Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 NO PARANO - JULIETTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 13:33

http://www.deezer.com/fr/music/juliette/no-parano-731577#music/juliette/no-parano-731577


l'Album "NO PARANO" de JULIETTE sur Deezer


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 13:37

Citation :
Sur Amazon.fr : "No Parano"


Juliette est un grand nom de la chanson française.

On l’a découverte en 1986 au Printemps de Bourges.

Plus + de 800 dates de concerts, 2 Victoires de la musique et 2 Prix Charles Cros, une médaille de Chevalier des Arts et Lettres, une médaille de Chevalier de l'Ordre du Mérite, des centaines de milliers d’albums vendus, Juliette nous livre son 10ème album « No Parano ».

Pour la première fois elle s’est fait aider à la réalisation. C’est Vincent Segal (Sting, Bumcello, M, Jeanne Cherhal…) qui l’a épaulé. Une forme de renouveau tout en restant la Juliette dont on raffole.

Et non, aucune parano à avoir quant à ce nouvel et formidable opus de cette grande auteur-compositeur !
Juliette sera en concert le 5 et 6 Mai 2011 à Paris aux Folies Bergères

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 13:41

http://www.virginmega.fr/musique/album/no-parano-juliette-110141010,page1.htm
Citation :

La chronique Virgin : "No Parano"


Juliette

On avait laissé la truculente Juliette s'amuser avec Bijoux et Babioles. Elle revient en mode No Parano, son 7ème album studio. Ce disque stimulant incarne toujours bien son univers : humour piquant, veine réaliste, convictions énoncées sans pesanteur. C'est donc en empruntant la « Rue Roger Salengro », qu'elle évoque habilement les idéaux de jeunesse « partis à vau-l'eau ». Celle qui a chanté les assassins sans couteaux dégaine pour fustiger la musique 100% marketing dans le délirant « The Single ». Lady Juliette brocarde la Gaga et les « DJ Zarathoustra » dans le vent !

Réalisé par Juliette et Vincent Segal, ex Bumcello, No Parano s'entend également comme une déclaration à ceux qui ont accompagné l'artiste. Juliette se frotte à Gainsbourg, pour des « Dessous chics » délicats, mais qui n'apportent rien par rapport à l'original. Elle s'attaque au « Volver » de Carlos Gardel, chanteur et compositeur de tango argentin. Une partie de l'album est dominé par la musique latine dont l'excellent « Le Petit vélo rouillé ». Dans « La Chanson de Dea », autre complainte en espagnole, elle s'inspire de L'Homme qui rit, roman de Victor Hugo.

Juliette révèle un titre méconnu d'Adamo, « Une chose pareille ». L'histoire cynique d'un petit couple tellement propre sur lui, que le mari finit dans une coulée de sang salissant le tapis tout neuf de la maison. Un bijou d'écriture sublimé par des cuivres. L'artiste a mis en musique « Dans ma rue » de Prévert sur un « sale boiteux ; le titre était d'abord disponible dans Guidoni Prévert, Etranges Etrangers de Jean Guidoni (2008). Juliette en livre une interprétation savoureuse. Et comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, elle a réenregistré « Que Tal ? », extrait de son premier album. Après 20 ans de carrière, elle ne peut répondre ici que « Ca va !».

Paula Haddad



_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 13:46

http://www.music-story.com/juliette/no-parano

Citation :

Chronique, critique de l'album No Parano de Juliette


On avait laissé la truculente Juliette s’amuser avec Bijoux et Babioles. Elle revient en mode No Parano, son 7ème album studio. Ce disque stimulant incarne toujours bien son univers : humour piquant, veine réaliste, convictions énoncées sans pesanteur. C’est donc en empruntant la « Rue Roger Salengro », qu’elle évoque habilement les idéaux de jeunesse « partis à vau-l’eau ». Celle qui a chanté les assassins sans couteaux dégaine pour fustiger la musique 100% marketing dans le délirant « The Single ». Lady Juliette brocarde la Gaga et les « DJ Zarathoustra » dans le vent !

Réalisé par Juliette et Vincent Segal, ex Bumcello, No Parano s’entend également comme une déclaration à ceux qui ont accompagné l’artiste. Juliette se frotte à Gainsbourg, pour des « Dessous chics » délicats, mais qui n’apportent rien par rapport à l’original. Elle s’attaque au « Volver » de Carlos Gardel, chanteur et compositeur de tango argentin. Une partie de l’album est dominé par la musique latine dont l’excellent « Le Petit vélo rouillé ». Dans « La Chanson de Dea », autre complainte en espagnole, elle s’inspire de L’Homme qui rit, romande Victor Hugo.

Juliette révèle un titre méconnu d’Adamo, « Une chose pareille ». L’histoire cynique d’un petit couple tellement propre sur lui, que le mari finit dans une coulée de sang salissant le tapis tout neuf de la maison. Un bijou d’écriture sublimé par des cuivres. L’artiste a mis en musique « Dans ma rue » de Prévert sur un « sale boiteux ; le titre était d’abord disponible dans Guidoni Prévert, Etranges Etrangers de Jean Guidoni (2008). Juliette en livre une interprétation savoureuse. Et comme on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, elle a réenregistré « Que Tal ? », extrait de son premier album. Après 20 ans de carrière, elle ne peut répondre ici que « Ca va !».

Paula Haddad

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 13:52

http://www.toutpourlesfemmes.com/conseil/Juliette-No-parano.html

Citation :

Musique et Danse
Juliette : "No parano"

par Nicole Salez, mardi 11 janvier 2011
Avec ce nouvel album "No parano", qui paraît en ce mois de janvier 2011 chez Polydor (Universal), Juliette nous réjouit encore de sa jolie voix, pas si douce que çà, ainsi que de ses textes ciselés, plein de poésie et d’humour, volontiers provocateurs, délicatement posés sur des musiques jazzy et enlevées. Rondeur et gourmandise du verbe assurées. Juliette sera en tournée à partir du 12 mars prochain et à Paris les 5 et 6 mai.



Pour ce huitième album, la chanteuse collabore pour la première fois avec Vincent Ségal qui a notamment travaillé avec Sting, Bumcello, Mathieu Chédid ou Jeanne Cherhal.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 14:01

http://www.telerama.fr/musiques/no-parano,64131.php

Citation :
Télérama.fr


No parano -
Juliette
CRITIQUE :
Chanson
Il y a à peu près tout Juliette dans ce disque-là. La jeteuse de sort romanesque (La Lueur dans l'oeil, ensorcelant). La fantasque tourmentée aux rêves cauchemardesques (Un petit vélo rouillé, réussi). L'engagée du pavé, radicalement à gauche (Rue Roger-Salengro, touchant). La moqueuse qui raille sans détour les musiques formatées (« The » Single, assassin mais pas très fin). La fantaisiste épicurienne (Rhum pomme, amusant). La tendre et sensuelle, aussi, qui dit avec délicatesse le trouble des désirs inattendus (Madrigal moderne, très joli). Et même la bravache trompe-la-mort qui déterre un titre de son tout premier opus, l'expressionniste ¿ Qué tal ?...
C'est la grande qualité mais aussi la limite de ce huitième album : il ressemble tellement aux précédents que les fidèles auront la sensation d'une répétition. C'est finalement dans ses adaptations et ses reprises que Juliette les étonnera le plus : qu'elle chante un texte de Prévert, ravivant une fibre réaliste et théâtrale grinçante à souhait ; qu'elle s'attaque aux Dessous chics, de Gainsbourg/Birkin, vêtus d'une délicatesse qui n'a rien à envier à l'original ; ou qu'elle entonne Volver, tango de Carlos Gardel dont la figure l'accompagne depuis longtemps... Pour les autres, ceux qui ne connaissent pas encore l'univers riche et truculent de l'artiste, No parano fera office de parfaite introduction. Scintillante comme une boule à facettes musicales.

1 CD Polydor.
Valérie Lehoux

Telerama n° 3182 - 08 janvier 2011

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 14:18

Voilà un Grand Album de Chansons Françaises, une merveille de poésie et d'originalité ! king

Avec cet album là, Oui, c'est vraiment du Haut de Gamme, une écriture magnifique qui manie et qui marie à merveille l'humour et la poésie, on y ressent selon les chansons une certaine dose de filiation venant d'un certain Georges Brassens et de quelques autres........Les mélodies sont magnifiquement ciselées, superbement originales, et ressemblent beaucoup musicalement à l'héritage artistique d'un certain Claude Nougaro, notamment par ses divers mélanges de plusieurs styles musicaux.....
En réalité, Juliette, avec cet album, porte à bout de bras et magnifiquement, en héritage, la grande Chanson Française, dans ce qu'elle possède de meilleur !

Bravo !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 16:18


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 19:01

FRANCHEMENT CET ALBUM EST FORMIDABLE !

Il y a dans cet Opus beaucoup de dérisions, beaucoup d'humours, tout cela est vraiment écrit magnifiquement, enrobée par une musique trés originale et même parfois un peu fofolle, mais qui possède un charme fou !

J'avais beaucoup moins apprécié son album "Mutatis Mutandis", j'ai d'ailleurs complètement zappé "Bijoux et Babioles", mais celui-là c'est vraiment une merveille digne des plus grands auteurs de la Chanson Française !

Avec cet album Juliette me fait vraiment beaucoup penser à Georges Brassens, qui possédait cet art extraordinaire de traiter l'actualité d'une façon si particulière et tellement ironique quelques fois !

Et là je retrouve cet humour vraiment si fin et si incisif !

Bravo à Juliette, son album est vraiment une merveille !

Je vais essayer de trouver les paroles des chansons de son album ! Wink

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 19:51

Oui vraiment LA Trés Grande Juliette...avec sa simplicité son humour, son amour, et des textes qui veulent dire et faire passer quelque-chose.

Je dis aussi un Grand Bravo à Juliette .

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 19:59

http://www.chartsinfrance.net/Juliette/news-71859.html

Citation :
mercredi 05 janvier 2011 17:00
Juliette : "No Parano" en France et au Japon

Juliette est de retour ! Toujours aussi piquante et drôle, elle ironise le monde qui l'entoure dans son nouvel opus "No Parano" à paraître ce lundi 10 janvier. Le temps de découvrir ses nouveaux titres et vous pourrez réserver vos places de concert pour aller l'applaudir aux Folies Bergères au printemps prochain avant qu'elle ne parte pour un périple japonnais en juillet.


Trois ans que nous n’avions pas entendu Juliette chanter. Elle reviendra la semaine prochaine avec un douzième album intitulé "No Parano". Elle pourrait pourtant être atteinte de ce syndrome de la paranoïa vu le peu de médiatisation faite autour de cette nouvelle galette qui s’imposera dans les charts sans aucun doute, comme l’avaient fait ses prédécesseurs. Récompensée aux "Victoires de la musique" en 1997 en tant que révélation féminine et en 2006 en tant qu’artiste féminine, elle le fut aussi à l’Elysée en recevant la médaille de l’Ordre national du mérite en 2008.

Loin d’être lisse, son œuvre est ponctuée par des maux savamment ajustés sur une musique presque cacophonique mais terriblement bien construite. "No Parano" n’y fera pas exception, en témoigne le premier extrait "The Single", en écoute sur son site internet officiel. Critiquant habilement l’industrie musicale et ceux qu’elle pourrait appeler les « pseudos artistes », Juliette assume ses rondeurs et son look qui a su inspirer à certains de vives citriques injustifiées. Faites-vous votre propre opinion en écoutant ce premier titre qui est l’un des coups de cœur de la Rédaction.

Juliette est née à Paris en 1962. Elle fait ses débuts dans la ville de Toulouse, après avoir passé son adolescence dans une institution religieuse. Elle se lance dans des études de lettres, puis de musicologie. Alors qu’elle semble avoir trouvé sa voie, elle se produit dans les bars et les restaurants toulousains comme pianiste, interprétant les chansons de ses idoles : Jacques Brel et Édith Piaf. En 1985, et de nouveau en 1986, elle joue aux "Découvertes du Printemps de Bourges", un célèbre festival représentant de jeunes talents. L’année suivante, elle publie son premier opus éponyme enregistré en public, ce qui est également le cas de son deuxième disque "¿Que tal?" (1991).

Ce n’est qu’en 1993 qu’elle publie son premier véritable opus : "Irrésistible". Il lui permet d’être pour la première fois nominée aux "Victoires de la musique" en 1994. Elle ne remportera toutefois son premier prix que trois ans plus tard, en 1997. Suite à la sortie en bacs de son cinquième album "Assassins sans couteaux" (1998), elle se produit pour la première fois à l'Olympia en 1999 pendant six jours, une scène qu’elle investit de nouveau pour deux représentations en 2005, et trois en 2008. Si elle anime une émission radio sur France Musique entre 2004 et 2007 ("Juliette ou la clef des sons"), elle ne délaisse pas pour autant sa carrière puisque paraît l'album "Mutatis Mutandis" en 2005. La suite, ce sont quelques "Bijoux et babioles" (2008), et peut-être un nouveau succès avec "No Parano"…

Pour les fans de Juliette, n'oubliez pas qu'elle sera en tournée dès ce printemps pour quelques dates seulement, dont deux aux Folies Bergères les 5 et 6 mai, et au Japon cet été.

Jonathan HAMARD

Retrouvez toutes ces informations sur le site internet officiel de Juliette.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Sam 22 Jan - 20:31

Franchement je n'en reviens pas, et dire que j'ai failli passer à côté de cet album !

Une fois de plus c'est l'illustration que la qualité musicale est vraiment trés mal médiatisée en France !

Cet album fera certainement parti des victoires de la musique 2012, il vient de sortir depuis le 10 janvier et presque personne n'en parle à part le net, c'est hallucinant ! king

http://juliette.artiste.universalmusic.fr/?page_id=90



Citation :
NO PARANO les chansons
01 – La lueur dans l’oeil
02 – Un petit vélo rouillé
03 – Dans ma rue
04 – Madrigal moderne
05 – Une chose pareille
06 – Rhum-Pomme
07 – Rue Roger Salengro
08 – La chanson de Dea
09 – ¿ Que Tal ?
10 – Les dessous chics
11 – «The» Single
12 – Volver


Paroles

Découvrez ci-dessous en exclusivité les paroles de « Un petit vélo rouillé », « Rhum-Pomme », « Rue Roger Salengro et « The Single » !! A noter que l’intégralité des paroles sont disponibles dans le livret de « No Parano »

02 – Un petit vélo rouillé
(Juliette Noureddine)
Un petit vélo rouillé
Dans un grincement minable
Tourne sur mon oreiller
Une ronde interminable
Il va, le guidon tordu
Brinquebale, les roues voilées
Indifférent et têtu
Sur le point de dérailler
Petite reine abimée
Par ces courses sans victoire
Qui laisse mon âme tachée
Du cambouis des idées noires
Ainsi vont mes nuits sans toi
A le regarder tourner
En comptant du bout des doigts
Ses tours de piste obstinés.

125eme tour : le sentiment de culpabilité laisse place à la parano !
Un petit vélo rouillé
Dans un grincement bizarre
N’en finit pas de rallier
La raison aux cauchemars
Il va, en suivant sa route
Sans pilote ni passager
Ce n’est rien qu’un petit doute
Dont les freins auraient lâché
Et sur la piste ensablée
Des bas-fonds de ma mémoire
Il fait tintinnabuler
La sonnette des idées noires
Ainsi vont mes nuits sans toi
A le regarder tourner
En comptant du bout des doigts
Ses tours de piste obstinés


653ème tour : l’amour est dépassé par la jalousie mortelle
Un petit vélo rouillé
Dans un grincement sordide
Prend un chemin embrouillé
Et pédale dans le vide
Il va roulant sur la jante
De plus en plus déglingué
Traçant d’une roue méchante
Un cercle vicieux et vicié
Pour n’pas le voir zigzaguer
Je crains qu’il ne soit trop tard
J’ai sur mes deux yeux crevés
La rustine des idées noires
Ainsi vont mes nuits sans toi
A le regarder tourner
En comptant du bout des doigts
Ses tours de piste obstinés

1247ème tour : quelques idées de meurtre font une échappée remarquée
Ainsi vont mes nuits sans toi
Soufflant et suant mille peines
Dans le désert de nos draps,
attendant que tu reviennes
Tu vas d’un mot adorable
Sûr’ment le faire tomber
Ce ptit vélo misérable
Qui m’aura, le coeur, cassé !
Il n’y a que toi pour montrer
Combien il est dérisoire
Tout en pièces détachées
Le cycle des idées noires…
Mais je sais qu’il reviendra
Quand tu auras le dos tourné
Réparé il reprendra
Ses tours de piste obstinés
1er tour bouclé pour Le Phénix du vélodrome qui nous revient ce soir en très grande forme !


06 – Rhum-Pomme
(Juliette Noureddine – Antoine Sahler / Antoine Sahler)
Dans mon p’tit bar qui paye pas d’mine
J’étais tranquille j’étais pépère
Avec mes copains de routine
Percolateur et pompe à bière
Quand un beau soir ils sont entrés
Quatre playboys et trois donzelles
M’ont dit avec autorité
«Nous souhaiterions boire un cocktail!»
On veut un rhum pomme
Un gin grenadine
Une vodka Nutella
Une tequila Tagada
Un Beaujolais lait
Un Sauvignon passion
Un Baileys fraise
Un whisky kiri kiwi
Ils ont du se tromper d’adresse
On dirait qu’ils ne pigent pas
Où qu’c’est qu’ils ont posé leurs fesses
Ici c’est pas le Lutetia
Seul’ment voilà par ces temps d’crise
Faut pas r’fuser la clientèle
Ni une ni deux, hop! j’improvise
J’vais leur en faire, moi, des cocktails !
En v’là du rhum pomme
Du Viandox on the rocks
Du Cinzano Tabasco
Du Pernod Porto pruneau
Du Guignolet lait
Du Bartissol Menthol
Du Ricard Poire
Du whisky kiri kiwi


Vous me croirez si vous voulez
Ils sont rev’nus dès le lendemain
Avec la gueule enfarinée
Et une brochette d’autres clampins
J’leur ai servi mes créations
Y’en a aucun qui a vomi
Y’en avait même pour dire : c’est bon
Et c’est vraiment ‘the place to be’
Dans mon p’tit bar qui paye pas de mine
C’est le défilé des vedettes
Je crois qu’j’ai trouvé la combine

Chaque jour une nouvelle recette :
Je fais des rhum pomme
Des gins grenadine
Des vodkas Nutella
Des tequilas Tagada
Je fais du Kir Mir
Du pif avec du Cif
Du Destop Yop
Du whisky kiri kiwi
Du Malibu Minidoux
Du Pomerol vitriol
De l’eau d’vaisselle Javel
Et ça ça part comme des p’tits pains

Ce qui marche très très bien aussi
Le Redbull fioul
Le Mezcal gazoil
Et le Vermouth Mazout
Ça c’est un peu …
Y’en a qui son resté coincé
Ils sont devenus aveugles
Excusez-moi, est-ce que vous faites
Le Picon oignon goudron
C’est pas bon hein ?…



07 – Rue Roger Salengro
(Juliette Noureddine)
C’n’était qu’un décor, j’m’en souviens à peine
Une petite banlieue dormant sur la Seine
Paris à ses pieds, si proche si lointaine
C’est là qu’j’ vivais quand j’avais la douzaine
C’était triste même quand il faisait beau
Mais on s’en foutait on était minots
Paré pour le monde le cartable au dos
En prenant la rue Roger Salengro
La petite bande allait au bahut
Comme tous les matins en menant chahut
On s’courait après on s’tirait dessus
Et pour être heureux, n’en fallait pas plus !
Piquer des bonbecs tâter d’la goldo
Pour jouer les durs comme à Chicago
Les mains dans les poches et le verbe haut
Régnant sur la rue Roger Salengro.
Je trainais plutôt avec les garçons
On partageait les mêmes conversations
Sur le maillot jaune, et la science fiction
Un avis sur tout et des convictions
On brandissait nos bien trop grands drapeaux
Et ça oui, pour sûr, on était coco
Enfants de Thorez et de Jacques Duclos
Enfants de la rue Roger Salengro
Etre enfin adulte rendrait plus facile
Tout ce que voulaient nos désirs1 puérils
La paix, le progrès, une automobile
On imaginait c’que s’rait l’an deux mille.

En voyant pousser au pont de Puteaux
Le verre et l’acier des tours de bureaux
Qui r’gardaient de haut, vigie du cargo
La petite rue Roger Salengro.
J’n’ai jamais repris le chemin qui mène
du Mont Valérien au bas de Suresnes
Et mes souvenirs à la p’tite semaine
Ne val’nt sûr’ment pas qu’j’en fasse une rengaine
On a l’temps d’apprendre et bien assez tôt
Que la vie n’fait pas toujours de cadeaux
Et la nostalgie n’est qu’un p’tit bobo
Bien loin de la rue Roger Salengro
Mais p’têt’ que le monde s’rait un peu plus beau
Si l’on n’faisait pas d’ses rêves de marmot
Des petits bateaux partis à vau-l’eau
Au ruisseau d’la rue Roger Salengro



11 – «The» Single
(Juliette Noureddine)
1
J’ai écrit une chanson et pour tenter ma chance
Un single suffira, j’ai du talent je pense
Et puis mon manager supervise l’affaire
Mon look, mon univers et mon plan de carrière…
Mon texte est trop génial et très provocateur
Pour le défendre c’est bien que je sois un peu Beur

La crédibilité c’est ça qu’on aime maint’nant
C’est assez consensuel ça rassure les parents.
Un peu de révolte n’est pas la révolution
Mais écoutez plutôt ce que dit ma chanson :
Qu’il est bon de savoir que tout l’monde fait c’qu’il doit
Le bébé fait areuh, la commère fait blabla
Le canard fait coincoin le coucou fait coucou
Et notre coeur fait boum, quand l’ jupon fait froufrou !
2
Il faut soigner mon look ca c’est indispensable
Je suis ronde et alors, je trouve ça formidable !
Bousculer les clichés tendance irrévérence
Maintenant que Gossip a fait jurisprudence!
Au niveau de mon style, il faut que ça arrache
Tout en gardant quand même un petit côté trash !
Qu’on voit mes origines sociales et culturelles
Surtout bien maquillée, avec des porte-jarretelles
En Vivienne Westwood de la tête aux talons
Et voici maintenant ce que dit ma chanson :
Qu’il est bon de vouloir c’que tout l’monde veut déjà
La porsche fait vroum vroum, le cheval tagada
La photo fait clic-clac, l’iphone fait dring dring
La braguette fait zip, la rolex fait bling bling
3
Les Inrocks salueront tout au long de leurs pages
La diva du mainstream la pop star pas si sage !
J’irai sur les plateaux parler de ma musique
De l’électro-pop-chic à tendance acoustique
Un peu d’anglais par ci, de franc parler par là
Prime time, play list, people, fuck off et caetera
Je citerai des noms en bonne intellectuelle
Parlerai de Deleuze à la une de Elle
(Si le titre cartonne, on le remixera
A Bollywood et par Dj Zarathoustra)
Qu’il est bon de savoir que tout l’monde se sent bien
Le couplet fait crin-crin et le refrain tsoin tsoin
Le clavier fait clic-clic et la porte fait slam
Quand le vent fait du buzz les goinfres font miam miam
4
Une fois qu’je s’rai lancée, je f’rai de l’humanitaire
Et je me montrerai citoyenne solidaire
En offrant mon soutien militant sur Facebook
Pour l’adoption massive des gosses du Pernambouc
Je serai lumineuse pour les paparazzi
Un peu Lady Gaga et un peu Lady Di
Une célébrité pleine de contradictions
Mais qui n’oublie jamais de vendre sa chanson :
Qu’il est bon de redire ce dont tout l’monde se doute
Le chagrin fait snif snif et le mépris fait prout
les fusils font panpan les pompiers font pinpon
Et quand le loup fait hou, les moutons font ronron
Petit patapon !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Dim 30 Jan - 10:10


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Dim 30 Jan - 10:36

orchestre ha!!pétard super clip, dans l'humour, la vérité de ses textes et cette simplicité que sait nous donner Juliette....J'ADORE!!Merci Jacounet orchestre

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NO PARANO - JULIETTE    Aujourd'hui à 2:41

Revenir en haut Aller en bas
 
NO PARANO - JULIETTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juliette Benzoni
» Roméo et Juliette ( Gounod )
» Romeo et Juliette de Gounod
» Gounod-Roméo et Juliette
» Juliette Gréco en italien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: ARTS et CULTURE :: ATTENTION COUPS de COEUR !-
Sauter vers: