Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps   Dim 13 Mar - 17:40

http://www.space-enligne.com/cd-chanson-francaise-stephane-corbin-les-murmures-du-temps-p-215.html

Citation :

STEPHANE CORBIN Les murmures du temps


murmures-du-temps
15,00€

BIO :
Stefan CORBIN fait ses premières armes de chanteur sur les scènes de la région lilloise à la fin des années 1990 (premières parties de Juliette, Thomas Fersen, Dick Annegarn).
Passé par les rencontres d’Astaffort, il sort en 2004 un premier album autoproduit : « Optimiste », récompensé notamment par le Prix du Public au Trophée France Bleu (2005) et le Grand Prix du festival « Clermont Carrefour de la Chanson » (2007).
En 2008 il amorce un virage artistique à l’occasion d’un spectacle piano-voix au Théâtre Essaïon : il y présente un répertoire renouvelé et affirme sa volonté d’évoluer vers un univers musical romantique et poétique.
Cette ambition trouve sa pleine expression avec ce nouvel album : « Les murmures du temps ».
Les chansons de Stefan Corbin parlent de l’époque autant que de l’intime.
Elles sont mélancoliques parfois, mais ne cèdent jamais à la noirceur ou au découragement.
Dans l’épure des « Murmures du temps », il nous offre un temps de respiration dans nos difficultés quotidiennes, un moment de rêverie et d’humanité partagées.

1- Les Murmures Du Temps
2- Carapace
3- Maintenant
4- Le Guide
5- Camomille
6- Les Causes Perdues
7- J'Essaie
8- Eden
9- Boulevard Des Rêves
10- Mille Soleils
11- A.R. 1875

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps   Dim 13 Mar - 17:47


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps   Dim 13 Mar - 17:53


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps   Dim 13 Mar - 17:58


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps   Dim 13 Mar - 18:03

http://www.lestroiscoups.com/article-17153932.html

Citation :

« Stéphane Corbin, les murmures du temps » (critique d’Olivier Pradel), Théâtre Essaïon à Paris



Un rafraîchissement thérapeutique

Une voix chaude, un piano, un mur de pierre léché par une lumière rasante dans une salle voûtée, Stéphane Corbin nous invite à un voyage intime au Théâtre Essaïon.

Stéphane Corbin le dit lui-même : ses chansons ne prétendent pas changer le monde, mais le rêver meilleur. À première écoute, nous pourrions croire que ses très beaux textes, sa voix qui passe de la confidence à la puissance en quelques instants, son jeu au piano tout en nuances, cachent mal un esprit un peu naïf, fleur bleue de doux rêveur. D’aucuns le diront. Mais, à bien y écouter, nous découvrons une âme qui se met à nu, qui croque les petites anecdotes du quotidien – réelles ou imaginaires, qu’importe puisqu’elles sont vraies – et qui touche. Il est des dévoilements qui sont des révélations.


Corbin raconte, se raconte. Parfois un peu longuement, toujours avec justesse. Il manie les mots avec talent, évoque avec saveur des souvenirs qui pourraient aussi être les nôtres (ah ! ce bol marqué de son prénom qui rappelle comment l’on s’appelle quand vient la gueule de bois ou la vieillesse), passe de la confidence émue au bon mot, de la tendresse au désir violent, nous transporte des larmes au rire. Charmeur à la voix chaude, il enchante. Dans la douceur tamisée d’une soirée entre amis, il prend les accents d’un Renaud ou d’un Dutronc, évoque sa rencontre avec Cabrel lors d’un stage à Astaffort. Avec une émotion partagée, il réveille sa découverte adolescente du concert de Vartan chantant, de retour à Sofia en 1990, Oblache le bialo, prière d’un exilé demandant à un petit nuage blanc de lui donner des nouvelles du pays.


Cet univers familier dans lequel Corbin nous fait entrer est celui de l’enfant qui affronte ses peurs, fait l’école buissonnière… Celui de l’adolescent qui se construit contre, contre l’enfant qu’il était et qui disparaît… De l’adulte qui vit nombre de vies, oscille entre prince et voyou, est blessé de ses ruptures, de ses deuils, essaye de vivre chaque instant comme un enchantement… Le talent de Corbin, et c’est un talent rare, n’est pas de réenchanter notre monde, mais de faire surgir au creux de notre quotidien l’enfant enfoui en nous.


Si certaines causes qu’il défend semblent perdues – et il en convient –, nous pouvons le rassurer : la poésie et le rêve sont des leviers insoupçonnés pour transformer notre monde, par chaque adulte réconcilié avec l’enfant qui sommeillait en lui. Chaque lundi, ce rafraîchissement devient thérapeutique.


Olivier Pradel
Les Trois Coups
www.lestroiscoups.com


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps   Dim 13 Mar - 18:12

http://kabaretkulturel.blogspot.com/2011/02/stephane-corbin.html



Citation :

Stéphane Corbin

Le hasard m'a encore fait faire une belle découverte.
Je me baladais sur l'avenue... Non ça c'est plutôt Joe Dassin. Là il est question d'un chanteur qui se nomme Stéphane Corbin...et qui m'était inconnu, il y a encore quelques heures.
Je me baladais donc, pas sur les champs (ben oui, je n'habite pas Paris) mais dans les rayons de la fnac, et pour une fois dans le rayon disque (ça me change du rayon littérature).

Je me suis attardé, j'étais en train d'écouter un disque mis à la disposition (vous savez les écouteurs qu'on se met sur les oreilles et qu'on a l'air ridicule ensuite, surtout ceux qui se mettent à chanter à tue tête devant tout le monde!) je crois que c'était l'album de Claire Keim, il me semble, le disque que j'écoutais d'une oreille distraite quand tout à coup, j'ai été attiré par cet album:



Mais là, impossible d'écouter cet album car il n'était pas en écoute. (Évidemment! Ah ça pour avoir le dernier album de Christophe Mae en écoute pas de problème alors qu'on l'entend partout à la radio jusqu'à l'écœurement. (Déjà que c'est écœurant à la base. Enfin, je dis ça, je dis rien.) Mais pour écouter un nouvel artiste inconnu du grand public. Ben non pas possible. C'est rageant quelquefois)

Je ne suis donc pas sorti avec le fameux CD, mais j'ai quand même noté son nom sur un papier que j'avais sur moi.

Rentré chez moi, je fais des recherches sur cet artiste et là, c'est le choc. Ses chansons sont rempli de poésies, jouées au piano avec une voix grave qui nous murmure des mots magiques et plein de poésie.


De recherche en recherche ,je suis tombé sous le charme de cet artiste qui avait déjà sorti un album en 2004 intitulé Optimiste sous le nom de Stéphane Corbin. Et où l'on trouve des chansons drôles, touchantes à pleurer et qui nous font frissonner.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps   Dim 13 Mar - 18:24

Ce jeune artiste possède vraiment beaucoup de talent, j'adore à la fois, la finesse musicale de ses compositions, mais aussi la délicatesse des paroles de ses superbes chansons !

C'est vraiment un gros coeur et une découverte superbe !

Bravo à lui ! flower flower flower

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps   Aujourd'hui à 23:31

Revenir en haut Aller en bas
 
STEPHANE CORBIN - Les murmures du temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connexion de plusieurs ordinateurs à internet en même temps
» Il faut laisser le temps au temps.
» Les premiers temps de la musique : la musique antique
» Temps de réception : achat sur billetnet
» Rebrousse-Temps (pub éhontée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS SUR NOS ARTISTES PREFERES. :: LES ARTISTES FRANCOPHONES :: La Chanson Française à Texte, Poètique, Engagée...-
Sauter vers: