Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Adieux au grand poéte Georges Moustaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Adieux au grand poéte Georges Moustaki   Jeu 23 Mai - 11:53



Dans son panthéon, trônaient un "Milord", un "Métèque" et une "Dame brune" : Georges Moustaki est décédé jeudi à l'âge de 79 ans, suscitant une vive émotion dans le monde de la culture qui loue le charme et le raffinement de ce "pâtre grec".

Georges Moustaki, qui souffrait d'emphysème, une maladie respiratoire incurable qui l'empêchait de chanter depuis plusieurs années, est mort à Nice au petit matin.

"Il était serein", a simplement indiqué son entourage, précisant que sa dépouille allait être rapatriée à Paris.

En février dernier, sous oxygénation artificielle, il avait confié dans une ultime interview à Nice Matin, s'être installé à Nice pour fuir la pollution et le froid de sa chère Ile-Saint-Louis, à Paris, où il s'était installé il y a plus de 40 ans.

"Je regrette de ne pas chanter dans ma salle de bains. Chanter en public, non. J'ai fait le tour. Le tour du monde et le tour des salles, petites ou grandes. J'ai vécu des choses magiques. J'ai appris que ce qu'on croit avoir acquis n'est qu'une partie infime de ce qu'il reste à découvrir", avait-il dit, ajoutant qu'il "notait encore quelques idées (de chansons). Sans hâte".

"Je veux écrire et peindre. Consacrer mon temps à ce qui me fait plaisir, comme je l'ai toujours fait", ajoutait-il.

"Charme inouï"

Georges Moustaki, de son vrai nom Giuseppe Mustacchi, était né le 3 mai 1934 à Alexandrie, de parents juifs grecs immigrés en Egypte.

Il s'était installé à Paris en 1951 et y avait fait une rencontre déterminante, celle de Georges Brassens qui l'avait intronisé dans les nuits de Saint-Germain-des-Prés. C'est en son hommage qu'il avait adopté le prénom Georges.

A la fois auteur et compositeur, il a écrit quelque 300 chansons pour les plus grands interprètes, Piaf, Montand, Barbara, Gréco, Reggiani, avant de les chanter lui-même avec succès.

Ses chansons les plus célèbres restent "Milord" (1958), écrite pour Edith Piaf et traduite dans le monde entier, puis "Le Métèque" (1969), d'abord chantée par Pia Colombo et dont le refrain a fait le tour de la planète.

Plusieurs autres sont devenues des classiques, comme celles interprétées en 1966 par Reggiani , "Sarah", "Ma liberté", "Ma solitude", "Votre fille a vingt ans", mais aussi "La Dame brune" (Barbara, 1968), ou encore "Joseph", "La Marche de Sacco et Vanzetti".

L'annonce de son décès a immédiatement suscité une vive émotion et de nombreuses réactions.

"Georges Moustaki nous a quitté : une immense tristesse. Un artiste engagé qui portait des valeurs humanistes ,un grand poète #patrimoine", a réagi la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, sur Twitter.

"C'était un homme absolument exquis, un homme bien élevé, c'était un homme raffiné, c'était un homme élégant qui avait une douceur infinie et puis le talent", a dit Juliette Gréco sur RTL.

"Son écriture avait une espèce de simplicité qui rentrait immédiatement dans le coeur des gens tout en étant très raffinée et très travaillée, c'est rarissime", a déclaré à l'AFP le parolier Claude Lemesle, décrivant "le charme inouï d'un très grand séducteur dont la nonchalance cachait un goût du travail et de l'orfèvrerie extrêmement prononcé".

"Georges était un sage. Il nous laisse des chansons sublimes. Il a parcouru le monde avec sa guitare, chantant le français partout. Il était très protecteur et attentionné", a déclaré Line Renaud à l'AFP, tandis que Mireille Mathieu a salué auprès de l'AFP "un des plus grands ambassadeurs de la chanson française", dont les chansons "sont éternelles".

Nicoletta, pour qui il avait composé "Rien n'a changé", a rendu hommage à "un homme de convictions et d'engagements", un "être élégant et raffiné, avec un sens fabuleux de la musicalité qui lui venait de ses origines de grec d'Alexandrie", a-t-elle dit à l'AFP

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Adieux au grand poéte Georges Moustaki   Jeu 23 Mai - 12:05

Après Ferrat, C'est le tour de Moustaki......la chanson et la culture Française ont perdu tous ses immenses poètes du milieu du 20 eme siècle...sans que la relève paraisse réellement assurée, quelle tristesse de voir ainsi une culture si riche, commençait à s'éteindre...

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.


Dernière édition par jacommos le Jeu 23 Mai - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Adieux au grand poéte Georges Moustaki   Jeu 23 Mai - 13:10

Voila c'est fait il ne reste plus de vrais auteurs de vrais poétes, il n'y a plus rien.
Il ne reste que de l'enfantin et encore, même les minots n'apprennent pas , les textes à côté de la plaque, les petits auteurs et co-auteurs écrivent que des nullités, c'est la cata.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adieux au grand poéte Georges Moustaki   Jeu 23 Mai - 13:12

Triste nouvelle,on perd encore un monument de la chanson française!Que Moustaki cet immense Artiste reposes en Paix!
Revenir en haut Aller en bas
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Adieux au grand poéte Georges Moustaki   Jeu 23 Mai - 13:36





Les chansons de ces grands auteurs resteront à jamais.Elles sont et seront indémodables.

J'aimais beaucoup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Adieux au grand poéte Georges Moustaki   Ven 24 Mai - 0:15





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adieux au grand poéte Georges Moustaki   Aujourd'hui à 23:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Adieux au grand poéte Georges Moustaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PLAGIAT OU PAS
» [21.06.13] La Fête de la Musique - Marseille
» georges moustaki " le meteque " reprise
» Le Grand Palindrome de Georges Perec
» GEORGES MOUSTAKI ... SOLITAIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS SUR NOS ARTISTES PREFERES. :: LES ARTISTES FRANCOPHONES :: La Chanson Française à Texte, Poètique, Engagée...-
Sauter vers: