Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Les Restos du coeur ont lancé leur 26e campagne d'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Les Restos du coeur ont lancé leur 26e campagne d'hiver    Mar 11 Jan - 19:41

http://www.lepays.fr/fr/article/4230210/Les-Restos-du-coeur-ont-lance-leur-26e-campagne-d-hiver.html


Citation :

le 29/11/2010 à 18:42
Les Restos du coeur ont lancé leur 26e campagne d'hiver

zoom

Olivier Berthe, président des Restos du Coeur, Marc Esclapez, directeur d'un centre des restos du Coeur, la chanteuse Nolwenn Leroy, l'auteur-compositeur Maxime Le Forestier et Véronique Colucci, veuve de Coluche présentent, le 29 novembre 2010, des timbres à l'effigie de Coluche, lors d'une visite dans l'un des centres des Restos du Coeur dans le XVe arrondissement de Paris. AFP


Cet hiver, comme l'an dernier, la moitié des personnes qui vont être accueillies par les Restos du coeur viendront pour la première fois chercher de l'aide auprès de l'association créée en 1985 par Coluche.
«C'est à la fois bien, car cela veut dire que des gens arrivent à s'en sortir et n'ont plus besoin de nous, et mal, car cela signifie que de plus en plus de gens tombent dans la précarité», a confié lundi à l'AFP Olivier Berthe, président du mouvement.\( Pour marquer le coup d'envoi de la saison 2010/2011, prévue pour durer jusqu'au 31 mars, il a reçu journalistes et responsables officiels au centre de distribution de la rue d'Alleray (Paris XVe), un vaste entrepôt, autrefois propriété de La Poste.
«Nous avons des retraités, qui ne s'en sortent pas avec leurs petites retraites, des jeunes en galère, qui ne parviennent pas à se nourrir correctement, des mères avec de jeunes enfants, des familles entières...», dit-il.
«Notre ambition, c'est bien sûr d'avoir moins de monde, mais il ne faut hélas pas oublier que sur les deux dernières années, la fréquentation de nos centres a augmenté de 20%...»
«Ici, les locaux sont bien adaptés: les gens n'attendent pas dans la rue, on a la place pour faire asseoir ceux qui attendent, bien les accueillir. Et on va bien au-delà de la distribution de nourriture: on va plus loin, dans le sens de la réinsertion et du conseil, avec ceux qui le souhaitent», ajoute Olivier Berthe.
Lors de la campagne 2009/2010, les Restos du Coeur ont distribué 103 millions de repas «équilibrés» (coût de moins d'un euro) à 830.000 personnes, dont 30.000 bébés de moins de 12 mois, dans 2.056 centres animés par 58.000 bénévoles.\( Quelque 13.000 sans-abri ont été aidés chaque semaine (repas chauds ou maraudes) et 93 ateliers et chantiers ont reçu 1.350 personnes en insertion professionnelle.
Les aides de l'Etat français et de l'Union européenne vont représenter cette année environ un tiers du budget, a-t-il ajouté. «Les aides françaises sont stables, et même vont un peu augmenter», a ajouté M. Berthe, «mais les aides européennes sont annoncées en baisse pour 2011, et c'est une grave préoccupation».
En France, le budget consacré à l'aide alimentaire passera en 2011 à 9,3 millions d'euros, soit une augmentation 3,3 millions, a annoncé le secrétaire d'Etat chargé du Logement, Benoist Apparu.\(La Cour des comptes a salué en 2009 la «remarquable gestion» des Restos du Coeur, dont les frais généraux et de fonctionnement ne représentent pas plus de 7,6%.\(Deux heures avant l'ouverture des portes du centre de la rue d'Alleray, de nombreux bénévoles s'affairaient autour des tables, installant en piles conserves, pâtes alimentaires, couches et pots pour bébés.\(Un coin a été préparé pour accueillir une bibliothèque, un autre une garderie avec des jeux, pour occuper les enfants pendant que leurs mères récupèrent leurs paniers ou remplissent des formalités.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
 
Les Restos du coeur ont lancé leur 26e campagne d'hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daniel, parrain des Restos du Coeur en 1985-86
» La deuxième chanson karalove - Les restos du coeur
» Les restos du coeur
» Les Vendanges du coeur 2008 à Ouveillan
» [110501] Les B1A4 font fondre le coeur des filles avec leur charme mignon a Inkigayo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LE JOURNAL DES PEOPLES - L'ACTUALITE... :: Les Actualités Générales et Politiques-
Sauter vers: