Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Souvenirs, Souvenirs !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Souvenirs, Souvenirs !!!   Sam 7 Fév - 20:10

Alors que j'étais à la recherche dans mes documents d'un de mes CR d'une émission célébre de Radio, je suis tombé sur cet article que j'avais gardé précieusement dans mes archives !

Et j'ai brusquement décidé de vous le faire partager car au delà de la critique d'un concert qui date de la 1ere tournée de Nolwenn Leroy, ce journaliste évoque pour la 1ere fois ces fameuses 2 VOIX ! amour



Il était paru dans la Dernière heure, le surlendemain du concert de Bruxelles (le dernier de la tournée) Je viens de retrouver sa retranscription sur le forum de Divine Nolwenn, dans un post de Tiger (merci à lui )Il est effectivement particulièrement intéressant, car émanant d'un vrai critique musical, grand spécialiste de Brel, si mes souvenirs sont bons...
Citation :


Les deux voix de Nolwenn (20/03/2004)

Elle a tout pour devenir une géante de la chanson. Mais elle doit encore travailler

BRUXELLES »Ça commence bien!» Nolwenn Leroy l'a dit au moins trois fois, juste après avoir terminé sa première chanson, jeudi soir, à Forest National, alors que son public lui faisait un premier triomphe et que la belle, émue, n'arrivait plus à masquer ses larmes. Elle est sensible. Cette première chanson était d'emblée son grand succès, Suivre une étoile (qu'elle reprendra tout à la fin de son spectacle). Elle apparaissait en ombre chinoise, derrière un paravent et entrait sur scène en robe curieuse: body blanc décoré de voiles roses, avec un autre voile accroché à son épaule droite. Dans la salle, son public se partage en trois parts égales: un tiers d'enfants, un tiers d'ados et un tiers d'adultes. On dirait que Nolwenn cherche surtout à séduire les petites filles. Et, un peu plus tard, lorsque, dans cette robe Cendrillon façon Chantal Goya, elle reprend (remarquablement) Les Marquises de Jacques Brel, il y a manifestement quelque chose qui ne va pas. Dans la deuxième partie de son spectacle, elle est en pantalon (un jeans noir) et c'est déjà mieux. Mais avec une voix comme la sienne et surtout ses positions de corps souvent cambrées, il est clair qu'un ensemble classique est ce qui lui conviendrait le mieux. Certes, cela ferait moins ado, mais il n'y aurait pas ce formidable et épouvantable coup de poing visuel sur cette scène. Nolwenn mérite mieux que cette robe atroce. Parlons de sa voix. Le simple fait de prononcer le nom de Nolwenn suggère une voix grave, belle et puissante. Cette voix est là, bien présente. Tout à la fin, sa version de Cassé est encore plus stupéfiante que sur le disque. Sans parler de ses chansons plus symphoniques (appuyées d'ailleurs par un quatuor à cordes) comme Inévitablement ou Jure-moi. Mais, et c'est rare, en voix haute, son timbre quitte le grave et sa voix devient complètement claire et pure. C'est le cas dans certaines reprises comme Crucify de Tori Amos. Si bien qu'il ne faut jamais parler de la voix de Nolwenn, mais de ses deux voix. Le spectacle a été conçu par un metteur en scène et les idées sont nombreuses. Sur les écrans géants, les cartes d'un tarot se succèdent au gré des chansons. Parfois, elles cèdent la place à une autre illustration. Sur Les Marquises, c'est une fleur floue. Pour 14 février, Nolwenn est à genoux devant un cercle de petites bougies qu'elle déplace lentement. Musicalement, elle va là où on ne l'attend pas. Notamment au coeur du rythme avec des reprises de I'm so excited ou de J'irai au bout de mes rêves de Goldman. Et surtout une magnifique version de Lettre à France de Polnareff. Dans une soirée très spéciale pour elle, puisque Forest National était l'ultime étape de sa première tournée, Nolwenn va surprendre son monde en jouant du violon ou, en rappel, en venant chanter en s'accompagnant seule au piano. Le public va s'en mêler. A l'entrée, beaucoup ont reçu une rose et ces roses tendues dans le ciel accompagneront une ballade. Plus tard, ce seront des feux de Bengale...Nolwenn a tout pour elle : le charme (pour autant qu'elle gagne en élégance), la voix, les idées... Mais elle n'est pas encore la véritable meneuse de revue de son spectacle. Pourquoi cette femme d'à peine 21 ans, si bavarde dans la vie, si brillante dans ses interviews, est-elle si conventionnelle quand elle s'adresse à son public ?
Eddy Przybylski
© La Dernière Heure 2004

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.


Dernière édition par jacommos le Sam 7 Fév - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: L'EMISSION DE SUD RADIO !!!   Sam 7 Fév - 21:47

Partie (1)

CR de l’émission
de Sud-Radio à Toulouse début 2006



Citation :
Bonjour
ou bonsoir à tous,


J’avais promis à quelques personnes proches, que je ferais un petit compte-rendu de cette émission de radio……donc allons-y…….

Après avoir lu tous les CR postés sur le forum, il me sera difficile de rajouter quelques éléments véritablement nouveaux.

Oui !
Tout a déjà été écrit ou presque, cette émission fut vraiment un véritable
moment de plaisir, remplie d’émotions, et suite au post très complet de
Charlotte, je vais plutôt vous faire part de mes impressions en essayant de
prendre un peu de recul nécessaire, par rapport aux sentiments d’affections et
d’émotions très fort, ressentis par les personnes qui se sont déjà exprimées.

Cela ne fera pas facile…….surtout pour un admirateur des talents de l’artiste.

Je faisais donc aussi partie des quelques soixante privilégiés qui ont eu le
plaisir et le privilège d’assister à cette émission de radio.


A vrai dire j’avance ce chiffre sans avoir fait un réel compte des personnes
présentes, mais vu le nombre de chaises et la grandeur du studio, je ne dois
pas être bien loin de la réalité.

Mais il est vrai qu'une telle opportunité et proximité sera très rare à l'avenir, d’où
l’utilisation du mot privilège.

Etre là présent à quelques mètres de mademoiselle Nolwenn Leroy, pendant plus de 2heures 30 est un privilège qui sera très rares dans les années à venir.

Il m’apparaît tellement évident, après cette rencontre, que Nolwenn est dotée de
tant de capacités, d’un tel talent, si unique, qu’elle ne peut à l’avenir, que
devenir une immense star.

Et je puis vous dire que j’essaye vraiment de bien évaluer le choix de mes mots avant de les retranscrire dans ce message.





Si cet enregistrement fut un enchantement pour tout ceux qui ont eu la chance d’y
participer, la seule petite critique que je me permettrai de faire, sera à
l’encontre de la station de radio et des responsables de l’émission, sachant
que Nolwenn était en retard, et à priori fidèle à sa réputation, plutôt que de
nous faire lanterner dehors pendant environ une heure et demi, ils auraient du
avoir le bon goût d’ouvrir les portes du studio, pour nous permettre d’attendre
son arrivée à l’intérieur.

Oui !
Cela sera la seule et unique critique négative que je ferai de cet après-midi.

Bien qu’étant Toulousain de cœur et ayant habité la cité gasconne de très nombreuses années, je ne connaissais très peu la station « Sud radio ».


Ce fut donc une belle découverte, franchement il faut reconnaître qu’a travers
l’émission d’hier, j’ai découvert des gens passionnés sans aucune oeillères et
vraiment très professionnels.

Cette émission je vous la conseille à tous !

Et surtout, bien sur, comme précisé déjà dans plusieurs CR, elle sera diffusée en
2 parties bien distinctes et différentes, samedi et dimanche matin de 10h à
12h.

Je conseille à « nos professionnels » des enregistrements audios, donc,
d’enregistrer l’intégralité de cette émission les 2 jours cités, car elle vaut vraiment le coup !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Souvenirs, Souvenirs !!!   Sam 7 Fév - 21:55

Partie (2)

Citation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je voudrais aussi rendre un véritable hommage à SUD RADIO, à Yvan Cujious et à toute son son équipe pour la grande qualité de son émission.

Merci « Sud Radio » pour ces très bons moments et pour l’accueil digne de ce nom que vous avez réservé à mademoiselle Leroy, bien dans la tradition régionale d’ouverture et de tolérance, fidèle à cette merveilleuse ville des arts que fut et que demeure Toulouse.

Je vous laisse imaginer, quels fut mes sentiments personnels, en effet c’était la première fois que j’entendais Nolwenn Leroy chanter en « live ».

En effet, lors de sa première tournée solo, habitant à cette époque les environs de Lyon, en raison de mes activités professionnelles et des divers problèmes de santé de Nolwenn survenus à ce moment là, et qui lui avait valu le fait d’annuler ses passages à Bourg en Bresse et à Valence, je n’avais pas eu le loisir et la grande joie d’assister à un de ses concerts.

Sans vouloir faire de véritables parallèles et de véritables comparaisons, cette émission fut assez comparable, du moins je le crois, en qualité, à celle du studio 22 de RTL.

Ensuite l’interview fut très intéressante et très pertinente, bien loin « des âneries » des « 2 rigolos » de radio scoop.

Oui !
L’accueil de l’équipe d’Yvan fut chaleureux, presque admiratif, et même
poétique à l’image de ce magnifique pamphlet qu’il nous récita en début
d’émission.

Je ne saurais dire si le public était ou n’était pas constitué uniquement de fans de Nolwenn, quoi qu’il en soit, il fut très réactif et très chaleureux.

Ensuite ce public était certes constitué en majorité par la gent féminine, mais de toute âge, allant de petites filles accompagnées par leur maman, à quelques mamies ravies d’entendre la magnifique voix de Nolwenn.

Donc un public très disparate et très attentif.

Une interview oui ! Très intéressante et qui par moment sort un peu des
sentiers battus que nous connaissons tous.

Sans vouloir faire un résumé précis et surtout, sans vouloir faire d’analyses prématurées, après tout, vous aurez le loisir de les faire vous-même en écoutant l’émission samedi et dimanche matin.

Je peux tout de même préciser, que vraiment, fut mis en avant le côté artistique de la création de cet album, ainsi bien sur que les rencontres avec Laurent Voulzy et Alain Souchon.

Les animateurs de cette émission semblaient éprouver un savant mélange d’admirations et d’interrogations très légitimes à ce sujet.

Je dirais presque que cela les fascinait !

D’ailleurs à ce sujet, je crois qu’il faut être très conscient de l’énorme caution que représentent ces deux immenses artistes sur cet opus.


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Souvenirs, Souvenirs !!!   Sam 7 Fév - 22:02

Partie (3)

Citation :

Donc, vous découvrirez dans l’émission les chansons suivantes : « histoire naturelle » en live accompagnée d’une bande son et présenté comme le nouveau single, quels moments magiques furent les 2 reprises de cette chanson !

Ensuite après une période d’interview, vous aurez droit à la chanson « le rêve des filles », mais là cela sera une diffusion faite directement par le cd de l’album.

« L’enfant cerf-volant » sera là aussi en live, suivi quelques temps plus tard de « mon ange ».

D’ailleurs à la fin de son interprétation, Nolwenn essuiera sur ses très jolies joues, 2 petites larmes très émouvantes, et je peux vous affirmer qu’elle ne fut pas la seule dans la salle.

Cette chanson, vraiment, a instauré une période très intense d’émotions, qui fut très palpable aussi bien par le public, que par les animateurs de l’émission.

Nolwenn, nous conta, bien sur l’histoire de cette chanson et ses rencontres avec la petite Louise.

Et la dernière interprétation musicale de son album fut, bien sur, Nolwenn Ohwo !

Magnifique !
Cette chanson, à laquelle j’ai vraiment eu beaucoup de mal à adhérer au tout début, a vraiment de sacrées qualités, elle a plongé la salle pendant 4 minutes, dans un univers d’ambiance des meilleures discothèques de la région Toulousaine.

La partie musicale de cette émission fut consacrée aussi, à deux autres intervenants, Monsieur Clément, jeune auteur compositeur interprète
(universal), qui avait fait le déplacement avec Nolwenn et qu’elle nous
présenta d’ailleurs.

Ce jeune homme nous interpréta « 2 songs » de son nouvel album en cours de finalisation.

Ensuite nous eûmes droit à un medley de plusieurs chansons de « Claude François » interprété par un chanteur sosie dont la couleur vocale semblait très proche de celle de « Cloclo ».

D’ailleurs, durant l’interprétation des chansons de notre « Claude national », « Mistinguette-Nolwenn » se transforma en « Claudette » et
nous fit la démonstration de ses qualités de danseuses, bien aidée d’ailleurs par les autres animateurs de l’émission, dont bien sur, notre très cher Yvan.

A la fin des 2 différentes parties d’émissions, nous eûmes droit à ce que je qualifierai d’une sorte de « karaoké live ».

En effet, Yvan se mettant à ces deux moments là au clavier de ce que j’imagine être un piano, et nous interprétant bien sur les Musiques successives « d’Armstrong » ( bien sur, de Claude Nougaro) et de Belle île en mer (Laurent Voulzy).

Si le public fut encouragé à chanter sur ces deux chansons, notre belle demoiselle, y prit bien sur la part du lion, ce fut vraiment magnifique d’entendre cette superbe voix, égrener les paroles de ces deux magnifiques chansons.

J’espère que lors de l’émission du samedi 4 mars, date d’anniversaire de la mort de Claude Nougaro, franchement quel symbole fort pour ce merveilleux artiste et pour la région toulousaine, la diffusion d’Armstrong sera de qualité, et que la voix de Nolwenn sera vraiment très audible et bien sur, mise en n’avant sur cette chanson !

Ce fut en ce qui me concerne un immense plaisir d’écouter les paroles magnifiques de cet immense artiste que fut Claude Nougaro (eh oui ! je suis aussi fan du « nègre blanc » comme il aimait tant qu’on le surnomme), reprisent par la voix magique de la belle Nolwenn.

Je ne reviendrais pas sur la question de Charlotte, ni sur les habituelles questions posées durant ces interviews consacrées à sa promotion.

non !
J’évoquerais plutôt plusieurs aspects qui me paraissent avoir été légèrement approfondie lors de cette émission.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Souvenirs, Souvenirs !!!   Sam 7 Fév - 22:12

Partie (4) et fin.

Citation :

1) l’intervention téléphonique de Laurent Voulzy


2) les visions de Nolwenn sur son avenir artistique, 3eme album et carrière internationale, avec bien sur un opus en anglais.

3) Ses réflexions par rapport à son investissement en tant qu’auteur et peut-être aussi comme compositeur.

4) Ma réflexion personnelle par rapport à ce que j’ai ressenti par sa
présence.

1) L’intervention téléphonique de Laurent Voulzy :

Apparemment, ce fut une véritable surprise pour la belle brune !

Je crois encore que nous avons vraiment une relation très importante et très profonde entre ces 2 là !

Il y a une sorte d’alchimie artistique et humaine qui les lie.

D’ailleurs durant, l’appel de Laurent, et suite aux questions des animateurs, ils semblent vraiment se compléter de façon assez extraordinaire.

Elle est sa muse, son inspiratrice, son côté féminin ; il est son ami et son maître. Elle reconnaît avoir beaucoup appris à ses côtés.

2) Les visions de Nolwenn sur son avenir artistique :

Là ce fut presque un scoop en direct, tous les deux (Nol Et Lolo) interrogés sur la même question (allez-vous retravailler ensemble sur un nouvel album ?), ont fait presque la même réponse : oui ! Il y a de grandes chances que nous fassions un autre opus ensemble dans un avenir proche.

L’interprétation que j’en n’ai faite personnellement, c’est
que le troisième opus sera aussi un album réalisé par Laurent Voulzy.

Mais nous avons eu aussi de sa part, plusieurs réflexions très volontaires, de faire dans le futur une carrière internationale avec un album en anglais et pourquoi aux Etats-Unis, en tout cas voilà un autre de ses souhaits et de ses rêves pour l’avenir.

Elle a même précisé, qu’elle commencerait à écrire des chansons en anglais après sa tournée…

Autres précisions importantes et déjà connues, elle veut utiliser sa voix comme un instrument, et ne veut pas s’enfermer dans un style vraiment très précis étant donné ses très larges capacités vocales.

3) Dans la discussion, et par rapport à son implication comme auteur sur l’album actuel, est venue sur le tapis son investissement en tant que compositeur……

Dans un premier temps, elle a exprimé son sentiment de tenter l’expérience et de s’essayer progressivement sur les prochains albums.

Et ensuite, par rapport à Laurent Voulzy, elle a aussi eu une réflexion très importante et très intéressante en reconnaissant qu’il fallait aussi un véritable talent pour faire d’excellentes compositions, presque du génie…….

4) Ma réflexion personnelle et mon ressentie :

Nolwenn Leroy possède un charisme naturel incroyable, une très grande présence, elle attire vers elle les regards, sans vraiment le vouloir, c’est naturel chez elle.

Oui !
Elle possède ce pouvoir indiscutable !

Ensuite, j’ai ressenti un savant mélange chez elle assez marrant d’ailleurs, mais aussi très contradictoire, entre celui d’une femme fatale, d’une très grande beauté sans avoir besoin d’aucun artifices, et celui d’une adolescente qu’elle est encore un peu par moment, par ses gesticulations très amusantes (un vrai clown !), sa façon de réagir parfois un peu vive, ses réactions aussi parfois un peu naïves.

Oui !
Un mélange faits de grandes volontés, de forces extrêmes, et un côté très fragile, qui donne envie de la protéger.

Autres éléments très importants, elle possède ce que j’appellerai, une très grande classe naturelle, là aussi indiscutable, avec cette façon de se tenir bien droite, de regarder les gens droit dans les yeux, c’est vraiment très impressionnant.

Elle semble posséder aussi une très grande gentillesse, une grande luminosité qui transparaît naturellement, là aussi !

Je l’ai vraiment énormément observé lors de ces interprétations vocales, là c’est vraiment son univers, elle rentre d’une certaine façon dans une sorte de « transe », de plaisir naturel, chanter fait vraiment parti de sa
vie, elle est faite pour faire cela à 1000%.

Je Crois que c’est Adamo, qui a dit à son sujet qu’elle chantait avec son âme, je crois que c’est plus fort que cela encore, c’est tout son corps qui est impliqué, elle vit ses chansons de façons extraordinaire, elle rentre avec ses interprétations, dans un monde qui est le sien et qu’elle maîtrise à merveille !

Ensuite la voix, vraiment extraordinaire, très belle, très douce, très pure, très ronde, une véritable harpe, un violoncelle vocal, un véritable instrument dont elle se sert avec une facilité incroyable.

Sur « mon ange » durant la chanson, à un moment, elle a poussé un peu sa voix avec une telle facilité, c’était incroyable, de plus, elle a maîtrisé cela admirablement, sans donner l’impression de forcer, et même presque en essayant de se retenir.

Quand je repense à ce moment là, j’en suis encore complètement subjugué, tellement c’était extraordinaire !

Voilà, les voyages merveilleux à travers cette émission et celui de cette rencontre avec Nolwenn Leroy touchent à leurs fins.

Ce fut vraiment un moment très agréable, presque magique, maintenant, vivement la tournée et l’Olympia.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Souvenirs, Souvenirs !!!   Lun 9 Fév - 15:54

Je mets une vidéo,dans ce topic!Souvenir de son étoile ChérieFM!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs, Souvenirs !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs, Souvenirs !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs Souvenirs Télémélody
» Souvenirs, souvenirs (1985)
» Souvenirs, souvenirs 45T SP film
» Souvenirs, souvenirs (1986)
» Souvenirs, souvenirs EP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS sur Nolwenn Leroy :: CONCERTS - Podiums - Vidéos - TV... :: CONCERTS-
Sauter vers: