Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Les Chansons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 2 Nov - 18:25

Chanson dédiée à mon papa,hélas décédé,j'avais 12 ans! Sad



Et à Maman chérie! Sad

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 9 Nov - 0:15



Parole de C'est Ma Vie d'Adamo


Notre histoire a commencé
Par quelques mots d'amour
C'est fou ce qu'on s'aimait
Et c'est vrai tu m'as donné
Les plus beaux de mes jours
Mais je te les rendais
Je t'ai confié sans pudeur
Les secrets de mon cœur
De chanson en chanson
Et mes rêves et mes je t'aime
Le meilleur de moi-même
Jusqu'au moindre frisson

C'est ma vie, c'est ma vie
Je n'y peux rien
C'est elle qui m'a choisi
C'est ma vie
C'est pas l'enfer,
C'est pas l'paradis

Ma candeur et mes vingt ans
Avaient su t'émouvoir
Je te couvrais de fleurs
Mais quant à mon firmament
J'ai vu des nuages noirs
J'ai senti ta froideur

Mes rires et mes larmes
La pluie et le soleil
C'est toi qui les régis
Je suis sous ton charme
Souvent tu m'émerveilles
Mais parfois tu m'oublies

C'est ma vie, c'est ma vie
Je n'y peux rien
C'est elle qui m'a choisi
C'est ma vie
C'est pas l'enfer,
C'est pas l'paradis

J'ai choisi des chaînes
Mes amours, mes amis
Savent que tu me tiens
Devant toi, sur scène
Je trouve ma patrie
Dans tes bras, je suis bien

Le droit d'être triste
Quand parfois j'ai cœur gros
Je te l'ai sacrifié
Et devant toi j'existe
Je gagne le gros lot
Je me sens sublimé

C'est ma vie, c'est ma vie
Je n'y peux rien
C'est elle qui m'a choisi
C'est ma vie
C'est pas l'enfer,
C'est pas l'paradis

C'est ma vie, c'est ma vie
Je n'y peux rien
C'est elle qui m'a choisi
C'est ma vie
C'est pas l'enfer,
C'est pas l'paradis.
Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Les Chansons   Dim 11 Nov - 8:47

Bons souvenirs, belles paroles !
"C'est ma vie
C'est pas l'enfer,
C'est pas l'paradis
."
Là aussi, belles paroles !!! accord
"Mais s'il faut pour te plaire
Devenir presque un Idiot*
Je ne suis pas celui qu'il te faut"


Belle chanson pour une voix sublime............................MES YEUX DANS TON REGARD

Quand tu veux tu m'appelles..
-Tu connais mon numéro-
45 12 20 00

Quand tu veux tu m'entraînes..
En face de Toi dans un bar
Comme autrefois j'ai envie de Voir
De voir, de voir...
Mes Yeux Dans Ton Regard!

Mais s'il faut pour te plaire
Devenir presque un Idiot*
Je ne suis pas celui qu'il te faut..

Laisse tomber ce qui pèse,
Oublie les adieux dans les gares*
Laisse-moi Seulement l'Envie de revoir, revoir...

Quand tu veux tu m'appelles,
Tu connais mon numéro
45 12 20 00

--Et quand les années qui viennent
Te feront casser les miroirs
Garderas-tu l'Envie de Revoir, Revoir...
Revoir, revoir
Mes Yeux Dans Ton Regard..
..

Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Dim 11 Nov - 12:58

AMSTERDAM BREL

Dans le port d' Amsterdam, y a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent au large d'Amsterdam.
Dans le port d'Amsterdam y a des marins qui dorment
Comme des oriflammes, le long des berges mornes
Dans le port d'Amsterdam y a des marins qui meurent
Pleins de bière et de drames aux premières lueurs
Mais dans le port d'Amsterdam, y a des marins qui naissent
Dans la chaleur épaisse des langueurs océannes

Dans le port d'Amsterdam, y a des marins qui mangent
Sur des nappes trop blanches des poissons ruisselants
Ils vous montrent des dents à croquer la fortune
A décroisser la lune à bouffer des haubans
Et ça sent la morue jusque dans le coeur des frites
Que leur grosses mains invitent à revenir en plus
Puis se lèvent en riant dans un bruit de tempête
Referment leur braguette et sortent en rotant

Dans le port d'Amsterdam y a des marins qui dansent
En se frottant la panse sur la panse des femmes
Et ils tournent et ils dansent comme des soleils
Cachés dans le son déchiré d'un accordéon rance
Ils se tordent le cou pour mieux s'entendre rire
Jusqu'a c'que tout à coup, l'accordéon expire
Alors le geste grave , alors le regard fier
Ils remontent leur batave jusqu'en pleine lumière

Dans le port d'Amsterdam y a des marins qui boivent
Et qui boivent et reboivent et reboivent encore
Ils boivent à la santé des putains d'Amsterdam
De hambourg ou d'ailleurs ; enfin ils boivent aux dames
Qui leur donnent leur joli corps , qui leur donnent leur vertu
Pour une pièce d'or ; et quand ils ont bien bu
Se plantent le nez au ciel se mouchent dans les étoiles
Et ils pissent comme je pleure sur les femmes infidèles
Dans le port d'Amsterdam .....Dans le port d'Amsterdam.....
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Boris Vian - Le déserteur.   Sam 17 Nov - 23:25

Citation :




Le déserteur


par Boris Vian



Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir
Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C´est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m´en vais déserter

Depuis que je suis né
J´ai vu mourir mon père
J´ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants
Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers
Quand j´étais prisonnier
On m´a volé ma femme
On m´a volé mon âme
Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J´irai sur les chemins

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens:
Refusez d´obéir
Refusez de la faire
N´allez pas à la guerre
Refusez de partir
S´il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président
Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n´aurai pas d´armes
Et qu´ils pourront tirer


Nota:
La version initiale des 2 derniers vers était:
"que je tiendrai une arme,
et que je sais tirer..."
Boris Vian a accepté la modification de son ami Mouloudji
pour conserver le côté pacifiste de la chanson!


Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 17 Nov - 23:27




Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 17 Nov - 23:36





Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 17 Nov - 23:36

Merci Jaco! flower Cette chanson est un monument par Boris Vian! sunny mousique orchestre
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Le Dormeur du Val   Sam 17 Nov - 23:40

Citation :

Le Dormeur du Val

C'est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.


Un soldat jeune, lèvre bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.


Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.


Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.



Arthur Rimbaud
Octobre 1870


- Texte du recueil confié à Paul Demeny, fac-similé Messein.
- Première publication dans l'Anthologie des poètes français du XIXe siècle, tome IV, Lemerre, 1888.


Ce sonnet est inspiré par la guerre de 1870. Rimbaud dresse un tableau très coloré et vivant qui frappe l'imagination pour en faire ressortir toute l'horreur, sans jamais prononcer le mot "mort."
Dans un ruissellement de lumière (haillons d'argent du soleil qui luit et se reflète dans l'eau, val qui mousse de rayons) et de vitalité végétale, au milieu de tant de couleurs (le vert de l'herbe, le bleu du cresson, le jaune du soleil, l'argent de la rivière, la couleur des glaïeuls) et de gaieté (chante, follement, mousse), l'immobilité et la pâleur d'un corps, et le rouge du sang.


Au sujet de la progression dramatique :
le premier quatrain plante le décor plein de vie et de gaieté. Le deuxième nous présente au milieu de tout cela, un jeune soldat dormant, d'une pâleur inquiétante et anormale dans toute cette lumière et cette verdure.
L'inquiétude grandit avec le premier tercet : le soldat sourit comme un enfant malade et a froid. Il ne participe pas à l'exubérance de vie qui l'entoure et même le soleil n'arrive pas à le réchauffer.
Il ne réagit pas aux parfums de la nature, sa poitrine ne bouge plus. Et l'explication finale arrive, saisissante : il a deux trous rouges au côté droit (à rapprocher du premier vers : trou de verdure).

Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 17 Nov - 23:43


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 17 Nov - 23:49

Pour le déserteur, bien sur je n'ai pas mis la version de Richard Antony......Ferrat en parle mieux que moi...

Quant au "Dormeur du Val" ce poène résonne et résonnera, en ce qui me concerne toujours d'une façon particulière, je l'ai appris à l'âge de 6 ans...

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 17 Nov - 23:57

Les souvenirs d'enfance ont toujours une résonnance particulière en soi,quelque soit notre enfance,à travers une chanson,un poème,un tableau,un livre,etc! Wink Merci pour le partage Jaco! flower
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Sam 17 Nov - 23:59

Citation :


Nota:
La version initiale des 2 derniers vers était:
"que je tiendrai une arme,
et que je sais tirer..."
Boris Vian a accepté la modification de son ami Mouloudji
pour conserver le côté pacifiste de la chanson!


Comment ne pas admirer l'idée généreuse et pacifiste de Mouloudji, et surtout l'attitude de Boris Vian, qui a accepté de modifier son oeuvre, pour la rendre encore plus généreuse et humaniste...

Nous sommes si peu de choses sur cette terre, notre passage est si bref, que parfois il apparaît vraiment complètement inutile de se disputer pour des peccadilles...flowerflowerflower

Bonne soirée à toutes et à tous.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Dim 18 Nov - 0:16

Oui,tu as raison Jaco! Wink Mais la suceptibilité féminine,ce n'est pas rien,je me mets dans le lot!... geek

Bonne Nuit Jaco! Sleep
Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 57
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Les Chansons   Dim 18 Nov - 9:19

Les souvenirs d'enfance ont toujours une résonnance particulière en soi,quelque soit notre enfance,à travers une chanson,un poème,un tableau,un livre,etc! Wink Merci pour le partage Jaco! flower NOUNOUKA

Merci Jaco.
Le Dormeur du Val :à 6 ans, si petit ? de l'âge, je ne me souviens pas.

Que serions-nous sans tout "ceci" ? ça nous fait vivre, échanger, autour de nous. ( Quand certains pays n'ont même pas droit à la musique). fou2
(Le 13/12, je vais voir un spectacle Hommage à FERRAT et VIAN, leur vie, je vais sans doute découvrir, connais pas à fond).). Cela tombe bien.

Le déserteur :
La chanson, enregistrée le jour même de la défaite de Dien-Bien-Phu, par pur hasard, sera immédiatement interdite de diffusion radio, et interdite de vente. Boris Vian enregistrera plus tard la version « armée » mais c'est la version Mouloudji qui sera apprise par tous les jeunes entre 1954 et 1960-62, transmise par les associations militantes, syndicales, par les spectacles de soutien dont Mouloudji n'était pas avare. (wikipédia)

Mouloudji est un vrai poète en même temps que militant, bizarre qu'il n'ait pas eu de "succès" . scratch

Voilà un déserteur, qui le chante à sa façon, Wink contestataire et poète, déserteur de la scène, quel dommage.

Le déserteur Version douce de Renaud un grosclin





Renaud, sort de ton trou Exclamation




oui, Jaco : Les femmes s'enflamment, pas de disputes, on discute ! Wink pour moi, ma foi !
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Dim 18 Nov - 9:40

Citation :
Les femmes s'enflamment, pas de disputes, on discute ! Wink pour moi, ma foi !


Citation :


discussion :Sens 1 Débat, examen de vues contradictoires. Ex Des discussions politiques. Synonyme examen Anglais discussion.
Sens 2 Vif différend. Ex Leur violente discussion de la veille ne laissait que peu d'espoir sur un accord. Synonyme différend.
Sens 3 Conversation, échange. Ex Une discussion privée. Synonyme dialogue Anglais discussion
.

Enfin chacun peut adapter la définition du mot selon sa façon de réagir, mais il est évident qu'il est difficile de continuer une discussion, si l'on n'essaye pas au minimum d'accepter la contradiction, et donc l'avis des autres...

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Lun 19 Nov - 23:42





Apprendre…
by Yves Duteil
mobile mobile

Sous le soleil la terre se fend
Pour cet homme et pour son enfant,
Après le puits qu´il faut creuser
Il reste un sillon à tracer...
Sans attendre...

Apprendre...
À lire, à écrire, à compter
Ouvrir les portes encore fermées
Sur ce savoir accumulé
Qu´on lui en donne un jour la clé
Il a le monde à sa portée...

Lire... Apprendre à lire entre les lignes
Découvrir la magie des signes
Et les trésors inépuisables
Qu´on emporte dans son cartable

Comprendre...
C´est comme un mur que l´on traverse
C´est la brume qui se disperse
Une promesse encore plus belle
La connaissance universelle

Compter...
Apprendre à compter sur soi-même
À compter pour ceux qui vous aiment
Pour faire aussi partie du nombre
Pouvoir enfin sortir de l´ombre

Comprendre...
Combien la vie peut être belle
Et se mettre à compter pour elle
Faire la somme de sa différence
Et se soustraire à l´ignorance

Écrire...
Apprendre à écrire son histoire
À la plume et au crayon noir
En appliquant son écriture
Raconter sa propre aventure...

Surprendre...
Cueillir ses mots comme des fleurs
Semer des graines au long des cœurs
Confier son âme et sa mémoire
A celui qui viendra plus tard

Pour cet enfant à son pupitre
Tirer la langue sur le titre
Écrire son nom sur son cahier
C´est plonger vers sa liberté.


Je n'arrive plus à afficher les vidéos ces temps-ci??? Question
Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 57
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mar 20 Nov - 0:39

Jacommos Je choisis le 3 pour la discussion Exclamation
Nounouka, tu n'arrives plus à afficher les vidéos ces temps-ci Question
Je te dirais bien que tu nous fais une "absence" Wink Wink mais ce n'est pas drôle, c'est le souci.



siffle Le doux Duteil




(cliquer sur YT partager, copier coller .et ici cliquer sur vidéo)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Mar 20 Nov - 1:12




J'ai testé ta façon,et en prévaluisant,j'ai enlevé ce qui était de trop dans le copier coler! scratch Merci Véro! flower
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mar 20 Nov - 18:06

1- Davy jones (Crédits : Christophe Miossec, Nolwenn Leroy, Jon Kelly, Boo Hewerdin)
Davy jones, oh davy jones
Ou as-tu caché ses os
Tout au fond de la mer
Tout au fond de la mer

A la plus belle d’entre nous
Tu as donné rendez-vous
Tout au fond de la mer
Tout au fond de la mer

Mais elle a eu peur de toi
Elle fut glacée d’effroi
La mignonne. La mignonne

Elle n’a pas voulu de toi
Et elle te résista
Sale ivrogne : Sale ivrogne

Davy jones, oh davy jones
Ou as-tu caché ses os
Tout au fond de la mer
Tout au fond de la mer

C’était la plus belle d’entre nous
T’en es devenu jaloux
Tout au fond de la mer
Tout au fond de la mer

Tout au large de l’île de Groix
Souffle fort le Noroît
Elle frissonne . Elle frissonne

Elle est devenu ta proie
Elle a perdu sa joie
Elle s’abandonne . Elle s’abandonne

La sirène t’engloutira
Tu t’perdras dans ses bras
Comme un homme . Comme un homme

La sirène ne chantera pas
Tu seras son repas
Comme les hommes . comme les hommes

Davy jones, oh davy jones
Ou es-tu caché ses os
Tout au fond de la mer
Tout au fond de la mer

A la plus belle d’entre nous
Tu avais donné rendez-vous
Tout au fond de la mer
Tout au fond de la mer

Ophelia (Nolwenn Leroy, Jon Kelly, Matt Johnson, Sophie Delila, John Parricelli)
Je descends lentement
Mon corps enfin se repose
Mes cheveux longs dans le courant
Ondulant caressant
Dans le silence
Libre et sans lien
Doucement, me balance
Un berceau bleu étincelant
Au fond de l’océan…

Si tu as rêvé, dans les eaux sombres
Dans la pénombre où nage Ophélia
Si la lueur des profondeurs t’attire aussi
Ne me retiens pas
Même si les bras froids
Du tendre océan
Te saisissant
Glace ton cœur
Tu me rejoindras
Ne me sauve pas
Coule avec moi
Ne me retiens pas

Je n’entends ni ne respire
Les vagues se retirent
Sur l’oreiller blanc des Abysses
Je peux me laisser partir….

Si tu as rêvé, dans les eaux sombres
Dans la pénombre où nage Ophélia
Si la lueur des profondeurs t’attire aussi
Ne me retiens pas
Même si les bras froids
Du tendre océan
Te saisissant
Glace ton cœur
Tu me rejoindras
Ne me sauve pas
Coule avec moi
Ne me retiens pas

D’un coquillage blanc
On renaitra
Emerveillés
Dans la lumière
On ouvrira
Nos paupières closes
Devant la beauté
D’une autre mère
Je retourne à la mer
Je retourne à la mer

Je n’entends ni ne respire
Les vagues se retirent
Sur l’oreiller blanc des Abysses
Je peux me laisser partir…

4- Sixième continent (Nolwenn Leroy, Jon Kelly, Matt Johnson, Sophie Delila, John Parricelli)

Il tourne, tourne
Dans l’océan
Tourne, tourne, tourne
Tourne vinyle géant
Il tourne, tourne
Dans l’océan
Tourne le sixième continent

Sur ses sillons
Le goëland
Crève de faim
L’estomac plein
Si reine de rien
D’un continent
Sans enfant
Ni début, ni faim

Toujours, elle a peur
Toujours, elle implore
Toujours… Elle chante la, la, la, la, la, la, la

Sirène se plaint
Hurle chagrin
Jamais aucun bateau ne vient
Si reine de rien
D’un continent
Sans chemin
Sans lit, sans amants

Sirène attend
Pleure sur sa lyre
Les marins qu’elle ne peut séduire
Sirène joue
Un air antique
Mais ses cordes sont en plastique

Toujours, elle a peur
Toujours, elle implore
Toujours… Elle chante la, la, la, la, la, la

Et tourne, et tourne la, la, la, la, la, la, la
Elle chante la, la, la, la, la, la
Il tourne, il tourne, la, la, la, la, la, la
Le sixième continent la, la, la, la, la, la, la
Elle chante la, la, la, la, la, la

8- Aux filles de l’eau (Nolwenn Leroy, Franck Fossey)
A celles d’écailles . De vos filets
Déchirent les mailles

Qui où qu’elles aillent . Se lancent à fond
Dans la bataille

Aux filles de l’eau . Que voguent leurs bateaux
Qui ont l’audace . La grâce qui vous rendent jaloux
Mais qui tenaces . Ont l’ambition de changer tout
Aux filles de l’eau . Que gagnent leurs bateaux

Le jour elles bravent les vagues
Qui les assaillent
La nuit elles mènent leur barque
Sans peur, sans faille
Ployant mais ne défaillent
Fortes et vulnérables

A vous, pècheresses
Où trouvez-vous donc la sagesse
Quand ils vous blessent
De dissimuler vos tristesses

Aux filles de l’eau . Que brillent leurs bateaux

11- Sur mes lèvres (pour simplifier et vu que cela revient souvent sml = sur mes lèvres) (JLM Bergeaud, alias Jean-Louis Murat)

Sml . Il marche comme les dieux
Sml . S’imagine au milieu
Sur les lèvres . Qu’il vient de m’inventer
Il semble comme gagné . Par l’obscurité

Sml . Où s’incarne son âme
Sml . Il poursuit son travail
Sml . A l’irréalité
A l’humide beauté . D’une reine dénudée

Il retire sur son compte . L’argent pour le voyage
Des amis à New-York . Lui laisseront l’étage
Tant la beauté du dehors . Lui déplait

Sml . Quand se serre le cœur
Sml . Revient le voyageur
Sml . D’une rue éloignée
Vêtu de tout son long . Il me souffle un baiser

Sml . Dans son peuple sanguin
Sml . Dans son rêve enfantin
Sml . Nous tombons dans ma haie
Hantés par le désir
Comme deux garçons manqués

Il retire sur son compte. L’argent pour le voyage
Des amis à Woodstock . Lui laisseront l’étage
Tant la beauté du dehors . Lui déplait

Sml . Comme à l’anatomie
Sml . Sa détresse chemine
Sml . Souverain dans l’exil
Sur sa lignée de reines . Il pleut

Sml . Comme un frère dans le crime
Sml . A sa mélancolie
Sml . Avec ses mousquetaires
Il cherche un caractère . Un caractère léger

Il retire sur son compte
L’argent pour le voyage
Des amis à Chambord
Lui laisseront l’étage
Tant la beauté du dehors
Lui déplait

Sml . Il a ça dans le sang
Sml . L’inonde le torrent
Sml . A ses femmes d’argile
Il doit meubler ce vide . Il est le dieu d’une île

Sml . Comme tout est légendaire
Sml . Je chante sa prière
Sml . Pour sortir du néant
Dieu veuillez l’écouter . Sur un plateau tournant

Il retire sur son compte . L’argent pour le voyage
Des amis sur Saturne . Lui laisseront l’étage
Tant la beauté du dehors . Lui déplait

Sml . Premières neiges d’hiver
Sml . Son dieu se courbe enfin
Sml . Voilà le Finistère
Où pourrions-nous aller
Qu’espériez-vous trouvez . Sml

13- D’émeraude (Jean-Christophe Urbain, Nolwenn Leroy)

A la peine perdue . Aux pensées moroses
Quand le vent hurle . Sur le granit rose
A nos retenues . A nos marées hautes
Au temps perdu . Que brode la côte

D’émeraude . Où mes larmes se fondent

A nos fleurs de peau . Au moment venu
De laisser à l’eau . Nos amours perdus
Au temps perdu . Qu’emporte la mer
D’émeraude . Où se taille mon cœur
D’émeraude !!!

A l’amour perdu . Au compte à rebours
A la retenue . Que la mer entoure
Et je reste là . tant qu’il fera jour
Je chante avec toi . Je vole en éclats

D’émeraude . Où se fondent mes larmes d’émeraude….




Pour les textes, se sont pas foulés affraid fou2

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Mar 4 Déc - 1:03

Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 57
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Les Chansons   Mar 4 Déc - 6:30

Qui ne l'aime pas, c'est une chanson qui rassemble... sunny
Un plaisir de l'écouter !
Hallelujah - Leonard Cohen - Jeff Buckley

Il existe de nombreuses versions des paroles de cette chanson, dont une quinzaine pour son créateur Leonard Cohen. Ceci est une traduction libre (mais respectueuse, comme toute vraie liberté...) de la version du trop tôt disparu Jeff Buckley...


J'ai ouï dire qu'un accord caché
Plaisait au Seigneur, par David joué
Mais la musique t'indiffère en fait, n'est-ce pas ?
La quarte, la quinte ajoutées
Mineur diminué, majeur augmenté
L'ineffable roi composant Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia

Tu voulais etre sûr, si forte était ta foi
Tu l'as vu se baigner sur le toit
Chaviré, la lune sublimait son éclat
A une chaise de cuisine elle t'a entravé
Brisé ton trône, tes cheveux rasés
Et de tes lèvres elle a tiré un Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia

Chérie, j'ai déja joué ce rôle
Vu cette chambre, foulé ce sol
J'avais déja souvent vécu seul avant toi
Sur l'arc de triomphe, tu as mis ton nom
L'amour n'est victoire, ni ovation
C'est la gelure et la cassure d'un Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia

Il fut un temps où tu me laissais voir
Ce qui se cachait derriere ton miroir
Mais désormais tu me le dissimules, n'est-ce pas?
Souviens toi de mes voyages en toi
Et les anges accompagnant nos pas
Chacun de nos soupirs était un Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia

Peut-etre qu'il y a un Dieu là-haut
Mais de l'amour je n'ai appris rien d'autre
Que de faire feu avant qu'on ait raison de moi
Et que ce n'est pas un sanglot qu'on entend le soir
Ni même quelqu'un rempli d'espoir
C'est la gelure et la cassure d'un Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia
Alleluia...



merci Nounouka. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Mar 4 Déc - 11:17

Merci Véro pour les paroles,j'aime cette chanson

Depuis longtemps,Nolwenn doit

le chanter en duo en fin d'année avec Bastien Baker,

un jeune artiste qui en a fait aussi une reprise

Il faudra écouter l'original et l'interprétation

de ce jeune sur you tube qui a été un tube pour Lui! Wink
Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 57
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Les Chansons   Jeu 6 Déc - 8:18

Je suis allée l'écouter ; il a une très belle voix, ce jeune garçon.
Bastien BAKER.





Selon, je ne peux plus mettre de vidéo ou "actionner" la rubrique corps du message.
Problèmes aussi émoticônes...J'attends que cela revienne !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 2:23

Merci Véro sunny ,Bastien fera la 1ère partie du concert de Nolwenn le 15 Décembre à Paris! Wink Je devrais me régaler!Et puis revoir Nolwenn en Live avec mon Mari est un plaisir! flower mousique orchestre

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 2:26

Revenir en haut Aller en bas
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 57
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 9:49

Oui, Nounouka ; c'est Ferrat ! on aime.
Je reviens toujours vers "ceux-là" ...et dieu sait que je n'apprécie les reprises de Piaf, Barbara, aux voix uniques mais je trouve que l'interprétation de Jean MEDELGI de Ma France de Ferrat
est très plaisante, réussie.


Je voulais placer la vidéo mais je n'ai toujours pas la main pour valider le OK ici. Tant pis.

Voila qui est fait VERO.


ça marchepas, je comprends pas, as tu mis le bon lien?




Medelgi Jean Ma France (Ferrat)



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 11:44


Voilà Véro!!! mousique orchestre accord
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 11:59

queen accord mousique

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 57
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 12:06

Nounouka.


Je clique sur vidéo sur le forum, je colle le lien puis reste à faire OK : et le lien disparait...Pas moyen.

Gilou

M. MEDELGI :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 12:18

Je ne vois pas la vidéo à Gilou! Question affraid

J'ai été cherché le bon lien sur YouTube

Et ça a marché! mousique orchestre accord


Dernière édition par Nounouka le Ven 7 Déc - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 12:59

langue langue langue langue langue langue langue langue langue langue langue langue carton rouge vilent

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
VEROCOOL60



Nombre de messages : 461
Age : 57
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 13:58

lol!

king king MEDELGI c'est masculin Wink Wink Wink

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Chansons   Ven 7 Déc - 15:19

On le sait Véro que c'est masculin! confused Prénom :Jean,pas Jeanne! rire mdr lol! grosclin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chansons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chansons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chansons québécoises
» [Info] Ecoutez toutes les chansons d'Humanoid sur Deezer !
» Chansons à écouter... Jacques Deljéhier
» Les chansons que vous avez honte d'aimer...
» Le duel des chansons populaires bis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: Les Concerts - Les Emissions Musicales - Les Nouveautés... :: Les Chansons-
Sauter vers: