Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Les Chansons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 39  Suivant
AuteurMessage
claudia



Nombre de messages : 9072
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Dim 27 Avr - 17:21

L'amitié :heart:



( F. Hardy ou les enfoirés)




Beaucoup de mes amis sont venus des nuages
Avec soleil et pluie comme simples bagages
Ils ont fait la saison des amitiés sincères
La plus belle saison des quatre de la terre
Ils ont cette douceur des plus beaux paysages
Et la fidélité des oiseaux de passage
Dans leurs coeurs est gravée une infinie tendresse
Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse
Alors, ils viennent se chauffer chez moi
Et toi aussi tu viendras.

Tu pourras repartir au fin fond des nuages
Et de nouveau sourire à bien d'autres visages
Donner autour de toi un peu de ta tendresse
Lorsqu'un autre voudra te cacher sa tristesse
Comme l'on ne sait pas ce que la vie nous donne
Il se peut qu'à mon tour je ne sois plus personne
S'il me reste un ami qui vraiment me comprenne
J'oublierai à la fois mes larmes et mes peines
Alors, peut-être je viendrai chez toi,
Chauffer mon coeur à ton bois




:heart:
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 28 Avr - 19:28

Où sont tous mes amants


Où sont tous mes amants
Tous ceux qui m'aimaient tant
Jadis quand j'étais belle
Adieu les infidèles
Ils sont je ne sais où
A d'autres rendez-vous
Moi mon coeur n'a pas vieilli pourtant
Où sont tous mes amants

Dans la tristesse et la nuit qui revient
Je reste seule, isolée sans soutien
Sans nulle entrave, mais sans amour
Comme une épave mon coeur est lourd
Moi qui jadis ai connu le bonheur
Les soirs de fête et les adorateurs
Je suis esclave des souvenirs
Et cela me fait souffrir

Où sont tous mes amants
Tous ceux qui m'aimaient tant
Jadis quand j'étais belle
Adieu les infidèles
Ils sont je ne sais où
A d'autres rendez-vous
Moi mon coeur n'a pas vieilli pourtant
Où sont tous mes amants

La nuit s'achève et quand vient le matin
La rosée pleure avec tous mes chagrins
Tous ceux que j'aime
Qui m'ont aimée
Dans le jour blême
Sont effacés
Je vois passer du brouillard sur mes yeux
Tous ces pantins que je vois, ce sont eux
Luttant quand même, suprême effort,
Je crois les étreindre encore

Où sont tous mes amants
Tous ceux qui m'aimaient tant
Jadis quand j'étais belle
Adieu les infidèles
Ils sont je ne sais où
A d'autres rendez-vous
Moi mon coeur n'a pas vieilli pourtant
Où sont tous mes amants



Fréhel
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 28 Avr - 19:30

Aveu

Ils veulent que la vie soit belle Allons, la vie est belle, quoi Ils veulent qu'un amour soit fidèle J'aime quelqu'un qui n'est pas toi Y'a du soleil des fleurs qui poussent Ne me regarde pas comme ça Il faut s'aimer la vie est douce. Si tu m'regardes je n'pourrai pas Refrain Sait-on sait-on jamais ce qu'on trouve Ou restait la colombe il y a une louve Sait-on sait-on jamais ce qu'on aime Tous les mots que je t'ai dit me semblent des blasphèmes C'était un amour si tranquille Tranquille était mon cœur aussi. Point d'ennemi dans cette ville Point de peine et point de souci Jamais je n'ouvrais la fenêtre Ne me regarde pas comme ça J'étais ce que je croyais être Si tu me regardes je n'pourrais pas. Refrain Mais un jour l'ennemi s'annonce Il a couru il est en bas Il tire les coups de semonce Tais-toi j'entends mon coeur qui bat Moi qui dormais je me réveille Ne me regarde pas comme ça Mon Dieu mon Dieu que j'étais vieille Si tu me regardes je n'pourrais pas Refrain Il n'est plus rien qui me retienne Je ne suis plus ce que j'étais Si cette femme était la tienne J'en suis une autre qui se tait Y'a du soleil, des fleurs qui poussent Regarde-moi ça passera Il faut s'aimer la vie est douce Je pars tu ne me retiens pas Sait-on sait-on jamais ce qu'on trouve Tu aimais la colombe et je suis cette louve Sait-on sait-on jamais ce qu'on aime Tous les mots que je lui dis me semblent des poèmes

Anne Sylvestre
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 28 Avr - 19:39

Entre l’amour et l’amitié


Entre l’amour et l’amitié
Il n’y a qu’un lit de différence,
Un simple « pageot », un « pucier »
Où deux animaux se dépensent,
Et quand s’installe la tendresse
Entre nos corps qui s’apprivoisent,
Que platoniquement je caresse
De mes yeux ta bouche framboise,
Alors l’amour et l’amitié
N’est-ce pas la même romance ?
Entre l’amour et l’amitié
Dites-moi donc la différence...

Je t’aime, mon amour, mon petit,
Je t’aime, mon amour, mon amie...

Entre l’amour et l’amitié
Ils ont barbelé des frontières,
Nos sentiments étiquetés,
Et si on aime trop sa mère
Ou bien son pote ou bien son chien,
Il paraît qu’on est en eau trouble,
Qu’on est cliniquement freudien
Ou inverti, ou agent double,
Alors qu’l’amour et l’amitié
Ont la même gueule d’innocence,
Entre l’amour et l’amitié
Dites-moi donc la différence...

Je t’aime, mon amour, mon petit,
Je t’aime, mon amour, mon amie...

Entre l’amour et l’amitié
La pudeur a forgé sa chaîne,
A la barbe du Monde entier
Et de ses gros rires gras de haine,
Bon an, mal an les deux compagnes
Se dédoublent ou bien s’entremêlent,
Comme sur la haute montagne
Le ciel et la neige éternelle,
Entre l’amour et l’amitié
Se cache un petit bout d’enfance,
Entre l’amour et l’amitié
Il n’y a qu’un lit de différence...

Je t’aime, mon amour, mon petit,
Je t’aime, mon amour, mon amie !


Henri Tachan
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 28 Avr - 19:48

Je ne peux plus dire je t'aime

La version (rare) où Jacques Higelin chante cette chanson en duo avec Isabelle Adjani est plus qu'émouvante.

Je ne peux plus dire "Je t'aime."
Ne me demande pas pourquoi
Je ne ressens ni joie ni peine
Quand tes yeux se posent sur moi
Si la solitude te pèse
Quand tu viens à passer par là
Et qu'un ami t'a oubliée
Tu peux toujours compter sur moi

Je ne peux plus dire "Je t'aime."
Sans donner ma langue à couper
Trop de serpents sous les caresses
Trop d'amour à couteaux tirés

Si dure que soit la solitude
Elle te ramène à ton destin
La loi du grand amour est rude
Pour qui s'est trompé de chemin

Je ne peux plus dire "Je t'aime."
Ne me demande pas pourquoi
Toi et moi ne sont plus les mêmes
Pourquoi l'amour vient et s'en va ?

Si la solitude te pèse
Quand le destin te mène ici
Et qu'un ami t'a oubliée
Tu peux toujours compter sur moi

Si la solitude te pèse
Quand le destin te mène ici
Et qu'un ami vienne à manquer
Tu peux toujours compter sur moi...


Jacques Higelin
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 28 Avr - 19:59

Les gens qui doutent



J'aime les gens qui doutent
Les gens qui trop écoutent
Leur coeur se balancer
J'aime les gens qui disent
Et qui se contredisent
Et sans se dénoncer

J'aime les gens qui tremblent
Que parfois ils ne semblent
Capables de juger
J'aime les gens qui passent
Moitié dans leurs godasses
Et moitié à côté


J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons...

J'aime ceux qui paniquent
Ceux qui sont pas logiques
Enfin, pas comme il faut,
Ceux qui avec leurs chaînes
Pour pas que ça nous gêne
Font un bruit de grelot

Ceux qui n'auront pas honte
De n'être au bout du compte
Que des ratés du coeur
Pour n'avoir pas su dire
Délivrez-nous du pire
Et gardez le meilleur


J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons...

J'aime les gens qui n'osent
S'approprier les choses
Encore moins les gens
Ceux qui veulent bien n'être
Qu'une simple fenêtre
Pour les yeux des enfants

Ceux qui sans oriflamme
Les daltoniens de l'âme
Ignorent les couleurs
Ceux qui sont assez poires
Pour que jamais l'Histoire
Leur rende les honneurs

J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons...

J'aime les gens qui doutent
Et voudraient qu'on leur foute
La paix de temps en temps
Et qu'on ne les malmène
Jamais quand ils promènent
Leurs automnes aux printemps


Qu'on leur dise que l'âme
Fait de plus belles flammes
Que tous ces tristes culs
Et qu'on les remercient
Qu'on leur dise, on leur crie
Merci d'avoir vécu

Merci pour la tendresse
Et tant pis pour vos fesses
Qui ont fait ce qu'elles ont pu
...


Anne Sylvestre
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 28 Avr - 20:16

Quatre-vingt-quinze fois sur cent


La femme qui possède tout en elle
Pour donner le goût des fêtes charnelles
La femme qui suscite en nous tant de passion brutale
La femme est avant tout sentimentale
Mais dans la main les longues promenades
Les fleurs, les billets doux, les sérénades
Les crimes, les folies que pour ses beaux yeux l'on commet
La transporte, mais...

Quatre-vingt-quinze fois sur cent
La femme s'emmerde en baisant
Qu'elle le taise ou le confesse
C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses
Les pauvres bougres convaincus
Du contraire sont des cocus

A l'heure de l'oeuvre de chair
Elle est souvent triste, peuchère
S'il n'entend pas le coeur qui bat
Le corps non plus ne bronche pas

Sauf quand elle aime un homme avec tendresse
Toujours sensible alors à ses caresses
Toujours bien disposée, toujours encline à s'émouvoir
Ell' s'emmerd' sans s'en apercevoir
Ou quand elle a des besoins tyranniques
Qu'elle souffre de nymphomanie chronique
C'est ell' qui fait alors passer à ses adorateurs
De fichus quarts d'heure

Quatre-vingt-quinze fois sur cent
La femme s'emmerde en baisant
Qu'elle le taise ou le confesse
C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses

Les pauvres bougres convaincus
Du contraire sont des cocus


A l'heure de l'oeuvre de chair
Elle est souvent triste, peuchère
S'il n'entend pas le coeur qui bat
Le corps non plus ne bronche pas

Les "encore", les "c'est bon", les "continue"
Qu'ell' crie pour simuler qu'ell' monte aux nues
C'est pure charité, les soupirs des anges ne sont
En général que de pieux menson(ges)

C'est à seule fin que son partenaire
Se croie un amant extraordinaire
Que le coq imbécile et prétentieux perché dessus
Ne soit pas déçu



Quatre-vingt-quinze fois sur cent
La femme s'emmerde en baisant
Qu'elle le taise ou le confesse
C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses
Les pauvres bougres convaincus
Du contraire sont des cocus
A l'heure de l'oeuvre de chair
Elle est souvent triste, peuchère
S'il n'entend pas le coeur qui bat
Le corps non plus ne bronche pas

J'entends aller de bon train les commentaires
De ceux qui font des châteaux à Cythère

"C'est parce que tu n'es qu'un malhabile, un maladroit
Qu'elle conserve toujours son sang-froid"


Peut-être, mais les assauts vous pèsent
De ces petits m'as-tu-vu-quand-je-baise
Mesdam's, en vous laissant manger le plaisir sur le dos
Chantez in petto...

Quatre-vingt-quinze fois sur cent
La femme s'emmerde en baisant
Qu'elle le taise ou le confesse
C'est pas tous les jours qu'on lui déride les fesses

Les pauvres bougres convaincus
Du contraire sont des cocus


A l'heure de l'oeuvre de chair
Elle est souvent triste, peuchère
S'il n'entend pas le coeur qui bat
Le corps non plus ne bronche pas
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 28 Avr - 20:41

L'Honneur

A quoi ça nous sert d'être honnête,
Les voleurs vivent mieux que nous.
Les voleurs, on les voit partout,
Au cinéma, ils font recette,
Et leurs mémoires font des sous,
On les admire, voyez-vous.
Ah, bien sûr, si c'était possible,
Honnête et rempli de pognon.
Mais c'est ça qui nous rend grognon,
On sait que c'est inaccessible.
Alors que honnête et fauché,
C'est ridicule et ça n'a jamais consolé...

Si pour l'honneur, tiens tiens l'honneur,
L'honneur, ça se mange en salade,
Et le bonheur, pauvre malade,
Le bonheur, il est pour les chiens.




A quoi ça sert qu'on s'décarcasse,
Les feignants vivent mieux que nous.
Les feignants joignent les deux bouts,
Sans trop se bouger la surface
On les accueille un peu partout.
Ils sont si gentils, voyez-vous.

Ah, bien sûr, si c'était possible,
Laborieux et considéré.
Essayez, on vous rit au nez,
On vous trouve vraiment pénible.
Alors bosseur et méprisé,
C'est ridicule et ça n'a jamais consolé...

Si pour l'honneur, tiens tiens l'honneur,
L'honneur, ça se mange en salade,
Et le bonheur, pauvre malade,
Le bonheur, il est pour les chiens
.


A quoi ça sert d'être pacifique,
Les soudards vivent mieux que nous.
Les soudards ont un charme fou,
Et leurs élans patriotiques
Jettent les foules à leurs genoux.
On les respecte, voyez-vous.

Ah, bien sûr, si c'était possible,
Pacifique et bien protégé.
Mais on est au coeur du danger,
On fait une trop bonne cible.
Alors tranquille et irradié,
C'est ridicule et ça n'a jamais consolé...

Si pour l'honneur, tiens tiens l'honneur,
L'honneur, ça se mange en salade,
Et le bonheur, pauvre malade,
Le bonheur, il est pour les chiens
.



A quoi ça sert d'aimer les autres,
Les racistes vivent mieux que nous.
Les racistes, un peu partout,
Sous des dehors de bons apôtres
Cachent les crimes les plus fous,
Dont ils se vantent peu ou prou.

Ah, bien sûr, si c'était possible,
Tolérant et puis toléré.
Libre d'aimer sans comparer,
Serait un bonheur indicible.
Mais tolérant et tabassé,
C'est ridicule et ça n'a jamais consolé...


Si pour l'honneur, tiens tiens l'honneur,
L'honneur, ça se mange en salade,
Et le bonheur, pauvre malade,
Le bonheur, il est pour les chiens
.


L'honneur, ça nous fait bien rire,
Mais qu'est-ce qu'on va pouvoir leur dire,
A nos enfants... ?



Anne Sylvestre,
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 28 Avr - 20:55

Mon ami, mon maître

Serge Lama

J'ai essayé à cent reprises
De vous parler de mon ami
Mais comment parler d'une église
Dont l'accès vous est interdit ?
Mais ce soir je sens sous ma plume
Un fourmillement familier
Quand le soleil du cœur s'allume
L'éteindre serait un péché
C'est mon ami et c'est mon maître
C'est mon maître et c'est mon ami
Dès que je l'ai vu apparaître
J'ai tout d'suite su que c'était lui
Lui qui allait m'apprendre à être
Ce que modestement je suis

Comme une chèvre vendéenne
De ses secrets il est jaloux
Et même s'il a de la peine
Il ne vous parle que de vous
Il conserve de son bel âge
Un sourire au fond de ses yeux
Et je me dis que c'est dommage
De vous le décrire sans cheveux
C'est mon ami et c'est mon maître
J'le vouvoie encore aujourd'hui
Et quand j'ai mal dedans mon être
Je passe une heure ou deux chez lui
L'air qu'on respire à sa fenêtre
C'est l'air le plus pur de Paris

Il porte en lui dur comme une arme
Un orgueil au-delà de tout
Au point que même au bord des larmes
Il vous fera croire qu'il s'en fout
C'est lui qui a fortifié mon âme
Et si je suis encore en vie
Je n'le dois pas à cette femme
Qui me rend heureux aujourd'hui
Mais à mon ami à mon maître
Et dans la chanson que voici
Je sais qu'il va se reconnaître
Mais puisque nous sommes entre amis
Ce soir je peux bien me permettre
De vous le présenter aussi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Mar 29 Avr - 22:30

Le lien

Grégory Lemarchal

Album: La voix d'un Ange


Elle regarde ma main
Elle s'accorde une pause
J'appelle à mon destin
Mon coeur lourd se repose
Je ne sens que le bien
Et le mal se suppose
Le lien

Elle remonte trop loin
Les souvenirs s'essoufflent
Je trouve un peu de moi
Dans cette vie sur ces routes
C'est comme au bord d'un rien
Que le lien me revient
Enfin

{Refrain:}
Racontez-moi
Quel est ce lien qui me tient vivant dans ce monde
Rassurez-moi
Si les douleurs nous rendaient meilleurs
Racontez-moi

A ceux qui rêvent sans fin
Qui s'accordent un repos
Comme ceux qui meurent pour rien
Si loin sans une rose
Je me dis que soudain
Mes peurs c'n'est pas grand chose
Pas grand chose

{au Refrain}

Quel est ce lien qui nous tient vivant dans ce monde
Rassurez-moi
Si les douleurs nous rendaient meilleurs

Le pendu me foudroie
Mais la lune s'interpose
La lutte se fait sans foi
Le jugement explose
L'ermite est au soleil
Et l'impératrice, le monde
Pour moi

Je serre encore les poings et je crie pour demain
Et je crie pour demain

Le lien, le lien

{au Refrain}

Quel est ce lien qui nous tient vivant dans ce monde
Rassurez-moi
Si les douleurs nous rendaient meilleurs,
Nous rendaient meilleurs
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 30 Avr - 5:27

Tom Jones DELILAH

http://www.youtube.com/watch?v=sI5LWwC-cE8

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 30 Avr - 5:58

ohhhhhhh Merci Gilou.

J'adore cette chanson. Elle me rappelle tant de très beaux souvenirs.MERCI


"My, my,my Delilah, Why why why, Delilah?....


Je l'écoute en boucle...


I saw the light on the night that I passed by her window
I saw the flickering shadows of love on her blind
She was my woman
As she deceived me I watched and went out of my mind
My, my, my, Delilah
Why, why, why, Delilah
I could see that girl was no good for me
But I was lost like a slave that no man could free
At break of day when that man drove away, I was waiting
I cross the street to her house and she opened the door
She stood there laughing
I felt the knife in my hand and she laughed no more
My, my, my Delilah
Why, why, why Delilah
So before they come to break down the door
Forgive me Delilah I just couldn't take any more




J'ai vu la lumière la nuit quand je suis passé par sa fenêtre
J'ai vu les ombres clignotantes de l'amour sur son abat-jour
Elle était ma femme;
Elle m'a trompé, j'ai observé et j'ai perdu la tête (mot à mot: je suis sorti de mon esprit)
Ma, ma, ma Delilah
Pourquoi, pourquoi, pourquoi, Delilah?
Je me suis rendu compte que la fille n'était pas bonne pour moi
Mais j'ai été perdu comme un slave qu'aucun homme ne pourrait libérer
À la tombée du jour quand cet homme est parti loin, j'attendais,
J'ai traversé la rue de sa maison et elle a ouvert la porte
Elle s'est tenue là, riante
J'ai senti que j'allais la tuer ( j'ai senti le couteau dans ma main) et elle n'a plus ri
Ma, ma, ma Delilah
Pourquoi, pourquoi, pourquoi delilah
Ainsi avant qu'ils viennent défoncer la porte
pardonne-moi Delilah, je n'en pouvais plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 30 Avr - 7:13

Dalila chanté par Sheila


L'amour qui vous réunit m'a toujours émerveillé
Mais ce matin celui que tu aimes t'a fait pleurer
Et tu ne sais plus ce qui se passe en ton cœur
Et tu te sens perdue

Sois tranquille, Dalila
Oui, il t'aime, Dalila
Je suis sûre que votre querelle d'aujourd'hui
Ne peut réduire à néant l'amour de toute une vie

Bien que le nom que tu portes soit un nom prédestiné
Lui n'a qu'une seule pensée t'avoir à ses côtés
Et il t'a prouvé, que son amour est plus fort
Que la fatalité
Sois tranquille, Dalila
Oui, il t'aime, Dalila
Je suis sûre que votre querelle d'aujourd'hui
Ne peut réduire à néant l'amour de toute une vie
Oui il t'a prouvé
Que son amour est plus fort que la fatalité

Sois tranquille, Dalila
Oui, il t'aime, Dalila
Sois tranquille car votre querelle d'aujourd'hui
Ne peut réduire à néant l'amour de toute une vie
Ne peut réduire à néant l'amour de toute une vie

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 30 Avr - 10:30

http://www.youtube.com/watch?v=FXrT8tz5nCc&feature=related


Artist Name - Tom Jones

Song Lyrics - What's New Pussycat



What's new pussycat Woah, Woah
What's new pussycat Woah, Woah
Pussycat, Pussycat
I've got flowers
And lots of hours
To spend with you.
So go and powder your cute little pussycat nose!
Pussycat, Pussycat
I love you
Yes, I do!
You and your pussycat nose!
What's new pussycat Woah, Woah
What's new pussycat Woah, Woah
Pussycat, Pussycat
You're so thrilling
And I'm so willing
To care for you.
So go and make up your cute little pussycat face!
Pussycat, Pussycat
I love you
Yes, I do!
You and your pussycat face!
What's new pussycat Woah, Woah
What's new pussycat Woah, Woah
Pussycat, Pussycat
You're delicious
And if my wishes
Can all come true
I'll soon be kissing your sweet little pussycat lips!
Pussycat, Pussycat
I love you
Yes, I do!
You and your pussycat lips!
You and your pussycat eyes!
You and your pussycat nose!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 30 Avr - 12:31

Starmania

S.O.S. d'un terrien en détresse


Paroles: Luc Plamondon. Musique: Michel berger 1978
Titre original: "Daniel Balavoine"
autres interprètes: Bruno Pelletier


Johnny
Pourquoi je vis, pourquoi je meurs
Pourquoi je ris, pourquoi je pleure
Voici le S.O.S
D'un terrien en détresse
J'ai jamais eu les pieds sur Terre
J'aim'rais mieux être un oiseau
J'suis mal dans ma peau

J'voudrais voir le monde à l'envers
Si jamais c'était plus beau
Plus beau vu d'en haut
D'en haut
J'ai toujours confondu la vie
Avec les bandes dessinées
J'ai comme des envies de métamorphose
Je sens quelque chose
Qui m'attire
Qui m'attire
Qui m'attire vers le haut

Au grand loto de l'univers
J'ai pas tiré l'bon numéro
J'suis mal dans ma peau
J'ai pas envie d'être un robot
Métro boulot dodo

Pourquoi je vis, pourquoi je meurs
Pourquoi je crie, pourquoi je pleure
Je crois capter des ondes
Venues d'un autre monde
J'ai jamais eu les pieds sur Terre
J'aim'rais mieux être un oiseau
J'suis mal dans ma peau

J'voudrais voir le monde à l'envers
J'aim'rais mieux être un oiseau
Dodo l'enfant do


http://www.youtube.com/watch?v=D04zk9Pvb_A&feature=related Greg! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 2 Mai - 17:36

Charles Aznavour
& Katia Aznavour

Je voyage

Paroles: Charles Aznavour. Musique: Jean-Pierre Bourtayre 2003 ""Je voyage""

<hr size="1">
[Katia]:
Dis, que fais-tu là l'homme au soleil sur ce banc
Le regard perdu sous tes cheveux d'argent

[Charles]:
Je regarde fuir mes ultimes printemps
Emportés par mille chevaux blancs

Je voyage, je voyage,
Vers les lieux bénis de ma vie
De voyages en voyages
A travers erreurs et acquis

Sans bagage, par image
Par le rêve et par la pensée
De voyages en voyages
Sur les vagues de mon passé

[Katia]:
Ce voyage dans les limites
De vos regrets, de vos remords
Est-ce un refuge est-ce une fuite
Ou bien une aventure encore

[Charles]:
Sur l'eau calme de mon âge
Où l'orage ne tonne plus
De mirages en mirages
Vers mes plages de temps perdu
Je voyage

Et toi jeune fille aux sources de ta vie
Fugueuse à seize ans que fais-tu par ici

[Katia]:
Je vais au devant du comprendre et savoir
Voir la vie de l'envers des miroirs

Je voyage, je voyage
Et je cours pour aller de l'avant
De voyages en voyages
Sac au dos cheveux dans le vent

Parfois folle, parfois sage
Refusant les idées reçues
De voyages en voyages
Dans l'espoir de trouver un but

[Charles]:
Tu es l'enfant d'entre deux guerres
D'un monde cru au désarroi
D'hommes et de femmes de misères
Sous le joug du chacun pour soi

[Katia]:
De rivages en rivages
Pour des grèves à découvrir
De mirages en mirages
Vers les rives de l'avenir

[Charles][Katia]:
Je voyage, je voyage
Un peu plus de jour et de nuit
De voyages en voyages
A travers rêves et insomnies

Par temps clair ou d'orage
D'un pied léger ou d'un pas lourd
De mirages en mirages
Par la mémoire et par amour
Je voyage

Arrow http://www.dailymotion.com/group/16479/featured/video/xgo9y_aznavour-je-voyage-2004_music
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 2 Mai - 21:23

Le géant de papier


Jean-Jacques Lafon



Demandez-moi de combattre le diable
D'aller défier les dragons du néant
De vous construire des tours, des cathédrales
Sur des sables mouvants
Demandez-moi de briser les montagnes
D'aller plonger dans la gueule des volcans
Tout me paraît réalisable, et pourtant...

Quand je la regarde, moi l'homme loup au cœur d'acier
Devant son corps de femme, je suis un géant de papier
Quand je la caresse et que j'ai peur de l'éveiller
De toute ma tendresse, je suis un géant de papier

Demandez-moi de réduire en poussière
Cette planète où un dieu se perdrait
Elle est pour moi comme une fourmilière
Qu'on écrase du pied
Demandez-moi de tuer la lumière
Et d'arrêter ce soir le cours du temps
Tout me paraît réalisable, et pourtant...

Quand je la regarde, moi l'homme loup au cœur d'acier
Devant son corps de femme, je suis un géant de papier
Quand je la caresse et que j'ai peur de l'éveiller
De toute ma tendresse, je suis un géant de papier

{instrumental}

Quand je la regarde, moi l'homme loup au cœur d'acier
Devant son cœur de femme, je suis un géant de papier



http://www.dailymotion.com/video/x2xhg2_le-geant-de-papier_music


http://www.dailymotion.com/video/x1ob4r_jeanjacques-lafon-le-geant-de-papie_music
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 5 Mai - 15:39

Gilbert Bécaud

L'amour est mort


L'amour est mort,
N'en parlons plus
Chacun sa route
Chacun sa rue
J'vaisau soleil
Va où tu veux, où tu veux
L'amour est mort
Est mort d'ennui
De trop de jours
De trop de nuits
Notre passé est un passé
Dépassé
Moi je veux courir mes grands chemins
Descendre en marche du train train
Moi je veux manger tout mon pain blanc
Etre un voyou être un héros être vivant
L'amour est mort
N'en parlons plus
Chacun sa route
Chacun sa rue
Va au soleil
Et si il pleut
Tant mieux tant mieux
Moi je veux courir aussi
Mes grands chemins aussi
Descendre en marche du train train
Moi je veux manger aussi tout mon pain blanc aussi
Etre une reine, être une fille, être quelqu'un
L'amour est mort de trop d'amour
C'était trop fort
C'était trop lourd
Et jamais plus
Ni moi non plus
Nous ne dirons
Je t'aime
Je t'aime

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 5 Mai - 16:43

Capri, c'est fini.


Nous n'irons plus jamais,
Où tu m'as dit je t'aime,
Nous n'irons plus jamais,
Comme les autres années,
Nous n'irons plus jamais,
Ce soir c'est plus la peine,
Nous n'irons plus jamais,
Comme les autres années;
Capri, c'est fini,
Et dire que c'était la ville
De mon premier amour,
Capri, c'est fini,
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour.
Capri, c'est fini,
Et dire que c'était la ville
De mon premier amour,
Capri, c'est fini,
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour.

Nous n'irons plus jamais,
Où tu m'as dit je t'aime,
Nous n'irons plus jamais,
Comme les autres années;
Parfois je voudrais bien,
Te dire recommençons,
Mais je perds le courage,
Sachant que tu diras non.
Capri, c'est fini,
Et dire que c'était la ville
De mon premier amour,
Capri, c'est fini,
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour.
Capri, c'est fini,
Et dire que c'était la ville
De mon premier amour,
Capri, c'est fini,
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour.

Nous n'irons plus jamais,
Mais je me souviendrais,
Du premier rendez-vous,
Que tu m'avais donné,
Nous n'irons plus jamais,
Comme les autres années,
Nous n'irons plus jamais,
Plus jamais, plus jamais.
Capri, c'est fini,
Et dire que c'était la ville
De mon premier amour,
Capri, c'est fini,
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour.
Capri, oh c'est fini,
Et dire que c'était la ville
De mon premier amour,
Capri,oh c'est fini,
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour.

Oh capri, oh c'est fini,
Et dire que c'était la ville
De mon premier amour
Oh capri, c'est fini,
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour.
Oh capri, oh c'est fini,
Et dire que c'était la ville
De mon premier amour
Oh capri, c'est fini,
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 5 Mai - 21:24

devant la mort...la perte d'un être aimé......la personne qui est partie quelque part dans le ciel,ou dans un endroit caché sur la terre et que l'on ne reverra plus..est comme une personne morte :pale:


Ton absence
Yves Duteil


Comme une bouffée de chagrin
Ton visage ne dit plus rien
Je t'appelle et tu ne viens pas
Ton absence est entrée chez moi

C'est un grand vide au fond de moi
Tout ce bonheur qui n'est plus là
Si tu savais quand il est tard
Comme je m'ennuie de ton regard

C'est le revers de ton amour
La vie qui pèse un peu plus lourd
Comme une marée de silence
Qui prend ta place et qui s'avance

C'est ma main sur le téléphone
Maintenant qu'il n'y a plus personne
Ta photo sur la cheminée
Qui dit que tout est terminé

Tu nous disais qu'on serait grands
Mais je découvre maintenant
Que chacun porte sur son dos
Tout son chemin comme un fardeau

Les souvenirs de mon enfance
Les épreuves et les espérances
Et cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence

Je dors blotti dans ton sourire
Entre le passé, l'avenir
Et le présent qui me retient
De te rejoindre un beau matin

Dans ce voyage sans retour
Je t'ai offert tout mon amour
Même en s'usant l'âme et le corps
On peut aimer bien plus encore

Bien sûr, là-haut de quelque part
Tu dois m'entendre ou bien me voir
Mais se parler c'était plus tendre
On pouvait encore se comprendre

Mon enfance a pâli, déjà
Ce sont des gestes d'autrefois
Sur des films et sur des photos
Tu es partie tellement trop tôt

Je suis resté sur le chemin
Avec ma vie entre les mains
À ne plus savoir comment faire
Pour avancer vers la lumière

Il ne me reste au long des jours
En souvenir de ton amour
Que cette fleur qui s'épanouit sur le silence...
Ton absence.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mar 6 Mai - 17:07

Sans toi, je suis seul



Ch. DELAGRANGE


http://www.youtube.com/watch?v=auMMUc8d7EI


Je n'ai jamais su dire
Les mots qu'il fallait pour te plaire
Je suis très maladroit
Et je ne comprends pas pourquoi
Car je te fais du mal
Mais sans jamais vouloir t'en faire
Alors ne pleure pas pardonne-moi
Ce sera la dernière fois


Sans toi je suis seul
Sans toi mon amour
La vie ne signifie plus rien
A quoi servent les nuits
A quoi servent les jours
Sans toi je suis seul
Sans toi mon amour
Je n'ai plus personne à aimer
A quoi sert de lutter
A quoi sert d'exister ?

Je crois que nous ne pourrions pas
Nous passer l'un de l'autre
Mais l'amour et la vie
Se font la guerre bien souvent
Je reconnais du fond du cœur
Que tout est de ma faute
Je regrette crois-moi regarde-moi
Faisons la paix encore une fois

Sans toi je suis seul
Sans toi mon amour
La vie ne signifie plus rien
A quoi servent les nuits
A quoi servent les jours
Sans toi je suis seul
Sans toi mon amour
Je n'ai plus personne à aimer
A quoi sert de lutter
A quoi sert d'exister ?

Sans toi mon amour
Je n'ai plus personne à aimer
A quoi sert de lutter
A quoi sert d'exister ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 7 Mai - 9:10

http://www.youtube.com/watch?v=Wtd4scJC0Dw

Allez, dansons...


Toutes les femmes sont belles


Franck Mickael



Toutes les femmes ont un sourire qui parle au cœur
Quelque chose qui ressemble à du bonheur
Certaines ont des prix de beauté
Et d'autres n'en auront jamais
Car la beauté de l'âme reste cachée

{Refrain:}
Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Toutes, toutes au cœur ont une rose
Une douceur dans les yeux une chaleur qui ne peut
Que nous rendre amoureux
Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Quand leur amour nous ensoleille
On est près d'elles et soudain
Où que l'on soit on est bien
Comme dans un jardin

Qu'elles soient adolescentes ou bien maman
En dentelles ou en blue-jeans tout simplement
Qu'elles soient brunes blondes rousses
Ou bien qu'elles aient des cheveux blancs
Mon cœur leur chante à toutes en même temps


Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Toutes, toutes au cœur ont une rose
Une douceur dans les yeux une chaleur qui ne peut
Que nous rendre amoureux
Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Quand leur amour nous ensoleille
Moi l'éternel baladin
C'est de tout cœur que je viens
Vous offrir ce refrain

Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles
Toutes, toutes au cœur ont une rose
Une douceur dans les yeux une chaleur qui ne peut
Que nous rendre amoureux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 7 Mai - 9:29

Frank Michael

Dites Lui Que Je L'aime


L’amour parfois se flétrit et s’endort
Mais de ces cendres peut renaître encore
Un bonheur oublié, qu’il tenait tant à lui donner
Sur sa guitare il a composé
Une chanson où il lui disait
Son espoir de la retrouver
Et cette histoire à tous il a chantée

Dites-lui que je l’aime
Mais que je dois partir
Un jour je reviendrais
Et ce jour je pourrais encore l’aimer

Depuis ce jour la chance lui sourit
De part le monde chacun l’applaudit
Mais dans sa vie plus rien ne comptait
Car c’est toujours à elle qu’il pensait
Roulant trop vite vers elle dans la nuit
Dans un tournant le destin le surprit
Et quand à l’aube on le retrouva
Jusqu’au dernier mot à tous il murmura

Dites-lui que je l’aime
Cachez-lui que je souffre
Ce soir je tarderais
Mais dés que je pourrais… je reviendrais…

Aujourd’hui elle est seule
Mais elle ne peut l’oublier
Car sa voix est toujours là
Et par ce disque toujours il lui dira

Dites-lui que je l’aime
Mais que je dois partir
Un jour je reviendrais
Et ce jour je pourrais
Encore l’aimer

Dites-lui que je l’aime…

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 7 Mai - 9:32

claudia

Citation :
Spécialement pour toi, Mon Amie, qui la cherchait vainement...

Une amie véritable fait tout son possible pour l'autre Wink


http://www.youtube.com/watch?v=agoh5_2gIF4

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Jeu 8 Mai - 19:03

Tous les bateaux, tous les oiseaux

Michel Polnareff


Je te donnerai
Tous les bateaux,
Tous les oiseaux
Tous les soleils
Toutes les roses,
Toutes les choses
Qui t'émerveillent
Petite fille de ma rue
Tu n'as jamais vu
Tous les bateaux
Tous les oiseaux
Tous les soleils
L'île au trésor
Et les fruits d'or
Et les abeilles
Ne pleure pas petite fille
Moi je t'ai rêvée
Tu es venue
O mon enfant
Mon inconnue
Je t'ai trouvée
Dans cette rue

Je te donnerai
Tous les bateaux,
Tous les oiseaux
Tous les soleils
Je t'apprendrai
Le bruit des villes
Le nom des îles
Petite fille de ma rue
Tu n'as jamais vu
Les goélands
Et les images
De l'aurore
Quand l'océan
N'est pas encore
Un paysage
Ne pleure pas petite fille
Viens
Il y a des voiles
Sur les étoiles
Ô mon enfant
Mon inconnue
Il y a bal
Loin de ta rue

Je te donnerai
Tous les bateaux,
Tous les oiseaux
Tous les soleils
Toutes les roses
Toutes les choses
Qui t'émerveillent
Petite fille de ma rue
Je te donnerai
Les océans
Les goélands
Et les fruits d'or
L'île au trésor
Et les grands bals
Sur les étoiles
Ne pleure pas ô mon amour
Lala lalala...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Jeu 8 Mai - 19:56

http://www.youtube.com/watch?v=kPNhaWVdkB0

Christian Delagrange

Ne t'en va pas, ne t'en va pas



Ne t'en va pas, ne t'en va pas
Moi je t'aime toujours
Je ne peux pas, je ne peux pas
Vivre sans ton amour
Si tu t'en vas, si tu t'en vas
Que serai-je sans toi ?
Ne t'en va pas, ne t'en va pas
J'ai tant besoin de toi

Donne-moi la chance
De vivre près de toi
Je resterai dans l'ombre
J'arrêterai le vent
Les heures et les secondes
Sans hésiter pour toi
Je referai le monde
Surtout ne l'oublie pas
Mais donne-moi ma chance
Pour toi j'irai chercher
Au fond de l'océan
Tous les trésors cachés
Enfouis depuis longtemps
Je te les offrirai

Oui...
Ne t'en va pas, ne t'en va pas
Sans toi je ne suis rien
Ne t'en va pas, ne t'en va pas
Tout en moi t'appartient
Si tu t'en vas, si tu t'en vas
Ma vie s'arrêtera
Ne t'en va pas, ne t'en va pas
Pourquoi vivre sans toi ?
Donne-moi la chance
De t'apprendre l'hiver
De t'apprendre la pluie
De te dire des vers
Que l'on n'a jamais dits
De t'inventer des mots
Des mots d'amour nouveaux
Rien que pour toi
Oui, donne-moi ma chance
Toi l'espoir de mes jours
L'univers de mes nuits
Sans hésiter pour toi
Je donnerai ma vie
Si tu le demandais

Oui...
Ne t'en va pas, ne t'en vas pas
Que serais-je sans toi ?
Ne t'en va pas, ne t'en vas pas
J'ai tant besoin de toi
Ne t'en va pas, ne t'en vas pas
J'ai tant besoin de toi
Ne t'en va pas, ne t'en vas pas
J'ai tant besoin de toi
!

REVIENS
http://www.youtube.com/watch?v=BIlKfr3nWHE

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 9 Mai - 19:43

Le bonheur

Gilles (Jean Villard)


Quand l'aurore aux accents
D'une flûte champêtre
Saute sur ma fenêtre
Annonçant le beau temps
Quand au sommet du jour
Le soleil, dans sa force
Fier et bombant le torse
Fait rouler son tambour
Ou quand le soir descend
En posant sur la ville
Ses douces mains tranquilles
Dans mon ravissement
Je pense à ce bonheur
Dont nous rêvons sans cesse
Mais la simple sagesse
Me dit avec douceur

Le bonheur est chose légère
Que toujours, notre cœur poursuit
Mais en vain, comme la chimère
On croit le saisir, il s'enfuit
Il n'est rien qu'une ombre fugace
Un instant, un rayon furtif
Un oiseau merveilleux qui passe
Ravissant mais jamais captif
Le bonheur est chose légère
Il est là comme un feu brûlant
Mais peut-on saisir la lumière
Le feu, l'éclair, l'ombre ou le vent

En ce siècle de peur
De misère et de guerre
Il est pourtant sur terre
De très simples bonheurs
Ils sont là sous la main
Faits de très humbles choses
Le parfum d'une rose
Un beau regard humain
C'est le souffle léger
De l'enfant qui sommeille
C'est l'amitié qui veille
Et le pain partagé

Et puis voici qu'un jour
Le bonheur qu'on envie
Entre dans notre vie
Sur l'aile de l'amour

Le bonheur, dans le grand silence
De la nuit, c'est sur le chemin
Le bruit clair de ton pas qui danse
Ta main que je tiens dans ma main
Le bonheur, c'est toi, source vive
De l'amour, dans son vert printemps
Quand la nuit, dans mes bras captive
J'entends ton doux gémissement
Le bonheur, c'est de croire encore
Amants, que nous verrons un jour
Resplendir l'éternelle aurore
Qui sait, d'un immortel amour...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 10 Mai - 17:58

Viens, je t'emmène

France Gall

Toi qui as posé les yeux sur moi
Toi qui me parle pour que j'ai moins froid
Je te donnes tout ce que j'ai à moi
La clé d'un monde qui n'existe pas

Viens, je t'emmène
Où les étoiles retrouvent la lune en secret
Viens, je t'emmène
Où le soleil le soir va se reposer
J'ai tell'ment fermé les yeux
J'ai tell'ment rêvé
Que j'y suis arrivée

Viens, je t'emmène
Où les rivières vont boire et vont se cacher
Viens, je t'emmène
Où les nuages tristes vont s'amuser
J'ai tell'ment fermé les yeux
J'ai tell'ment rêvé
Que j'y suis arrivée
Plus loin, plus loin, plus loin que la baie de Yen Thaî
Plus loin, plus loin, plus loin que la mer de corail

Viens, je t'emmène
Derrière le miroir de l'autre côté
Viens, je t'emmène
Au pays du vent au pays des fées
J'ai tell'ment fermé les yeux
J'ai tell'ment rêvé
Que j'y suis arrivée

Viens, je t'emmène
Viens, je t'emmène

J'ai tellement fermé les yeux
J'ai tellemnt rêvé
Que j'y suis arrivé
Plus loin, plus loin, plus loin que la baie de Yen Thaî
Plus loin, plus loin, plus loin que la mer de corail

Viens, je t'emmène
Où l'illusion devient réalité
Viens, je t'emmène
Derrière le miroir de l'autre côté...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 10 Mai - 19:31

Koxie

Garçon Arrow Gar O CON

Tout à l'heure,
Je roulais sur mon scooter dans Paris,
D'une voiture, au feu rouge, un mec me dit:
"Hé Madame, il est quelle heure ?"
Je lui répond: "Midi."
Il me dit: "Madame qu'est ce que t'es bonne ! Tu veux pas me faire une gâterie ?"
Ses potes rigolent. Sur le moment j'ai pas compris.
Je répond: "Mon grand, c'est pas comme ça qu'on parle aux gens. Tu n'aimerais pas qu'on parle comme ça à ta maman.
Le mec me regarde. Avec une tête de chien de garde il me fait: "Vas y parle pas de ma mère ou je te défonce !"
Je lui répond: "Du calme Alphonse. Je te connais pas, tu m'agresses ! C'est quoi ce manque de délicatesse ? On t'a pas dit de traiter les femmes comme des princesses ?"
Il me dit: "Ouais mais toi je te baise !"
Je lui dis: "Ben non justement, c'est bien ça le malaise !"

.:: Refrain ::.
Tu sais que garçon, si t'enlèves la cédille ça fait garcon et gare aux cons ma fille, gare aux cons.
Gare aux cons, gare aux cons qui perdent leur cédille.
Garçon si t'enlèves la cédille ça fait garcon et gare aux cons ma fille, gare aux cons.
Gare aux cons, gare aux cons qui perdent leur cédille.
.:: 2nd couplet ::.
Je continue mon chemin. Au feu suivant, j'entend: "Hé grosse cochonne quand tu veux je te prends !"
C'est encore Alphonse avec sa tête de gland.
Je lui dis: "Là tu t'enfonces, c'est indescent !
J'y crois pas mec, redescend de ta planète !
Tu te prends pour Tony Montana, t'as même pas de poils sur la quéquette..."
Il me dit: "Vas-y sois pas vulgaire ! Tu vas voir où je vais te la mettre."
"Tu dis que c'est moi qui suis vulgaire ? Non mais là c'est la fête ! Je rêve. Pour qui tu te prends ? Maintenant tu t'arrêtes."
Je descends, il descend.
Je dis: "C'est le bordel dans ta tête ! Qu'est-ce que tu comptes faire ? Là t'es en galère.
Je veux des excuses, j'attends et je lacherai pas l'affaire."
Il me dit: "Non toi tu t'excuses, espèce de vieille sorcière."
"C'est la meilleure, je t'ai donné l'heure, j'aurais mieux fait de me taire !"
.:: Refrain ::.
Tu sais que garçon, si t'enlèves la cédille ça fait garcon et gare aux cons ma fille, gare aux cons.
Gare aux cons, gare aux cons qui perdent leur cédille.
Garçon si t'enlèves la cédille ça fait garcon et gare aux cons ma fille, gare aux cons.
Gare aux cons, gare aux cons qui perdent leur cédille.

.:: 3ème couplet ::.
Voilà comment parle certains garçons. Quelle honte! Ils mériteraient une bonne leçon.
Tu veux jouer ? On va jouer !
Je lui dis: "Baisse ton caleçon ! Tu parles beaucoup, ça manque d'action. Tu m'as demandé une fellation."
Tout à coup Alphonse a une révélation.
Il renonce et me dit: "Ouais vas-y c'est bon. Lache moi. Pardon !"
Je lui dis: "C'est bien. Là t'as l'air moins con !"
C'est pas normal d'avoir besoin de parler aux femmes de cette façon.
Y a un sérieux problème d'éducation !
"Pourtant, je suis sûr que t'as un bon fond."
Il me dit: "T'as raison ! Je me sens tout bidon. C'est mes potes qui me poussent, j'ai la pression !"
Je lui dis: "C'est bon pleure pas, il manquait plus que ça."
Alphonse qui fond en larme dans mes bras.
Je lui dis: "Toi t'as besoin d'amour ça s'voit. Allez viens là. Fais un bisous à tata."

.:: Refrain ::.
Tu sais que garçon, si t'enlèves la cédille ça fait garcon et gare aux cons ma fille, gare aux cons.
Gare aux cons, gare aux cons qui perdent leur cédille.
Garçon si t'enlèves la cédille ça fait garcon et gare aux cons ma fille, gare aux cons.
Gare aux cons, gare aux cons qui perdent leur cédille.
Didi doum didi dam lala lala lala...lala lala.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 12 Mai - 8:17

Charlotte Julian

Tout le monde à la campagne



J'ai bien du mal à m'habituer
A tous ces gens qui sont pressés
Allez me dire pourquoi ?
Dans l'autobus et dans le train
On est serrés comme des lapins
C'est pas marrant ce truc là
Si je pouvais dire ce que je pense
Y a bien longtemps que je l'aurais dit
Mais oui, mais oui

{Refrain:}
Allez hop ! tout l'monde à la campagne
Allez hop ! le soleil nous attend
Tous les petits oiseaux nous accompagnent
On va se payer du bon temps
Allez hop ! tout l'monde à la campagne
Allez hop ! on va rester ici
De la Côte d'Azur à la Bretagne
On sera bien mieux qu'à Paris

Si seulement la vie était
Comme dans les films de Walt Disney
Alors là j'aimerais ça
On serait tous des animaux
Avec des pattes et un museau
Ça serait chouette ce truc là
On s'en irait très loin de la ville
Dans la forêt et dans la prairie
Mais oui, mais oui
{au Refrain}

Ce n'est pas un conseil que je vous donne
Mais la nature n'est pas loin d'ici
Prenez une décision, prenez la bonne
C'est ça la vie, mais oui, mais oui
Refrain

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
claudia



Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 12 Mai - 17:52

A la pêche des coeurs

(Boris Vian)



A la pêche des coeurs, je ne veux plus aller
Je ne veux plus, ma mère
Y en a trop de douleur quand l'amour s'envoler
Et laisser pauvre gars qui pleure

Ma cocotte elle est partie
Avec un vilain bonhomme
Je suis seul toute la nuit
Pas possible de faire un somme

A la pêche des coeurs, je ne veux plus aller
Je ne veux plus, ma mère
Y en a fini de bonheur quand l'amour s'envoler
Et laisser larmes amères

Au bistro d'oncle Fernand
C'est l'calypso qui commence
Je vais passer un instant
Mais je resterai sur mon banc

A la pêche des coeurs, je voulais plus aller
Seigneur la belle fille
Elle a les lèvres roug' et des grands yeux qui brillent
Je crois pas que je la connais

Voulez-vous danser, mam'zelle
Pour consoler un pauvre homme
Mais monsieur je suis pucelle
Mamoiselle, soyez bonne

A la pêche des coeurs, je voulais plus aller
Mais vous êtes très jolie
Et si je vous le dis ce n'est pas un péché
C'est la vérité, ma mie

Suivez-moi sous les palmiers
Mon Dieu quelle jolie robe
Il vaudrait mieux l'enlever
Pour ne pas risquer d'la gâter

A la pêche des coeurs, je ne veux plus aller
Mais dites-moi, friponne
Où vous avez trouvé ces beaux petits tétés
Et ce corps qui s'abandonne

Donnez un baiser, ma mie
Pour faire plaisir au pauvre homme
Restons là toute la nuit
Ma douleur elle est partie

A la pêche des coeurs, je ne veux plus aller
Car j'ai fait bien belle prise
Elle vient d'enlever sa petite chemise
Et je vais me régaler...
Et je vais me régaler...
Et je vais me régaler...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 12 Mai - 22:28





        Ecris-moi
        une lettre de rupture

        Lara Fabian






        Ecris-moi une lettre
        de rupture

        En m'expliquant
        toutes les raisons

        Qui t'ont fait t'évanouir
        dans la nature

        Qui m'font mélanger
        toutes les saisons

        Choisis bien tes
        mots, choisis les justes

        Comme un artisan
        prend

        Son temps quand
        il ajuste
        Ecris-moi une lettre
        de rupture


        Envois-moi seulement
        le brouillon


        Promis j'vais rien
        chercher dans tes ratures


        Ecris-moi une lettre
        au crayon


        Ecris-moi comme
        on écrit la musique


        Sacrifies-moi aux
        dieux


        Des amours amnésiques
        Même si partir
        quand l'autre reste


        Ça fait du
        mal aux sentiments


        Ça peut quand
        même faire un beau geste


        Sauf si bien sûr
        l'un des deux ment

        Ecris-moi une lettre
        de rupture


        Comme on s'laissait
        des mots à la maison


        Je noterai pas les
        fautes d'écriture


        J'verrai pas les
        fautes de liaisons


        Et j'irai bien les
        chercher moi-même


        Si j'n'étais
        pas si sûre


        Pas si sûre
        que je t'aime

        Même si partir
        quand l'autre reste


        Ça fait du
        mal aux sentiments


        Ça peut quand
        même faire un beau geste


        Sauf si bien sûr
        l'un des deux ment

        Pour nous toujours,
        pour nous peut-être


        Comme laisser mes
        illusions


        Quand tu me l'écrieras
        cette lettre


        Ne signes pas ou
        d'un faux nom

        Même si partir
        quand l'autre reste


        Ça fait du
        mal aux sentiments


        Ça peut quand
        même faire un beau geste


        Sauf si bien sûr
        l'un des deux ment

        Ecris-moi une lettre
        de rupture


        En m'expliquant
        toutes les raisons


        Qui t'ont fait t'évanouir


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 14 Mai - 16:04

http://www.youtube.com/watch?v=sUsG1ycsh4E&feature=related

Francis Cabrel
Il faudra leur dire

Paroles et Musique: Francis Cabrel 1987
© Chandelle productions


--------------------------------------------------------------------------------


Si c'est vrai qu'il y a des gens qui s'aiment
Si les enfants sont tous les mêmes
Alors il faudra leur dire
C'est comme des parfums qu'on respire
Juste un regard
Facile à faire
Un peu plus d'amour que d'ordinaire

Puisqu'on vit dans la même lumière
Même s'il y a des couleurs qu'ils préfèrent
Nous on voudrait leur dire
C'est comme des parfums qu'on respire
Juste un regard
Facile à faire
Un peu plus d'amour que d'ordinaire

Juste un peu plus d'amour encore
Pour moins de larmes
Pour moins de vide
Pour moins d'hiver
Puisqu'on vit dans les creux d'un rêve
Avant que leurs mains ne touchent nos lèvres
Nous on voudrait leur dire
Les mots qu'on reçoit
C'est comme des parfums qu'on respire
Il faudra leur dire
Facile à faire
Un peu plus d'amour que d'ordinaire

Si c'est vrai qu'il y a des gens qui s'aiment
Si les enfants sont tous les mêmes
Alors... il faudra leur dire
Les mots qu'on reçoit
C'est comme des parfums qu'on respire
Il faudra leur dire
Facile à faire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Mer 14 Mai - 23:30

Christophe Maé
Belle demoiselle

2007 "Mon paradis"
© Warner



Du fond de ma rue
Une silhouette comme un bruit aigu
Se rapproche à hauteur de mes yeux nus
La silhouette, c'est une fille
Jour de fête nationale
Ronflante comme une escadrille
Qui domine mon moral
Je la regarde me sourire
Je baisse la garde
Et les yeux pour me dire :

{Refrain:}
Belle demoiselle
Qui se presse dans l'allée
Sa démarche lui donne des ailes
Mais j'ose pas m'emballer
Si jamais je m'approche d'elle
Aucun doute
Elle s'envole comme une hirondelle

Du milieu de ma rue
La silhouette comme un nuage
S'éloigne sans un bruit
Alors c'est grave
Ca se bouscule dans ma tête
Dopé à l'effet de plaire
C'est pas vraiment la fête
Pourtant j'ai l'air de lui plaire
Qu'ai-je fait au bon Dieu
Pour être fidèle à cet aveu ?

{au Refrain}
Inaccessible comme une hirondelle

Je calcule dans ma tête
Dopé à l'effet de plaire
C'est quand même la fête
Le fantasme qui peut distraire
Je n'suis pas parfait
Merci mon Dieu mais je tire un trait
Sur cet aveu

{au Refrain}

Belle demoiselle disparaît dans l'allée
Sa démarche lui donne des ailes
Mais j'ose pas m'emballer
Si jamais je m'approche d'elle
Aucun doute elle s'envole

Belle demoiselle qui se presse dans l'allée
Sa démarche lui donne des ailes
Mais j'ose pas m'emballer
Si jamais je m'approche d'elle
Aucun doute

Elle s'envole comme une hirondelle {x2}
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chansons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chansons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 39Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» [partage] Chansons a écouter absolument !
» Chansons québécoises
» [Info] Ecoutez toutes les chansons d'Humanoid sur Deezer !
» Chansons à écouter... Jacques Deljéhier
» Les chansons que vous avez honte d'aimer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: Les Concerts - Les Emissions Musicales - Les Nouveautés... :: Les Chansons-
Sauter vers: