Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Barbara Une Longue Dame Brune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Lun 28 Avr - 20:12

Le soleil noir



Pour ne plus, jamais plus, vous parler de la pluie,
Plus jamais du ciel lourd, jamais des matins gris,
Je suis sortie des brumes et je me suis enfuie,
Sous des ciels plus légers, pays de paradis,
Oh, que j'aurais voulu vous ramener, ce soir,
Des mers en furie, des musiques barbares,
Des chants heureux, des rires, qui résonnent bizarres,
Et vous feraient le bruit d'un heureux tintamarre,
Des coquillages blancs et des cailloux salés,
Qui roulent sous les vagues, mille fois ramenés,
des soleils éclatants, des soleil éclatés,
Dont le feu brûlerait d'éternels étés,
Mais j'ai tout essayé,
J'ai fait semblant de croire,
Et je reviens de loin,
Et le soleil est noir,
Mais j'ai tout essayé,
Et vous pouvez me croire,
Je reviens fatiguée,
Et c'est le désespoir,

Légère, si légère, j'allais court vêtue,
Je faisais mon affaire du premier venu,
Et c'étais le repos, l'heure de nonchalance,
A bouche que veux-tu, et j'entrais dans la danse,
J'ai appris le banjo sur des airs de guitare,
J'ai frissonné du dos, j'ai oublié Mozart,
Enfin, j'allais pouvoir enfin vous revenir,
Avec l'oeil alangui, vague de souvenirs,
Et j'étais l'ouragan et la rage de vivre,
Et j'étais le torrent et la force de vivre,
J'ai aimé, j'ai brûlé, rattrapé mon retard,
Que la vie était belle et folle mon histoire,

Mais la terre s'est ouverte,
Là-bas, quelque part,
Mais la terre s'est ouverte,
Et le soleil est noir,
Des hommes sont murés,
Tout là-bas, quelque part,
Des hommes sont murés,
Et c'est le désespoir,

J'ai conjuré le sort, j'ai recherché l'oubli,
J'ai refusé la mort, j'ai rejeté l'ennui,
Et j'ai serré les poings pour m'ordonner de croire,
Que la vie était belle, fascinant le hasard,
Qui me menait ici, ailleurs ou autre part,
Où la fleur était rouge, où le sable était blond,
Où le bruit de la mer était une chanson,
Oui, le bruit de la mer était une chanson,
Mais un enfant est mort,
Là-bas, quelque part,
Mais un enfant est mort,
Et le soleil est noir,
J'entends le glas qui sonne,
Tout là-bas, quelque part,
J'entends le glas sonner,
Et c'est le désespoir,

Je ne ramène rien, je suis écartelée,
Je vous reviens, ce soir, le coeur égratigné,
Car, de les regarder, de les entendre vivre,
Avec eux, j'ai eu mal, avec eux j'étais ivre,
Je ne ramène rien, je reviens solitaire,
Du bout de ce voyage au-delà des frontières,
Est-il un coin de terre où rien ne se déchire,
Et que faut-il donc faire, pouvez-vous me le dire,
S'il faut aller plus loin pour effacer vos larmes,
Et si je pouvais, seule, faire taire les armes,
Je jure que, demain, je reprends l'aventure,
Pour que cessent, à jamais, toutes ces déchirures,


Je veux bien essayer,
Et je veux bien y croire,
Mais je suis fatiguée,
Et le soleil est noir,
Pardon de vous le dire,
Mais je reviens, ce soir,
Le coeur égratigné,
Et c'est le désespoir,
Le coeur égratigné,
Et c'est le désespoir,
Le désespoir...
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Lun 28 Avr - 20:50

Moi je me balance

Chanson du film La fiancée du Pirate de Nelly Kaplan,
avec Bernadette Lafont. Film excellent et qui met en lumière avec beaucoup de causticité

l'hypocrisie, la cruauté et l'étroitesse d'esprit

Moi, je m'balance,
Je m'offre à tous les vents,
Sans réticences,
Moi, je m'balance,
Je m'offre à qui je prends,
Le coeur indifférent.
Venez, venez vite,
J'veux tout, mais tout de suite,
Entrez dans ma danse,
Moi, je m'balance,
Dégraffez les cols blancs,
De vos consciences,
Moi, je m'en balance,
Mon lit est assez grand,
Pour des milliers d'amants.

Moi, je m'balance,
Au soleil de minuit,
De mes nuits blanches,
Moi, je m'balance,
Chacun sera servi,
Mais c'est moi qui choisis.

C'est moi qui invite,
C'est moi qui vous quitte,
Sortez de ma danse.

Moi, je m'balance,
Parmi tous vos désirs,
Vos médisances,
Moi, je m'balance,
Sans adieu ni merci,
Je vous laisserai ici,
Sans adieu ni merci,
Je vous laisserai ici.

Car j'm'en balance,
J'm'en balance,
Je m'balance.

Moi, je m'balance,
Au soleil de minuit,
De mes nuits blanches,
Moi je m'balance,
Chacun sera servi,
Mais c'est moi qui choisis.

C'est moi qui invite,
C'est moi qui vous quitte,
Sortez de ma danse.

Moi, je m'balance,
Parmi tous vos désirs,
Vos médisances,
Moi, je m'balance,
Sans adieu ni merci,
Je vous laisserai ici,
Sans adieu ni merci,
Je vous laisserai ici.

Car j'm'en balance,
J'm'en balance,
J'm'en balance,
J'm'en balance...




Georges Moustaki, chanté par Barbara
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 8 Mai - 19:59





À l'heure de sa dernière heure
Après bien des années d'errance
Il me revenait en plein coeur
Son cri déchirait le silence
Depuis qu'il s'en était allé
Longtemps je l'avais espéré
Ce vagabond, ce disparu
Voilà qu'il m'était revenu »



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 29 Mai - 18:56

http://fr.youtube.com/watch?v=2fslkTv4RSk


Je ne sais pas dire "Je t'aime.".


Je ne sais pas dire "Je t'aime.".
Je ne sais pas, je ne sais pas.
Je ne peux pas dire "Je t'aime.".
Je ne peux pas, je ne peux pas.
Je l'ai dit tant de fois pour rire.
On ne rit pas de ces mots-là.
Aujourd'hui que je veux le dire,
Je n'ose pas, je n'ose pas.
Alors, j'ai fait cette musique
Qui mieux que moi te le dira.

Pour une larme, pour un sourire
Qui pourraient venir de toi,
Je ferais le mieux et le pire
Mais je ferais n'importe quoi.
Pourtant le jour et la nuit même,
Quand j'ai le mal d'amour pour toi,
Là, simplement dire "Je t'aime."
Je n'ose pas, je n'ose pas,
Alors, écoute ma musique
Qui mieux que moi te le dira.

Je sais ta bouche sur ma bouche.
Je sais tes yeux, ton rire, ta voix.
Je sais le feu quand tu me touches
Et je sais le bruit de ton pas.
Je saurais, sur moi, dévêtue,
Entre mille, quelle est ta main nue,
Mais simplement dire "Je t'aime.",
Je ne sais pas, je ne sais pas.

C'est trop bête, je vais le dire.
C'est rien, ces deux mots-là
Mais j'ai peur de te voir sourire.
Surtout, ne me regarde pas.
Tiens, au piano, je vais le dire,
Amoureuse du bout des doigts.
Au piano, je pourrais le dire.
Ecoute-moi, regarde-moi.

Je ne peux pas,
Je ne sais pas,
Je n'ose pas.
Je t'aime, je t'aime, je t'aime...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 5 Juin - 22:37

Le mal de vivre

Barbara

Ça ne prévient pas quand ça arrive
Ça vient de loin
Ça c'est promené de rive en rive
La gueule en coin
Et puis un matin, au réveil
C'est presque rien
Mais c'est là, ça vous ensommeille
Au creux des reins

Le mal de vivre
Le mal de vivre
Qu'il faut bien vivre
Vaille que vivre

On peut le mettre en bandoulière
Ou comme un bijou à la main
Comme une fleur en boutonnière
Ou juste à la pointe du sein
C'est pas forcément la misère
C'est pas Valmy, c'est pas Verdun
Mais c'est des larmes aux paupières
Au jour qui meurt, au jour qui vient

Le mal de vivre
Le mal de vivre
Qu'il faut bien vivre
Vaille que vivre

Qu'on soit de Rome ou d'Amérique
Qu'on soit de Londres ou de Pékin
Qu'on soit d'Egypte ou bien d'Afrique
Ou de la porte Saint-Martin
On fait tous la même prière
On fait tous le même chemin
Qu'il est long lorsqu'il faut le faire
Avec son mal au creux des reins

Ils ont beau vouloir nous comprendre
Ceux qui nous viennent les mains nues
Nous ne voulons plus les entendre
On ne peut pas, on n'en peut plus
Et tous seuls dans le silence
D'une nuit qui n'en finit plus
Voilà que soudain on y pense
A ceux qui n'en sont pas revenus

Du mal de vivre
Leur mal de vivre
Qu'ils devaient vivre
Vaille que vivre

Et sans prévenir, ça arrive
Ça vient de loin
Ça c'est promené de rive en rive
Le rire en coin
Et puis un matin, au réveil
C'est presque rien
Mais c'est là, ça vous émerveille
Au creux des reins

La joie de vivre
La joie de vivre
Oh, viens la vivre
Ta joie de vivre
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Ven 6 Juin - 14:06

Barbara

Attendez que ma joie revienne

Attendez que ma joie revienne
Et que se meure le souvenir
De cet amour de tant de peine
Qui n'en finit pas de mourir.
Avant de me dire je t'aime,
Avant que je puisse vous le dire,
Attendez que ma joie revienne,
Qu'au matin je puisse sourire.

Laissez-moi. Le chagrin m'emporte
Et je vogue sur mon délire.
Laissez-moi. Ouvrez cette porte.
Laissez-moi. Je vais revenir.
J'attendrai que ma joie revienne
Et que soit mort le souvenir
De cet amour de tant de peine
Pour lequel j'ai voulu mourir.
J'attendrai que ma joie revienne,
Qu'au matin je puisse sourire,
Que le vent ait séché ma peine
Et la nuit calmé mon délire.

Il est, paraît-il, un rivage
Où l'on guérit du mal d'aimer.
Les amours mortes y font naufrage,
Epaves mortes du passé.
Si tu veux que ma joie revienne,
Qu'au matin, je puisse sourire
Vers ce pays où meurt la peine,
Je t'en prie, laisse-moi partir.
Il faut de mes amours anciennes
Que périsse le souvenir
Pour que, libérée de ma chaîne,
Vers toi, je puisse revenir.

Alors, je t'en fais la promesse,
Ensemble nous irons cueillir
Au jardin fou de la tendresse
La fleur d'amour qui va s'ouvrir
Mais c'est trop tôt pour dire je t'aime,
Trop tôt pour te l'entendre dire.
La voix que j'entends, c'est la sienne.
Ils sont vivants, mes souvenirs.
Pardonne-moi : c'est lui que j'aime.
Le passé ne veut pas mourir.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Ven 6 Juin - 14:21

Barbara

Ma maison

Paroles: Barbara. Musique: François Wertheimer 1973


Je m'invente un pays où vivent des soleils
Qui incendient les mers et consument les nuits,
Les grands soleils de feu, de bronze ou de vermeil,
Les grandes fleurs soleils, les grands soleils soucis,
Ce pays est un rêve où rêvent mes saisons
Et dans ce pays-là, j'ai bâti ma maison.

Ma maison est un bois, mais c'est presque un jardin
Qui danse au crépuscule, autour d'un feu qui chante,
Où les fleurs se mirent dans un lac sans tain
Et leurs images embaument aux brises frissonnantes.
Aussi folle que l'aube, aussi belle que l'ombre,
Dans cette maison-là, j'ai installé ma chambre.

Ma chambre est une église où je suis, à la fois
Si je hante un instant, ce monument étrange
Et le prêtre et le Dieu, et le doute, à la fois
Et l'amour et la femme, et le démon et l'ange.
Au ciel de mon église, brûle un soleil de nuit.
Dans cette chambre-là, j'y ai couché mon lit.

Mon lit est une arène où se mène un combat
Sans merci, sans repos, je repars, tu reviens,
Une arène où l'on meurt aussi souvent que ça
Mais où l'on vit, pourtant, sans penser à demain,
Où mes grandes fatigues chantent quand je m'endors.
Je sais que, dans ce lit, j'ai ma vie, j'ai ma mort.

Je m'invente un pays où vivent des soleils
Qui incendient les mers et consument les nuits,
Les grands soleils de feu, de bronze ou de vermeil,
Les grandes fleurs soleils, les grands soleils soucis.
Ce pays est un rêve où rêvent mes saisons
Et dans ce pays-là, j'ai bâti ta maison...
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Ven 17 Oct - 19:40




Barbara
A force de

Paroles: Guillaume Depardieu. Musique: Barbara


--------------------------------------------------------------------------------


A force de m'être cherchée,
C'est toi que j'ai perdu.
A force de m'être cherchée,
C'est toi que j'ai perdu.
C'est toi
Que j'ai perdu.
Je t'ai perdu.
Maintenant libre de toi,
C'est là que tu me manques.
C'est là
Que tu me manques.
Tu me manques.
Tant de solitude
Depuis ton départ.
Même le fond se vide.
Plus de sens à rien.
Tu étais dans ma chair,
Tu étais dans mon sang.
Plus pareil dans moi,
Plus moi-même sans toi.
Même le fond se vide
Et tout s'efface.
Plus de sens à rien.
Irais-je alors avec les anges
Maintenant que tu es parti ?
A trop m'être cherchée,
C'est toi que j'ai perdu.
A trop m'être cherchée,
C'est toi que j'ai perdu.
C'est toi
Que j'ai perdu.
Oh mon amour,
Je t'ai perdu,
Je t'ai perdu.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Ven 17 Oct - 19:45




Barbara


Attendez que ma joie revienne

Paroles et Musique: Barbara 1963


--------------------------------------------------------------------------------


Attendez que ma joie revienne
Et que se meure le souvenir
De cet amour de tant de peine
Qui n'en finit pas de mourir.
Avant de me dire je t'aime,
Avant que je puisse vous le dire,
Attendez que ma joie revienne,
Qu'au matin je puisse sourire.

Laissez-moi. Le chagrin m'emporte
Et je vogue sur mon délire.
Laissez-moi. Ouvrez cette porte.
Laissez-moi. Je vais revenir.
J'attendrai que ma joie revienne
Et que soit mort le souvenir
De cet amour de tant de peine
Pour lequel j'ai voulu mourir.
J'attendrai que ma joie revienne,
Qu'au matin je puisse sourire,
Que le vent ait séché ma peine
Et la nuit calmé mon délire.

Il est, paraît-il, un rivage
Où l'on guérit du mal d'aimer.
Les amours mortes y font naufrage,
Epaves mortes du passé.
Si tu veux que ma joie revienne,
Qu'au matin, je puisse sourire
Vers ce pays où meurt la peine,
Je t'en prie, laisse-moi partir.
Il faut de mes amours anciennes
Que périsse le souvenir
Pour que, libérée de ma chaîne,
Vers toi, je puisse revenir.

Alors, je t'en fais la promesse,
Ensemble nous irons cueillir
Au jardin fou de la tendresse
La fleur d'amour qui va s'ouvrir
Mais c'est trop tôt pour dire je t'aime,
Trop tôt pour te l'entendre dire.
La voix que j'entends, c'est la sienne.
Ils sont vivants, mes souvenirs.
Pardonne-moi : c'est lui que j'aime.
Le passé ne veut pas mourir.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Ven 17 Oct - 19:51




Barbara

L'aigle noir

Paroles et Musique: Barbara 1970
© Warner Chappell Music France
autres interprètes: Patricia Kaas, Florent Pagny, Thierry Amiel (2003)


--------------------------------------------------------------------------------


Un beau jour, ou peut-être une nuit,
Près d'un lac je m'étais endormie,
Quand soudain, semblant crever le ciel,
Et venant de nulle part,
Surgit un aigle noir,

Lentement, les ailes déployées,
Lentement, je le vis tournoyer,
Près de moi, dans un bruissement d'ailes,
Comme tombé du ciel,
L'oiseau vint se poser,

Il avait les yeux couleur rubis,
Et des plumes couleur de la nuit,
A son front brillant de mille feux,
L'oiseau roi couronné,
Portait un diamant bleu,

De son bec il a touché ma joue,
Dans ma main il a glissé son cou,
C'est alors que je l'ai reconnu,
Surgissant du passé,
Il m'était revenu,

Dis l'oiseau, ô dis, emmène-moi,
Retournons au pays d'autrefois,
Comme avant, dans mes rêves d'enfant,
Pour cueillir en tremblant,
Des étoiles, des étoiles,

Comme avant, dans mes rêves d'enfant,
Comme avant, sur un nuage blanc,
Comme avant, allumer le soleil,
Etre faiseur de pluie,
Et faire des merveilles,

L'aigle noir dans un bruissement d'ailes,
Prit son vol pour regagner le ciel,

Quatre plumes couleur de la nuit
Une larme ou peut-être un rubis
J'avais froid, il ne me restait rien
L'oiseau m'avait laissée
Seule avec mon chagrin

Un beau jour, ou peut-être une nuit,
Près d'un lac, je m'étais endormie,
Quand soudain, semblant crever le ciel,
Et venant de nulle part,
Surgit un aigle noir,

Un beau jour, une nuit,
Près d'un lac, endormie,
Quand soudain,
Il venait de nulle part,
Il surgit, l'aigle noir...

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Dim 9 Nov - 14:40

Cette chanson d'espoir interprété par Barbara en 1981 représente aussi et surtout un évenement symbolique et politique......l'élection de François Mitterrand à la présidence de la république en Mai 1981.

La chanson "REGARDE" de Barbara interprété à Pantin en 1981 45T.et 33T. produits en 1981.

Regarde
Quelque chose a changé.
L'air semble plus léger.
C'est indéfinissable.

Regarde
Sous ce ciel déchiré,
Tout s'est ensoleillé.
C'est indéfinissable.

Un homme,
Une rose à la main,
A ouvert le chemin
Vers un autre demain.

Les enfants,
Soleil au fond des yeux,
Le suivent deux par deux,
Le cœur en amoureux.

Regarde
C'est fanfare et Musique,
Tintamarre et magique,
Féerie féerique.

Regarde
Moins chagrins, moins voûtés,
Tous, ils semblent danser
Leur vie recommencée.

Regarde
On pourrait encore y croire.
Il suffit de le vouloir
Avant qu'il ne soit trop tard.

Regarde
On en a tellement rêvé
Que, sur les mur bétonnés,
Poussent des fleurs de papier

Et l'homme,
Une rose à la main,
Etoile à son destin,
Continue son chemin.

Seul,
Il est devenu des milliers
Qui marchent, émerveillés
Dans la lumière éclatée.

Regarde
On a envie de se parler,
De s'aimer, de se toucher
Et de tout recommencer.

Regarde
Plantée dans la grisaille,
Par-delà les murailles,
C'est la fête retrouvée.

Ce soir,
Quelque chose a changé.
L'air semble plus léger.
C'est indéfinissable.

Regarde
Au ciel de notre histoire,
Une rose, à nos mémoires,
Dessine le mot espoir...

(Barbara/Barbara)

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.


Dernière édition par jacommos le Dim 9 Nov - 15:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Dim 9 Nov - 15:13

Magnifique, enfin j'adore toutes les chansons. flower


_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Mar 6 Oct - 11:28





LA SOLITUDE

Je l'ai trouvée devant ma porte,
Un soir, que je rentrais chez moi.
Partout, elle me fait escorte.
Elle est revenue, elle est là,
La renifleuse des amours mortes.
Elle m'a suivie, pas à pas.
La garce, que le Diable l'emporte !
Elle est revenue, elle est là

Avec sa gueule de carême
Avec ses larges yeux cernés,
Elle nous fait le cœur à la traîne,
Elle nous fait le cœur à pleurer,
Elle nous fait des mains blêmes
Et de longues nuits désolées.
La garce ! Elle nous ferait même
L'hiver au plein cœur de l'été.

Dans ta triste robe de moire
Avec tes cheveux mal peignés,
T'as la mine du désespoir,
Tu n'es pas belle à regarder.
Allez, va t-en porter ailleurs
Ta triste gueule de l'ennui.
Je n'ai pas le goût du malheur.
Va t-en voir ailleurs si j'y suis !

Je veux encore rouler des hanches,
Je veux me saouler de printemps,
Je veux m'en payer, des nuits blanches,
A cœur qui bat, à cœur battant.
Avant que sonne l'heure blême
Et jusqu'à mon souffle dernier,
Je veux encore dire “je t'aime”
Et vouloir mourir d'aimer.

Elle a dit : “Ouvre-moi ta porte.
Je t'avais suivie pas à pas.
Je sais que tes amours sont mortes.
Je suis revenue, me voilà.
Ils t'ont récité leurs poèmes,
Tes beaux messieurs, tes beaux enfants,
Tes faux Rimbaud, tes faux Verlaine.
Eh ! bien, c'est fini, maintenant.”

Depuis, elle me fait des nuits blanches.
Elle s'est pendue à mon cou,
Elle s'est enroulée à mes hanches,
Elle se couche à mes genoux.
Partout, elle me fait escorte
Et elle me suit, pas à pas.
Elle m'attend devant ma porte.
Elle est revenue, elle est là,
La solitude, la solitude…

paroles et Musique : BARBARA

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Mer 9 Juin - 11:31

flower 20 ans d'amour, le nouveau livre flower

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Lun 31 Oct - 16:17







http://www.youtube.com/watch?v=ih3n0bFWE6g&feature=related

La deuxième vidéo est de bien meilleure qualité, mais youtube a bloqué son partage, de ce fait, il n'est possible d'y accéder qu'avec le lien de couleur blanche ci-dessus.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Dim 26 Fév - 8:53

Citation :

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Dim 26 Fév - 9:00

Innoubliable, majestueuse, elle restera toujours dans mon coeur.Jamais il n'y aura une autre Barbara.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 56
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Barbara, ma longue Dame brune   Dim 26 Fév - 14:25

merci Jacommos,

Hou ! C'est mon point faible qui est touché, je n'ai pas la version Adobe mais bien sur, mes deux fans réunis, je connais à fond.

Très belles paroles, très belles voix. Comme toutes leurs chansons.

BARBARA est irremplaçable : je l'écoute sans relâche ; une voix que jamais personne n'aura, comme venue d'ailleurs et cette façon de s'impliquer dans ses chansons, tantôt sérieuse, tantôt mutine, sa façon de traverser la scène, elle ne se déplace pas, elle "file" d'un bout à l'autre, d'un seul coup, d'un seul, la classe et la simplicité, le respect du public..
Toujours ovationnée et sans fin...
C'est quelqu'un. accord Regardez cet ITW : Elle est trop attachante !
Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 56
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Barbara La Dame Brune   Dim 26 Fév - 14:33

Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Dim 26 Fév - 14:45

Au delà de sa grande musicalité, Barbara est une immense interprète, comme Brel, elle "vit" sublimement ses chansons.

Piaf, nous retourne majestueusement les tripes, Barbara, avec elle ce sont de fabuleuses émotions pures et uniques.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Lun 27 Fév - 8:28



Le verger en Lorraine


Tout le sang qu'ont versé
Les hommes dans la plaine



Et tous les trépassés
Des causes incertaines
Ont fait qu'à ce verger
Il pousse par centaines
La rose et le pommier,
Aussi, la marjolaine.

Tous ceux qui ont crié
Que leur mort était vaine,


Tous ceux qui ont pleuré,
Le front dans la verveine,


Tous ceux qui ont soufflé,
Là, leur dernière haleine
Ont fait de ce verger
Sur la rive lorraine
Un creux tendre où s'aimer
Quand les saisons reviennent.

Tous ces désarçonnés
Qui n'eurent le temps même
De dire, émerveillés :
"Ce sont tes yeux que j'aime.",


Toutes ces fiancées
Dont l'attente fut vaine,
Ces hommes arrachés
A leur noce prochaine,
Sourient à regarder
Ceux que l'amour amène
Sur l'herbe du verger
Quand leurs bouches se prennent.

Tous ceux qui ont laissé
Leurs amours quotidiennes,
Les membres fracassés
Et le sang hors des veines,


Tous ceux qu'on a pleurés
Lors des guerres anciennes,


Ceux qu'on a oubliés,
Les sans noms, les bohème,
Se lèvent pour chanter
Quand les amants s'en viennent,
Insouciants, échanger
La caresse sereine
Qui leur fut refusée
Au nom d'une rengaine.

Tout le sang qu'ont versé
Les hommes dans la plaine


Et tous les trépassés
Des causes incertaines
Ont fait qu'à ce verger
Il pousse par centaines
La rose et le pommier
Aussi, la marjolaine
Ont fait de ce verger


Sur la rive lorraine


Un creux tendre ou s'aimer
Quand les saisons reviennent...



Barbara

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Mer 28 Mar - 23:53










_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.


Dernière édition par jacommos le Jeu 29 Mar - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 29 Mar - 0:35


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 29 Mar - 0:41


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 29 Mar - 0:51


Citation :


Un beau jour, ou peut-être une nuit,
Près d'un lac je m'étais endormie,
Quand soudain, semblant crever le ciel,
Et venant de nulle part,
Surgit un aigle noir,...
Top des commentaires :


    Même la voix cassée cela ne lui enléve pas son charme. Car c'est ce qu'elle a vécu, seule la Grande Dame brune peut l'intépréter sans fausses notes. Je trouve que ce poéme est trés bien imagé. Il est tout en finesse alors que c'est un drame qu'elle chante. Respect.


    Quand j'entends tous les "anciens" de la chanson française je suis fiére de dire que la France compte des génie de l'écriture qui font naitre des émotions juste avec des mots. Respect.




    je ne prends jamais la plume pour répondre mais là ça fait plus que me démanger ..... je n'écoute pas ce que je n'aime pas et je ne perds pas mon temps dans de stupides commentaires ! Cette femme est comme Piaf "IMMORTELLE" .... bcp sont morts en très peu de temps.

    Et elle n'écoute pas le public l'applaudir ...... elle échange avec lui ..... et c'est très fort !

    Mais il faut juste savoir ressentir pour comprendre ça .... et certainement grandir un peu !!!!!

    une Vrai chef d'oeuvre! - duke40 il y a 1 an.


    Merci pour cette magnifique chanson. J'ai la chair de poule à chaque fois que je l'écoute.



_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.


Dernière édition par jacommos le Jeu 29 Mar - 18:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 29 Mar - 16:45

Barbara est et restera toujours UNE GRANDE DAME de la chanson Française, oui elle était proche de son public, sans artifices , toute simple, tout comme LA GRANDE Eddy Piaf.
Merci Jaco de nous avoir posté cette merveille.
Malheureusement aujourd'hui, nous n'avons plus d'artistes leur arrivant à la cheville.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 29 Mar - 17:32

Là, il y avait tout !

La chanson, un chef d'oeuvre poétique et musical, La voix en extase, remplie d'émotion, le talent majestueux !

Et puis à la fin de l'interprétation, ce partage incroyable avec le public, elle récupère sa chaise, elle s'assoit tout au bout de la scène, elle communique avec son public, qui l'applaudissait et qu'elle applaudissait, qu'elle remerciait, elle aussi à son tour !

FABULEUX, MAJESTUEUX !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 29 Mar - 19:01

On ne le verra plus jamais ce partage avec le public, maintenant c'est surtout le partage de l'artiste avec son porte-monaie surtout.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 29 Mar - 22:20







_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 56
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Mer 4 Avr - 20:26

Bonjour,

Merci Jacommos.
Même la voix cassée, elle reste sublime. Elle émerveille.
On entend tout le public masculin (rare) en choeur et avec coeur chanter, ( recouvrant les voix féminines), quel hommage ! ! (vidéo Barbara et son public).
Avez-vous écouté les paroles de cette chanson ? L'Aigle Noir (live 1987 Chatelet). Elles sont déposées "plus haut" ( bien voir le 17/10 à 21h51 gilou) et dans toutes ces vidéos, il manque une strophe : se reporter au commentaire sous la vidéo du Chatelet.
Un vrai génie, Barbara, car ce texte est magnifique et pourtant...
Barbara attachante, très coquine, modeste, franche, exigeante, perfectionniste ... Sacrée Dame à la voix unique,
chante avec ou accompagnée de G. Moustaki , puis S Reggiani.. :
http://www.youtube.com/watch?v=66eZK3mQKCU&feature=relmfu
Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 56
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Mer 4 Avr - 21:17

Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Mer 4 Avr - 21:51

L'interprétation de l'aigle noir au Châtelet est vraiment la plus émouvante, certes elle commence par avoir la voix cassée, mais l'émotion et la communion avec le public sont tellement fortes que l'ivresse en devient fabuleuse !

J'ai beaucoup de mal à croire que "l'aigle noir" ne soit qu'une chanson en relation avec un inceste subi dans sa jeunesse.

Comment une artiste de ce talent là pourrait-elle exprimer autant de plaisir avec son public sur un sujet autobiographique et aussi noir subi dans sa jeunesse ?

Ou alors, cette chanson fut peut-être un remède de reconstruction et d'espoir...

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Mer 4 Avr - 22:51

Voici la chanson " Nantes " où Barbara pardonne à son père...

Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 56
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   Jeu 5 Avr - 5:09

Bonjour Nounouka, Jacommos,

C'est malheureusement vrai ; un 'truc" pareil, elle ne peut pas inventer ; il faudrait se reporter à son dernier livre qu'elle n'a pas pu terminer : "Il était un piano noir.".. , où Barbara en parle.

Texte magnifique :
"
Dis l' oiseau oh dis emmène-moi
Retournons au pays d' autrefois
Comme avant dans mes rêves d' enfant
Pour cueillir en tremblant
Des étoiles des étoiles

Comme avant dans mes rêves d 'enfant
Comme avant sur un nuage blanc
Comme avant allumer le soleil
Etre faiseur de pluie
Et faire des merveilles "
puis la strophe "oubliée".....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barbara Une Longue Dame Brune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Barbara Une Longue Dame Brune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean-Claude BRIALY
» Tchaikovsky-La Dame de pique
» Blog BF Notre Dame des Paludiers
» Requiem de Mozart à la Basilique Notre-Dame de Montréal
» Barbara HENDRICKS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS SUR NOS ARTISTES PREFERES. :: LES ARTISTES FRANCOPHONES :: La Chanson Française à Texte, Poètique, Engagée...-
Sauter vers: