Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Dim 16 Jan - 17:38


http://linfonetrealtv.free.fr/pages/newsseul.php?idarticles=4264&idemission=26



Nolwenn Leroy en LIVE à Champs Elysées et en duo avec Sylvie Vartan16/01/2011 - 04:29:17
Ce samedi 15 janvier 2011 Nolwenn Leroy était l'invitée de l'émission soit disant en direct mais qui n'a que 0minute en live : CHAMPS ELYSEES sur FRANCE2. Dans ce divertissement présenté par Michel Drucker la chanteuse qui bénéficie décidement cette année d'une grosse promo a pu chanter pour la première fois avec son idole Sylvie Vartan, avec qui elle est arrivée en voiture dans le fameux générique célèbre de l'émission. Toutes les deux ont donc repris : " Qu'est ce qui fait pleurer les blondes " avant que la gagnante de Star ac chante une fois encore Tri Martolod.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Dim 16 Jan - 17:43

http://buzzmedias.com/?p=1456
Citation :


Nolwenn Leroy : La Bretagne ça lui gagne !

Posted by Redac on January 15th, 2011

Une surprise le succès de Nolwenn Leroy ? Si on se souvient, le groupe Manau avait remporté un vif succès avec La tribu de Dana, à la seule différence que Nolwenn Leroy, contrairement au groupe Parisien, joue la carte de l’authenticité au maximum. Elle a grandi en Bretagne et a donné ses conférences de presse en Bretagne.
Ici elle reprend les grands succès du répertoire breton tels La jument de Michao, Le Bagad de Lann-Bihoué et la magnifique chanson de Miossec : Brest.
Et c’est un carton ! plus de 200 000 albums vendus en un peu plus d’un mois. Elle est au top des ventes devant Mylène Farmer ou Shakira !

Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY   Dim 16 Jan - 17:56

http://thefreewheelin-anne.hautetfort.com/archive/2011/01/15/chouans-en-avant1.html

Citation :


The Freewheelin'Anne

samedi, 15 janvier 2011

Chouans ! En avant!

Je veux bien que Nolwenn Leroy fasse un retour aux sources, mais il faut arrêter de croire que c'est grâce à elle que les chants traditionnels bretons sont remis au goût du jour et que les jeunes générations vont enfin découvrir leur propre patrimoine.
Parce que , quand même , il me semble que les soeurs Goadec , les frères Morvan ; Gmenmor, Alan Stivel , Tri-yann, Denez Prigent et beaucoup d'autres , étaient là bien avant elle , et qu'ils ont certainement plus de mérites, parce qu'à l'époque c'était pas gagné d'exporter tout un répertoire de musique bretonne vers Paris qui se prenait pour le centre du monde bien pensant.
Alors il ne suffit pas d'ânoner quelques chants traditionnels sur un C.D pour que subitement ; les gens se tournent vers la Bretagne.
J'avoue , savoir qu'elle avait sorti un C.D de chants bretons , me plaisait , mais j'ai très vite déchanté.
Certes , Nolwenn chante bien , c'est son métier donc c'est propre , bien emballé avec des clips sur fond d'images d'Epinal, mais il manque d'authenticité; de personnalité.
C'est un C.D. cliché, et quand j'entend les propos de soi-disant journalistes sur T.F.1, je me marre encore plus.
leurs références , Manau!!!!, sincèrement c'est agaçant , qu'ils fassent leur travail de journaliste où qu'ils changent de métier parce qu là c'est pas possible!
Ils ne se rendent même pas compte qu'il font un affront à la Bretagne.
"On danse breton à Montparnasse"!!!!
Sans blague!
Bien sûr que oui , je ne le nie pas , c'est la quartier le plus breton de la capitale puisque c'est à cet endroit qu'ils se sont installés en masse lorsqu'ils ont emmigré à Paris.
Forcément , on vit à l'heure bretonne mais sûrement pas grâce à Nolwenn Leroy et son dernier opus!
Il ne manquerait plus qu'elle soit invitée au Festival interceltique de Lorient en Août prochain!! Alors on aurait la totale.
Peut-être était-ce sincère de sa part de vouloir s'impreigner de ses origines , je ne sais pas mais je n'y crois pas car on sait tous comment les grosses maisons de disques fonctionnent , ils font du bussiness , le reste ils s'en tamponnent le coquillard.
Je crois surtout qu'ils l'ont prise pour Becassine avec ses gros sabots!


Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Dim 16 Jan - 22:06

Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Dim 16 Jan - 22:25

http://invisiblelight.canalblog.com/archives/2010/11/02/19500836.html#comments


Citation :

Bretonne : le nouvel album de Nolwenn Leroy



Le pitch :

Il y a un peu plus d'un an la chanteuse Nolwenn Leroy publiait l'album "Le Cheshire Cat et moi", un album intimiste avec une atmosphère bien particulière. Aujourd'hui Nolwenn annonce la parution de son prochain album pour le 6 décembre prochain.
Pour ce nouvel opus sobrement intitulé "Bretonne" Nolwenn Leroy nous propose sa propre interprétation des plus belles chansons de sa Bretagne Natale. Un retour aux sources qu'elle préparait depuis plusieurs années. Elle revisite avec des chansons d'hier et d'aujourd'hui l'âme celte qu'elle affectionne. On retrouve sur cet album des "classiques" comme "Rentrer de Bretagne", "La Suite sud amoricaine", "Sunday Bloody Sunday" de U2, ou encore "La jument de Michao", "Tri Martolod". Egalement présent sur cet album "Je ne sera jamais ta parisienne" un titre original écrit par Christophe Miossec et composé par Didier Squiban. A la réalisation on retrouve Jon Kelly qui a travaillé notamment pour Tori Amos, Kate Bush, Duffy, Melody Gardot ou encore Prefab Sprout .... Un nouvel album plein de belles promesses !



J'avoue que la présentation du concept m'a un peu effrayée.
J'avais trouvé le troisième album chiant comme la pluie, donc là, ce projet "album du terroir" n'était pas des plus alléchants.
Mais j'aime Nolwenn (surtout son second album Histoires Naturelles) donc je crois en elle. Et ô surprise, un premier extrait du titre Suite Sud Armoricaine est disponible depuis aujourd'hui, et je trouve cela très réussi.

Donc je range mes préjugés sur les crêpes et les bigoudènes et j'attends le 6 décembre avec impatience.
Citation :

Commentaires


enfin le retour de l'interprète
A l'instar d'une presse musicale bobo et de quelques irréductibles fanatiques, "le Chat" n'a pas vraiment convaincu, les textes se sont révélés mièvres, et le pire de tout, "la voix" chaude, sublime, envoutante avait quasiment disparu.
Finalement sans être enthousiaste, je me réjouis comme beaucoup du "retour" de l'interprète, enfin nous allons à nouveau pouvoir apprécié ce grain de voix toujours aussi magnifique.
Il faudrait que La demoiselle Nolwenn Leroy comprenne enfin, que le commun du mortel se fiche éperdument de ses "prétendus" talents d'instrumentiste et d'auteur.
Ce que je souhaite, comme beaucoup, c'est à nouveau d'apprécier les sonorités sublimes de cette voix unique, le véritable talent de Nolwenn Leroy, c'est d'abord et avant tout celui-là !
Posté par jacommos, 11 novembre 2010 à 11:07
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Lun 17 Jan - 18:12

http://www.m6musichits.com/archive/2011/01/17/rendez-vous-avec-nolwenn-leroy-pour-un-concert-a-tres-grande.html
Citation :
17.01.2011

RENDEZ-VOUS AVEC NOLWENN LEROY POUR UN CONCERT A TRES GRANDE VITESSE

Rejoignez-nous à bord de l'iDTGV Paris-Rennes le 2 Février 2011 !!


Départ de Paris à 11h05 et retour de Rennes à 19h05


Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 19 Jan - 20:57

http://www.harpographie.fr/documentshtml/noscritiques.html

Citation :

Nos "coups de coeur", nos "coups de gueule"
Volontairement et dans le souci de respecter une certaine ligne éditoriale, nous nous sommes toujours abtenus de faire apparaître nos sentiments en ce qui concerne les publications d'Alan.
Cependant, dans le sillage de la voie qu'il a ouverte, bien des choses se sont jouées et écrites. Il nous est difficile de toujours garder notre langue face à certains sujets qui nous émeuvent ou nous fâchent profondément, d'où la création de cette rubrique permettant de vous faire découvrir nos critiques de disques, livres et autres sujets. Celles-ci ne concernent que nous, nous n'engageons nullement l'opinion d'Alan.
Aucune chronologie n'est cette fois respectée, les articles s'enchainant au gré de leur création. Nous profitons aussi de cette rubrique pour réinsérer les quelques rares avis déjà donnés.
= coup de coeur = coup de gueule. Cliquez sur les images pour voir l'article.





2008, Blast Live One amazing night at the Old Fruitmarket Glasgow, CD et DVD 1996, Spirit, Fear Dark Records.
2008 Slania
(voir aussi reprises traditionnels)
2008, Collectif (101 auteurs), Skol Vreizh, (voir aussi les livres incluant un article sur Alan) 2009, Jordi Saval :
La viole celtique
Alia Vox AVSA 9865
2008, Songbook 2, Cécile Corbel (voir la page artistique que nous lui avons consacrée)
2007, Pat O'May, (voir la page artistique que nous lui avons consacrée)2009, Gwennyn : Mammenn
Keltia Musique
RSCD 292
2010, Iwan B : La Quête, Ar C'hlask Diffusion Coop Breizh IWANB – DB122010, Dom Duff :Roc'h Diffusion Coop Breizh Réf : DDKK0042010, Nolwenn Leroy : Bretonne. Editeur Mercury, label Universal
2011, Cécile Corbel, Arrietty (voir la page artistique que nous lui avons consacrée)
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 19 Jan - 21:05

http://blogs.rtlinfo.be/partitions/2011/01/19/nolwenn-leroy-bretonne-et-fiere-de-letre/


Citation :


Nolwenn Leroy: bretonne et fière de l’être


Par Jean-Claude Gerlache dans Vidéo , le 19 janvier 2011 13h01



“Qu’elle est belle ma Bretagne quand elle pleut”, chantait Jean-Michel Caradec dans les années 70. Qu’elle est belle aussi quand elle chante. De St Malo à Lorient en passant par Brest et l’île d’Ouessant, il n’est pas un village, un hameau, une falaise et un rocher où ne résonnent l’une ou l’autre de ces mélodies venues du fond des âges et nourries de légendes celtiques. Elles font partie de l’ADN des Bretons (mais aussi des irlandais, des écossais et des gallois). Des navigateurs dans l’âme qui ont essaimé au-delà des océans emmenant avec eux leur culture et leurs chants. Alan Stivell et Tri Yann ont perpétué et modernisé cette musique à travers le monde . Manau lui a donné du “flow” et Nolwenn Leroy de la grâce. La voix de la belle du Finistère est l’atout majeur de l’album, réalisé par Jon Kelly. Celui-ci a notamment travaillé pour Sir Paul Mc Cartney, Chris Rea, Tori Amos, Melody Gardot et surtout Kate Bush, le modèle de la chanteuse française.

A la sortie de “Bretonne”, rares sont les professionnels qui auraient parié une galette de sarrasin sur le destin de cet album. Mais en jouant la carte de la proximité et de l’ancrage régional (interviews réalisées sur les lieux de son enfance et priorité donnée aus médias indigènes), la compagne du tennisman Arnaud Clément est montée du fond du court au filet, passée du rayon folklore des disquaires à la tête de gondole des supermarchés. Bien vu ! Nolwenn Leroy n’est évidemment pas la première à s’emparer du répertoire celtique (traditionnel ou apparenté). Loin s’en faut. Pourtant, après l’accueil mitigé (50.000 exemplaires) de “Le Cheshire Cat et moi”, le projet n’était pas sans riques. Raison sans doute pour laquelle au lieu de proposer un CD entièrement chanté en breton et en gaélique, l’artiste a mis de l’eau dans son cidre en reprenant “Le bagad de Lann-Bihoué” du tandem Souchon-Voulzy et “Brest” du pluvieux Miossec. Cela dit, si le succès (déjà plus de 200.000 copies écoulées) peut inciter les écoliers du cru à apprendre la langue de leurs ancêtres et “La jument de Michao” à galoper dans les cours de récré, perpétuant ainsi une certaine tradition musicale,alors j’applaudis ! Quant à savoir si les Belges voudront eux aussi jouer du biniou pour la fée Nolwenn, c’est une autre histoire…
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 19 Jan - 21:16

http://www.ozap.com/actu/ventes-disques-france-nolwenn-britney-spears-iz/391820
Citation :



Disques : Nolwenn monte en puissance, Britney Spears pas numéro un

Publié par Charles Decant Mercredi 19 Janvier 2011 | 16h42


Nolwenn Leroy


La success story continue. Cette semaine, Nolwenn Leroy domine pour la deuxième semaine consécutive les ventes d'albums avec son quatrième opus "Bretonne", dont les ventes ont sensiblement augmenté sur une semaine. Son plus proche concurrent reste Israel Kamakawiwo'ole, qui domine quant à lui les ventes de singles aussi bien physiques que dématérialisés, empêchant Britney Spears de démarrer en pole position avec "Hold It Against Me".

[b]Le carton "Bretonne"


Après avoir doucement mais sûrement grimpé en tête du classement albums, Nolwenn Leroy ne semble pas prête à se laisser déloger. La chanteuse française passe en effet une deuxième semaine consécutive en pole position avec "Bretonne", mais surtout, l'album voit ses ventes augmenter de 35% à plus de 21 200 exemplaires. Ca monte aussi pour Israel Kamakawiwo'ole, dont l'album "Alon in Iz World" est stable en deuxième position malgré une montée en puissance de 23% à 16 400 exemplaires.

Ces deux albums dominent largement le reste du top puisque Zaz, qui prend deux places et se classe troisième, n'a pas séduit plus de 7 800 acheteurs avec "Zaz". Les Prêtres, eux, sont stables en quatrième place avec "Spiritus Dei", tandis que Mylène Farmer rétrograde de deux étages avec "Bleu Noir", qui voit ses ventes chuter de 39% à 6 700 exemplaires. Seul mouvement significatif dans le top 10, la troupe de Mozart L'opéra Rock grimpe de trois étages et se retrouve septième, malgré une petite baisse des ventes de 11%.

Juliette et Claire Keim débarquent dans le top 20

Il n'y a que deux entrées dans le top 50, et c'est Juliette qui ouvre le bal avec "No Parano", qui démarre en 14ème position avec 4 200 ventes. Son dernier opus, "Bijoux & Babioles", était entré quatre places plus haut début 2008, avec 7 600 ventes au compteur. Deuxième entrée de la semaine, Claire Keim. La comédienne arrive en 19ème position avec son premier album "Où il pleuvra", qui a séduit 3 200 acheteurs en première semaine.

Dans le classement des téléchargements d'albums, on retrouve également Nolwenn Leroy en tête. La chanteuse reprend la première place après l'avoir laissée la semaine dernière à la compilation "NRJ Music Awards 2011" avec 1 600 ventes pour "Bretonne" ( 30%), tandis que la compilation de NRJ pointe à 1 100 ventes (-28%). A noter que cette dernière a séduit plus de 19 000 acheteurs en physique, mais qu'elle n'est pas éligible dans le classement albums puisqu'il s'agit d'une compilation. Dans le classement digital, on notera surtout le joli succès de Guillaume Grand, qui s'envole de 32 places et se classe cinquième avec "L'amour est laid" (600 ventes, 110%).

Pas de numéro un pour Britney Spears

Dans le classement digital, beaucoup attendaient le nouveau single de Britney Spears en pole position. Sorti mardi dernier un jour après avoir été dévoilé sur le net, le single s'est rapidement installé en tête du classement iTunes, mais le single était en fait proposé en exclusivité sur le site marchand d'Apple. Résultat, privé de ventes via les téléphones portables et sur les autres sites marchands, le single n'entre "que" troisième avec tout de même 7 800 ventes en première semaine. Elle n'est même pas à 150 ventes des Black Eyed Peas, deuxièmes avec "The Time", dont les téléchargements ont encore chuté de 20%.

Mais les Peas et la Spears sont très loin derrière le numéro un de la semaine, Israel Kamakawiwo'ole, qui reste largement leader malgré 4% de repli avec 18 400 téléchargements. Derrière ce trio de tête, on notera la jolie entrée d'Inna, qui a séduit près de 6 100 acheteurs en première semaine avec son nouveau single "Sun Is Up". Johnny Hallyday, lui, fait une entrée plus discrète en 13ème position avec "Jamais seul", qui a été téléchargé 3 600 fois pour sa première semaine de disponibilité. Il faut descendre beaucoup plus bas pour l'entrée suivante, signée Nolwenn Leroy. Sa reprise de "La Jument de Michao" entre 34ème avec 1 800 ventes. Quant à Serge Gainsbourg, sa version de "Comme un boomerang" s'installe en cinquantième position avec près de 1 300 ventes.

Dans le classement physique, rien à signaler à part la popularité grandissante d'Israel Kamakawiwo'ole, puisque son single "Somewhere Over the Rainbow" est stable en pole position mais voit ses ventes augmenter de 41% à 7 900 exemplaires. Derrière, la concurrence reste anecdotique. Elle est emmenée par Shakira, deuxième avec "Loca", tandis que le "Oui mais... non" de Mylène Farmer est stable en troisième position avec 1 900 ventes. 400 ventes suffisent à décrocher un top 10 cette semaine, et 34 ventes vous offrent un top 40.

Source : SNEP / GFK Music
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 19 Jan - 21:24

http://savigny.gwalarn.org/spip/spip.php?article44

Citation :
Koroll Breizh danse avec Nolwenn Leroy à l’Olympia


Vendredi 7 janvier dernier, le Cercle Celtique Koroll Breizh de Savigny-sur-Orge a eu le grand plaisir d’accompagner Nolwenn Leroy sur la scène de l’Olympia, à l’occasion de la retransmission en direct de l’émission « La Fête de la Chanson Française ».
Prévenus le mardi pour le vendredi, tout le monde s’organise et c’est finalement 18 personnes de Koroll Breizh qui seront présentes ce soir-là aux côtés de danseurs venus d’autres groupes de l’Ile de France.
Après la répétition de l’après-midi, l’habillage, le maquillage, l’attente, le buffet partagé avec quelques artistes comme Jennifer, Hugues Auffray, Dany Brillant, Nicoletta, les allers et venues dans les couloirs de l’Olympia, le moment tant attendu arrive. Bien avant les premières notes de la Jument de Michao, le stress est au maximum. Mais soudain, les portes s’ouvrent et c’est parti ! L’appréhension disparaît, une clameur inimaginable envahit l’Olympia, le public est debout, tape dans les mains, chante. Nous dansons vers la scène. Une seule chose compte : se faire plaisir et profiter le plus possible de ce moment exceptionnel. L’ambiance est au rendez-vous, les Gwen ha Du s’agitent, nous montons sur la scène et Nolwenn est là, magnifique. Sa sincérité est émouvante et le plaisir partagé.


Mais c’est déjà fini. Cet instant gravé à jamais dans nos mémoires est inoubliable pour les danseurs mais aussi pour les téléspectateurs qui les ont reconnus.


Un peu plus tard, dans la loge, elle arrive : moment magique ! Elle va dédicacer plus de 50 CD, un par danseur, avec à chaque fois un mot gentil. Elle ne cesse de nous remercier. Après son deuxième passage dans l’émission, elle revient à nous, cette fois pour une séance de photos dans le hall de l’Olympia. Là encore, elle ne compte pas son temps : une photo avec tous les groupes puis une par groupe. Elle est toujours souriante, accorde encore quelques photos à des fans venus l’attendre puis c’est presque à regret qu’elle nous quitte en nous faisant promettre de lui envoyer touuuuutes les photos ! A notre tour, de te remercier Nolwenn pour ta gentillesse, ta disponibilité et ton respect des personnes et du travail accompli. Tu es une digne ambassadrice de la Bretagne, attachée à ses racines : que du bonheur pour tous les Bretons !
Vous n’avez pas pu nous voir ? Voici une séance de rattrapage...


Nolwenn Leroy et Koroll Breizh à l’Olympia


Vidéo pour le téléchargement
Retrouver dans le portfolio, en bas de cet article, une sélection de captures d’écran de cette soirée.




Pour les adhérents, retrouvez toutes les photos des préparatifs de cette grande soirée ainsi que des photos exclusives de Nolwenn dans la partie adhérent du site.
Texte : Régine et Nathalie, Photos : Sylvie, Clotilde, Marianne, Marie, Laurent P. et Cdricportfolio




























_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Jeu 20 Jan - 19:44

http://rezore.blogspirit.com/archive/2011/01/20/offrir-aux-langues-regionales-la-place-qu-elles-meritent.html

Citation :

Nolwenn Leroy : "Ce succès dépasse celui d'un simple album de musique"

"J'ai du mal à expliquer ce succès" déclare Nolwenn Leroy à propos du succès de Bretonne. Son album consacré à la culture bretonne s'approche rapidement des 200 000 ventes en France. Interviewé par TF1, Nolwenn Leroy y voit son désir de petite fille parvenu à maturité. "C'est le bon moment d'offrir au breton et aux langues régionales, la place qu'elle mérite dans les medias. Ces langues font parti du quota français. Mais on ne les entend jamais."

"Je suis tellement fiere de pouvoir modestement offrir à cette langue la place qu'elle mérite et de pouvoir chanter ces chansons à 20h30. C'est extraordinaire.... Je porte mes racines jusque dans mon prénom. C'est une grande fierté. Ce succès dépasse largement le succès intrinsèque d'un album de musique en général. Ce qui se passe va bien plus loin. C'est une victoire pour la langue bretonne." La chanteuse avoue également avoir "un véritable caractère de bretonne". Bretonne de la tête à la voix.



_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Jeu 20 Jan - 19:53



[url=http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=21063&title=Nolwenn Leroy à la Maison de la Bretagne]http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=21063&title=Nolwenn Leroy à la Maison de la Bretagne[/url]


Citation :
David Raynal est journaliste et photographe de presse.




  • Nolwenn Leroy à la Maison de la Bretagne à l'invitation de Paris Breton. (Photo 1 de 5)

  • Signature de la charte "Ya d'ar Brezhoneg" en présence de Léna Louarn
    Philippe Chain Maria Vadillo Kaourintine Hulaud et Nolwenn Leroy. (Photo 2 de 5)

  • Nolwenn Leroy est décorée du spilhennig (Photo 3 de 5)

  • Nolwenn Leroy en concert (Photo 4 de 5)

  • Nolwenn Leroy Patrick Mahé et Irène Frain (de gauche à droite) (Photo 5 de 5)

  • Nolwenn Leroy à la Maison de la Bretagne à l'invitation de Paris Breton. (Photo 1 de 5)

  • Signature de la charte "Ya d'ar Brezhoneg" en présence de Léna Louarn
    Philippe Chain Maria Vadillo Kaourintine Hulaud et Nolwenn Leroy. (Photo 2 de 5)

  • Nolwenn Leroy est décorée du spilhennig (Photo 3 de 5)

  • Nolwenn Leroy en concert (Photo 4 de 5)

  • Nolwenn Leroy Patrick Mahé et Irène Frain (de gauche à droite) (Photo 5 de 5)

  • Nolwenn Leroy à la Maison de la Bretagne à l'invitation de Paris Breton. (Photo 1 de 5)

  • Signature de la charte "Ya d'ar Brezhoneg" en présence de Léna Louarn
    Philippe Chain Maria Vadillo Kaourintine Hulaud et Nolwenn Leroy. (Photo 2 de 5)

  • Nolwenn Leroy est décorée du spilhennig (Photo 3 de 5)

  • Nolwenn Leroy en concert (Photo 4 de 5)

  • Nolwenn Leroy Patrick Mahé et Irène Frain (de gauche à droite) (Photo 5 de 5)



Nolwenn Leroy à la Maison de la Bretagne

Reportage du 20/01/11 18:30 de notre correspondant David Raynal
PARIS</A> — A l'occasion de la signature de la charte « Ya d'ar Brezhoneg » par l'association Paris Breton le 18 janvier à la Maison de la Bretagne à Paris, la chanteuse Nolwenn Leroy a interprété plusieurs titres de son nouvel album « Bretonne » en présence de nombreuses personnalités et invités.
Son regard déplacerait les montagnes. En tête des ventes en France avec plus de 200 000 copies écoulées, la chanteuse Nolwenn Leroy a interprété mardi 18 janvier à la maison de la Bretagne à Paris quelques titres de son dernier album intitulé « Bretonne » devant une foule de personnalités et d'invités. La lauréate en 2002 de la Star Academy 2 qui n'a visiblement jamais oublié ses racines, répondait à l'invitation de Philippe Chain président de Paris Breton qui signait en présence de Léna Louarn la présidente de l'office pour la langue bretonne, vice présidente de la région Bretagne, la charte "Ya d'ar Brezhoneg" par laquelle l'association s'engage à réserver une place encore plus importante à l'utilisation du breton. En dehors de la pétulante Léna Louarn, la région Bretagne était officiellement représentée par deux ambassadrices de choc Maria Vadillo vice-présidente du Conseil régional chargée du tourisme et du patrimoine, et Kaourintine Hulaud conseillère régionale, déléguée à la Maison de la Bretagne à Paris. Dans l'assistance, de nombreux élus avaient également tenu à faire le déplacement, Bruno Le Roux, Yves Cochet, Corinne Ehrel, Marylise Lebranchu, Philippe Paul, tout comme les nombreux représentants du monde économique, Groupe Le Duff, brasserie de Bretagne, distillerie Warenghem, Stered, de la culture, avec l'écrivain Irène Frain, ou des médias, Jean-Paul Ollivier ou Patrick Mahé.
Décorée du spilhennig
Après avoir été décorée du spilhennig, l'épinglette créée par l'Ofis ar brezhoneg qui signale que l'interlocuteur qui est en face de vous parle breton, Nolwenn Leroy a rejoint en deuxième partie de soirée ses musiciens afin d'offrir un mini-concert d'une grande qualité artistique à tous ses fans. Au programme, des standards de la musique traditionnelle bretonne, « Tri Martolod » et « La jument de Michao » popularisés par Alan Stivell et Tri Yann, mais aussi l'entrainant « Pardon Spezed », dont les paroles imagées et coquines ont pu parfois décontenancer – malgré les précisions de l'interprète - les oreilles bretonnantes les plus chastes. Il y eu aussi de grands moments d'émotion, notamment lorsque la belle finistérienne tout de gwen ha du vêtue s'est mise à interpréter «Ma Bretagne quand elle pleut » du regretté Jean-Michel Caradec ou encore le magistral « Brest » de Christophe Miossec qui signe également sur son dernier album les paroles de « Je ne serai jamais ta parisienne » sur une musique de Didier Squiban.
En marge de cette manifestation qui rassemblait dans un bel élan de convivialité toute la famille bretonne de Paris, Nolwenn Leroy a pu s'entretenir en toute simplicité avec une autre étoile montante de la musique celtique, Cécile Corbel. La jeune harpiste qui a eu la chance de composer pour les studios Ghibli – l'équivalent de Disney au Japon- l'intégralité de la bande originale du dernier film d'animation d'Hiromasa Yonebayashi « Arrietty le petit monde des chapardeurs », venait d'apprendre dans la soirée qu'elle avait reçue le "Japan Golden Disc awards 2011" pour la meilleure musique de film de l'année. Décidément, les bretonnes ont le vent en poupe ! ■



_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Jeu 20 Jan - 20:04

http://www.news-de-stars.com/nolwenn-leroy/nolwenn-leroy-depassee-par-le-succes-de-son-4e-album_mrm192591.html

Citation :
Nolwenn Leroy dépassée par le succès de son 4e album

L'infonet de la RealTV, publié le 20 janvier 2011


[url=http://www.facebook.com/sharer.php?u=http://www.news-de-stars.com/nolwenn-leroy/nolwenn-leroy-depassee-par-le-succes-de-son-4e-album_mrm192591.html&t=Nolwenn Leroy dépassée par le succès de son 4e album&src=sp]Partager [/url]



Nolwenn Leroy a sorti début décembre son 4ème album, qui cartonne dans les charts comme vous le savez, à tel point qu'elle est pour la seconde semaine de suite numéro 1 au top album.
Elle revient sur le succès de ce dernier "Bretonne", déjà vendu à 200.000 exemplaires. Dans une interview vidéo à LCI, la chanteuse se dit fière d'offrir "à cette langue la place qu'elle mérite".
Un succès qui la dépasse : "j'ai du mal à l'expliquer bien que j'espérais que cet album séduirait le public breton, mais de là à avoir un succès aussi large à ce point là, j'ai du mal à le croire" confie-t-elle, bien qu'elle savait que les chants bretons étaient universels.

Elle est également ravie d'offrir aux bretons la place que mérite la culture bretonne dans les médias notamment en chantant dans des émissions à 20h50, espérant ainsi que les bretons soient ravis du succès de l'album "c'est une victoire pour la langue bretonne pour cette culture, une mise en avant dont je suis très fière".
Elle n'a qu'une envie désormais, partir en tournée, faire danser les gens et les rejoindre "travailler sur un spectacle, comme une sorte de fest-noz, je rêve de participer aux festival Inter Celtique de Lorient ou Les vieilles charrues".



_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Jeu 20 Jan - 20:11

http://blogs.rtlinfo.be/partitions/2011/01/19/nolwenn-leroy-bretonne-et-fiere-de-letre/


Citation :


Nolwenn Leroy: bretonne et fière de l’être


Par Jean-Claude Gerlache dans Vidéo , le 19 janvier 2011 13h01



“Qu’elle est belle ma Bretagne quand elle pleut”, chantait Jean-Michel Caradec dans les années 70. Qu’elle est belle aussi quand elle chante. De St Malo à Lorient en passant par Brest et l’île d’Ouessant, il n’est pas un village, un hameau, une falaise et un rocher où ne résonnent l’une ou l’autre de ces mélodies venues du fond des âges et nourries de légendes celtiques. Elles font partie de l’ADN des Bretons (mais aussi des irlandais, des écossais et des gallois). Des navigateurs dans l’âme qui ont essaimé au-delà des océans emmenant avec eux leur culture et leurs chants. Alan Stivell et Tri Yann ont perpétué et modernisé cette musique à travers le monde . Manau lui a donné du “flow” et Nolwenn Leroy de la grâce. La voix de la belle du Finistère est l’atout majeur de l’album, réalisé par Jon Kelly. Celui-ci a notamment travaillé pour Sir Paul Mc Cartney, Chris Rea, Tori Amos, Melody Gardot et surtout Kate Bush, le modèle de la chanteuse française.


A la sortie de “Bretonne”, rares sont les professionnels qui auraient parié une galette de sarrasin sur le destin de cet album. Mais en jouant la carte de la proximité et de l’ancrage régional (interviews réalisées sur les lieux de son enfance et priorité donnée aus médias indigènes), la compagne du tennisman Arnaud Clément est montée du fond du court au filet, passée du rayon folklore des disquaires à la tête de gondole des supermarchés. Bien vu ! Nolwenn Leroy n’est évidemment pas la première à s’emparer du répertoire celtique (traditionnel ou apparenté). Loin s’en faut. Pourtant, après l’accueil mitigé (50.000 exemplaires) de “Le Cheshire Cat et moi”, le projet n’était pas sans riques. Raison sans doute pour laquelle au lieu de proposer un CD entièrement chanté en breton et en gaélique, l’artiste a mis de l’eau dans son cidre en reprenant “Le bagad de Lann-Bihoué” du tandem Souchon-Voulzy et “Brest” du pluvieux Miossec. Cela dit, si le succès (déjà plus de 200.000 copies écoulées) peut inciter les écoliers du cru à apprendre la langue de leurs ancêtres et “La jument de Michao” à galoper dans les cours de récré, perpétuant ainsi une certaine tradition musicale,alors j’applaudis ! Quant à savoir si les Belges voudront eux aussi jouer du biniou pour la fée Nolwenn, c’est une autre histoire…

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Ven 21 Jan - 19:47

http://letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/nolwenn-leroy-bretonne-au-top-21-01-2011-1181388.php

Citation :


  • Nolwenn Leroy. «Bretonne» au top
    Retour aux sources pour Nolwenn la Finistérienne, toute de noir et de blanc vêtue, aux couleurs du drapeau breton:«Les Bretons reviennent toujours », s'amuse la chanteuse. Photo Thierry GougenotZoom



    Nolwenn Leroy. «Bretonne» au top
    21 janvier 2011 - 1 réaction(s)

  • C'est le phénomène du début de l'année. Nolwenn Leroy fait le buzz avec son album «Bretonne». La première place du podium: personne n'y croyait. Rencontre avec la belle qui veut simplement, dit-elle, rendre hommage à sa région et à sa langue.

    Tonnerre de Brest ! La voilà qui caracole en tête des ventes. 200.000 exemplaires vendus. Doublées, les Zaz et autres Mylène Farmer. En ce début d'année, Nolwenn Leroy cartonne avec «Bretonne». Des reprises traditionnelles de «Tri Martolod» à la «Jument de Michau» en passant par du Miossec, la vedette de la Star Ac' se met au breton. Qui l'eût cru? Son disque est sorti sans faire de bruit, en décembre. En breton! Avec ça, raconte la chanteuse, les journalistes parisiens disaient «cette fois, on l'a définitivement perdue». Elle est têtue... Il est vrai, avoue-t-elle, que ce n'était pas gagné. Pas de demande de télés... Elle a travaillé le terrain avec son équipe. À l'ouest, ils ont ratissé ses terres avec des petits concerts de 30 minutes. Un peu à la Dany Boon avec ses Ch'tis. Pas besoin de Paris! La mayonnaise a pris. À la surprise de tous. À commencer par elle. «C'est fabuleux», dit celle qui n'a pas la grosse tête. Elle voulait simplement «chanter ces chansons qu'elle a dans les oreilles depuis toute petite». «C'est ma bande-son, ma Bretagne à moi». Nolwenn Leroy s'est mise au breton. Elle suit des cours intensifs et baragouine gentiment.

    Miossec lui offre une chanson

    Comment choisir ses textes? Cela n'a pas été simple. Bercée, à Kersaint-Plabennec, par Alan Stivell dont sa mère est fan, «Rentrer en Bretagne» paraissait une évidence. Il fallait que ça chante avec le public. Merci «La Jument». Il fallait aussi que ces tubes celtes laissent passer de nouvelles pépites. «J'ai demandé à Miossec, que je ne connaissais pas, si je pouvais reprendre ?Brest?. Il a trouvé ça très surprenant! Il a dit oui. Il m'a même offert une chanson: ?Je ne serai jamais ta Parisienne?». Beau texte. Belle musique de Didier Squiban. «Est-ce que désormais tu me détestes, d'avoir un jour quitté Brest»... C'est ce que Nolwenn la Finistérienne (de son vrai nom Le Magueresse) a fait. Ce n'était pas un choix mais celui d'une famille qui se déchire quand elle est gamine. Dure rupture. Nolwenn a mis toutes ces années bretonnes entre parenthèses. Il lui a fallu du temps, dit-elle, pour digérer cette douleur et des années «pour retrouver le goût de ma Bretagne, ma petite madeleine». «Les Bretons reviennent toujours !», assure-t-elle dans un éclat de rire. Aujourd'hui, elle est fière d'être bretonne. Elle veut en défendre la langue et la culture. Mardi dernier, elle assistait à la signature de la charte «Ya d'ar brezhoneg», oui au breton, pour l'association Paris breton. Le public, même celui des «puristes», est séduit. Elle est belle, dans sa robe blanche et noire, son corsage à la dentelle quasi-bigoudène, devant le gwenn ha du de la Maison de la Bretagne, à deux pas de Montparnasse. Elle va bientôt partir en tournée. Nolwenn rêve du Festival Interceltique et adorerait faire les Vieilles Charrues.

    Nolwenn la brune, Cécile la rousse

    Elle n'est pas la seule Bretonne à faire le buzz. CécileCorbel fait, elle, un tabac au Japon. Elle vient d'y décrocher l'équivalent des Victoires de la musique pour la bande-son du dessin animé «Arrietty, le petit monde des chapardeurs». «Je ne connais pas Nolwenn. Je suis sûre qu'avec son disque, plein de gens vont découvrir la culture bretonne», commente Cécile. La brune et la rousse se croisent. S'embrassent. On se tutoie? Nolwenn: «C'est incroyable ce qui t'arrive!». Cécile:«C'est une parenthèse un peu magique». «Avec moi, cela fait deux parenthèses un peu magiques! Tu réalises! Tu fais salle comble au Japon... Grâce à toi, les Japonais découvrent par millions la Bretagne», s'enflamme Nolwenn. «J'essaie modestement d'être une ambassadrice», répond Cécile. Avec Nolwenn, ça en fait deux.
  • Catherine Magueur

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Sam 22 Jan - 10:15

http://www.letelegramme.com/local/finistere-nord/morlaix/ville/la-semaine-vue-par-patrice-damany-22-01-2011-1182909.php


Citation :

La semaine vue par... Patrice Damany
22 janvier 2011 -

Âgé de 52 ans, éducateur, président de l'association Vents d'Ouest et du Centre permanent d'initiation à l'environnement (CPIE), Patrice Damany commente l'actualité de la semaine écoulée.

Dimanche. L'argent roi, même face à la santé publique...
Comment imaginer qu'un médicament comme le Médiator ait pu inonder le marché de la pharmacologie, tuant au passage entre 500et 2.000 personnes, peut-être plus d'ailleurs, sans susciter de réaction? À croire que le lobbying du laboratoire Servier, on ne citera jamais assez son nom, a été plus fort que toutes volontés et toutes éthiques. Les responsables mais non-coupables sont appelés à prendre leurs responsabilités!

Lundi. Le «FN Light» est arrivé!
Avec l'élection de Marine Le Pen, Le Front national nouveau devrait, malheureusement, séduire, encore un peu plus, l'électorat populaire. Navrant...

Mardi. Sportifs et solidaires
Le sport, une école de la vie certainement! Mélanie et Yohann (voir la rubrique Passion sports) le démontrent. Après une démarche personnelle dans un sport individuel, le shindokaï, l'un comme l'autre, prennent une voie différente, en lien avec leur discipline. Pour donner un sens supplémentaire à leur engagement sportif, ils s'engagent dans une démarche solidaire qu'il faut saluer, en faveur d'une cause noble: le soutien à SOS Hépatite. À Vents d'Ouest, nous sommes de nombreux amoureux de la voile à avoir, de la même manière, voulu partager notre passion avec les publics fragiles. Nous leur souhaitons bon vent!

Mercredi. Du mammouth à l'éléphant, ou l'art de faire des économies qui n'en sont pas.
Jusqu'ou ira-t-on? À force de réduire les moyens humains, qui plus est, dans l'Éducation nationale, le processus qui consiste à faire des économies, risque d'être désastreux à moyen et long terme. Et les jeunes dans tout ça? Président de l'APE au collège de Lanmeur, je m'inquiète pour l'enseignement de demain. L'académie de Rennes pour 2011, c'est un effectif de 2.300 élèves de plus pour 39emplois en moins. Même démarche pour l'ensemble des services publics qui sont avant tout des services à la personne. Il est probable, en y regardant de près, que des économies sont possibles à d'autres niveaux...

Jeudi. De l'Économie verte au développement durable...
Économie d'énergie, recyclage écologique et mise en place de nouvelles filières comme la filière bois énergie ou la ouate de cellulose... autant d'initiatives en faveur d'une nouvelle donne, «l'économie verte». Exemplaire, si elle n'est pas précurseur, Morlaix-communauté soutient les projets et associe toute la population du territoire à devenir acteur de ce développement en demandant aux associations de parents d'élèves de collecter les journaux usagers. Au CPIE, l'éducation à l'environnement fait notre quotidien. Je suis entré au bureau il y a dix ans, intéressé par l'aspect social autant que la démarche de développement durable. Doucement mais sûrement, je vois que les mentalités évoluent!

Vendredi. Les couleurs de la Bretagne en musique
Terre de créations culturelles à forte empreinte, la Bretagne s'exporte ainsi à travers le monde. La preuve: Cécile Corbel est adorée jusqu'au Japon! Une autre et tout aussi charmante ambassadrice, Nolwenn Leroy porte le son haut en faisant la nique à la bonne société. Sans avoir ses disques à la maison, j'apprécie bien d'entendre ses dernières reprises. Elles me rappellent les festoù-noz de mon adolescence...

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Sam 22 Jan - 10:20


http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Nolwenn-Leroy-La-Bretagne-au-c%C5%93ur_39382-1664193_actu.Htm

Citation :
Nolwenn Leroy: La Bretagne au cœur

Cultures samedi 22 janvier 2011



Nolwenn Leroy Marc Ollivier

Elle s'exprime ce matin sur le plateau de France 3 Bretagne, interviewée par Robin Durand, de France 3 (11h05), et Michel Troadec, de Ouest-France. Nolwenn Leroy, avec ses reprises de chants bretons, rend «hommage» à sa région natale, son «port d'attache». Et elle caracole en tête des ventes en France avec plus de 200 000 exemplaires de son album «Bretonne». Un «succès fulgurant», commente Olivier Nusse, directeur général du label Mercury, chez Universal. Pour lui, c'est «un phénomène un peu comparable à celui des 'Ch'tis', où on réveille une région au travers d'un film». «Nolwenn est en train de faire ça, elle réveille avec son album tous les amoureux de la Bretagne», analyse-t-il. Elle, s'émerveille de «pouvoir chanter en breton sur des chaînes nationales".

De sa terre natale - elle a grandi dans le Finistère et les Côtes-d'Armor - qu'elle a quittée à l'âge de 10 ans pour suivre sa mère en Auvergne.

Enregistré à Londres avec Jon Kelly (le producteur de Kate Bush et Tori Amos), "Bretonne" regroupe 14 titres qu'elle voulait "faire redécouvrir aux Bretons et découvrir aux autres".

Elle y égrène des reprises de standards («La Jument de Michao», le tube des Tri Yann; «Tri Martolod» popularisé par Alan Stivell ...), des titres plus récents («Ma Bretagne quand elle pleut», de Jean-Michel Caradec) et un titre original écrit par le Brestois Christophe Miossec. La chanteuse, qui interprète quatre chansons en breton et une en gaëlique, a pris des cours de breton avant l'enregistrement et entend les poursuivre une fois bouclée la promotion de l'album. Nolwenn Leroy entend poursuivre sur cette voie. Elle envisage pour son prochain album d'"adapter en breton" des textes qu'elle a écrits. Elle voudrait "continuer à faire des albums pop mais en gardant les instruments traditionnels, dont la sonorité (lui) donne la chair de poule".

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Sam 22 Jan - 11:11

http://www.elle.fr/elle/Societe/Edito/Parle-a-mon-cru/(gid)/1474580


Citation :

21/01/11 Parle à mon cru
Celte. C’est le succès inattendu de ce début d’année, appelons ça la « bigouden’s touch » ! Nolwenn Leroy, ex-gagnante de la « Star Ac’ » (cru 2002), est numéro un des ventes avec un album entièrement chanté en « brezhoneg » et baptisé – au cas où… – « Bretonne ». En cinq semaines, la chanteuse a écoulé plus de 200 000 exemplaires, ce qui catapulte « le loup, le renard et la belette » loin devant Lady GaGa, Zaz, Rihanna, Vanessa Paradis et même Mylène Farmer. Un coup de tonnerre (de Brest) que personne n’a vu venir. Tandis que la jolie jeune femme, elle, bretonnise à tout-va, donnant ses interviews en direct du Finistère, réclamant des concerts « fest-noz » et parlant déjà d’un autre album celte composé de ritournelles moins connues que celles de ce dernier, fort bien arrangées par le producteur de Paul McCartney...

Ch’tis. Au rayon sujet régional qui se transforme en succès national, sort sur grand écran ce qui s’annonce aussi comme un carton : « Rien à déclarer », le nouveau film de Dany Boon, avec une pléiade d’acteurs formidables. L’histoire est celle de deux douaniers, belge et français, ne pouvant pas se blairer (« les camemberts » ont remplacé le maroilles), qui doivent vivre ensemble le douloureux passage à l’Europe. La recette est la même que pour « Bienvenue... » : régionalisme, camaraderie, service public, histoire d’amour et folklore du cru. Et le lancement du film suit lui aussi les codes des « Ch’tis » : sortie en avant-première d’un côté et de l’autre de la frontière, puis sortie nationale (le 2 février).

Europe. Ce qui rapproche nos deux cas ? Nolwenn Leroy et Dany Boon, riches de leurs origines et à grands coups de promo sur France 3 régions, surfent sur la nostalgie des frontières dans un pays qui, au référendum de 2005 sur l’Europe, a voté « non » à 55 %. Un sujet qui risque fort de faire les beaux jours des candidats en cette année préélectorale et qu’il serait dommage de laisser aux extrêmes. En effet, mondialisation ne va pas forcément de pair avec abolition des frontières. Au contraire, comme le dit Régis Debray dans son nouvel essai, « Eloge des frontières » (éd. Gallimard) : « Pour recevoir l’autre, il faut bien lui ouvrir la porte. » Sans un territoire en commun marqué par une frontière, on retombe dans le clan, la tribu ou la religion. Et dans un monde où les barrières s’effacent, les bornes (et les bornés) se multiplient... Une idée à méditer si on ne veut pas faire du parti de Marine Le Pen l’autre grand succès de l’année.
Par Marion RuggieriLe 21/01/2011


Citation :
REAGISSEZ !
Anonyme Le 22 Janvier 2011 à 11h48 : Cette chronique est vraiment l'image même d'un parisianisme bobo et complètement loufoque et surtout un contre sens complet par rapport à la réalité, à l'histoire, à la vie de nos régions et particulièrement à nos racines ! Mademoiselle Ruggieri, vous êtes complètement à côté de la plaque ! Il vous faudrait, de temps à autres, sortir de votre microcosme parisien, et aller vers la réalité, les particularités régionales existent, je suis moi même Cévenol, et fier des mes racines régionales, fier de partager avec d'autres l'héritage social et culturel légués par mes ancêtres, et surtout de les faire découvrir à d'autres ! C'est en partageant et en faisant découvrir ses différences que l'on s'ouvre aux autres et pas en restant dans une idéologie de castes, qui n'a même pas pris la peine d'essayer de comprendre le pourquoi du comment ! C'est vraiment navrant, de faire de telles comparaisons qui n'ont pas lieu d'être, et surtout de lire de telles absurdités, et particulièrement lorsque cela vient des nouvelles générations ! Enfin.....


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Sam 22 Jan - 18:25

http://www.tdg.ch/depeches/people/retour-sources-bretonne-nolwenn-leroy-cartonne-top-albums


Citation :
TRIBUNE DE GENEVE

Le retour aux sources "Bretonne" de Nolwenn Leroy cartonne au top des albums

RENNES, 22 jan 2011 | Ses reprises de chants bretons ont détrôné Mylène Farmer: avec son album "Bretonne", Nolwenn Leroy caracole en tête des ventes depuis début janvier et rend "hommage" à sa région natale, son "port d'attache", ses grands noms de la chanson celtique.

AFP | 22.01.2011 | 16:08

Ses reprises de chants bretons ont détrôné Mylène Farmer: avec son album "Bretonne", Nolwenn Leroy caracole en tête des ventes depuis début janvier et rend "hommage" à sa région natale, son "port d'attache", ses grands noms de la chanson celtique.
"Je suis fière, très modestement, de pouvoir accorder à cette langue et à cette culture la place qu'elle mérite", a expliqué la chanteuse de 28 ans dans un entretien accordé à l'AFP à Rennes, où elle passait dans le cadre de sa tournée promotionnelle.
Près de 200.000 exemplaires de "Bretonne", qui revisite le répertoire celte en mélangeant instrumentations modernes et traditionnelles, se sont vendus depuis le lancement, le 6 décembre, du quatrième opus de cette lauréate de la Star Ac (2002).
Un "succès fulgurant", commente Olivier Nusse, directeur général du label Mercury, chez Universal. Pour lui, c'est "un phénomène un peu comparable à celui des 'Ch'tis', où on réveille une région au travers d'un film".
"Nolwenn est en train de faire ça, elle réveille avec son album tous les amoureux de la Bretagne", analyse-t-il.
Elle, s'émerveille de "pouvoir chanter en breton sur des chaînes nationales".
De sa terre natale - elle a grandi dans le Finistère et les Côtes-d'Armor - qu'elle a quittée à l'âge de 10 ans pour suivre sa mère en Auvergne, la chanteuse dit garder "la nostalgie des odeurs, des moments passés à crapahuter dans les rochers, à ramasser des coquillages".
D'où sa volonté de créer "sa bande-son rêvée de la Bretagne", composée des airs connus qui ont accompagné son enfance, explique cette brune aux yeux bleus. Un photo d'elle en costume traditionnel, prise lorsqu'elle avait 3 ans, orne la couverture de l'album.
Enregistré à Londres avec Jon Kelly (le producteur de Kate Bush et Tori Amos), "Bretonne" regroupe 14 titres qu'elle voulait "faire redécouvrir aux Bretons et découvrir aux autres".
Elle y égrène des reprises de standards ("La Jument de Michao", le tube des Tri Yann; "Tri Martolod" popularisé par Alan Stivell ...), des titres plus récents ("Ma Bretagne quand elle pleut", de Jean-Michel Caradec) et un titre original écrit par le Brestois Christophe Miossec.
La chanteuse, qui interprète quatre chansons en breton et une en gaëlique, a pris des cours de breton avant l'enregistrement et entend les poursuivre une fois bouclée la promotion de l'album.
"Je ne suis pas dans une revendication politique", dit-elle, "mais dans l'hommage à ces chanteurs bretons et celtiques qui chantent la Bretagne depuis toujours". "Avec cet album, on rouvre la brèche", "on va redécouvrir ces chanteurs traditionnels et racheter tous ces albums des grands classiques bretons", s'enflamme-t-elle.
Côté chanteurs bretons "pur beurre", on se félicite. Alan Stivell l'a complimentée, selon Olivier Nusse. Les membres du groupe Tri Yann reconnaissent recevoir des appels de fans choqués que leurs tubes soient repris par Nolwenn mais sont "plutôt contents que les générations qui suivent nous reprennent", comme ils l'ont dit à l'AFP. Jean-Louis Jossic la trouve "sincère dans ce qu'elle fait". "La tradition appartient à tout le monde. Pourquoi elle n'aurait pas le droit de chanter la tradition? Où est le problème?", lance Jean-Paul Corbineau.
Nolwenn Leroy entend poursuivre sur cette voie. Elle envisage pour son prochain album d'"adapter en breton" des textes qu'elle a écrits. Elle voudrait "continuer à faire des albums pop mais en gardant les instruments traditionnels, dont la sonorité (lui) donne la chair de poule".


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Sam 22 Jan - 19:57

Une plume qui ne m'est pas inconnue geek mousique queen king

Citation :
Citation:
REAGISSEZ !
Anonyme Le 22 Janvier 2011 à 11h48 : Cette chronique est vraiment l'image même d'un parisianisme bobo et complètement loufoque et surtout un contre sens complet par rapport à la réalité, à l'histoire, à la vie de nos régions et particulièrement à nos racines ! Mademoiselle Ruggieri, vous êtes complètement à côté de la plaque ! Il vous faudrait, de temps à autres, sortir de votre microcosme parisien, et aller vers la réalité, les particularités régionales existent, je suis moi même Cévenol, et fier des mes racines régionales, fier de partager avec d'autres l'héritage social et culturel légués par mes ancêtres, et surtout de les faire découvrir à d'autres ! C'est en partageant et en faisant découvrir ses différences que l'on s'ouvre aux autres et pas en restant dans une idéologie de castes, qui n'a même pas pris la peine d'essayer de comprendre le pourquoi du comment ! C'est vraiment navrant, de faire de telles comparaisons qui n'ont pas lieu d'être, et surtout de lire de telles absurdités, et particulièrement lorsque cela vient des nouvelles générations ! Enfin.....


_________________

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Sam 22 Jan - 22:02

Enfin!... king accord lol!
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Dim 23 Jan - 10:44

http://heresie.hautetfort.com/archive/2011/01/23/bretonne-ch-tis-persistance-des-identites-regionales.html
Citation :

dimanche, 23 janvier 2011


Bretonne, Ch'tis, persistance des identités régionales


Le dernier CD de Nolwenn, Bretonne, ex-star de la Star'Ac a fait un carton : 200 000 CDs vendus. Je suis content que cette fille qui a une voix magnifique ne se soit pas perdue dans de la soupe comme nous en sortent, la plupart du temps, tous les nouveaux chanteurs issus de la télé-réalité.



Tiens, ça me fait penser évidemment aussi aux Ch'tis et au film culte du même nom. C'est étonnant, finalement : il n'y a quasiment pas de traduction politique de cet attachement, en région, à une identité, mais, dès lors qu'il prend un tour sociétal, d'une certaine manière revendicatif, il fait un tabac.
C'est Bayrou, qui milite pour le calumet de la paix entre occitanistes et béarnisants qui s'attirait tout récemment quelques réflexions linguistiques (et un encouragement à poursuivre) d'un expert de la chose.
En Bretagne, le festival inter-celtique fait un malheur chaque année. On connaît les Corses, ou, dans un autre genre, les Alsaciens.
Bref, tout concourt, en France, à conserver, au moins dans certaines régions, une identité forte. Peut-être une réaction contre l'agaçant parisianisme.
Tout le monde tente de se faire bien voir, de plaire aux élites médiatiques de la capitale. Cela doit finir par agacer. Finalement, un artiste qui veut faire carrière, a sans doute bien plus intérêt, loin des spots et des strass à s'adresser d'abord à ceux qui lui sont proches...



_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 26 Jan - 18:26

http://www.lesoir.be/culture/musiques/2011-01-26/qu-elle-est-belle-sa-bretagne-quand-elle-chante-817640.php


Citation :
Qu'elle est belle, sa Bretagne quand elle chante

THIERRY COLJON mercredi 26 janvier 2011, 11:21

Nolwenn Leroy, nostalgique de la celtitude qui a bercé son enfance, publie « Bretonne », un album constellé de tubes empruntés à la très riche culture régionale.




  • Tri martelod », « La jument de Michao », « Ma Bretagne quand elle pleut », « Le bagad de Lann-Bihoué », « Dans les prisons de Nantes »… Autant de perles de la mémoire bretonne que Nolwenn Leroy, née Le Lagueresse, à Saint-Renan, dans le Finistère, reprend sur son album Bretonne. Un disque qui cartonne au point qu'en quelques semaines, plus de deux cent mille exemplaires ont trouvé preneurs.
    La belle Nolwenn était la semaine dernière l'invitée de l'émission Sans chichis, tournée dans un loft laekenois. Les babines à peine léchées sur un far breton préparé par Gérald Watelet, on se retrouve en tête-à-tête avec Nolwenn dans une salle de bain surchauffée lui servant de loge.
    La première question qui se pose est de voir en quoi Nolwenn est une vraie Bretonne : « J'y suis née et y ai passé ma petite enfance jusqu'à mes 5-6 ans, nous a-t-elle confié. Et puis, je suis partie pour revenir sur les côtes d'Armor où j'ai passé toute mon école primaire. Des soucis familiaux ont fait que mon départ de Bretagne fut un peu brusque et n'y suis plus retournée depuis des années. Ça m'a tellement manqué que cet album est un peu ma madeleine de Proust. Je suis de nature assez nostalgique. »
    C'est à Saint-Yorre et à Vichy, en Auvergne, que Nolwenn passe son adolescence, avant de vivre un an à Cincinnati, Ohio dans le cadre d'un échange et, ensuite, de s'inscrire à la faculté de droit de Clermont-Ferrand. En 2001, elle suit les cours de chant d'Armande Altaï à Paris, avant d'être sélectionnée pour la deuxième édition de la Star Ac', qu'elle remporte en 2002.

  • Avec la collaboration de Christophe Miossec
    Depuis, Nolwenn Leroy a publié trois albums dont la courbe des ventes (650.000 pour Nolwenn, 300.000 pour Histoires naturelles réalisé par Laurent Voulzy, et 50.000 pour le très folk Le Cheshire Cat et moi, supervisé par Teitur) exigeait un rapide redressement. Son idée d'un disque breton, qu'elle a depuis longtemps en tête, ne fait pas l'unanimité à Paris mais Universal décide de lui faire confiance et, bingo, le coup de poker réussi de Nolwenn – tant auprès du public breton que non – est la surprise de ce début d'année : « Le défi de cet hommage à la chanson bretonne consistait à ce qu'il soit bien compris par les Bretons. J'ai suivi des cours de breton et j'ai veillé à respecter ces chansons. Car ton voisin sera toujours plus breton que toi. Je suis fière de les avoir convaincus car tous ceux que j'ai croisés m'ont dit qu'ils étaient sceptiques avant d'entendre le résultat, qui leur plaît. Cette culture et cette langue me passionnent. D'ailleurs je continue aujourd'hui mes cours de breton. J'apprends des choses tous les jours sur cette culture très riche. Mais ce n'était pas gagné d'avance. J'ai l'habitude d'aller au bout de mes envies. J'étais convaincue et ai été très convaincante. »
    Tubes d'Alan Stivell, de JeanMichel Caradec ou de Voulzy mais aussi chef-d'œuvre de Miossec (« Brest ») qui lui a écrit l'inédit « Je ne serai jamais ta Parisienne » : « Dans mon esprit, ce disque existe en deux volumes. Le premier serait ma bande originale de la Bretagne et le second serait des chansons originales. J'y pense déjà. J'aimerais aussi écrire des textes. Au départ, j'avais envoyé un petit mail pour prévenir Christophe que je voulais absolument reprendre son “Brest” et peu après, il me répond qu'il est fier de mon projet et qu'il veut m'écrire une chanson. J'ai été bluffée par “Je ne serai jamais ta Parisienne” que les gens aiment beaucoup. Il m'a vraiment bien saisie. J'aimerais poursuivre ma collaboration avec lui. »
    Les chipoteurs pourront toujours s'étonner que la Bretonne ait enregistré ce disque à Londres avec le producteur Jon Kelly et des musiciens anglais : « C'était l'occasion de faire vivre cette celtitude de l'autre côté de la Manche, avec des musiciens qui connaissent ce répertoire. Mais sur scène, je suis entourée de musiciens bretons. L'idée est de faire plus un fest-noz qu'un concert. »

    Nolwenn Leroy, Bretonne (Universal).


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 26 Jan - 18:33

http://www.allomusic.com/#/actualite/bienvenue-chez-les-bretons


Citation :
Le billet du p'tit Nicolas
Bienvenue chez les Bretons !

Chronique 26/01/11 à 12:01 | par Nicolas Roux

Je ne suis pas fier. Ce n'est pas dans ma nature. Et sans doute que je n'ai pas précisément de quoi l'être. Mais je crois que cette lucidité est à mettre à mon crédit. Si je savais faire, je crois que je serais fier. On l'a échappé belle ! Mais, de toute manière, ça n'aurait pas duré longtemps. J'ai toujours eu du mal à comprendre qu'on puisse tirer quelques sentiments de grandeur d'un hasard ou d'une chance. Pourtant, c'est ce que font la plupart des gens. Ils sont fiers, ils revendiquent, ils assument ce qu'ils sont. Comme s'ils y étaient pour quoi que ce soit. Prétentieux.

C'est un peu la mode du moment. Des camarades se disent fiers d'être Tunisiens, par exemple. Je les aime beaucoup, mais ce n'est pas depuis Paris qu'ils ont fait tomber Ben Ali. Leur appartenance, même ancrée, même lointaine, à cette jeunesse exemplaire n'est qu'un hasard. Rien de plus. Moi, par exemple, je voudrais avoir honte d'être Français. Parce que j'ai vu une vidéo sur le site des Inrocks qui montre l'expulsion d'un sans-papiers. Je trouve ça dégueulasse que mes impôts servent à combattre mes idées ; je trouve ça innommable de déshumanisation et, pire encore, je trouve ça abjecte qu'ils ne se cachent même pas pour faire leur sale besogne. Comme s'ils avaient vraiment le sentiment de servir la nation. Alors oui, je voudrais avoir honte d'être Français. Et j'y arrive un peu. Mais je n'arrive pas à me limiter aux frontières de l'Hexagone : j'ai honte de l'humanité. C'est moins culpabilisant et sans doute un peu lâche. Il n'y a pas de quoi être fier.

Il y a donc ceux qui sont fiers d'être né ici où là. Brassens les appelait les imbéciles heureux qui sont nés quelque part, et les tenait pour preuve de l'inexistence de Dieu. Ils sont prêts à tout pour défendre l'honneur de leur bout de terre, alors que le hasard aurait pu, à quelques kilomètres près, les condamner à l'autre camp. C'est étrange, non ? C'est souvent à cause de ça, de cette fierté mal placée qu'on fait les guerres. D'autres ont décidé d'en faire des films ou des chansons. Et ça marche. Tant mieux.

Dany Boon a lancé le mouvement. Avec son carton ch'ti (même si j'ai toujours en travers de la gorge qu'il ait détrôné La Grande Vadrouille), il a prouvé qu'une fierté régionale pouvait être un succès national. Nolwenn Leroy lui a emboîté le pas avec, au cas où ça vous aurait échappé, un album hommage à la Bretagne. J'ai lu ici ou là qu'elle avait vendu des centaines de milliers d'exemplaires de son disque tout en breton. Je dois avoir un problème d'oreilles, parce que moi qui l'ai écouté, il m'a semblé qu'il y avait aussi pas mal de titres en français. Mais c'est vrai qu'il y a quelques titres en breton. Et c'est vrai qu'elle en a vendu des centaines de milliers. Donc, ne chipotons pas !

Certains, aujourd'hui, peuvent avoir honte. Parce qu'ils ont assuré, péremptoires et définitifs, perchés sur leurs certitudes, que la jolie brune allait se planter avec la bande originale de sa région. Ils ont eu tort. Tant mieux. Je ne sais pas si Nolwenn parle de fierté d'être Bretonne ou pas. Il faudrait que je me renseigne ou que je lui pose la question (c'est un secret, mais à vous je peux bien le dire : elle devrait prochainement venir en chat chez nous). Mais finalement, la réponse n'aura que peu d'intérêt. Tout ce que je vois, c'est que son amour pour sa région, celle qui l'a vu grandir, son attachement pour ses falaises, ses bigoudènes et son crachin (oui, les clichés ont la peau dure, mais ils font partie du charme), Nolwenn les partage. Son disque, c'est deux bras ouverts, une main qui se tend, une invitation avec carton officiel, bristol et aucune limite de validité. Souchon chantait : "Chanter, c'est lancer des balles, des ballons qu'on tape, pour que quelqu'un les attrape." (Il est fort ce Souchon). "Bretonne", c'est exactement ça.

Alors bien sûr, le disque connaît aussi et beaucoup un vrai succès régional. Comme le Nord avait adopté les Ch'tis, les Bretons revendiquent Nolwenn. Ils sont fiers qu'on parle d'eux comme ça. Ils sont fiers qu'on les représente. Pour une fois, ça ne fait de mal à personne. Au contraire. Il y a quelque part des solitudes même pas bretonne, des solitudes de la Creuse, de Moselle ou d'Île-de-France qui ont dû se sentir moins seules. Si c'est effectivement le cas, alors Nolwenn Leroy peut être fière d'elle.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 26 Jan - 18:42

http://gerarddelahaye.over-blog.com/

Citation :


Gérard Delahaye, chanteur

Lundi 24 janvier 2011 1 24 /01 /Jan /2011 23:24

Nolwenn Leroy : Bretonne ?

La polémique fait rage dans les bistrots, sur Facebook et autres forums : Nolwenn Leroy peut-elle ainsi s'afficher « Bretonne » et s'emparer de nos musiques, de notre identité, pour se les approprier de façon si impertinente ? Au secours, on nous vole, on nous détrousse, on vide notre bourse de nos «Tri Martolod» et de nos «Juments de Michao» et même le «Bro gozh» ! ! Non ! mille fois non ! disent les intègres, intégristes peut être. Oui ! mille fois oui ! répondent les autres, trop contents qu'un nouveau succès en breton occupe les ondes.

Pas facile d'y voir clair. D'autant que moi même, pas si Breton acharné que ça, j'ai été un tantinet vexé de prime abord (voire un peu jaloux?) comme si elle me volait quelque chose. « Ma » vision de la Bretagne allait être déformée, pervertie, etc. Réaction épidermique qui m'a interpellé, sur mon, sur notre identité de Breton. Depuis j'ai réfléchi, discuté...

Même les pires opposants devront reconnaître que l'album est très bien réalisé, que Nolwenn est charmante, qu'elle chante bien, très bien même, et que si ce n'est pas hyper typé, et peut-être d'ailleurs pour cette raison, son album n'est pas réservé aux happy few. Ce n'est pas si souvent que du breton est entendu sur les radios et les télés. Ces disputes, celui qu'on appelle le « grand public » (c'est qui donc?) s'en fiche bien, il retrouve des accents de Bretagne qui suffisent amplement à nourrir ses nostalgies ou ses rêves « celtes » (c'est quoi?). Y aurait-il une loi écrite ou non écrite, qui permettrait à certains d'utiliser le répertoire, et à d'autres non ? Les purs et les impurs ? Y a t-il une frontière quelque part entre la bonne, la moyenne, la mauvaise interprétation ? Le public est juge.

Je ne suis pas fan de la Star Ac, loin s'en faut. Le parcours qu'on y propose aux jeunes sous le masque des paillettes y est piégé, douloureux, complexe, plein d'embûches et de chausse trappes. J'avais écrit dans Arthur un petit texte où je les comparais à des gladiateurs répondant à notre besoin de chair fraîche. Le radio crochet géant consacre un certain type de chanteurs et de chanteuses. C'est vrai, la question est : sont-ils artistes ? En tout cas, Nolwenn s'en est sortie avec les honneurs. Elle y a gagné un capital de célébrité. Elle a décidé, pure naïveté ou pur opportunisme ou cynisme, mais je penche plutôt pour la fraîcheur, de plonger dans ce répertoire et de mettre son nom au service de la Bretagne... Et aussi la Bretagne au service de son nom, c'est vrai, mais ce service marche toujours dans les deux sens. Le pari n'était pas si évident. La suite nous dira si elle persiste, si elle a les ressources créatives pour aller plus loin ou si ce n'était qu'une tocade. Pas mal de musiciens, j'en suis sûr, sont en train de maugréer sur ce succès : « c'est pas juste ! ». Mais qui sait si elle ne va pas être à l'origine d'une troisième vague bretonne, qui ferait du bien à tout le monde ? Les centaines de musiciens de Bretagne qui ont dû arrêter la musique depuis cinq ans parce que la vague est retombée et qui ont dû reprendre, comme disent les gens, « un vrai boulot » pour vivre, lui en seront peut être reconnaissants dans un an ou deux. Qui peut jurer du contraire ?

Il faut des locomotives pour tirer les wagons. Chacun est libre de chanter à sa façon «Tri Martolod» et «La Jument de Michao» : c'est un bien public ! Il appartient aussi à Nolwenn Leroy ... Celui ou celle qui le reprend ne le vole à personne et le donne à tout le monde !

Allez, un petit quizz pour terminer : sur l'album «Bretonne» il y a le titre en français «Rentrer en Bretagne» Musique ? On cherche, on cherche...Réponse : Alan Stivell ! Paroles ? C'est plus difficile....Réponse : Pierre Grosz, qui a aussi écrit pour...Bécaud, Dalida, Chamfort, Polnareff. Et mille autres. Mais il est même pas breton, gast! Alors, de quel droit?

Par Gérard DELAHAYE - Publié dans : humeur ! - Communauté : La belle Chanson Française

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 26 Jan - 21:46

http://www.dhnet.be/cine-tele/musique/article/340154/d-une-envie-egoiste.html


Citation :
Nolwenn Leroy: “D’une envie égoïste…”

(24/01/2011)


© REPORTERS

  • Music Live, le blog musique de la DH

Nolwenn Leroy a créé l’événement en ce début d’année avec son album Bretonne. La rencontre de la tradition et du succès

BRUXELLES Du talent, une indépendance artistique, de la sincérité et un joli brin de fille. Cela demande tout ça, ni plus ni moins, pour transformer des chansons populaires celtes en un album leader des ventes en France (200.000 albums écoulés à ce jour). Cela nécessite peut-être un nom aussi, celui de Nolwenn qui, au fil de ses 4 albums studios – et de 9 ans sur le devant de la scène (déjà) –, a dressé autour d’elle un univers de contes et légendes. Aidée par une voix qui apaise les (mauvais) esprits...et les cœurs.
Vous êtes Bretonne, en témoigne votre prénom. Mais réaliser un album en breton, c’est une sacrée démarche. Pourquoi l’avoir fait ?
“Franchement, je voulais me faire vraiment plaisir. J’écoute beaucoup de musique, en dehors des moments où j’en fais. J’avais envie de faire un album où je revisiterais des chansons que j’aime et que j’ai dans les oreilles depuis toute petite. Faire redécouvrir aux Bretons ces chansons traditionnelles qu’ils connaissent depuis toujours, mais aussi les faire découvrir aux autres…”
En vous faisant plaisir avec cet album, en la jouant un peu égoïste, vous faites un carton. Comment expliquez-vous ça ?
“C’est effectivement vraiment égoïste. Je voulais rendre hommage à ces gens qui défendent la Bretagne, cette langue qui est merveilleuse. Il n’y avait aucune revendication derrière ce que j’ai fait. Et là je me retrouve à 20h50 à la télé avec ces chansons… Ça me bouleverse. Réussir à offrir à ces chansons la place qu’elles méritent, c’est génial. Je suis fière de ça. Mais j’ai du mal à analyser. Je ne sais pas qui je touche. Je sais que mes fans de la première heure sont super-contents du succès d’aujourd’hui…”
Vous avez l’impression d’être devenue une ambassadrice de la Bretagne ?
“Je n’aurais pas la prétention de dire ça. Il y a plein de gens qui l’ont fait avant moi et continuent de le faire. Des gens comme Alan Stivell… Il a ouvert la voie, a popularisé ces chansons dans le monde entier ! Cette musique est intemporelle et moderne. Ça va chercher les gens au plus profond. C’est vraiment une musique qui apaise les cœurs.”
On vous sent tellement enthousiaste!
“Oui! Je suis habitée parce que je porte quelque chose de fort dont je suis très fière. Une histoire, une mémoire. C’est beau d’observer qu’aujourd’hui, de nouveau, les jeunes s’inscrivent dans les écoles où ils apprennent le breton, le français et l’anglais et perpétuent la tradition.”
Êtes-vous au fond quelqu’un de très traditionnel ?
“Je ne sais pas si j’ai un côté très traditionnel, mais la mémoire, la nostalgie, c’est ce genre de valeurs qui m’animent. La mémoire fait partie de l’Histoire et c’est important de la transmettre.”
Vous êtes nostalgique de tout ?
“Ah oui, de tout ! Peut-être parce que j’ai grandi avec ma grand-mère, arrière-grand-mère,... J’ai toujours eu la conscience de la succession, de la transmission entre générations. Ça a toujours été quelque chose d’enrichissant”.
Vous voulez apporter tout ce folklore sur scène ?
“Oui. Pour la tournée, j’ai vraiment envie d’inviter les gens à une grande fête, plus qu’à un concert. Qu’on se retrouve à danser…”

Interview > Charlotte Vanbever

© La Dernière Heure 2011

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Mer 26 Jan - 21:53

http://www.rfimusique.com/musiquefr/articles/133/article_18190.asp


Citation :
Nolwenn Leroy : le triomphe de Bretonne

Succès surprise pour des chansons traditionnelles Paris

26/01/2011 -
Avec son album de standards en langues bretonne, française et anglaise, Nolwenn renoue avec le succès après la parenthèse pop et chic de son album précédent. Explications.



On savait Nolwenn Leroy bretonne, mais personne n’imaginait le choc de Bretonne. Son quatrième album, composé de grands standards de la chanson bretonne ou inspirée par la Bretagne, est en passe de devenir un des plus gros succès discographiques de la saison.

Un virage inattendu

Bien que sur la pochette de son album, elle apparaisse en costume traditionnel à l’âge de cinq ans, Nolwenn Leroy n’est jamais apparue, a priori, comme une Bretonne. Depuis sa victoire à la deuxième Star Academy en 2002, elle a toujours tenu à ne pas être là où on l’attendait : son deuxième album, Histoires naturelles, écrit et réalisé avec Laurent Voulzy, lui apporte crédibilité artistique en même temps que succès commercial, tandis que le troisième, Le Cheshire Cat et moi, réalisé en compagnie de l’orfèvre de la pop scandinave Teitur, peine à atteindre le grand public.
Elle pensait depuis des années à plonger dans le répertoire celtique. Pente naturelle pour une native de Saint-Renan dans le Finistère, même si on n’imaginait pas forcément l’entendre dans Tri Martelod, grand classique d’Alan Stivell, ou dans Bro gozh va zadoù, "hymne national" breton.

Première position
Dès les premiers jours de la commercialisation de l’album, début décembre, les scores sont encourageants : 8e place du Top albums en première semaine, 6e la semaine suivante… jusqu’à monter en première position la semaine du 8 janvier. Le succès se transforme en phénomène et la presse généraliste française s’interroge sur l’ampleur des ventes : 250 000 exemplaires au dernier décompte, il y a quelques jours, et elle ne devrait pas en rester au double-disque de platine.
Mais, malgré quelques remarques grinçantes çà et là sur le côté prévisible et cousu de fil blanc d’un tel succès, c’est bien une surprise. Une surprise que l’on peut expliquer mais qui reste étonnante dans le contexte assez déprimé du marché du disque. Et pour trouver une comparaison, il faut remonter sans doute aux centaines de milliers d’exemplaires vendus des quatre albums de Dan Ar Braz et l’Héritage des Celtes entre 1994 et 1998.

Traditionnel et moderne

Que Nolwenn Leroy soit apparue à l’origine dans une émission de téléréalité l’expose à une rudesse de propos dont Dan Ar Braz était protégé par ses années auprès d’Alan Stivell et dans les petits cabarets de toute la Celtie des deux côtés de la Manche. Mais la séduction auprès du grand public est sans doute comparable pour les deux projets : sur un seul album, de grands classiques incontournables présentés dans une palette de sons et de formes qui touche le néophyte aussi bien que l’auditeur déjà averti qui ne prétend pas être spécialiste de la musique celtique.
Et, justement, il n’était pas dans les intentions de Nolwenn Leroy de réaliser un album "trad", mais un disque pop, puisqu’elle a fait appel au producteur Jon Kelly, qui a précédemment travaillé avec Kate Bush, Duffy ou Paul McCartney. Le répertoire n’est pas seulement consacré aux chansons de la tradition en breton ou en français. Elle a aussi choisi d’interpréter des chansons qui évoquent la Bretagne comme Brest de Miossec (2004), Ma Bretagne quand il pleut de Jean-Michel Caradec (1977) ou Le Bagad de Lann Bihoué d’Alain Souchon (1978) et demandé à deux Bretons d’aujourd’hui, Christophe Miossec et Didier Squiban, de lui écrire une chanson nouvelle qui dit son attachement à sa terre, Je ne serai jamais ta Parisienne.
Avec çà et là des instruments traditionnels celtiques et partout une voix romantique et chaude, Bretonne est à la fois lié à une culture régionale et bien installé dans les sonorités de la variété d’aujourd’hui. Bretonne est certes breton et se chante parfois en breton, mais c’est surtout un disque de chanson française. Et c’est sans doute cet entre-deux qui séduit le plus.

Nolwenn Leroy Bretonne (Mercury-Universal) 2010
Bertrand Dicale

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Jeu 27 Jan - 12:45

Citation :
http://www.evous.fr/musique/Nolwenn-Leroy-Bretonne-succes,11982.html
Nolwenn Leroy : Retour sur le succès d’une ’Bretonne’ Attendu avec scepticisme par une bonne partie de la presse spécialisée, l’album Bretonne de Nolwenn Leroy culmine actuellement au top des charts. Un succès éclatant qui donne à réfléchir... Qui aurait parié sur le succès de Bretonne, le quatrième album de Nolwenn Leroy ? Succédant au réussi mais impopulaire Cheshire Cat et moi, ce disque essentiellement composé de chansons traditionnelles celtes semblait à l’échec commercial... C’était sans compter sur le public breton et l’inspiration de la jeune chanteuse. En jouant la carte de la tradition et de l’authenticité, cette dernière s’est trouvé de nouveaux fans, séduits par ce répertoire où instrumentations modernes et traditionnelles se côtoient. Résultat : 250 000 exemplaires ont été vendus en cinq semaines et l’album caracole en tête du Top depuis le début de l’année ! "C’était un projet très surprenant, très original, différent de ce que l’on peut entendre à la radio aujourd’hui, explique la belle Nolwenn. J’avais envie de me faire plaisir, de rendre hommage aux musiques que j’ai dans le cœur depuis toute petite… C’est un honneur et une fierté de pouvoir rendre hommage à cette région et surtout offrir à la langue bretonne la place qu’elle mérite." Après La Jument de Michao et à Mna na h-Eireann (Women Of Ireland), c’est à présent au tour de Tri Martolod d’être extrait de l’opus. Une reprise du célèbre chant marin mis en musique par Alan Stivell, popularisé en 1998 par le groupe Manau sous le titre La Tribu de Dana. Largement supérieure, la version de Nolwenn bénéficiera dans les prochains jours d’un clip. Comme le dévoile la photo ci-contre, issue du tournage, cette nouvelle vidéo devrait s’inscrire dans la continuité de celles déjà proposées pour La Jument de Michao et Women Of Ireland.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Jeu 27 Jan - 12:53

http://www.europe1.fr/Musique/Du-biniou-en-tete-des-charts-388209/

Citation :
Du biniou en tête des charts

Par Europe1.fr avec Steven Bellery
Publié le 26 janvier 2011 à 23h28 Mis à jour le 27 janvier 2011 à 10h24



Le quatrième album de Nolwenn Leroy, Bretonne, est déjà disque de platine. © MAXPPP


Bretonne, le nouvel album de Nolwenn Leroy est numéro 1 des ventes pour la 3ème semaine.
C'était un pari. Et Nolwenn l'a remporté haut la main. Son quatrième album, Bretonne , auquel personne ne croyait, est en tête des ventes. Près de 190.000 exemplaires ont déjà été écoulés.

La Jument de Michao, Dans les prisons de Nantes, des chants traditionnels bretons et celtes. A priori, ça ne fait pas rêver grand monde. C'est même ce que pensait la maison de disques de l'ancienne gagnante de la Star Academy. Et pourtant Nolwenn Leroy, qui est née dans le Finistère, s'est accrochée à ce projet qu'elle porte en elle depuis des années.

Des cours de breton pour un concept atypique
Elle a pris des cours de breton, s'est réfugiée à Londres pour enregistrer, quasiment seule, avec un réalisateur anglais réputé... Le chanteur Miossec lui a même offert un titre inédit, Je ne serai jamais ta Parisienne. Et comme sa maison de disques ne savait pas comment défendre cet album concept atypique, Nolwenn part seule sillonner la France.



Le public de retour
Entre décembre et janvier, Nolwenn donne des dizaines de mini-concerts. A chaque fois, elle vend et dédicace ses albums. Le public, qui lui a fait gagner la Star Academy mais avait boudé son précédent album, est de retour. En à peine deux mois, Bretonne est déjà disque de platine. Le phénomène a largement dépassé les frontières de la Bretagne.




_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Jeu 27 Jan - 17:14

http://soirmag.lesoir.be/actualite/ActuStars/2011-01-27/nolwenn-galette-bretonne-818073.shtml
Citation :

jeudi 27 janvier 2011, 15:27

Nolwenn : Galette Bretonne


© RE


Nolwenn Leroy propose un album de reprises baptisé Bretonne. Un hommage à ses origines autant qu’une façon comme une autre de se remettre en Celte.

PROPOS RECUEILLIS PAR
FRANCESCA CASERI




De Suite sud armoricaine en Bagad de Lann-Bihoué, sans oublier un détour par Les prisons de Nantes, Nolwenn revisite la Bretagne de son enfance. Voici donc Bretonne, un album de reprises d’une étonnante modernité, d’ores et déjà double disque de platine et qui va chercher son inspiration aux quatre coins du monde celtique. La réponse de notre Finistérienne aux Bretons bretonnants : Je ne serai jamais ta Parisienne.

Vous parliez breton avant de vous lancer dans l’enregistrement de ce disque ?
Non, mais je m’y suis mise et ça m’est venu assez facilement. Même si beaucoup de gens de mon âge ne parlent plus le breton, c’est un parler qu’ils ont dans l’oreille. Pour le gaélique, j’ai travaillé de manière phonétique. C’est une langue extrêmement difficile. On peut avoir cinq consonnes à la suite les unes des autres et devoir les prononcer en une seule syllabe. Pas question d’y aller à l’intuition, il faut bosser.

Vous parlez de cet album comme de la bande-sonde la Bretagne. C’est aussi celle de votre enfance ?
Ces chansons, c’est ma madeleine de Proust à moi. C’est mon enfance, avec toutes ses odeurs, ses souvenirs, ses heures passées à crapahuter sur les rochers. C’est une musique qui dépasse largement les frontières de la Bretagne, à la fois universelle, intemporelle et extrêmement moderne. Je voulais que ça reste un projet authentique, sans rien de calculé. C’est cette simplicité que j’ai voulu retrouver pour la cover également. Si j’ai choisi cette photo de moi habillée en Bretonne, c’est pour qu’on comprenne bien toutes les raisons qui font que j’ai eu envie de travailler sur cet album. Le titre aurait pu être Finistérienne, si Miossec n’avait pas déjà intitulé l’un de ses albums Finistérien. Il y a un côté très simple, presque rustique, dans le mot Bretonne, qui me touche beaucoup. J’ai ce côté rude, très austère, en moi.

Plus qu’un album de reprises, c’est aussi une façon de raconter qui vous êtes, d’où vous venez, bien au-delà de l’expérience Starac ?
J’ai voulu rendre hommage à cette histoire, à cette mémoire, que constitue la langue bretonne. Il n’y a pas la moindre revendication politique là derrière. Je suis heureuse que l’album soit apprécié par des personnes d’horizons très divers, et ça toutes générations confondues. Aussi bien des gens de mon âge que d’autres plus âgés ou par de jeunes enfants. Il y a un côté à la fois fédérateur et transgénérationnel, qui crée un lien avec le public comme je n’en avais jamais connu auparavant. C’est d’autant plus fort que c’est une musique populaire, qui touche les gens au plus profond.

Quelle a été la réaction de votre maison de disques quand vous lui avez proposé ce projet ?
Déjà pour mon album précédent, j’avais travaillé au plus près de mes envies. Quand je suis arrivée avec Bretonne, il y en a beaucoup qui se sont dit que je continuais dans mon délire. Il y en a d’autres qui ont pensé que faire un album de chansons bretonnes, ça revenait à se tirer une balle dans le pied, que j’étais définitivement perdue pour l’industrie du disque. Au mieux, les gens croyaient que ça plairait à quelques Bretons bretonnants. Ça prouve bien leur totale méconnaissance de ces airs et leur portée. On n’a pas besoin d’être breton pour être touché par eux. J’espère que les Belges partageront mon engouement pour cette musique traditionnelle. J’aimerais bien les faire danser cet été dans les fest-noz (fêtes de nuit, en breton, ndlr).


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Jeu 27 Jan - 19:25

http://www.ozap.com/actu/disques-nolwenn-mylene-farmer-israel-iz-britney-spears-ventes-france/393568



Citation :

OZAP.COM :
Disques : Nolwenn Leroy toujours en tête, premiers effets des NRJ Music Awards
Publié par Charles Decant
Jeudi 27 Janvier 2011 | 16h35
Universal Music/Mercury Nolwenn Leroy - Agrandir

La Bretagne, ça vous gagne. Pour la troisième semaine consécutive, Nolwenn Leroy domine les ventes d'albums en France et les chiffres restent impressionnants pour un album sorti il y a deux mois, surtout en plein mois de janvier. Cette semaine, ce n'est plus Israel Kamakawiwo'ole qui le menace le plus mais Indochine, dont l'album live signe un joli démarrage. Côté singles en revanche, c'est bien Israel Kamakawiwo'ole qui écrase la concurrence.

Incroyable Nolwenn

C'est la crise, mais on ne le croirait pas à voir les chiffres de Nolwenn Leroy. Cette semaine, son album "Bretonne" conserve la pole position avec encore 31 400 ventes, soit une montée en puissance sur une semaine de 48% ! En moins de deux mois, "Bretonne" est désormais proche des 200 000 ventes, soit quatre fois plus que le troisième album de la chanteuse, "Le Cheshire Cat et moi". Nolwenn se paie le luxe de devancer Indochine, dont l'album live "Putain de Stade" se contente donc de la deuxième position avec plus de 27 200 ventes. C'est Israel Kamakawiwo'ole qui complète le top 3 : les ventes de son album "Alone in Iz World" ont augmenté de 8% à 17 700 exemplaires.

Les Prêtres, eux, sont indéboulonnables en quatrième position avec "Spiritus Dei", dont les ventes ont également décollé de 23% à 9 300 exemplaires. Quant à Zaz, son album éponyme prend la cinquième place avec encore près de 6 700 ventes, soit un repli de 15% sur une semaine. Du côté des entrées, il faut descendre jusqu'en 17ème position pour trouver la deuxième. Il s'agit d'Anna Calvi avec son album éponyme, qui a séduit près de 3 400 acheteurs, tandis que Mademoiselle K arrive en 20ème place avec "Joue dehors", écoulé à 2 700 exemplaires en première semaine. Côté digital, Nolwenn se laisse dépasser par la compilation "NRJ Music Awards 2011", même si les ventes de "Bretonne" ont augmenté de 7% à plus de 1 700 téléchargements. La compilation de NRJ fait mieux avec près de 1 900 ventes, soit 62% de hausse.

Britney Spears et Johnny dégringolent

Dans le classement des titres les plus téléchargés, Israel Kamakawiwo'ole continue à dominer avec sa reprise de "Somewhere Over the Rainbow", dont les ventes sont quasiment stables à 18 600 exemplaires. En deuxième position, c'est la surprise : Colonel Reyel s'envole de cinq étages avec "Celui", qui a séduit près de 9 200 acheteurs, soit 86% de plus que la semaine dernière. Du coup, les Black Eyed Peas rétrogradent d'un étage avec "The Time", troisième malgré des ventes en hausse de 6%. Inna est stable en quatrième position avec "Sun Is Up", dont les ventes ont augmenté de 10% à plus de 6 600 exemplaires, et Shakira complète le top 5 avec "Loca", stable malgré une augmentation des ventes de 15%.

On notera également cette semaine qu'après un joli démarrage, Britney Spears peine à se maintenir en deuxième semaine. "Hold It Against Me" chute en effet de dix étages et se retrouve treizième, après une baisse des ventes de 54% à près de 3 600 exemplaires. A titre de comparaison, après une sortie sur le même modèle (radio et téléchargement en simultané), Mylène Farmer avait vu les ventes de "Oui mais... non" chuter de 70% en deuxième semaine, avant de remonter les semaines suivantes. D'ailleurs, un autre artiste subit un sort bien pire cette semaine. Entré 13ème la semaine dernière avec "Jamais seul", Johnny Hallyday ne figure déjà plus cette semaine dans le top 50.

L'effet "NRJ Music Awards"

C'est dans les classements digitaux que les premiers effets de la cérémonie des NRJ Music Awards se font ressentir : l'émission ayant été diffusée samedi soir, les téléspectateurs ont pu acheter samedi soir et dimanche les titres ou albums des artistes qui ont marqué la soirée, même si les effets à plus long terme seront visibles dans le classement de la semaine prochaine. Côté albums, Jenifer s'envole de 19 places avec "Appelle-moi Jen" et se classe 18ème avec près de 400 ventes, soit 74% de hausse. Mieux, Joyce Jonathan gagne 37 places et se classe douzième avec "Sur mes gardes", écoulé à 500 exemplaires, soit 188% de hausse sur une semaine. Quant à Christophe Maé, son deuxième opus studio "On trace la route" se retrouve treizième, en hausse de 28 places, avec un peu moins de 500 téléchargements. Sur une semaine, c'est 139% de ventes en plus.

Les hausses sont encore plus sensibles dans le classement des titres. La prestation de Shakira sur "Waka Waka" fait augmenter les ventes du titre de 38% à 3 600 exemplaires, lui permettant de reprendre neuf places et de se classer 11ème. C'est sept places de gagnées pour le "Oui mais... non" de Mylène Farmer, 16ème avec 3 300 ventes ( 28%). C'est quatre places de plus pour "Soulman" de Ben L'Oncle Soul, 17ème (3 300 ventes, 22%), et sept places de gagnées pour Jenifer, dont le single "Je danse" se retrouve 20ème avec 2 900 ventes ( 28%). Stromae reprend douze places avec "Alors on danse", trentième (2 000 ventes, 35%), tout comme Usher avec "DJ Got Us Fallin' in Love", 36ème (1 900 ventes, 47%).

On observe même des ré-entrées dans le classement, à commencer par le tube "I Gotta Feeling" des Black Eyed Peas, générique de la cérémonie, qui pointe à la 43ème place avec 1 600 ventes. M. Pokora, gagnant dans la catégorie chanson de l'année votée par les téléspectateurs, se glisse quant à lui en 47ème position avec "Juste une photo de toi", qui a séduit 1 500 acheteurs.

Dans le classement physique, Israel Kamakawiwo'ole reste en tête avec "Somewhere Over the Rainbow" qui a encore séduit 7 500 acheteurs, tandis que les Black Eyed Peas entrent directement deuxièmes avec "The Time", qui pointe à peine à 2 800 ventes. Shakira complète le top 3 avec "Loca" (2 200 ventes) et Mylène Farmer est la quatrième et dernière artiste à passer la barre des 1 000 ventes avec "Oui mais... non", quatrième avec un peu moins de 1 700 ventes.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Ven 28 Jan - 19:55


http://www.rfm.fr/#/Programmes/Le-Blog-RFM/News/ACTU-Le-nouveau-clip-de-Nolwenn-Leroy-arrive

Citation :


  • ACTU - Le nouveau clip de Nolwenn Leroy arrive !27/01/2011 | 16h36




Le tournage du nouveau clip de Nolwenn Leroy s'est achevé il y a 3 jours. Il s'agit du titre "Tri Martolod", qui sera très bientôt disponible en vidéo !
L'ex-star-académicienne a depuis longtemps fait oublier son passé de star de télé-réalité. Boudée par les médias, baignant dans un style visiblement pas assez vendeur, elle est arrivée en trombe à la tête des charts avec son album "Bretonne". A l'instar de "Bienvenue chez les cht'is", elle utilise la puissance de l'identité régionale, élément très rassembleur.
"Tri Martolod" chant breton rendu célèbre par le grand Allan Stivell, est le nouveau single choisi par la chanteuse, pour porter à son tour les couleurs de la Bretagne. Le clip devrait arriver très prochainement, et nous vous tiendrons bien évidemment au courant.

Voilà encore un beau retournement de Veste !

RFM qui n'a pratiquement jamais diffusé Nolwenn Leroy en radio
serait-il en train de faire comme NRJ, de retourner sa veste devant
le succès de l'album, suite à la lecture de ce message,
on pourrait presque le croire !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Ven 28 Jan - 20:45

http://www.hall-musique.net/2011/01/les-felicitations-de-la-semaine.html



Citation :
vendredi 28 janvier 2011

Les félicitations de la semaine à...



NOLWENN LEROY

Non seulement son dernier album Bretonne reste N°1 en France pour la 3ème semaine consécutive et atteint déjà les 200 000 exemplaires vendus en 2 mois mais il commence à s'exporter avec succès. Après des entrées timides (respectivement #86 et #52, pas de quoi faire péter le cidre), il s'approche désormais du top 20 en Suisse et bondit de 7 places pour percer le top 3 en Belgique. De bien jolies performances qui lui permettent d'être, cette semaine, la 25ème meilleure vente d'album dans le monde (selon le site Mediatraffic) avec 35 000 galettes écoulées.

La Jument De Michao commence également à prendre du galon. S'il recule d'une place pour être le 35ème titre le plus téléchargé en France cette semaine, il explose en Belgique en passant, en une semaine, du top 40 au top 20.


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Dim 30 Jan - 12:32

http://linfonetrealtv.free.fr/pages/newsseul.php?idarticles=4320&idemission=26


Citation :

Nolwenn Leroy à Stars en questions pour Tri Martolod30/01/2011 - 03:56:26
Ce samedi 29 janvier 2011, Nolwenn Leroy avait délaissé la troupe des Enfoirés qui se déroulent en ce moment à Monptellier pour se produire en direct sur France2. En effet la chanteuse continuait son énormissime marathon promo pour Bretonne en se produisant à Star en question de Patrick Sabatier peu avant 21h. Elle y a alors rechanté pour la énième fois Tri Martolod en compagnie de dizaines de figurants bretons... que vous pouvez donc découvrir dès maintenant dans cette 141e performance live de notre rubrique !

On remarquera au passage l'incohérence de la maison de disque qui met le paquet niveau moyens pour qu'elle se produise sur les plateaux télé cette année avec de nombreux musiciens, danseurs , figurants, l'envoyant sur toutes les émissions possibles et inimaginables depuis deux mois, alors qu'elle cartonne dans les ventes en étant première depuis trois semaines, tandis que l'an passé quand son album faisait un bide, la promo était bien plus faible et sans moyens... Même chose pour d'autres artistes... Vive la logique !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE   Aujourd'hui à 8:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles sur l'Album de Nolwenn LEROY : BRETONNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nolwenn Leroy...bretonne...beurkkkkkkkkkk
» NOLWENN LEROY NOUVELLE RECOMPENSE pour '' BRETONNE''
» {Nolwenn Leroy}
» Nolwenn Leroy... Si j'étais la Bretagne et FLORILèGES ...
» Nolwenn Leroy, nouveau single

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LA REVUE de PRESSE :: Revue de Presse-
Sauter vers: