Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Les Citations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 23 ... 43  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 12:33

8)


Dernière édition par Nounouka le Ven 11 Avr - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 12:37

Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 12:45

La fin des jalousies, c'est l'indifférence.
" Yves Navarre.



L'hystérie, c'est lorsque le sexe prend la place du cerveau pour commander la vie.
[ Michel Tournier ]


Une rencontre n’est que le commencement d’une séparation. [Proverbe japonais]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 12:51

Voici quelques citations...que je ressent vivement Basketball


Autant en emporte le vent :
Se dit en parlant de promesses auxquelles on n'ajoute pas foi, ou qui ne se sont pas réalisées.

A celui qui n' a pas de tête, le chapeau est superflu :
(proverbe basque

A beau mentir qui vient de loin :
Celui qui vient d'un pays lointain peut, sans craindre d'être démenti, raconter des choses fausses.


A l'œuvre on connaît l'artisan :
C'est par la valeur de l'ouvrage qu'on juge celui qui l'a fait.


Avec les loups on apprend à hurler :
(proverbe français)

A bon chat, bon rat :
Se dit quand celui qui attaque trouve un antagoniste capable de lui résister
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 12:56

La liberté en amour c'est de ne pas chercher sa liberté

(Proverbe ancien)
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 13:39

Liberté implique responsabilité. C'est là pourquoi la plupart des hommes la redoutent.

George Bernard
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 14:01

très belles citations.
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 14:06

Une certaine espèce de menteurs dont chaque mensonge est un enchaînement d'authentiques accès de sincérité.Aymé (Marcel)
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
superbigornette



Nombre de messages : 868
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 20:14

L'amour, c'est comme la grippe, ça commence dans la rue, et ça se finit au lit !


La virginité, c'est comme une mouche sur le cul d'une vache : ça part d'un coup de queue !!


Qui s'endort avec le cul qui gratte, se réveille avec le doigt qui pue...

[Proverbe chinois]

affraid geek lol!
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 20:21

affraid affraid

La virginité, c'est comme une mouche sur le cul d'une vache : ça part d'un coup de queue !!


ça c'est vache affraid geek une queue qui fait "mouche"
affraid


Je vais de ce pas signer un rapport ..pour avertir Virginité de faire gaffe aux queux de vaches...pourvu qu'elle ne prenne pas "la mouche affraid

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia

avatar

Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 20:40

superbigornette a écrit:





Qui s'endort avec le cul qui gratte, se réveille avec le doigt qui pue...

[Proverbe chinois]

affraid geek lol!


j'aime bien celle là..

lol!

très joli ton avatar....Superbigornette! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 21:17

La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible.

Woody Allen

Dans une société où les gens ont plus ou moins ce qu'ils veulent sexuellement, il devient difficile de les motiver à acheter des réfrigérateurs et des voitures.William S. Burroughs


Et votre vie sexuelle? - - On coha... bite!

Lionel Chrzanowski

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 21:30

L'amour, c'est le mot employé pour désigner à la fois la flamme sexuelle de la jeunesse, la routine de la quarantaine et la dépendance mutuelle du troisième âge.
John Ciardi

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia

avatar

Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 21:31

"Chaque fleur est un sexe ? Y avez-vous pensé quand vous respirez une rose" ?

(René Barjavel)



"Rien n'est si commun au beau sexe que de ne vouloir pas qu'une autre profite de ce qu'on refuse".

(Antoine Hamilton)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 21:33

La grosseur des bourses est en rapport avec les performances sexuelles: si l'intendance ne suit pas, la bataille est de courte durée.

Frédéric Dard



_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Sam 29 Mar - 21:44

Qu'est-ce que l'amour? Ce n'est pas l'excitation sexuelle. C'est le besoin de se trouver tous les jours dans la compagnie d'un corps qui n'est pas le sien. - Dans l'angle de son regard. - A portée de sa voix.
Pascal Quignard


_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia

avatar

Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Dim 30 Mar - 17:31

Souvenir

Alphonse de Lamartine


En vain le jour succède au jour,
Ils glissent sans laisser de trace ;
Dans mon âme rien ne t'efface,
Ô dernier songe de l'amour !

Je vois mes rapides années
S'accumuler derrière moi,
Comme le chêne autour de soi
Voit tomber ses feuilles fanées.

Mon front est blanchi par le temps ;
Mon sang refroidi coule à peine,
Semblable à cette onde qu'enchaîne
Le souffle glacé des autans.

Mais ta jeune et brillante image,
Que le regret vient embellir,
Dans mon sein ne saurait vieillir
Comme l'âme, elle n'a point d'âge.

Non, tu n'as pas quitté mes yeux;
Et quand mon regard solitaire
Cessa de te voir sur la terre,
Soudain je te vis dans les cieux.

Là, tu m'apparais telle encore
Que tu fus à ce dernier jour,
Quand vers ton céleste séjour
Tu t'envolas avec l'aurore.

Ta pure et touchante beauté
Dans les cieux même t'a suivie ;
Tes yeux, où s'éteignait la vie,
Rayonnent d'immortalité !

Du zéphyr l'amoureuse haleine
Soulève encor tes longs cheveux ;
Sur ton sein leurs flots onduleux
Retombent en tresses d'ébène,

L'ombre de ce voile incertain
Adoucit encor ton image,
Comme l'aube qui se dégage
Des derniers voiles du matin.

Du soleil la céleste flamme
Avec les jours revient et fuit ;
Mais mon amour n'a pas de nuit,
Et tu luis toujours sur mon âme.

C'est toi que j'entends, que je vois,
Dans le désert, dans le nuage;
L'onde réfléchit ton image;
Le zéphyr m'apporte ta voix.

Tandis que la terre sommeille,
Si j'entends le vent soupirer,
Je crois t'entendre murmurer
Des mots sacrés à mon oreille.

Si j'admire ces feux épars
Qui des nuits parsèment le voile,
Je crois te voir dans chaque étoile
Qui plaît le plus à mes regards.

Et si le souffle du zéphyr
M'enivre du parfum des fleurs.
Dans ses plus suaves odeurs
C'est ton souffle que je respire.

C'est ta main qui sèche mes pleurs,
Quand je vais, triste et solitaire,
Répandre en secret ma prière
Près des autels consolateurs.

Quand je dors, tu veilles dans l'ombre ;
Tes ailes reposent sur moi ;
Tous mes songes viennent de toi,
Doux comme le regard d'une ombre.

Pendant mon sommeil, si ta main
De mes jours déliait la trame,
Céleste moitié de mon âme,
J'irais m'éveiller dans ton sein !

Comme deux rayons de l'aurore,
Comme deux soupirs confondus,
Nos deux âmes ne forment plus
Qu'une âme, et je soupire encore !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Lun 31 Mar - 14:29

Y a des jours comme ça où il ne fait pas bon remuer la boue immonde du passé, où il vaut mieux laisser ses vieux souvenirs derrière soi et ne pas regarder en arrière car si on prend le risque de se retourner, on risque de rester enlisé dans la vase.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Lun 31 Mar - 15:14

Louis Aragon

Est-ce ainsi que les hommes vivent
Tout est affaire de décor
Changer de lit changer de corps
À quoi bon puisque c'est encore
Moi qui moi-même me trahis
Moi qui me traîne et m'éparpille
Et mon ombre se déshabille
Dans les bras semblables des filles
Où j'ai cru trouver un pays.
Cœur léger cœur changeant cœur lourd
Le temps de rêver est bien court
Que faut-il faire de mes nuits
Que faut-il faire de mes jours
Je n'avais amour ni demeure
Nulle part où je vive ou meure
Je passais comme la rumeur
Je m'endormais comme le bruit.
C'était un temps déraisonnable
On avait mis les morts à table
On faisait des châteaux de sable
On prenait les loups pour des chiens
Tout changeait de pôle et d'épaule
La pièce était-elle ou non drôle
Moi si j'y tenais mal mon rôle
C'était de n'y comprendre rien
Est-ce ainsi que les hommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent
Dans le quartier Hohenzollern
Entre La Sarre et les casernes
Comme les fleurs de la luzerne
Fleurissaient les seins de Lola
Elle avait un cœur d'hirondelle
Sur le canapé du bordel
Je venais m'allonger près d'elle
Dans les hoquets du pianola.
Le ciel était gris de nuages
Il y volait des oies sauvages
Qui criaient la mort au passage
Au-dessus des maisons des quais
Je les voyais par la fenêtre
Leur chant triste entrait dans mon être
Et je croyais y reconnaître
Du Rainer Maria Rilke.
Est-ce ainsi que les hommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent.
Elle était brune elle était blanche
Ses cheveux tombaient sur ses hanches
Et la semaine et le dimanche
Elle ouvrait à tous ses bras nus
Elle avait des yeux de faÏence
Elle travaillait avec vaillance
Pour un artilleur de Mayence
Qui n'en est jamais revenu.
Il est d'autres soldats en ville
Et la nuit montent les civils
Remets du rimmel à tes cils
Lola qui t'en iras bientôt
Encore un verre de liqueur
Ce fut en avril à cinq heures
Au petit jour que dans ton cœur
Un dragon plongea son couteau
Est-ce ainsi que les hommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Citations   Lun 31 Mar - 15:35

Le chat aux yeux de lumière
-----







Quand une merveille de la vie devient un objet de convoitise…
Un chat, au regard fabuleux qui éclaire la nuit, est capturé par un bohémien peu scrupuleux…
Sa délivrance ? Il ne la devra qu’à l’intervention d’amis inattendus : les mulots qu’il s’évertuait en d’autre temps à chasser…

Le chat aux yeux de lumière dessin conte pour enfants
Le chat aux yeux de lumière
dessin conte pour enfants

Maxou était un chat spécial : il était né avec des yeux lumière qui éclairaient tout ce qu’il regardait.
Le jour, cela ne se remarquait pas trop, car ses faisceaux allumés ne se distinguaient pas.
Mais la nuit, ses yeux étaient comme deux phares qui balayaient l’obscurité, et qui le faisaient repérer immanquablement.
Pas facile de chasser avec de tels signaux indicateurs pour les proies ! Celles-ci, apercevant les lumières, s’enfuyaient aussitôt.
Maxou dut alors développer une technique de chasse nocturne particulière : la traque les yeux fermés. Il se tapissait dans un endroit bien dissimulé, et ensuite, abaissait ses paupières. Il patientait de longs moments, à l’affût des moindres bruits.
Parfois, il entendait un feuillage bruiter un peu plus loin.
-« Tiens, ce doit être une souris qui passe sous le buisson de buis » se disait-il.
Car Maxou, avec le temps avait mémorisé précisément tous les lieux de son parc de chasse, et pouvait sans faute, à l’oreille, indiquer quel animal passait à quel endroit.
Un jour, un pas inconnu, lourd et précipité, s’approcha.
-« Qu’est-ce que cela pouvait être ? « s’interrogea Maxou.
Mais le chat eut beau passer en revue tout son répertoire, il ne connaissait pas cette marche-là. Que faire ? Ouvrir les yeux ? Mais alors il se ferait repérer aussitôt, et risquerait de se faire attraper par l’animal, potentiellement dangereux.
Maxou décida alors, les yeux fermés, de se mettre en lieu sûr. N’entendant plus de bruit, il se leva et, silencieusement, se dirigea vers sa maison.
Mais soudain, patatras, il sentit quelque chose lui tomber dessus et le maintenir fermement.
Maxou se débattit de toutes ses forces, griffa, miaula rageusement, mais rien n’y fit : il était pris.
Alors, n’y tenant plus, voulant découvrir qui était son agresseur, il ouvrit les yeux. Un homme, avec un bandeau sur la tête, et une grosse boucle d’oreille. Joyeux apparemment, vu le large sourire qui traversait de part en part son visage.
-« N’aie pas peur, mon beau minou ! Je ne vais pas te faire de mal. Je veux simplement t’emmener avec moi, et montrer au monde ton regard merveilleux. »
Maxou résista encore : il hérissa son poil, siffla entre ses babines retroussées.
-« C’est de l’or, ton regard lumineux ! Tu vas voir, avec moi, tu n’auras plus besoin de chasser la nuit ! Je te donnerai tout ce que tu voudras ! Tu n’auras qu’à ouvrir les yeux, le soir, aux gens qui paieront pour venir te voir… Hé hé hé ! » dit le bohémien en se frottant les mains.
Maxou comprit alors le marché. Faire l’attraction des foules pour gagner sa pâtée… Non merci !
Alors malin, il fit semblant de coopérer, rentra ses griffes, et miaula plus gentiment.
-« Bien, mon minou, te voilà devenu raisonnable… Et en plus, tu es mignon comme tout. Je vais quand même te mettre une laisse pour que tu ne t’échappes pas… »
Zut, il n’avait pas pensé à ça ! Ca allait être plus difficile de s’échapper maintenant. Le collier bien serré autour du cou, accroché à une corde, Maxou réfléchit : pas de solution pour l’instant.
Le temps passait, la nuit n’allait pas tarder à tomber, et son nouveau propriétaire viendrait bientôt le solliciter… Il fallait faire vite !
Mini le mulot s’approcha de lui.
-« Bonjour Maxou, on dirait que tu as des problèmes… »
Le chat reconnut l’une de ses proies, qu’il avait tenté d’attraper plusieurs fois, sans succès.
-« Oui hélas… On m’a pris à cause de mes fichus yeux ! On veut les montrer en spectacle, le soir… » dit le chat tristement, qui à ce moment-là, aurait voulu avoir des pupilles normales, comme ses autres congénères.
-« Je comprends… Et bien sûr, tu n’es pas d’accord… Bon, ne t’inquiète pas, on va te tirer de là… » dit Mini.
Étonné mais plein d’espoir, le chat vit disparaître Mini. Quelques instants plus tard, celui-ci revenait avec une colonie de mulots. La corde ne résista pas longtemps : toutes les petites bêtes la rongeaient hardiment.
Bientôt, Maxou se trouva libre à nouveau. Comme il faisait encore jour, il put s’enfuir les yeux ouverts, suivi de sa cohorte de rongeurs.
Après plusieurs kilomètres parcourus qui le mettaient à distance respectable du bohémien, il souffla :
-« Merci les amis. Sans vous, je serais maintenant un chat de foire, privé de liberté ! »
et il ajouta :
-« Je promets solennellement de ne plus jamais vous chasser. »
Des petits gloussements se firent entendre parmi les mulots. Mini dit alors :
-« Ne le prends pas mal, mais franchement, nous ne craignons pas ta chasse. Car tes yeux, même fermés la nuit nous protègent… C’est une bénédiction pour nous d’avoir un chat comme toi, plutôt que ces matous belliqueux qui ne font pas de quartier ! Nous voulons te garder. Quant à tes yeux de lumière, ils méritent mieux que d’être montrés en spectacle lucratif. Ce sont des joyaux divins que nous devons protéger des convoitises humaines. Car aucun animal, à part les hommes, ne se permettrait jamais d’attenter à de telles merveilles… »
Maxou vécut alors de longues et belles années, en harmonie avec le monde, et à l’abri de tout contact avec les hommes.
Quant au bohémien, il chercha désespérément toute sa vie, le chat qui aurait pu le rendre riche, et vécut misérablement.



Créé le 15 août 2005 par Valérie Bonenfant

Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Lun 31 Mar - 15:38

RÊVERIE

Oh ! laissez-moi ! c'est l'heure où l'horizon qui fume
Cache un front inégal sous un cercle de brume,
L'heure où l'astre géant rougit et disparaît.
Le grand bois jaunissant dore seul la colline.
On dirait qu'en ces jours où l'automne décline,
Le soleil et la pluie ont rouillé la forêt.
Oh ! qui fera surgir soudain, qui fera naître,
Là-bas, - tandis que seul je rêve à la fenêtre
Et que l'ombre s'amasse au fond du corridor, -
Quelque ville mauresque, éclatante, inouïe,
Qui, comme la fusée en gerbe épanouie,
Déchire ce brouillard avec ses flèches d'or !
Qu'elle vienne inspirer, ranimer, ô génies,
Mes chansons, comme un ciel d'automne rembrunies,
Et jeter dans mes yeux son magique reflet,
Et longtemps, s'éteignant en rumeurs étouffées,
Avec les mille tours de ses palais de fées,
Brumeuse, denteler l'horizon violet

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia

avatar

Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Lun 31 Mar - 18:55

Le plus grand secret pour le bonheur, c'est d'être bien avec soi.

[Bernard Fontenelle]


"Sur les flots, sur les grands chemins, nous poursuivons le bonheur. Mais il est ici, le bonheur".

[Horace]



"Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret."

[Alessandro Manzoni]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Citations   Lun 31 Mar - 21:51

CHAQUE MATIN



2 décilitres de patience,
1 tasse de bonté,
4 cuilléres de bonne volonté,
1 pincée d'espoir,
1 dose de bonne foi,
Ajoutez
2 poignées de tolérance,
1 paquet de prudence
et quelques brins de sympathie,
1 poignée d'humilité,
et 1 grande mesure
de bonne humeur
assaisonnée de beaucoup de bon sens.
Laissez mijoter
et vous obtiendrez
UNE BONNE JOURNEE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Citations   Lun 31 Mar - 23:06



La Lumière jaillira

La lumière jaillira
Claire et blanche un matin
Brusquement devant moi
Quelque part en chemin

La lumière jaillira
Et la reconnaîtrai
Pour l'avoir tant de fois
Chaque jour espérée

La lumière jaillira
Jacques Et de la voir si belle
Je connaîtrai pourquoi
J'avais tant besoin d'elle

La lumière jaillira
Et nous nous marierons
Pour n'être qu'un combat
Pour n'être qu'une chanson

La lumière jaillira
Et je l'inviterai
A venir sous mon toit
Pour y tout transformer

La lumière jaillira
Et déjà modifié
Lui avouerai du doigt
Les meubles du passé

La lumière jaillira
Et j'aurai un palais
Tout ne change-t-il pas
Au soleil de juillet

La lumière jaillira
Et toute ma maison
Assise au feu de bois
Apprendra ces chansons

La lumière jaillira
Parsemant mes silences
De sourires de joie
Qui meurent et recommencent

La lumière jaillira
Qu'éternel voyageur
Mon cœur en vain chercha
Mais qui était en mon cœur

La lumière jaillira
Reculant l'horizon
La lumière jaillira
Et portera ton nom

Jacques Brel
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Mar 1 Avr - 7:59

Le tien, le mien, le mien, le tien ? Si tu m'aimais tout à fait bien, Tu dirais : "Les livres, Le chien et Nos roses".

Paul Géraldy

Trouve-moi un amant raisonnable, et je te donnerai son poids d'or.

Plaute


Il y a des larmes d'amour qui dureront plus longtemps que les étoiles du ciel.

Charles Péguy

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Mar 1 Avr - 8:46

Il pleure dans mon coeur

Paul VERLAINE (1844-1896)


Il pleure dans mon coeur,
Comme il pleut sur la ville,
Quelle est cette langueur,
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie,
Par terre et sur les toits !
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison,
Dans ce coeur qui s'écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?
Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire peine,
De ne savoir pourquoi,
Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine
!


[i]

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Mar 1 Avr - 9:09

Une brise d’amour dans la nuit a passé » (Rimbaud


Génie

Il est l'affection et le présent, puisqu'il a fait la maison ouverte à l'hiver écumeux et à la rumeur de l'été, lui qui a purifié les boissons et les aliments, lui qui est le charme des lieux fuyants et le délice surhumain des stations. Il est l'affection et l'avenir, la force et l'amour que nous, debout dans les rages et les ennuis, nous voyons passer dans le ciel de tempête et les drapeaux d'extase.

Il est l'amour, mesure parfaite et réinventée, raison merveilleuse et imprévue, et l'éternité : machine aimée des qualités fatales. Nous avons tous eu l'épouvante de sa concession et de la nôtre : ô jouissance de notre santé, élan de nos facultés, affection égoïste et passion pour lui, lui qui nous aime pour sa vie infinie...

Et nous nous le rappelons, et il voyage... Et si l'Adoration s'en va, sonne, sa promesse sonne : "Arrière ces superstitions, ces anciens corps, ces ménages et ces âges. C'est cette époque-ci qui a sombré !"

Il ne s'en ira pas, il ne redescendra pas d'un ciel, il n'accomplira pas la rédemption des colères de femmes et des gaîtés des hommes et de tout ce péché : car c'est fait, lui étant, et étant aimé.

O ses souffles, ses têtes, ses courses ; la terrible célérité de la perfection des formes et de l'action.

O fécondité de l'esprit et immensité de l'univers.

Son corps ! Le dégagement rêvé, le brisement de la grâce croisée de violence nouvelle !

Sa vue, sa vue ! tous les agenouillages anciens et les peines relevés à sa suite.

Son jour ! l'abolition de toutes souffrances sonores et mouvantes dans la musique plus intense.

Son pas ! les migrations plus énormes que les anciennes invasions.

O lui et nous ! l'orgueil plus bienveillant que les charités perdues.

O monde ! et le chant clair des malheurs nouveaux !

Il nous a connus tous et nous a tous aimés. Sachons, cette nuit d'hiver, de cap en cap, du pôle tumultueux au château, de la foule à la plage, de regards en regards, forces et sentiments las, le héler et le voir, et le renvoyer, et sous les marées et au haut des déserts de neige, suivre ses vues, ses souffles, son corps, son jour.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Jeu 3 Avr - 7:12

Balzac (de), Honoré
-"La richesse rend tout supportable, tandis qu'il n'y a pas de bonheur qui ne succombe
à la misère"


jules renard
Je me suis bâti de si beaux châteaux en Espagne que les ruines me suffisent pour le restant de mes jours."

Émile Chartier
On peut défaire n'importe quel bonheur par la mauvaise volonté.

Bonaventure
Le meilleur remède que je sache pour les douleurs présentes, c'est d'oublier les joies passées, en espérance de mieux avoir.

Laure Conan
Rien n'est petit dans l'amour. Ceux qui attendent les grandes occasions pour prouver leur tendresse ne savent pas aimer.


Jean Dutourd
La seule chose dont on soit sûr, en ce qui concerne l'avenir, c'est qu'il n'est jamais conforme à nos prévisions.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Citations   Jeu 3 Avr - 13:00

Edmond ROSTAND (1868-1918)
(Recueil : Les musardises)





Le Petit Chat
C'est un petit chat noir effronté comme un page,
Je le laisse jouer sur ma table souvent.
Quelquefois il s'assied sans faire de tapage,
On dirait un joli presse-papier vivant.

Rien en lui, pas un poil de son velours ne bouge ;
Longtemps, il reste là, noir sur un feuillet blanc,
A ces minets tirant leur langue de drap rouge,
Qu'on fait pour essuyer les plumes, ressemblant.

Quand il s'amuse, il est extrêmement comique,
Pataud et gracieux, tel un ourson drôlet.
Souvent je m'accroupis pour suivre sa mimique
Quand on met devant lui la soucoupe de lait.

Tout d'abord de son nez délicat il le flaire,
La frôle, puis, à coups de langue très petits,
Il le happe ; et dès lors il est à son affaire
Et l'on entend, pendant qu'il boit, un clapotis.

Il boit, bougeant la queue et sans faire une pause,
Et ne relève enfin son joli museau plat
Que lorsqu'il a passé sa langue rêche et rose
Partout, bien proprement débarbouillé le plat.

Alors il se pourlèche un moment les moustaches,
Avec l'air étonné d'avoir déjà fini.
Et comme il s'aperçoit qu'il s'est fait quelques taches,
Il se lisse à nouveau, lustre son poil terni.

Ses yeux jaunes et bleus sont comme deux agates ;
Il les ferme à demi, parfois, en reniflant,
Se renverse, ayant pris son museau dans ses pattes,
Avec des airs de tigre étendu sur le flanc.


Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Jeu 3 Avr - 13:14



C'est mon Espéranza lorsqu'elle etait petite Nounouka,en tous cas elle lui ressemble beaucoup Sad

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia

avatar

Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Jeu 3 Avr - 15:52

trop belle Espéranza!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Ven 4 Avr - 7:11

Bien souvent on se rend compte que l amour est la ,
que lorsqu il est trop tard

Il existe dans la rivière ce que n'existe pas dans la mer.

Celui qui n'a pas le temps est déjà mort.
(dicton arabe)

Tout acte injuste, même commis pour une juste cause porte en soi sa propre malédiction.

La liberté, ce n'est pas seulement de partir
mais de savoir qu'on peut le faire.

on peut tromper tous le monde quelques temps,
on peut tromper quelques uns tous le temps,
mais on peut pas tromper tous le monde tout le temps!

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Citations   Ven 4 Avr - 18:06



La vie ....

La vie c'est comme le soleil,
Parfois ça brille de mille feux,
Parfois ça ne brille pas du tout,
La vie est faite de joies et de peines,
De colères et de bonheurs,
La vie c'est aussi être malheureux et souffrir,
Et parfois être heureux,
La vie est un mystère,
Il faut tout accepter dans la vie,
La vie c'est la vie...

ROSE
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Citations   Dim 6 Avr - 14:26

L'amour naît dans le regard et meurt dans l'oubli.


Va ou tu voudras ,tu trouveras ta conscience

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Citations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Citations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 43Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 23 ... 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les citations collector de V.S.
» citations ROCK
» Proverbes et citations
» Citations
» Rory's Quotes - Les citations de Rory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: Les Concerts - Les Emissions Musicales - Les Nouveautés... :: Les Citations-
Sauter vers: