Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire   Lun 28 Oct - 7:39


JENIFER FRANCO


Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire. Bien loin des polémiques à la française concernant notamment son album de reprises des chansons de France Gall. Top pour une ... "Déclaration"

Avenue Louise, en plein coeur de Bruxelles. Il est 16 heures. Dans ce quartier haut de gamme, Jenifer se promène entourée de deux amis. La petite Niçoise se sent bien en Belgique; elle se rappelle d'ailleurs toujours avoir chanté devant 50 000 personnes au NRJ Tour à Charleroi. Sereine, elle profite du soleil,assise à une terrasse. Jenifer est une femme radieuse qui ne laisse personne indifférent.

PM : Depuis l'aventure The Voice, on vous sent plus heureuse . Vos albums débordent de punch. Vous aviez besoin de retrouver la fraîcheur de vos débuts ?

Jenifer : Je n'ai jamais eu l'impression d'avoir perdu mon punch. Peut-être que les gens m'ont vue plus souvent et que la télé m'a rapprochée d'eux. Mais je ne me suis jamais éloignée. Cela dit, l'émission de TF1 me rendait super heureuse.

PM : La Belgique a toujours été passionnée par vos concerts. Et vous aimez bien les Belges...

J : La ferveur de ce public vous porte. Ici, l'échange est très intense. Chacun de mes concerts en Belgique est un moment unique. Vos compatriotes savent donner pour mieux recevoir. Je ne suis pas la seule à le dire. De nombreux artistes qui se produisent sur scène sont heureux de venir ici. C'est magique. Je ne sais pas l'expliquer. Il y a un truc en plus chez vous, une sérénité qui est dingue et géniale à la fois. Vous savourez le moment présent.

PM : Quelle est la particularité belge qui vous interpelle ?

J : L'humour. J'adore. J'ai travaillé avec Antoine Chance sur "Appelle-moi Jen". Il m'a tellement fait rire! Et pourtant, il parait que les chiens ne font pas des chats... ( NDLR : Il est le fils de Philippe Geluck, le créateur du Chat). A travers lui, je visualisais Bruxelles, les boutiques, les chocolats, et ces gaufres incroyables à déguster sur cette belle Grand-Place.

PM : Plus encore qu'à vos débuts, vous parlez beaucoup d'amour dans vos chansons. Malgré ce qu'on peut lire, vous semblez bien dans votre peau.

J : L'amour est un sujet qui me parle. Qu'on le veuille ou non, on le côtoie. Il fait partie de mes moteurs comme l'envie, la passion, le désir. Mais s'il peut nous donner des ailes pour nous envoler très haut, il est capable de nous faire tomber très bas. L'amour est dangereux, il peut être douloureux. Il est bon comme il est mauvais. C'est un ange comme il peut être un démon. Mais avec l'âge, on l'aborde différemment. Une chose est certaine : il est indispensable dans ma vie. Je crois vraiment qu'on peut aimer la même personne jusqu'à sa mort. Mais ce n'est pas toujours évident (elle réfléchit). Disons que c'est complexe.

PM : Vous chantez ""Est-ce que tu m'aimes/ Hier encore l'autre était blonde/ La nuit je passe sur tes péchés/ Si tu m'enlaces". Un sentiment de doute que vous avez souvent vécu ?

J : Je suis une femme qui a besoin de se sentir rassurée. Et même de plus en plus. Rien n'est acquis dans la vie. Jamais. C'est une phrase à laquelle je pense souvent. Que ce soit dans ma vie personnelle ou professionnelle. Aujourd'hui, je suis moins dans le sentiment de la culpabilité mais, en même temps, j'ai des doutes. Ils font partie de moi.

PM : On vous voit pourtant comme une artiste très déterminée. Une femme au caractère fort. Dans la chanson "Sur le fil", vous dites cependant : "Sur le fil de ma vie/ Je me perds parfois/ A chercher l'équilibre je tombe/ Mes envies font toujours ce qu'elles veulent de moi/ Et tant pis si demain tout retombe". On vous sent vulnérable en amour. Est-ce cela, le paradoxe Jenifer ?

J : Je ne pense pas. Effectivement, je suis quelqu'un d'extrêmement fort, mais très fragile et vraiment sensible à la fois. Face à ce qui m'entoure. Face à la vie en général. Et ce métier me rend encore plus vulnérable. J'intériorise énormément.

PM : Vous pourriez aimer au point de vous oublier ?

J." Oui" était ma réponse il y a quelques années. Mais aujourd'hui, je réponds "non". Parce que je suis prête à tout en amour, mais pas au point d'aller au bout du bout. Je suis maman. Cela me responsabilise.

PM : La célébrité vous a fait rater de belles histoires d'amour ?

J : Ce qui est certain, c'est que le succès a eu des répercussions sur ma vie. Mais en même temps, je suis une personne qui savoure sa chance.J'en suis consciente. Je suis privilégiée. Le succès n'a aucune prise sur ma vie actuelle. Je vis tout à fait normalement. Lorsque j'ai envie de sortir, je n'hésite plus. Alors qu'avant, je devais m'y préparer. Maintenant, j'ose faire les courses seule ou avec mon enfant.

PM : Vous devez être une maman très protectrice...

J : Je suis une maman responsable. Il m'est arrivé de ne pas montrer à mon fils à certains journaux. Ou de ne pas le laisser regarder certaines émissions. Pour moi, c'est une évidence lorsque ce n'est pas bon pour l'enfant. Son père ( NDLR : Le musicien Maxim Nucci ) fait pareil. Nous agissons au mieux pour le bonheur d'Aaron.

PM : Finalement, la plus belle des fortunes, c'est d'être deux ?

J. Forcément. Nous avons tous besoin d'amour. Je pense que cela fait du bien à tout le monde. Parfois, l'amour fait mal, mais le bonheur vaut le détour.

PM : A 30 ans, l'amour, pour vous, c'est ?

J : D'être surprise. Je suis une passionnée. Avec moi, c'est tout ou rien.

PM : En regardant la Jenifer de vos débuts et celle d'aujourd'hui, bien des choses ont changé...

J : J'ai grandi mais je suis toujours la fille de mes débuts. Je n'ai pas l'impression d'avoir changé du tout au tout. J'ai beaucoup appris. En revanche, je ne pensais pas qu'il y avait autant d'obstacles dans ce métier. Je voyais cette profession avec des yeux d'ados, sans aucune lucidité. Je n'arrivais pas à me projeter. Finalement, toute cette belle aventure m'est tombée dessus. Les tournées, les partages sur scène avec d'autres artistes, les voyages m'ont enrichie. Le fait de ne pas avoir vécu une vraie adolescence et de rentrer dans la vie active dès mes 16 ans m'a endurcie.

PM : Vous est-il déjà arrivé de pose vos valises et de vous dire " Je n'en peux plus, j'arrête" ?

J : Non. Pas vraiment. Ce privilège de connaitre l'échange avec le public, j'y ai pris goût. C'est très fort et ça me manquerait trop. Aujourd'hui, je relativise en cas de pépin. J'intériorise beaucoup moins les choses. Je m'assume davantage. J'apprends tout doucement à me faire confiance.

PM : Par moment, vous vous êtes sentie dépassée par le succès ?

J : Oui. L'ampleur de cette surmédiatisation subie me rendait mal à l'aise. Mais j'aime la musique depuis toujours . Jamais je n'aurais pensé pouvoir en vivre. Je sais ma chance de connaitre tout ça. J'avais néanmoins beaucoup de choses à régler avec moi-même.

PM : Si vous pouviez changer quelque chose dans votre parcours ?

J : Rien, même si, bien sûr, je nourris quelques regrets. Mais, tout bien réfléchi, maintenant, je m'en sers. Je me dis qu'il ne faut jamais rien regretter.

PM : Dans vos clips, vous vous dévoilez également plus qu'avant...

J : Oui, c'est vrai. Disons que j'ose davantage. Mais j'ai toujours mes limites.

PM : Avec l'album "L'Amour & Moi", on a découvert également une femme qui n'a pas peur d'interpréter des sentiments forts : "Envie de bras chauds sous mes draps froids". Jenifer a une préférence pour le plaisir par rapport au romantisme ?

J : J'aime les deux. Perso, je trouve les deux indissociables. Le romantisme ne fait aucun mal. Cela me plait, tant que ce n'est pas dans l'excès... Sinon, ça rend les choses très linéaires.

PM : Je me souviens très bien qu'il y a huit ans, vous aviez aménagé, dans votre bus de tournée, une place de choix pour votre fils. Ainsi, il vous accompagnait. Avez-vous envie de transmettre tout doucement votre passion à votre petit ange ?

J : Aujourd'hui, Aaron est un garçon scolarisé. Mais il aime la musique. Dans la famille, il y a beaucoup de musiciens. Maintenant, il fera ce qu'il veut. Je serai là pour l'épauler dans ses choix.


_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire   Lun 28 Oct - 11:36

Bien parlé Jenifer! Elle a la tête sur les épaules, "la petite".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire   Lun 28 Oct - 11:58

Oui, c'est une fille simple et timide....Son petit Aaron est bien entouré par on papa sa maman et ses grands parents, jenifer est une maman avec un Grand M

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire   Mer 6 Nov - 22:31

"Orage en vue " de Jenifer:Live sur Europe 1
ce soir pour le soutien aux otages retenus en Syrie!Très beau Live!Bravo pour la chanson et le soutien pour la cause!mousique bravo orchestre sunny 

Le lien pour écouter:https://soundcloud.com/nyvic/jenifer-orage-en-vue-en-live
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire   Jeu 7 Nov - 8:23

Une magnifique voix en live






Radio  
 
Un concert de soutien à Didier François, Edouard Elias et aux otages retenus en Syrie


Le concert réunira le 6 novembre à 20h30, aux Folies Bergère de Paris, Vincent Delerm, Michel Fugain, Jenifer ou encore Patrick Bruel.
 
Didier François et Edouard Elias sont retenus en Syrie depuis le 6 juin dernier, cela fait 5 mois. Une détention en tous points illégale et qui porte atteinte au droit international ainsi qu’à la liberté essentielle d’informer. Les salariés d’Europe 1 et le comité de soutien présidé par Florence Aubenas souhaitent à nouveau souligner l’extrême importance que revêt aux yeux de tous, cet enlèvement, ainsi que l’attention sans répit que nous portons à la libération de nos confrères et amis.

Le mercredi 6 novembre aux Folies Bergère, sera donné un concert de soutien à Didier François et Edouard Elias ainsi qu’à l’ensemble des otages retenus en Syrie.

La soirée sera ponctuée de témoignages et La Grande Sophie, Louis Chedid, Raphaël, Vincent Delerm, Véronique Sanson, Michel Fugain, Kid Parade, Yucca Velux, Jenifer et Patrick Bruel se produiront tour à tour sur scène.

Le concert sera présenté par Wendy Bouchard et Nikos Aliagas, tous deux journalistes d’Europe 1.

>>> Le concert sera diffusé en direct sur Europe 1 et sur europe1.fr dès 21h.



Vous et 2 042 autres personnes aimez ça.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire   Jeu 7 Nov - 15:09

Merci à émilie


émilie. a écrit:
❧ Concert de soutien aux otages en Syrie
06.11.13 - Paris (aux Folies Bergère)


• » VIDÉOS/AUDIOS


Audio :
https://soundcloud.com/nyvic/jenifer-orage-en-vue-en-live

• » PHOTOS










_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire   Sam 14 Déc - 10:57

émilie. a écrit:
❧ Jenifer, son combat pour les enfants malheureux
10.12.13 - Nous deux


Scan by JUA*






_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jenifer et la Belgique, c'est une belle histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jimmy: Ma plus belle histoire d'amour 08/10/2012
» Ma plus belle histoire d'amour de Barbara
» Une belle histoire (Michel Fugain) by steph
» Reprise ' " un beau roman et une belle histoire" façon du Oldelaff
» Barbara: l'aigle noir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LA REVUE de PRESSE :: Revue de Presse-
Sauter vers: