et la minervoise


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 6 Jan - 21:23

fada lol! fada

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] .... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 6 Jan - 21:52

rire hahaha hahaha
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 6 Jan - 22:27

Au programe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le troupeau
en danse

Comm' j'étais p'tite d'chez mon père
Les moutons j'allais garder,
Li de ra la la la lère
Les moutons j'allais garder.

Comm' j'atais cor' trop jeunette
J'oubliai mon déjeuner

La velet de chez mon père
Souvent il me l'apportait

A manger dans une bouteille
Et à boir' dans un panier.

J' n'veux ni manger ni boire
J'ai le coeur trop affligé.

Qu'avez vous donc, ma bergère
D'avoir le coeur si affligé ?

C'est un' de mes brebis noires
A qui l'der' ne peut plus l'ver

Il apris sa ferluzette
Et s'est mis à en jouer


Tous les moutons de la plaine
Ils se sont mis à valser.
affraid [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] j'vois ça de là pour les concerts [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Y'a donc plus qu'ma brebis noire
QA qui l'derr ne peut plus l'ver.

Il l'a pris' par der' l'oreille
Avè l'z'autr's la m'nit valser.

Quand la grand mèr' fut en danse
Ell' l'va derr' jusqu'au plancher

La grand mèr' de qui j'vous parle
Etait d'une grand'paranté

Elle était cousin' germaine
A la brebis du curé !








Le Biniou
Hippolyte Guérin - Émile Durand.


De ma bourse un peu pauvrette
Où l'ennui m'a fait fouillé
Je me suis permis l'emplette
D'un biniou de cornouiller
Sur notre lande bretonne
Oh ! les jolis airs qu'il sonne
Oh ! comme il endort aux coeurs
La fatigue et les douleurs
Refrain:
Les douleurs sont des folles
Et qui les écoute est encore plus fou
A nous deux toi qui consoles
Biniou, mon biniou, mon cher biniou !
Près de moi tout lui fait la fête
C'est l'oiseau qu'il réjouit
C'est l'écho qui le répète
C'est la brise qui le suit.
Quelle est donc cette magie
Qui nous jette en pleine vie
Le sourire au sein des pleurs
La gaîté sur les douleurs ?...
Mais la somme qu'il me coûte
Sera lente à revenir
Et bien des rigueurs sans doute
M'ne laisseront souvenir:
Ma sacoche un peu moins lourde
Moins de cidre dans ma gourde
Puis... qui sait ? jours de malheurs !
La faim même et ses douleurs !...



Tri martelod

Tri martelod yaouank, ra la la, la digatra
Tri martelod yaouank o voned da veaji
O voned da veaji, gé, o voned da veaji
Gand n'ael oant bet kaset, tra la la, la digatra
Gand n'ael oant bet kaset beteg an douar nevez
E kichen mein ar veilh...
O deus mouilhet o eriou...
Hag e-barz ar veilh-ze
E oa eur zervichourez
Hag hi goulenn ganin...
Pelec'h peus grêt konesañs...
En Naoned'n eur marhad
En eur joazis eur walenn
Ni zimezo hon daou...
Hag al' barz eun tiegez...
Ni 'rai 'n tieegez mad
Ha pa n'eus ket avantaj ! Trois jeunes matelots
Allaient en voyage
Le vent les emmena
Vers un pays nouveau
Vers un pays nouveau
Près de la pierre d'un moulin
Ils ont mouillé l'ancre
Et dans ce moulin
Il y avait une servante
Et elle de me demander
Où fera t'on connaissance ?
A Nantes, au marché
Nous choisirons un anneau
Nous nous marierons tous deux
Et nous irons dans une maison
Nous aurons une bonne maison
Et pourquoi pas davantage...


_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Ven 7 Jan - 2:20

A la pêche aux moules,moules! siffle
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Ven 7 Jan - 13:32

Oui il y a aussi celle-là.....mais on pêche la moule même dans le midi...donc ce n'est pas une chanson bretonne.

scratch

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Sam 8 Jan - 14:30

Celle-là c'est bien une bretonne!
Nolwenn considérée comme une Bretonne lol affraid Non c'est avant tout une artiste qui symbolise la France et non une région .Il ne faut tout de même pas tomber dans les frasques et idéologie.

Donc il faut admettre dans ce cas là!! "Olivia la Minervoise, " "Jennyfer la Corse" et bien non!!! avant tout , ce sont des chanteuses Françaises, il n'y a rien qui puisse autant m'ennerver que de dire "la Bretonne" comme si cette région n'était pas Française...


manquerai que " la minervoise chante et fasse ses concerts habillée avec une caline sur la tête et une robe à sarmenter les vignes."
accord

Trop grossier tout ça....

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Sam 8 Jan - 15:41

C'est surtout du bon Marketing qui possède la grande qualité de contribuer à merveille aux ventes de l'album !

Ensuite qu'il y ait aussi un certain amour et une certaine nostalgie des racines, aprés tout pourquoi pas.......mais ne soyons pas trop dupe non plus ! king

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Sam 8 Jan - 16:03

Cela ne me choque pas,cet été ,on a dansé en Bretagne avec des Bretonnes et Bretons comme les danseurs venus sur le plateau!Comme dans les fest nozs!Leur forte identité,je la comprends,le costume va avec pour chanter et danser!La nostalgie des racines,je la comprends aussi!Parlons de régions,même si on est tous Français! Wink
Même si cela aide au marketing,cela ne me dérange pas,la démarche est sincère!...
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Dim 9 Jan - 14:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Conclusions Bretonnes

J'ai lu beaucoup de messages sur les conséquences du succès de cet album et sur celles de l'échec commercial du précédent.

Tout d'abord, juste une petite mise au point, j'aime bien cet album, mais comme de nombreux amateurs de musique, je suis très conscient de ses limites !

Ce n'est pas avec un album de reprises, qu'elle va bénéficier d'une reconnaissance artistique nationale !
Avec Bretonne, les rêves de Taratata et des Victoires de la Musique sont pour l'instant à ranger au placard, en vue de périodes un peu plus glorieuses, si un jour elles se produisent !

De toute façon, en absence d'ortolans, il faudra bien se contenter de grives !

Je ne vais pas me lancer à nouveau dans la critique du précédent album "Le Cheshire Cat & moi", ni des raisons, qui me semblent plus qu'évidentes de son échec, mais il faut quand même souligner, que c'est dommage qu'elle soit "obligée" d'être passée (et certains écriront même, repassée) par certaines étapes qui étaient devenues au fil du temps indispensables.

J'ai lu quelque part, que sans doute, ce chemin des reprises, était un parcours plein de facilité !

Je crois quand même qu'il faut se garder de conclusions trop hâtives, ce chemin avant de le proclamer facile, il est nécessaire de le reconnaître dans l'état actuel des choses, comme un mal nécessaire !

Je veux surtout signaler que ce parcours était, étant donné l'échec de l'album précédent, devenu presque indispensable !

Ensuite, je trouve que c'est quand même très facile aujourd'hui, d'évoquer cet album comme un grand chemin de tranquillité, surtout maintenant, étant donné son succès commercial !

Mais qui parmi les spécialistes de musique, mais qui parmi les fans les plus fervents auraient eu l'audace, à sa sortie, de parier sur sa réussite ?

En réalité ? Presque personne !

Donc les donneurs de leçon en tout genre, qu'ils se gardent à l'avenir de conclusions trop hâtives, l'humilité est une vertu qu'il est nécessaire de cultiver grandement !


Maintenant, la Communication :

Si Nolwenn Leroy est arrivée à la conclusion hâtive que l'échec de son précédent album est du au non soutient des médias, il faudra quand même qu'un jour elle nous explique en détails ses arguments !

Oui, il le faudra ! Parce que justement "Bretonne" n'a pas bénéficié à sa sortie de plus de soutien médiatique que le "Cheshire cat & moi", et même sans doute, bien moins........

Donc conclusion avant de repartir sur une nouvelle aventure de créations, il vous faudra chère Nolwenn vous résoudre à tirer, en toute objectivité, les conclusions des échecs précédents.

Alors je sais….. certains vont encore penser et même écrire que je radote à nouveau........

Ben Oui !
Le souci, c'est que, ce sont bien des erreurs qui ont contribué à l'échec, et pas que des petites erreurs ! Certaines étaient même invraisemblables

Tout d'abord Une Communication très maladroite et j'écrirais même idiote !

Il fallait le faire quand même de déclarer dans la presse, qu'elle allait changer de public, qu'elle souhaitait un nouveau public !

Voilà le genre de déclarations vraiment complètement idiotes et surtout d'une arrogance hors normes !

Ensuite quand vous avez la chance d'avoir devant vous des micros ouverts, il faut aussi prendre la peine de le vendre votre album, d'éveiller la curiosité des auditeurs pour leur donner l'envie.......

Quand à l'album en lui même, malgré sa très grande qualité musicale indiscutable, il est à l'écoute, terriblement handicapé, par cette façon délibérément choisie de chanter.......

Et encore, je n'évoque pas Ici son côté gentiment mégalo, ni cette impression bizarre de constater que les sujets des chansons n’évoquaient en toute intimité que l’artiste…….sans oublier le contenu, de la «poésie» vraiment très scolaire……

Il ne s'agit nullement de recommencer à faire des critiques, mais bien de faire un véritable constat, un bilan, de tirer quelques conclusions, et particulièrement celui-ci : la beauté de la voix de Nolwenn Leroy ne s'épanouie pas vraiment dans la réduction.

Il ne s'agit nullement d'évoquer une pleine voix, ou une puissance de voix, mais bien un timbre, une couleur, ou plutôt plusieurs couleurs qui permettent à cette voix de se métamorphoser !

Hors, l’atout numéro un de cette artiste et n’en déplaise à certains, c’est d’abord et avant tout sa voix, il faudrait quand même qu’elle en prenne vraiment conscience !

Cet atout numéro 1, elle doit l’utiliser et surtout le mettre en avant en toute circonstance !

C’est sa voix que le public aime, et quel que soit ses choix artistiques, sa voix, elle doit l’utiliser avec son timbre le plus somptueux !

Franchement hier soir, lors de l’émission de Patrick Sébastien, ce n’est pas la «Jument de Michao» qui nous a fait frissonné de plaisir, ni même «Tri Martolod», mais bien cette voix a capella si magnifique ! king

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Mer 26 Jan - 18:01

Quelques Analyses diverses particulièrement Interessantes :

Citation :
Message original: Ti'soleil
Alors moi j'ai une autre théorie

C’est peut-être parce que, que l’on ait apprécié ou pas le CC&M, il faut reconnaitre que cet opus a contribué à un début de changement de mentalité de certains médias, à la rendre plus crédible auprès de certains. Nous aurions pu voir fleurir beaucoup plus de critiques du genre « bizness la cagnotte est bretonne » et pas que sur des blogs obscurs, s’il elle n’avait pas proposé auparavant un opus très très loin des critères commerciaux. Elle n’a peut-être pas réussi à ouvrir les portes en grand, mais elle les a entrebâillées, ce qui lui permet de revenir plus sereinement avec un album de reprises, elle qui sort d’un jeu TV ou l’on ne chantait que des reprises. Ils auraient pu la déglingué même avec d’excellentes ventes car Bretonne est tout de même un album très grand public ce qui est presque quasi éliminatoire pour certains bobos parisiens.

Je ne sais pas si vous avez remarquez, sur l’article du Parisien, entre autre, article excellent pour elle au demeurant, ils arrivent à lui faire une magnifique pub sans qu’à un seul moment ils ne donnent leur avis personnel sur cette galette. A aucun moment ils ne se mouillent, il n'y a aucune critique, même bonne.
De plus, a priori, son 3e album est un genre susceptible de plaire aux artistes tel une Juliette ou un Christophe Miossec. Peut-être est-ce que cela a facilité les choses pour qu’il accepte de bon cœur de lui écrire une chanson et qu’elle reprenne Brest en sachant qu’elle n’en ferait pas qqch. de fade et sans intérêts. Elle a gagné une certaine légitimité avec la chat.
Si elle le pense c’est qu’elle doit avoir des éléments qui lui font penser cela.


Citation :
Message original rantanplan :
Je partage ton analyse. Le Cheschire cat est un album d'une qualité musicale (je parle mélodie et arrangements) trés trés exceptionnelle pour un album français et les professionnels l'ont tous reconnu. Avec le Chat, elle a ouvert la porte de France Inter, certes au milieu de la nuit, sous les étoiles mais il n'empêche que l'album Bretonne commercialisé dans les supermarchés Leclerc, n'aurait pas eu droit de cité sur France Inter s'il n'y avait pas eu le respect et l'intérêt qu'a suscité l'expérience du Chat, construit sans la béquille Voulzy.

Maintenant, en France, la qualité musicale n'est pas gage de succès car il faut bien reconnaître qu'on fait trés peu de musique à l'école et que notre culture musicale est globalement assez réduite, comparée à d'autres pays européens beaucoup plus mélomanes. Les gens sont beaucoup plus attachés aux textes qu'à la mélodie, pour ne pas parler de notre handicap ryhtmique national, illustré par notre quasi incapacité à taper le rythme en place. Si ça tape fort et binaire, c'est rythmé, ça a la pêche. Si ça valse, donc à 3 temps et léger, c'est mou. Ce qui est bien entendu simpliste et faux.

Le chat avait des textes français parfois un brin alambiqués, pas forcément accrocheurs. Mais ce qui a le plus déplu, en particulier à nous fans de la première heure, c'est que Nolwenn cherchait à y chanter comme les actrices chanteuses, qui ne savent, ni ne peuvent chanter en voix pleine. Or la voix sussurée de Nolwenn n'a aucun intérêt particulier et nous avons été frustrés par ce manièrisme qui ne lui rendait pas vraiment justice. Pourquoi cette voix-là? Pourquoi continuer dans le complexe de la chanteuse à voix? Pourquoi bouder son côté artiste populaire?

Mais il faut reconnaître que sans ce snobisme de classe totalement idiot et systématique, cette haine de TF1 et de la star ac, le Cheschire cat aurait eu davantage que des bonnes critiques, il aurait été programmé dans les radios qui ont fait des susureuses à textes leur fond de commerce, invite dans les festivals de chansons prestigieux.
Or les professionnels ont fait service minimum: oui on dit que c'est un album de qualité mais non on ne lui donne aucun coup de pouce commercial, on ne le programme pas, on ne l'invite pas pas aux franco folies, on ne la nomme pas aux Victoires de la musique etc...
l'artiste star ac n'est pas digne de nous même si son album est le meilleur de l'année, elle reste infréquentable. C'est le côté trés conformiste du français: Nolwenn était dans son tiroir et pas question de l'en sortir. Il y avait de quoi être sacrément frustré et blessé pour Nolwenn et son équipe.

Qu'on le veuille ou non, nous sommes tous influencés par ce que nous entendons. Nous sommes formatés par ce que nous avons l'habitude d'écouter et donc l'originalité du Chat a eu du mal à passer le cut des extraits dans les radios grand public. Le cheschire cat n'était pas un album pour NRJ mais il aurait dû passer sur Europe, RTL et Inter sans aucun problème, plus particulièrement les titres en anglais.

Pour fonctionner il aurait fallu que quelques titres aient la chance de passer en intégralité plusieurs fois pour que les mélodies aient une chance d'accrocher les oreilles sans préjugés. Le choix systématiques du premier single trés narcissique était peut-être aussi une erreur après Nolwenn Owho et Histoires naturelles... peut-être? Mais pour moi, la plus grosse erreur c'était de gommer la chair de sa voix en privilégiant les aigus, la voix détimbrée.

Maintenant, on verra quel sera l'accueil du prochain album de création de Nolwenn. J'espère qu'elle aura ouvert de nouvelles portes suffisamment pour que certains ne zappent plus à la seule évocation de son nom.
Ce sera déjà une victoire.
En outre, je trouve que cet album lui a fait découvrir une sorte de "générosité vocale" qu'elle s'interdisait jusque là tant elle était traqueuse a priori, en territoire inconnu, surtout dans cette longue période où les chanteuses à voix et vibratos étaient les bêtes les plus férocement chassées du landernau médiatique.
Avoir un gros succès un brin inattendu, ne pourra que la décomplexer.
C'est de toutes façons une trés bonne expérience.

Je partage beaucoup la première Analyse et Totalement la 2eme !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 27 Jan - 12:33

Citation :
nolwennienne :
Nolwenn ne pourra jamais "susurrer" comme certaines "actrices chanteuses"... Elle a une technique vocale trop bonne pour ça !
J'espère que tu en as conscience Rantanplan, parce que personnellement ce verbe "sussurer" employé sans cesse pour parler du CC finit par me donner des boutons (je vais finir par avoir une tête d'ado acnéique avec les forums nolwenniens) .
Je pense que Nolwenn a fait une grosse erreur de communication en employant elle-même ce verbe pour décrire son album, et elle a reconnu elle-même par la suite qu'il ne s'agissait que d'une image et qu'elle chante bel et bien sur son disque, et ne susurre et ne murmure absolument pas.
Et, sans méchanceté, quand je lis un fan de Nolwenn qui écrit "Nolwenn susurre et murmure sur cet album", (oui oui j'ai déjà lu ça !) je m'inquiète pour son ouïe, franchement.
Sinon je n'ai jamais trop cru à la thèse selon laquelle Nolwenn aurait voulu imiter une certaine mode française.
Il me semble que Teitur l'a guidée pour l'interprétation des chansons, et à vrai dire j'ai du mal à m'imaginer Teitur, des Iles Féroé, qui cause à peine français, conseiller Nolwenn en lui disant : "Vas y, essaie de me chanter ça à la Carla Bruni, ça passera mieux dans les médias français".

Citation :

Rantanplan :

Bien sûr que non, Nolwenn ne sussurait pas vraiment comment Carla et non je ne suggérais pas que Teitur lui avait suggéré d'imiter la mode française du moment.
J'ai trop d'estime pour lui pour imaginer qu'il y ait pensé une seconde.

Mais tu ne peux pas nier que Nolwenn a éclos au moment où tous les humoristes se foutaient du "je t'aiai aiaaiaiame" de Lara Fabian.
Elle est devenue célèbre au moment où les chanteuses à voix étaient passées de mode et son premier tube Cassé est apparu comme une caricature de titre pour chanteuse à voix.
A l'époque où elle a commencé dans l'industrie du disque, la chanteuse à voix était ringardisée, déplacée, moquée, ridiculisée et la technique du vibrato détesté, voire interdit de citer.
Outre le traumatisme qu'a constitué cette surmédiatisation l'avalanche de mépris, de quolibets et de moqueries qu'elle a dû encaisser à l'époque, n'a certainement pas été facile et c'est vrai que le travail de Voulzy a d'abord été de faire comprendre qu'elle n'était pas qu'une chanteuse à voix capable de beugler mais qu'elle pouvait chanter autrement.
Il l'a ramenée dans la "modernité" (selon les codes du moment), il lui a donné une crédibilité et une identité musicale pop contemporaine, que la profession et les médias n'étaient pas prêts à lui donner d'emblée car elle n'a pas bénéficié de la bienveillance et de l'indulgence d'autres créatures sorties de radios crochets.
Avec l'album histoire naturelle elle a appris à alléger la voix, à détimbrer, à dématérialiser, à souffler sa voix pour sortir de la caricature que Cassé et la starc ac avaient dressé d'elle.
Mais dans le Cheshire Cat elle a poussé ce travail de la voix encore plus loin, systématiquement dans le plus aigu, dans le plus détimbré. Elle chante rarement en voix de gorge et presque uniquement en voix de tête comme les chanteuses que l'on dit susureuses.
La différence c'est que Nolwenn peut tout faire et les autres seulement cela et sans doute pas avec autant de nuances mais l'impression d'emblée semble identique.
Ce type de voix crée une forme d'intimité.
On peut parfaitement comprendre ce parti-pris artistique qui à bien des égards, effectivement collait à l'orchestration poétique et légère mais il n'empêche que le résultat gommait en grande partie ce qui fait l'identité du timbre de Nolwenn qui est fait d'un mélange de douceur et de profondeur.
Pour Teitur le français doit sonner d'une manière particulière, plus savoureuse qu'elle ne sonne pour un français comprenant la langue. Mais il se trouve que précisément le fait qu'il ne parle pas la langue a pu lui laisser échapper certaines choses.

Moi je n'ai jamais pensé à Carla qui a un voile dans sa voix parlée qui fait tout son charme, mais beaucoup à Sandrine Kimberlain.
Dans ce type d'exercice, grâce à son travail du phrasé d'actrice, Sandrine est pour moi, plus performante que Nolwenn ne l'était, avec bien évidemment un bagage technique bien moindre, moins de nuances, moins de variations d'effets, au final, sa maîtrise de la voix parlée lui donne plus d'efficacité.
Pourtant elle est trés loin d'être une aussi bonne chanteuse que Nolwenn.

Elle ne pourrait sans doute pas chanter certaines mélodies parfois trés acrobatiques du Cheshire cat. Je ne le discute pas.
Elles ne pratiquent certes pas l'exercice chanté avec les mêmes armes, mais au final, ce qui compte c'est l'effet obtenu.
Billie Holliday a la voix totalement cassée, abîmée à la fin de sa vie, elle n'a plus la palette de timbres et de nuances qu'elle avait au début, elle est à mille lieues de la virtuosité d'Ella Fitzgerald et pourtant, avec rien (si l'expérience de toute sa vie), sa voix va droit à l'émotion quand elle chante "all alone in the big city, why should everybody pity me".

Je n'ai jamais dit que je n'avais aucun plaisir à écouter le Cheshire cat, je suis de celle qui pense que c'est de loin son meilleur album, mais j'ai juste essayé de comprendre ce qui avait tellement irrité les fans de la première heure, ceux que cet album avait tellement exaspérés qu'ils en avaient coupé les ponts alors qu'ils avaient fait face vaillamment à la médiocrité du premier album, à la demi-satisfaction du second.
Pourquoi un tel rejet du projet précisément le plus personnel, le plus recherché et le mieux abouti?
Moi je n'ai pu l'interpréter que comme une énorme frustration par rapport à cette voix qui nous avaient tous interpellés et qui semblait s'éloigner toujours plus loin de nous au fur et à mesure des projets, pour des expériences pops où sa voix ne semblait pas un atout particulier mais juste, un instrument de plus, assez souple et riche avec lequel on pouvait travailler pour obtenir l'effet pop acidulé recherché.

On attendait tous, un album où la voix serait le point de départ, la perle autour de laquelle, auteurs compositeurs et producteurs construiraient un projet spécifique pour que ce que nous entendons parfois, soit enfin audible de tous.
Mais les projets d'album de Nolwenn semblaient construits pour que l'on oublie qu'elle avait une voix spéciale et hors du commun. Elle voulait être reconnue comme artiste et par cela elle entendait: capable de créer des textes, voire participer à la musique.
Elle voulait être traitée comme les autres chanteuses de sa génération, et donc elle voulait montrer qu'elle pouvait chanter comme elles et pas comme une diva.
D'une certaine façon après avoir été tellement montrée du doigt, elle semblait vouloir rentrer dans le rang des chanteuses et se distinguer par l'originalité du projet, de la musique.
Oui d'une certaine manière, je crois qu'elle a fini par faire une sorte de complexe à cause de sa voix, à un moment et qu'elle l'a vécue plus comme un handicap vis à vis de ses collègues que comme un atout.
Ce qui me ravit c'est que grâce à Bretonne, elle accepte à nouveau sa voix, toute sa voix, et donc aussi celle de chanteuse à voix.
Tout ça pour dire, que je ne suis pas certaine que nous pensons trés différemment mais peut-être l'exprimons-nous différemment.

Citation :
Nolwennienne :
Oui je comprends ce que tu veux dire Rantanplan.
Personnellement je n'aime pas cette expression "chanteuse à voix" qui est lourde de sous-entendus et qui signifie plus que simplement "une belle voix puissante". Nolwenn a fait remarquer à juste titre que si on est chanteuse on peut difficilement être "chanteuse sans voix".
Chanteuse à voix ça sous-entend un certain répertoire, une manière de mettre la puissance en valeur au détriment de la nuance et de la subtilité (d'ailleurs c'est sûrement pour ça que je n'ai jamais vraiment considéré Nolwenn comme une "chanteuse à voix" comme les autres, parce qu'elle a toujours été une chanteuse subtile, contrairement à bien des "chanteuses à voix" de sa génération).
Il serait bon que Nolwenn puisse faire voler en éclats ce cliché de "chanteuse à voix" en étant créatrice et en faisant usage aussi de son vibrato (mais ça ne doit pas être une obligation ou un systématisme non plus).
Sur Bretonne dans sa manière de chanter on sent quand même que le CC est passé par là (sur "Greensleeves" par exemple). Pendant la promo du CC Nolwenn a essayé d'expliquer qu'elle pouvait chanter de différentes façons, qu'elle n'était pas obligée de chanter tout le temps pareil, mais le message n'a pas forcément été reçu par les fans qui ont compris, du moins certains, "elle ne chantera plus jamais comme avant à la Star Ac", alors que ce n'était pas ce qu'elle disait.
Quand je vois que certains fans disent aimer sa "voix grave", veulent qu'elle chante avec sa "voix grave", ça m'interpelle parce que ça fait quand même un moment que Nolwenn chante aigu (Crucify, Le Rêve des filles, J'aimais tant l'aimer). Il suffit de la regarder vocaliser dans sa vidéo de présentation de la Star Ac pour comprendre que rien ne la voue à chanter grave, dans les catacombes.
Depuis la Star Ac la voix de Nolwenn a perdu en lourdeur, elle utilise moins systématiquement le vibrato (c'est dû sûrement aussi au fait qu'elle ne fait pratiquement plus de chant lyrique), et elle chante aussi plus aigu puisque elle le peut avec aisance (à la Star Ac on l'incitait plutôt à chanter exagérément grave).
Donc en gros ce que j'espère c'est qu'à l'avenir Nolwenn pourra utiliser toutes les richesses de sa voix, toutes les facettes de sa voix le plus librement possible, sans que des fans aient envie de lui dire qu'elle devrait chanter comme ci ou comme ça.

Citation :

Rantanplan :
Entièrement d'accord, elle n'a jamais été une chanteuse à voix, à décibels, comme tant d'autres.
Elle a toujours été beaucoup plus nuancée, musicienne.
Elle a aussi appris beaucoup de choses depuis la fin de la star ac et c'est vrai qu'elle a découvert d'autres valeurs, d'autres techniques que celles du chant lyrique.

Les gens qui aiment sa voix grave font référence au fait que sa tessiture est plutôt celle d'une mezzo que d'une soprano.
Dés que sa voix fatiguait à la star ac, c'est plutôt elle qui demandait à descendre car elle craignait de ne pas parvenir à tenir la note lors de l'émission.
Pour avoir passer des soirées à écouter ses répétitions, je sais que personne ne la poussait à chanter grave: c'était sa zone de confort à l'époque.
Par exemple à ma grande déception elle avait été incapable de s'investir dans les chansons des demoiselles de Rochefort qu'elles trouvaient beaucoup trop aigues pour elles.
Elles se plaignaient systématiquement d'avoir trop mal à la gorge. Sans être dans les ultra graves, c'est dans les médiums que l'on sent toute la profondeur de sa voix ce qui donne un certain mystère assez spécifique à son timbre.
Dans les aigus, on ressent la douceur, la légèreté mais on perd le côté profond mystérieux. Pouvoir posséder les deux, n'est certainement pas donné à tout le monde.

Je ne suis pas une inconditionnelle gaga du vibrato mais il faut dire que le vibrato de Nolwenn c'est quelque chose de spécial parce que non forcé.
Bien différent de celui artificiel, poussif de certaines chanteuses de rnb du plateau actuel.
Par exemple dans Cassé, c'est le moment du vibrato qui donnait les poils à tout le monde, même à moi parfois qui ai fait pourtant un énorme rejet de cette chanson cauchemardesque.
Pourtant dans la version déglingué du Cassé de la dernière tournée, Nolwenn utilisait la voix droite, aucun vibrato aucune tenue du ssé de Cassé alors que les musiciens s'en donnaient à coeur joie, la guitare électique remplaçant le vibrato de la voix.
J'avoue que quelque part, je me disais oui le titre est plus intéressant au niveau de l'arrangement comme ça, mais du coup, la chanteuse Nolwenn là, ne fait plus grand chose.
Mais à Ormesson au bout d'un moment, elle s'est mise à improviser avec sa voix comme les autres instrumentistes et elle a utilisé sa voix, sans aucun complexe, pas en replaçant le vibrato du cassé mais elle a vraiment joué avec un certain nombre de ses qualités, des techniques qu'elle a développées.
J'avoue que ça m'a rassurée et que l'instant a été jouissif.
Parce que le seul intérêt de cette chanson c'est précisément la performance, les paroles sont... la syntaxe bancale... la musique...J'étais contente qu'elle accepte et se souvienne que sa voix est un instrument sur lequel elle doit jouer avec le feeling du moment, elle a la technique précisément pour ça, pour être à l'écoute du moment, et je me suis dit qu'elle pourrait à nouveau faire appel à son vibrato si nécessaire, quand elle le sentirait.

Il n'y a pas beaucoup de chanteuses de variété pop françaises qui ait une telle palette de couleurs, de techniques à sa disposition et j'espère moi aussi, qu'elle les utilisera sans complexe de mieux en mieux, selon les projets et les titres, en particulier hors studio.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 27 Jan - 13:04

Les profs accord

des tartines et des tartines accord blablabla

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 27 Jan - 13:10

Gilou a écrit:
Les profs [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

des tartines et des tartines [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sympathiques tartines en l'occurences et surtout particulièrement bien exprimées et expliquées !

Je partage personnellement à 1000 % l'analyse de Rantanplan !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 27 Jan - 16:12

Oui bien sur jaco....des analyses qui souvent se contredisent...vu les posts arrire du cat....ou toute la nolwennie lui en voulait.

Aujourd'hui le chat à le poil brillant ...à ne plus rien comprendre aux onlinniens.

scratch geek

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 27 Jan - 16:21

Gilou a écrit:
Oui bien sur jaco....des analyses qui souvent se contredisent...vu les posts arrire du cat....ou toute la nolwennie lui en voulait.

Aujourd'hui le chat à le poil brillant ...à ne plus rien comprendre aux onlinniens.

scratch geek

Non Gilou, ce n'est pas tout à fait cela, relis bien les commentaires et tu verras que ceux de RTP évoquent essentiellement la voix utilisée sur cet album avec ses conséquences.......

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Sam 29 Jan - 7:58

Télé | 28 Janvier 2011
Les chroniqueurs de "Ce soir avec Arthur" n'épargne personne


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Jenifer, gagnante de la Star Academy 1, était l'invitée d'Arthur pour sa nouvelle émission "Ce soir avec Arthur" sur la chaîne Comédie !


Les humoristes qui entourent Arthur dans l'émission sont reconnus pour leur manque de " politiquement correct ". Mardi soir, c'est Jenifer qui était l'invitée de l'ex d'Estelle Lefébure. Amelle Chahbi, l'une des humoristes, s'est lancée dans un sketch où elle descendait en flèche la collègue de Jenifer, Nolwenn, traitant celle-ci de " connasse ", mais en restant bien entendu dans l'humour. Le but d'Amelle était de voir si la gagnante de la Starac allait jouer le jeu et se laisser à certaines confidences sur son amie. Malheureusement pour les humoristes, Jen est restée très silencieuse mais s'est beaucoup amusée des différents sketchs.

Nolwenn, prévenue de l'incident, a déclaré que cela ne la touchait pas et qu'elle avait elle aussi beaucoup d'humour.


_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 8 Mar - 0:05

Message de VF sur Online :
Citation :
Mais Papillon, je ne poste pas en tant que fan. Je ne suis pas fan. Je l'attends. Grâce à moi, elle a eu une belle harpe celte il y a quelques années, j'ai été la première à lui souhaiter ce répertoire. Maintenant, je suis la première à lui souhaiter autre chose, de se trouver, de la violence, de la joie et des trucs encore pires que ça. Tu n'as pas dû tout lire. Je poste en tant qu'admiratrice de la voix de Nol et de la rudesse de son caractère qu'elle planque si bien, je poste en tant qu'espérante indécrottable et, en l'occurrence, en tant qu'agacée des hypocrisies diverses autour de son culte. Du fiel ? Oui, je la critique, je ne l'épargne pas, je prie pour qu'elle ne devienne pas la poupée qui chante que beaucoup aiment ici. Tu as raison. Je mérite l'excommunication. Sors les allumettes, je vais ramasser du bois.

Je ne poste plus sur online depuis une éternité et surtout parce que la dernière fois que cela s'est produit, je me suis fait insulter par quelques idiotes, mais je dois reconnaître que je me retrouve totalement dans ce point de vue.

Ce que j'admire le plus chez Nolwenn Leroy c'est la qualité exceptionnelle de son timbre de voix, auquel il faut rajouter sa qualité exceptionnelle de technique chant qui lui permet de naviguer trés facilement d'un style musical à un autre.

Mais il lui manque encore à acquérir ce petit quelque chose, qui fait d'une grande chanteuse, une immense interprète.

J'ai écouté l'interprétation de Camille sur youtube, qui est d'ailleurs excellente, mais au delà de Camille, de mon point de vue, le Must (le meilleur) en la matière c'est la sublime Barbara qui réussit divinement à allier, délicatesses vocales et grandeurs émotionnelles...

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 8 Mar - 1:09

Merci Jaco et vieuxfrere pour ce point de vue qui va à l'essentiel et non sectaire!

Barbara était une Grande Artiste et on ne peut que souhaiter à Nolwenn d'évoluer en ce sens avec les capacités qu'elle a! Wink Même si moi,je trouve,qu'elle a déjà bien évolué en 10 ans!Petit à petit l'oiseau fait son nid!

Bien sûr Barbara restera Barbara!
flower
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 8 Mar - 7:38

Oui vieuxfrere n'a pas la langue de bois, c'est une plume que j'aime de plus remplie d'humour, blanc et " noir pour certaines"qui s'en prennent plein la figure" mais combien réaliste.

J'adore la lire, elle dit ce que je pense de plusieurs.
Bien qu'elle ne soit "pas fan" de Nol elle est admirative de sa voix comme à la voix de bien d'autres Artistes.
Comme moi et plusieurs, nous ne sommes pas admiratives de son allure, de ses fringues de ses minauderies de fille qui se la pète et en devient ridicule

Nolwenn s'habille très mal, marche très mal, elle est vieux jeu.

A trop vouloir se démarquer elle réussit à devenir pas "l'égérie" mais la risée de beaucoup de jeunes, et des moins jeunes

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 8 Mar - 7:59

Donc en conclusion, il faut savoir apprécier le meilleur et laisser de côté ce qui l'est moins.

Surtout ne pas oublier que personne n'est parfait et que nous avons tous des qualités et des défauts.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   Jeu 8 Mar - 8:40

Oui jaco, dans le domaine PUBLIC, on regarde le tout.
Surtout dans les Artistes.
Ou bien on ne fait pas ce métier lorsque l'on veut échapper aux médias et public.

Oui nous avons nos qualités et nos défauts, mais nous ne passons pas à la télé.


Mais à force de péter plus haut que son c-l, on fini par se ch--r dessus

Si elle pétait plus bas on ne lui dirait plus que l'on ne peut plus la "sentir"
orchestre

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Paradoxe NOLWENN : des AVIS DIVERGENTS !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre avis sur Harley Benton HBN 100 SVP
» besoin d'un avis sur l'ampli FENDER G-DEC 30 III
» avis débutant !
» j'ai besoin de votre avis
» Demande d'avis sur Fender FR50 CE SB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS sur Nolwenn Leroy :: Discussions sur Nolwenn Leroy-
Sauter vers: