Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Di-Antalvic, dextropropoxyphène et autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Di-Antalvic, dextropropoxyphène et autres...   Ven 26 Juin - 11:44

Citation :
L'EMEA recommande le retrait du dextropropoxyphène en Europe
LONDRES - L'agence européenne du médicament (EMEA) a annoncé jeudi qu'elle recommandait le retrait à travers toute l'Union européenne des analgésiques contenant du dextropropoxyphène, utilisé notamment en association avec du paracétamol dans le Di-Antalvic et ses génériques.


Le comité de l'EMEA pour les médicaments à usage humain, réuni jeudi à Londres, a conclu que le risque présenté par ces produits, "particulièrement le risque de surdose mortelle", était plus élevé que leurs avantages.

L'EMEA précise dans son communiqué que le retrait "sera progressif pour permettre le transfert en toute sécurité des patients vers des thérapies alternatives appropriées, en ligne avec les recommandations nationales".

L'agence souligne les "inquiétudes soulevées depuis quelques années par le nombre de surdoses intentionnelles ou accidentelles avec des médicaments" contenant ce produit. Elle rappelle qu'un certain nombre d'états membres ont mené des études indépendantes ayant conduit chez les uns à retirer le produit, chez d'autres à le maintenir.

En vue d'une harmonisation, la Commission européenne avait demandé en novembre 2007 à l'EMEA de mener une évaluation complète des risques et bénéfices des médicaments contenant du dextropropoxyphène et du paracétamol.

Cette étude devait déterminer si les autorisations de mise sur le marché devaient être maintenues, modifiées, suspendues ou retirées. La procédure a ensuite été étendue aux médicaments contenant uniquement du dextropropoxyphène comme substance active.

L'EMEA indique que les données disponibles n'ont pas "apporté de preuve que les médicaments continuant du dextropropoxyphène étaient plus efficaces que d'autres analgésiques. Cependant, des données fournies par des centres médico-légaux et les statistiques nationales de mortalité de plusieurs états membres ont montré un nombre important de décès associés avec une surdose".

"Aucune autre mesure adéquate pour minimiser suffisamment les risques n'ayant pu être identifiée, le comité recommande que ces médicaments soient retirés du marché", a commenté l'EMEA.

Les avis de l'EMEA sont transmis à la Commission européenne qui a 67 jours ouvrables pour se prononcer et qui suit généralement les avis de l'agence européenne.

Le dextropropoxyphène a été retiré du marché en Suisse en 2003, en Suède en 2005. En Angleterre et au Pays de Galles, le retrait définitif y était programmé pour fin 2007. En janvier 2009, un comité de spécialistes réunis par la Food and Drug Administration (FDA) s'est prononcé pour son retrait du marché américain.

Citation :
Le dextropropoxyphène est un analgésique opioïde dérivé de la morphine. Quinze fois moins puissant que cette dernière, il est commercialisé en association à des analgésiques de faible puissance comme le paracétamol (Diantalvic ®) et est indiqué dans les douleurs d'intensité modérée à intense.

Je vous mets cer article car j'en prends,mon doc m'en a prescrit depuis des années pour mes douleurs de sciatique,lombalgies,hernies discales et autres!Il va falloir qu'il en change,et je ne suis pas la seule à en prendre!Il était prescrit très facilement,ne supportant pas d'autres médicaments parfois à la codéine ou autres contre les douleurs,chez certaines personnes!
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Di-Antalvic, dextropropoxyphène et autres...   Ven 26 Juin - 11:52

J'ai toujours dis que ce medoc etait de la m--de.

la deniere à laqu'elle j'en avais parlé c'est à Claudia.

Beaucoup de personnes àgées en prenaient, je l'ai vue pour ma mére, je n'etais pas contente de ce médicament...Elle oui , car les douleurs partaient me disait-elle.
je voyais un changement de comportement à chaque fois, des petites Hallucinations.
et je me suis bagarrée pour lui faire changer ce médoc.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia

avatar

Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Di-Antalvic, dextropropoxyphène et autres...   Ven 26 Juin - 11:57

Si c'est pris à dose raisonnable ce n'est pas dangereux bien qu'à la longue...


Pour mes douleurs, j'ai eu pris du NEXEN qui me faisait beaucoup de bien, c'était le seul médicament qui me calmait et voilà qu'à force d'en prendre, en janvier dernier j'ai fait une hémorragie gastro- intestinale et j'ai eu très peur quand j'ai saigné abondamment. ( J'étais au collège... Je ne savais pas si ça venait de devant ou de derrière lol! . Je ne vous dis pas; le soir même de ce lundi, j'ai vu mon toubib, le jeudi je passai une coloscopie et une fibroscopie...

Inch'Allah, je n'avais rien..

Aujourd'hui, je prends du DAFALGAN... et je tache de ne pas en abuser.. AUSSI, je garde ma ceinture lombaire de mon lever au coucher...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Di-Antalvic, dextropropoxyphène et autres...   Ven 26 Juin - 12:17

Je vois mon médoc dans une semaine,il prendra les mesures pour!Et heureusement,je ne l'ai jamais pris à haute dose comme il me le prescrivait,j'alternai avec du doliprane,en cas de forte douleurs!Quand à l'aspirine,il est prescrit pour mon coeur au quotidien,je ne peux en abuser!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Di-Antalvic, dextropropoxyphène et autres...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Di-Antalvic, dextropropoxyphène et autres...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vos maximes, adages et autres phrases
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
» A Vendre trés beau livre johnny hallyday le regard des autres
» Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
» Une fan pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LE JOURNAL DES PEOPLES - L'ACTUALITE... :: Les Actualités Générales et Politiques-
Sauter vers: