Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Le concert de Toulouse (à l'union)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Le concert de Toulouse (à l'union)   Sam 6 Déc - 14:42

25/11/2006 à 00:58
________________________________________


La Halle de l'union est une salle située dans la banlieue proche de Toulouse situé entre la route d'Albi et la rocade extérieure en direction de Bordeaux, une salle de 1500 places, hier nous étions entre 1000 et 1100 présents pour assister à ce concert "d'histoire naturelle tour 2006".

Je ne reviendrais pas sur cette polémique concernant le public, pour diverses raisons, notamment tout d'abord parce je ne voudrais pas que la qualité du spectacle d'hier soir passe au second plan, Nolwenn Leroy mérite amplement, tout d'abord, qu'on évoque la cohérence, l'harmonie et l'originalité de son concept de"cabinet de curiosité".

Hier, en raison de la petitesse de la scène, le décor ne fut pas positionné dans son intégralité, j'aurais donc le plaisir de le découvrir au Dôme de Marseille dans quelques jours, mais ce que j'ai pu admirer m'a vraiment convaincu.

Lorsque j'évoquais la cohérence et l'harmonie du spectacle, je n'invente rien de bien nouveau, c'est une analyse que d'autres personnes ont déjà fait.
Par contre, je confirmerai aussi que ce concert a tendance à monter puissance, mais surtout ce qui m'a vraiment enthousiasmé, c'est qu'a travers ce spectacle Nolwenn Leroy nous fait un étalage d'une grande partie de sa palette vocale.

Si le concert commence avec des chansons musicalement très accomplies ou la qualité musicale des mélodies est vraiment de très grande qualité, et ou bien sur, la voix de velours, d'une immense pureté, m'enchante merveilleusement avec Mélusine.
J'adore cette chanson, et en live, c'est véritablement un sublime bijou, cette chanson aurait du certainement mériter un autre sort qu'une face B d'un single......mais c'est ainsi.

H.N., là j'adore toujours autant la mélodie et l'humour des paroles, mais le jeu scénique d'hier, je l'ai trouvé très accompli, vraiment voilà encore un additionnel superbe.

Mystère est une très belle chanson, mais elle n'a jamais fait parti de mes préférées, mais le seul plaisir d'écouter la voix de Cristal me comble suffisamment.

Rien de mieux au monde en live nous a transformé miss Leroy en "Johnny girl", en véritable rockeuse, je dois reconnaître que ce fut une excellente et agréable surprise.
Cette chanson là, positionnée à cette période du concert fait vraiment office d'électron choc.

Mon Ange, Nolwenn nous gratifie d'une prière vers les cieux et évoque bien sur Louise, avant de s'asseoir au sol sur la scène et de nous interpréter cette magnifique chanson avec une émotion rare.
Cette chanson, cette histoire fait aussi partie des moments importants de ce concert, il véhicule une émotion, mais surtout une histoire très touchante et très triste, l'histoire d'une rencontre........j'adore toujours autant les vocalises! Magnifique moment!

L'Enfant cerf-volant, ce magnifique poème de Kent ne m'a pas vraiment enthousiasmé, l'orchestration qui fut hier soir de très grande qualité m'a semblé avoir fait un petit couac sur cette chanson, de plus le batteur a vraiment eu la main lourde, du moins trop lourde à mon goût.
Le parfait n'existe pas, en voilà bien la preuve.

Féline est le mot exact, oui féline, c'est l'attitude de Nolwenn Leroy lorsqu'elle interprète Running up that hill, un moment très fort du concert, sans doute un des sommets de ce spectacle.
Ha Nolwenn! Si sur le 3eme album nous pouvions avoir une chanson de cette dimension!
C'est l'un de mes grands coups de coeur du concert, du moins, c'est mon 1er coup de coeur.

Le très Voulzien Rêve des filles, belle chanson durant laquelle nous avons droit à de nombreux instruments, musicalement c'est un plaisir pour nos petites et nos délicates oreilles.

14/02, c'est de l'émotion, de la grâce et vocalement là aussi c'est magnifique, avec cette chanson, nous apprécions l'évolution artistique énorme réalisée ces derniers mois.
Cette chanson nous révèle une Nolwenn habitée, une "Nolwenn Barbara"...

Reste encore, reste un magnifique moment privilégié, et un délice à écouter.

C'est mon deuxième coup de coeur, là aussi c'est une chanson à dimension, une chanson qui marque quand elle est interprété par "the voice", une chanson que j'écouterais en boucle à la condition que l'interprète s'appelle Nolwenn Leroy, vous l'avez compris, bien sur, c'est Time after Time.
Là aussi, il faut apprécier le trio qui chanta cette merveille, la notion de groupe prend vraiment une dimension réelle quand miss Leroy et ses 2 musiciens nous firent ce plaisir de magnifier cette chanson en trio avec une complicité et un plaisir vraiment admirablement partagé et communiqué.

Très sympathique, cette femme cachée à l'orientale, excellente idée, chorégraphie très intéressante qu'il faudrait encore approfondir, musicalement je l'apprécie vraiment alors que cette chanson est loin d'être une de mes préférées.

Suivre une étoile, belle chanson aérienne pleine de douceur et d'espoir, un classique Voulzien toujours très agréable à écouter.

C'est mon 3eme et mon dernier coup de coeur de la soirée, c'est une chanson que j'écoute en boucle, et en live, vocalement c'est une merveille, j'aimais tant l'aimer mérite une écoute religieuse, elle est ma préférée de l'album et même si je la préfèrerais avec un peu plus de "corde", elle fut un moment exceptionnel, un moment rare, un moment ou la voix de l'interprète, par moment, frôle la perfection.

Song for you, c'est beau! C’est avec une chanson de ce type que l'on peut vraiment évaluer et admirer les capacités exceptionnelles de la demoiselle.
J'en redemande.....

Ha Cassé! Je fais parti de ceux qui n'ont jamais vraiment aimé cette chanson et pourtant, cette version plus rock m'a vraiment beaucoup plu.
Là aussi, c'est une excellente idée, j'ai vraiment eu l'impression de redécouvrir cette song.

Que dire de plus sur Nolwenn Ohwooooo et sur Endormie?
Rien de bien original, la 1ere est la chanson idéale pour finir un concert avec l'appui et la complicité du public, l'autre est un moment rare d'intimité avec l'artiste.

Si je devais faire "le bilan" de cette soirée, je dirais tout simplement que j'ai eu la chance et l'immense plaisir d'assister au concert d'une jeune artiste possédant un potentiel hors norme, et dont le talent commence vraiment à éblouir tous ceux qui ont eu la bonne idée de venir assister à un de ses spectacles.

Je rajouterais aussi que ce fameux potentiel déjà immense et très perceptible, c'est le moins que je puisse écrire, devrait dans un avenir proche, s'affirmer encore davantage, et pourtant il faut le souligner, que de chemin déjà parcouru!

Je vais avoir l'immense plaisir d'assister à 2 autres concerts, j'attends ces moments là avec déjà beaucoup d'impatience......




Après l'aspect purement artistique à travers les chansons interprétées par Nolwenn Leroy, ce concert fut aussi et surtout le lieu de magnifiques rencontres, j'ai donc eu le plaisir de rencontrer de nombreuses personnes des divers forums, je tiens tout d'abord à les saluer toutes.
Je ne citerais pas tous les pseudos, tout simplement, parce que je ne les ai pas tous retenus, quoi qu'il en soit, je vous passe à tous le bonjour, à Janet, bien sur, la toulousaine, à Luna et à sa marraine venu de Perpignan, à David, à Nonofan et à sa cousine toulousaine, à Pepsie, à Lélia, à Beat (Nolwenn !!!!!! Nolwenn !!!!....) et à son superbe accent ariégeois qui d'ailleurs fut en très grande forme toute la soirée......et qui nous a fait bien rire , aux parisiennes qui ont déjà assistés à 5 concerts, enfin à toutes les personnes que j'ai eu le plaisir de croiser .....

Dans la salle, j'ai eu aussi eu aussi le plaisir de croiser un monsieur venu de Perpignan, qui se disait être intéressé par Nolwenn sans être vraiment fan et qui d'ailleurs m'a avoué ne pas encore avoir acheté l'album......je le salue, si par un heureux hasard il avait la curiosité de venir nous lire, je serais très curieux aussi d'ailleurs de connaître son point de vue sur le concert...

Je voudrais vous donner mon humble point de vue sur la 1ere partie, j'ai beaucoup aimé la très jolie Julie d'aimé, je crois avoir compris qu'elle était auteur compositeur, j'aime beaucoup son style, elle possède une jolie petite voix et malgré une certaine fébrilité un peu apparente sur les 1ere chansons, elle a vraiment fait de très belles interprétations, elle est allé chercher le public, ce qui était loin d'être évident il faut bien le reconnaître jeudi soir...
J'ai vraiment apprécié à la fois ses superbes chansons et son magnifique style musical très dépouillé, elle me fait un peu penser à de très grands auteurs compositeurs poètes, les Brassens, les Nougaro.........quoi qu'il en soit un grand Bravo à elle pour les magnifiques moments qu'elle nous fit partager.

Ensuite bien sur, je voudrais revenir sur la "partie principale", sur Nolwenn bien sur, très franchement j'ai bien eu la confirmation à travers ce concert qu'elle est vraiment une bête de scène.
Une bête de scène possédant différents univers, capable de jouer sur plusieurs profils, possédant le potentiel d'enflammer une salle par ses côtés rockers (rien de mieux au monde, cassé....) mais aussi de l'émouvoir avec des chansons plus réalistes, des chansons plus tristes (mon ange, 14/02....), de jouer avec sa voix et de nous emmener dans des registres vraiment surprenants et magnifiques("Running up", "Song for you", "Time after Time"), mais aussi et encore de magnifier sa voix sur des ballades plus Voulziennes, avec ce grain sublime d'une pureté extraordinaire ( j'aimais tant l'aimer.....).
Vous l'avez compris, je suis amoureux de cette voix, elle me touche énormément, mais sur scène la voix ne suffit pas, j'appréhendais tout de même un peu son jeu scénique, hé bien franchement elle m'a "bleuffé", jeudi soir elle s'est imposé d'une façon incroyable, elle était la star dans tous les registres possibles, et je comprends vraiment mieux le sens du mot incontournable quand certains médias commencent à l'évoquer.

Elle n'attire pas la lumière, elle la dévore d'une façon tellement importante, que cela semble d'une évidence incroyable, oui! Dans la chanson française, aujourd'hui je ne vois aucun autre artiste possédant une telle magie.

Elle est grande, oui ! Elle est déjà très grande et pourtant, elle est encore loin d'avoir fini son épanouissement artistique étant donné son potentiel, les années à venir seront passionnantes à suivre.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
 
Le concert de Toulouse (à l'union)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche un prof sur Toulouse
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011
» Opéra de Toulouse 2009/2010
» union vosgienne de bf
» [ Toulouse ] Samedi 19 juin, 21h.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS sur Nolwenn Leroy :: CONCERTS - Podiums - Vidéos - TV... :: Podiums et Evènements-
Sauter vers: