Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Bruce, Léonard, Bob et les autres ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 23 Juil - 15:16

Mes 2 chouchoutes Aime Aime






Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 23 Juil - 15:29

"Bird on a Wire" est une grande chanson !

Je rêverais de l'entendre interprêtée par Nolwenn flower flower

Voilà une idée de ce que ça donne, chanté par une voix de femme :



Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 23 Juil - 20:47

Magnifique :cheers: je me suis régalé, dommage je ne comprends pas les paroles .
Merci Miminem, superbe voix.
Aime
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 23 Juil - 21:20

Voilà, tes désirs sont des ordres .... excuse9 (Merci de me lire, ma Gilou titbisou)



Bird On The Wire




Like a bird on the wire,
like a drunk in a midnight choir
I have tried in my way to be free.
Like a worm on a hook,
like a knight from some old fashioned book
I have saved all my ribbons for thee.
If I, if I have been unkind,
I hope that you can just let it go by.
If I, if I have been untrue
I hope you know it was never to you.

Like a baby, stillborn,
like a beast with his horn
I have torn everyone who reached out for me.
But I swear by this song
and by all that I have done wrong
I will make it all up to thee.
I saw a beggar leaning on his wooden crutch,
he said to me, "You must not ask for so much."
And a pretty woman leaning in her darkened door,
she cried to me, "Hey, why not ask for more?"

Oh like a bird on the wire,
like a drunk in a midnight choir
I have tried in my way to be free.


--------------------------------------------------------------------------------



L'oiseau sur le fil



Comme l'oiseau sur le fil
Comme l'ivrogne dans une église
J'ai tenté d'être libre à ma façon
Comme le ver au bout du fil
Comme le chevalier d'un ancien livre
J'ai gardé pour toi ma chanson
Si je fus cruel
J'espère que tu pourras l'oublier
Si je fus injuste
J'espère que tu sais que ce ne fut pas pour toi

Comme un enfant mort-né
Comme une bête encornée
J'ai déchiré ceux qui tendaient la main vers moi
Mais je jure par cette chanson
Et le mal fait dans ma maison
Que je réparerai pour toi
J'ai vu un mendiant appuyé sur son ombre
Il m'a dit : "Tu ne dois pas trop demander"
Et une jolie femme devant sa porte sombre
Elle m'a crié : "Hé, pourquoi ne pas plus demander"

Comme un oiseau sur le fil
Comme un ivrogne dans une église
J'ai tenté d'être libre à ma façon
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 23 Juil - 21:39

Merci Miminem, bien sur je te lis musique banane20 titbisou

Heureusement que tu nous postes des chansons et en plus avec les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 24 Juil - 21:43

Moments de grâce avec Gary Moore Aime


Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 24 Juil - 21:54

ouf!!! Quel moment, un pur bonheur Miminem, le blues magnifiquement chanté Aime aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 24 Juil - 22:07

Un duo de choc !!! bounce


Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 24 Juil - 22:12

Quand on aime la guitare, on prend une leçon avec ceci : :cheers:



Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 24 Juil - 22:28

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII on en redemande, SUBLIME! Merci. bravo

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 24 Juil - 22:35

La Musique du film "Un Frisson dans la Nuit" ("Play Misty For Me") avec Clint Eastwood .... Ce film, j'ai du le voir 40 fois ... J'e l'ai eu en cassette, en DVD .... et la song sur tous mes supports musicaux


Dave Garver (Clint Eastwood) anime une émission de jazz sur une radio locale de la côte californienne. Il collectionne les aventures féminines, ce qui n’est pas du goût de son ex-petite amie Tobie, qui l’a quitté il y a quelques mois mais qu’il espère reconquérir. Depuis plusieurs soirs, une fidèle et mystérieuse auditrice demande à entendre le même morceau, ‘Misty’ d’Erroll Garner. Après l’émission, Dave rejoint son ami Murphy (Don Siegel) patron d’un bar où il a ses habitudes. Il y rencontre Evelyn Draper (Jessica Walter), une jeune femme attirante qui finit par lui avouer être la fan de ‘Misty’. Ils passeront la nuit ensemble. Alors qu’il était parti dans une relation sans lendemain, il va constater à ses dépends qu’Evelyn ne le vit pas de la même façon.
La suite est horrible !!!
affraid affraid

Mais rien que pour la scène d'amour au bord de l'eau avec cette chanson en fond sonore, ça vaut le coup de se prendre des doses d'adrénaline au risque de la syncope !!!!




_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 24 Juil - 22:38

Une des plus connues, si ce n'est la plus connue de Gary Moore :heart:




_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 24 Juil - 22:50

La chanson de son tout dernier album sorti en octobre dernier !!! (absolument génial !!!)

Ma Gilou, tu vas en tomber raide-dingue !!! titbisou





_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Mar 28 Juil - 19:03

Petite incursion ...



QUEEN : LIVE AT WEMBLEY STADIUM (1986)

Ecrit par MR. AMEFORGEE |
Consulté 13907
fois
|
publié le 20/ 07/ 05
<blockquote>








Du
vivant de Freddie Mercury, un album live de la tournée triomphale de
1986 était déjà paru, sobrement intitulé Live Magic, mais ne comportait
qu’un seul disque : il se trouve rendu obsolète par le fameux Live à
Wembley, copieux double album qui nous laisse entendre l’une des
dernières performances scéniques réalisées par le groupe, à l’époque au
sommet de sa gloire (et de sa démesure), devant un parterre de 150 000
personnes.

Comparé au Live Killers et au récent Live at the Bowl, le Live à
Wembley a toute ma préférence, de part une set-list assez variée (on
passe du hard rock à la pop en passant par le rockabilly, sans que cela
soit choquant) et une performance somme toute impressionnante de la
part des musiciens (encore faudrait-il voir la vidéo du concert, pour
s’aviser de toute l’énergie déployée). Cela déplaira peut-être à
certains, le groupe faisant la part belle aux morceaux tirés des albums
des années 80 (période plus mainstream, on va dire), mais il nous
gratifie cependant de ses classiques incontournables, et s’offre
également une petite séance de reprises de standards du rock’n’roll.

Le concert commence de manière très accrocheuse avec la facette hard
rock de Queen, qui enchaîne quatre titres très puissants, « One Vision
», le redoutable « Tie Your Mother Down », le rapide « Seven Seas of
Rhye » et le pesant « Tear It Up », avec un petit interlude calme au
milieu, « In the Lap of the Gods », tiré de l’album Sheer Heart Attack.
La suite du premier disque glisse doucement vers une pente plus pop,
avec un synthé plus présent et un groove plus travaillé, à l’aide d’un
triplet entraînant « A Kind of Magic », « Under Pressure », et «
Another One Bites the Dust ». A noter l’excellent passage, à la fin de
« A Kind of Magic » où Freddie Mercury fait chanter le public. On aura
le droit ensuite à la ballade « Who Wants to Live Forever » puis au
sympathique « I Want to Break Free ». La fin du premier disque est un
peu plombé par un « Impromptu » où Freddie peine un peu à atteindre les
aiguës et surtout pas le sempiternel solo de Brian May, qui est
toujours un peu rébarbatif. « Now I’m Here » conclue de manière honnête
sur une note très rock.

Le premier disque est plutôt enthousiasmant, la suite ne sera pas
décevante : le second disque s’offre une première partie acoustique,
tout d’abord en jouant la carte de l’émotion, avec le toujours
frémissant « Love of my Life » et le poignant « Is This the World We
Created », puis celle du rock’n’roll, avec un triplet d’enfer « Baby I
Don’t Care », « Hello Mary Lou » et le fameux « Tutti Frutti » tiré du
répertoire du King. A partir de ce moment, la guitare électrique
revient, mais en fin de compte, le reste du concert mélangera un peu
les trois facettes mises en exergue par le groupe, avec le rockabilly «
Crazy Little Thing Called Love », les pop « Radio Ga Ga » et « Friends
Will Be Friends », et le hard rock « Hammer To Fall ». A noter encore
la trop brève reprise d’un standard de Broadway « Big Spender » et les
inévitables « Bohemian Rhapsody », « We Will Rock You » et « We Are the
Champions », et vous aurez alors une idée de l’extrême diversité et de
la grande qualité de ce live.

Cela dit, le Live à Wembley ne serait pas aussi indispensable sans la
performance des musiciens, qui est sans failles, ou presque : Brian May
nous sert un jeu de guitare de haute classe (écoutez-le sur One Vision
ou A Kind of Magic) tandis que la section rythmique allie l’énergie de
la batterie de Roger Taylor et le groove modeste mais indispensable de
la basse de John Deacon. Freddie Mercury, ensuite, est royal, véritable
maître de cérémonie charismatique et se montre véritablement puissant
tout le long du show. Techniquement, on pourra dire qu’il privilégie la
voix de poitrine avec un vibrato ample, ce qui se fait un peu au
détriment des notes aiguës et peut-être de la fluidité de certains
passages. Mais c’est ce que je préfère personnellement. Enfin, j’aurais
tort d’oublier le public, qui est également très présent et qui ajoute
évidemment tout son enthousiasme au jeu du groupe.

Pour moi, il s’agit donc du meilleur live de Queen : une set-list
variée et accrocheuse, une prestation magistrale, et finalement un son
très bon (bien meilleur que le Live Killers, et pas si loin derrière le
Queen On Fire). Considérez que ceci n’est pas un avis absolu non plus.
J’ai découvert Queen, si l’on peut dire, avec cet album, et mon regard,
même s’il ne rejette nullement une certaine objectivité, est également
touché par la subjectivité qui accompagne toujours le souvenir d’une
découverte enthousiasmante. Mais cela ne retire rien à la valeur du
Live at Wembley Stadium, qui constitue une preuve parmi d’autres que le
royaume de Queen s’étendait alors jusque sur scène.
Un très grand live.


L'équipe FP n'a pas encore évalué ce live



CHRONIQUE


Du
vivant de Freddie Mercury, un album live de la tournée triomphale de
1986 était déjà paru, sobrement intitulé Live Magic, mais ne comportait
qu’un seul disque : il se trouve rendu obsolète par le fameux Live à
Wembley, copieux double album qui nous laisse entendre l’une des
dernières performances scéniques réalisées par le groupe, à l’époque au
sommet de sa gloire (et de sa démesure), devant un parterre de 150 000
personnes.

Comparé au Live Killers et au récent Live at the Bowl, le Live à
Wembley a toute ma préférence, de part une set-list assez variée (on
passe du hard rock à la pop en passant par le rockabilly, sans que cela
soit choquant) et une performance somme toute impressionnante de la
part des musiciens (encore faudrait-il voir la vidéo du concert, pour
s’aviser de toute l’énergie déployée). Cela déplaira peut-être à
certains, le groupe faisant la part belle aux morceaux tirés des albums
des années 80 (période plus mainstream, on va dire), mais [...]



KROS-EXPRESS

MOYENNE DES NOTES DE l'EQUIPE



(moyenne établie sur la base de 1 notes, dont celle du chroniqueur)




Retour à la chronique
</blockquote>




Line-Up <table align="center" cellpadding="0" cellspacing="0" width="300"><tr><td>
</td></tr><tr><td bgcolor="#884422" height="1">
</td></tr></table>
- Freddie Mercury (chant, piano)
- Brian May (guitare, chant)
- John Deacon (basse, chant)
- Roger Taylor (batterie, chant)
- + Spike Edney (add clavier, guitare, chant)


Track-list
<table align="center" cellpadding="0" cellspacing="0" width="300"><tr><td>
</td></tr><tr><td bgcolor="#884422" height="1">
</td></tr></table>
1. One Vision
2. Tie Your Mother Down
3. In The Lap Of The Gods
4. Seven Seas Of Rhye
5. Tear It Up
6. A Kind Of Magic
7. Under Pressure
8. Another One Bites The Dust
9. Who Wants To Live Forever
10. I Want To Break Free
11. Impromptu
12. Brighton Rock Solo
13. Now I'm Here

-

1. Love Of My Life
2. Is This The World We Created
3. (you're So Square) Baby I Don't Care
4. Hello Mary Lou (goddbye Heart)
5. Tutti Frutti
6. Gimme Some Lovin'
7. Bohemian Rhapsody
8. Hammer To Fall
9. Crazy Little Thing Called Love
10. Big Spender
11. Radio Ga Ga
12. We Will Rock You
13. Friends Will Be Friends
14. We Are The Champions
15. God Save The Queen




Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 30 Juil - 22:32

The Queen a un rapport lointain avec ce topic mais je te pardonne Mickaël flower parce que je suis fan aussi !!! Aime


Un autre pote Wink



_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 30 Juil - 22:52

Une très grande dame !!!



Ses débuts
Elle a fini ses études à l’université de Caroline du Nord à Greensboro. À cette époque, elle était très influencée par la musique de Bob Dylan et Joan Baez.

Elle a épousé Tom Slocum en 1969 et a enregistré l’album Gliding Bird l’année suivante. Elle a traversé alors une période difficile avec la banqueroute de la compagnie de disque qui distribuait ses œuvres et la rupture de son mariage. De ce premier mariage, elle a eu une fille, Hallie.


Sa carrière
En 1971, alors qu’elle joue en trio avec des musiciens locaux, elle est repérée par des membres du groupe Flying Burrito Brothers, parmi eux Chris Hillman (ex Byrds) qui avait pris en charge ce groupe après le départ de Gram Parsons. Hillman pense initialement proposer à Emmylou de rejoindre les Flying Burrito Brothers, mais finalement il la recommande à Gram Parsons, en 1972, pour qu’elle participe à l’enregistrement de son premier album. Sa carrière commence vraiment.

Emmylou fait la tournée du groupe de Parsons, puis participe à l’enregistrement de son second album Grievous Angel. Le 19 septembre, 1973, Gram Parsons est trouvé mort dans sa chambre d’hôtel, son décès est dû à un excès de drogues et d’alcool.

Plus tard, elle enregistre plusieurs chansons de Gram Parsons, en particulier Luxury Liner et She sur l’album « Luxury Liner »

Elle poursuit sa carrière au Canada avec son producteur et nouveau mari Brian Ahern (avec lequel elle a une autre fille, Meghann). Il produit son premier album en 1975 intitulé Pieces of the Sky. Cet album comprenant des reprises de chansons des Beatles "For No One" et des Louvin Brothers "if I Could Only Win Your Love", son premier Hit.

Elle crée « The Hot Band », avec des musiciens de studio qui avaient accompagné Elvis Presley : Glen D. Hardin, Hank DeVito et James Burton. Ils font une tournée ensemble.

Les albums suivants d’Emmylou, Elite Hotel (1976), Luxury Liner (1977), et Quarter Moon in a Ten Cent Town (1978) ont tous du succès comme albums de musique country, mais aussi auprès des amateurs de musique rock. Contrairement aux autres musiciens de country, elle n’hésite pas à mettre du rock dans son répertoire.

Elle collabore avec de nombreux artistes, dès 1979 avec Dolly Parton, Linda Ronstadt et Neil Young sur "Light of the Stable". Elle enregistre régulièrement avec ces trois artistes, mais aussi avec Bob Dylan sur son album Desire (1976) et avec The Band pour leur album et film "The Last Waltz".

Quarter Moon in a Ten Cent Town réalisé en 1978 est l'un de ses meilleurs disques. Elle est accompagnée par « The Hot Band », les guitaristes Albert Lee et Rodney Crowell, Willie Nelson (duo sur « One paper kid ») et aussi par The Band sur "Leaving Louisiana in the broad daylight".

En 1979, elle réalise un disque de musique country Blue Kentucky Girl, puis l’année suivante un disque de musique bluegrass Roses in the Snow pour lequel elle a eu un Grammy award.

Elle continue de toucher à des genres musicaux différents, avec en 1980 "That Lovin' You Feelin' Again" enregistré en compagnie de la légende du rock Roy Orbison. Son duo lui valut un nouveau Grammy award. Elle chante également en duo avec Dan Fogelberg en 1981 la chanson Only the Heart May Know, qui se retrouve sur l'album double The Innocent Age de Fogelberg.

"Last date" est l’enregistrement d’un de ses concerts, il comprend plusieurs de ses chansons favorites, comme "Grievous angel" et "Long may you run".

En 1983, elle enregistre White Shoes, toujours produit par Brian Ahern, avec notamment une reprise du hit "On the Radio".

Emmylou compose toutes les chansons de son album auto-biographique The Ballad of Sally Rose (1985) qui est basé sur ses relations avec Gram Parsons.

En 1987, elle enregistre Trio avec Dolly Parton et Linda Ronstadt. Cet album est nommé pour trois Grammy awards et entre dans les dix meilleures ventes dans les catégories country et rock.

En 1992, elle a un autre Grammy avec At the Ryman qu’elle a enregistré avec son nouveau groupe « The Nash Ramblers », les concerts ont permis de restaurer cet auditorium.

Ayant moins de succès avec sa musique country, Emmylou change de répertoire et enregistre en 1995 Wrecking Ball avec Daniel Lanois comme producteur. Elle est aidée par des artistes rock comme Neil Young (qui a composé Wrecking Ball) et Larry Mullen de U2. L’année suivante, elle participe à l’enregistrement de l’album Teatro de Willie Nelson, une autre production de Daniel Lanois.

En 1999, elle enregistre Red Dirt Girl, un autre album plus proche du rock alternatif que du country, avec ses propres compositions, puis un second album en trio avec Parton et Ronstadt.

Elle participe au premier album de Ryan Adams Heartbreaker (2000), et au cinquième de Tracy Chapman Telling stories puis rejoint un groupe de musiciens country, folk et blues pour la musique du film des frères Coen: O Brother, Where Art Thou?. Un documentaire a aussi été réalisé, il est intitulé Down From The Mountain. En 2002, Emmylou effectue une tournée avec ce groupe de musiciens.

Son album suivant Stumble Into Grace (2003) contient à nouveau principalement ses propres compositions.

En 2005, elle participe à l’album I'm Wide Awake It's Morning du groupe Bright Eyes, puis effectue une tournée avec Elvis Costello. Cette même année, elle participe au tournage du film-concert de Neil Young, Heart of Gold, réalisé par Jonathan Demme.


2006 voit la chanteuse de retour avec un album en duo avec le chanteur et guitariste Mark Knopfler, l'album est intitulé All the roadrunning.


Une tournée mondiale réalisée en commun avec Knopfler (14 dates européennes et 9 dates nord-américaines) a eu lieu entre fin mai et fin juin 2006.

Le DVD de cette tournée, enregistré à Los Angeles, est sorti en novembre 2006 et comporte un CD du même concert dans sa version collector.

En 2008, Emmylou Harris revient avec son 1er album solo depuis 5 ans : "All I intended to be". Cet album ressemble à un who's who de la country. Outre une nouvelle collaboration avec son producteur de ses débuts et ex-mari Brian Ahern, elle retrouve des musiciens de ses débuts Glen D. Hardin, James Burton et chante avec Dolly Parton et les légendaires folkeuses canadiennes Kate & Anna McGarrigle.


Autres activités
Depuis 1999, Emmylou Harris organise un concert annuel « Concerts for a Landmine Free World ». Les bénéfices sont destinés à aider les victimes innocentes de conflits dans le monde et à informer les Américains sur les dangers que représentent les mines. Parmi les artistes qui l’ont aidée : Mary-Chapin Carpenter, Bruce Cockburn, Steve Earle, Joan Baez, Patty Griffin et Nanci Griffith.







Born to Run est une chanson de Bruce Springsteen Wink

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....


Dernière édition par miminem le Jeu 30 Juil - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 30 Juil - 23:11

LE Maître !!!


Johnny Cash (né J.R. Cash le 26 février 1932 à Kingsland, Arkansas et décédé le 12 septembre 2003 à Nashville, Tennessee) était un chanteur et compositeur de musique country américain.

Avec 90 millions d'albums vendus au long de ses cinquante années de carrière, il est considéré comme une figure majeure de la musique américaine du XXe siècle[1].

Il est aussi connu pour son engagement politique et son action en faveur des détenus pénitentiaires devant lesquels il s'est souvent produit[2].


Biographie


Débuts
Johnny Cash (seulement baptisé par les initiales J.R.) naît le 26 février 1932 dans une famille pauvre et rurale d'origine écossaise de l'Arkansas, c'est alors l'époque de la Grande Dépression. Ses parents, Ray et Carrie auront en tout sept enfants : Reba Hancock, Jack, Joanne Cash-Yates, Tommy (qui sera aussi chanteur), Roy, et Louise Cash Garrett. Très proche de son frère Jack, de deux ans son aîné, Johnny Cash restera définitivement marqué lorsque celui-ci est gravement blessé par une scie circulaire et meurt à l'âge de 14 ans[2].

Très tôt, il travaille avec sa famille dans les champs de coton et y est imprégné des chants des travailleurs. Le sud des États-Unis est alors baigné par le folk, les hymnes religieux, le gospel et la country[2].

Après plusieurs expériences de travail difficile dans plusieurs domaines, Cash s’enrôle dans l’US Air Force et est envoyé en Allemagne, où il achète sa première guitare et forme son premier groupe. À son retour, il s’établit à Memphis dans le Tennessee et épouse Vivian Liberto. En 1954, Johnny Cash auditionne pour la maison de disque de Sam Phillips, Sun Records. Le printemps suivant, il enregistre avec son groupe The Tennessee Two qui deviendront ensuite les The Tennessee Three (Luther Perkins à la guitare, Marshall Grant à la contrebasse et Red Kernodle à la « pedal steel »), son premier 45 tours Hey Porter.

Dès lors, les succès s'enchaînent : Cry, Cry, Cry, Folsom Prison Blues et I Walk the Line. En 1957, à la recherche de plus de liberté artistique, le chanteur décide de signer avec la compagnie de disque Columbia. Sur cette étiquette, Cash enregistre au début des années 1960, Don’t Take Your Guns to Town et The Ballad of Ira Hayes.

A cette même époque, il tourne avec la chanteuse June Carter et une relation amoureuse ambiguë s'installe entre les deux artistes, chacun étant marié de son côté. Cash, en outre, est alors père de deux jeunes enfants.


Dépendances et désintoxication
Au début des années 1960, les effets collatéraux de tournées (comptant pas moins de 300 spectacles par an) entraînent Cash à consommer de l'alcool, des amphétamines et des barbituriques dont il devient vite dépendant. Pendant quelque temps il partage un appartement à Nashville avec le chanteur country Waylon Jennings, lui aussi dépendant aux amphétamines[2].

Bien que traversant une difficile période personnelle, les succès continuent et en 1963 sort le titre Ring of Fire, chanson écrite par June Carter et Merle Kilgore et décrivant le "cercle de feu" entourant le chanteur, sa dépendance à l'alcool et à la drogue[2]. En 1965 il est arrêté à El Paso (au Texas) par une brigade des narcotiques qui le soupçonne de transporter de l'héroïne depuis le Mexique, mais il est rapidement relâché, ses bagages ne contenant que des amphétamines alors produits légaux.

Il organise des tournées avec June Carter remportant un Grammy Award en 1967.

En 1968, avec l'aide de June et de sa famille (dont sa mère Maybelle Carter) qui s'isolent avec lui pendant un mois, il réussit à mettre fin à ses accoutumances et se redécouvre une foi religieuse. Il divorce alors de sa première femme et demande la main de June pendant un concert en février 1968 (celle-ci lui avait promis d'accepter le mariage s'il réussissait à se sevrer[3]).


Folsom Prison et San Quentin
Lors de son service militaire en Allemagne, il avait visionné le film documentaire Inside the Walls of Folsom Prison (1951); celui-ci avait fait naître en lui une compassion envers les détenus et l'avait inspiré pour écrire la chanson Folsom Prison Blues. Aussi, dès ses débuts de carrière il avait organisé des concerts dans des prisons d'État[2].

Peu après son mariage, il décide d'organiser des concerts à l'intérieur de deux prisons, Folsom Prison (1968) et San Quentin (1969). De ces deux concerts naissent deux albums qui auront un grand succès (At Folsom Prison figure dans le National Recording Registry de la Bibliothèque du Congrès, il a aussi été classé dans la liste Les 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone).

"The Man in Black"

Par la suite, Johnny Cash signe un contrat, avec la chaîne de télévision ABC, afin d’animer une émission, The Johnny Cash show, qui sera enregistrée au Ryman Auditorium de Nashville.

À la fin des années 1970, l’artiste enregistre des pièces d’auteurs progressistes telles que : Bob Dylan, Kris Kristofferson et Nick Lowe. Ces collaborations ne sont pas sans prix : de nombreuses stations de radio country boycottent ce nouveau style à la faveur d’artistes avec un son plus populaire.

Les années 1980 sont assombries par des problèmes de santé et la fin de son association avec Columbia. Il continue tout de même à parcourir l’Amérique à bord de son autobus de tournée, tant en solo qu’avec ses amis Waylon Jennings, Willie Nelson et Kris Kristofferson au sein du groupe The Highwaymen.

En 1992, Johnny Cash reçoit l’honneur d’être nommé au Rock and Roll Hall of Fame et devient ainsi la seule personne à avoir été introduite à la fois au Rock and Roll Hall of Fame, au Country Music Hall of Fame et au Songwriters Hall of Fame. La fin de ce millénaire prendra une tournure inattendue dans la carrière de l’artiste avec la rencontre du producteur Rick Rubin.

Cette collaboration donnera lieu à une série de six albums dits American Recordings, le cinquième et sixième paraîtront de manière posthume. Ces albums représentent pour beaucoup le renouveau artistique de Johnny Cash ; ils contiennent de nombreuses reprises d'artistes d'horizons très variés comme U2, Leonard Cohen, Nick Cave, Soundgarden et Nine Inch Nails. June Carter Cash meurt en mai 2003 d'une complication chirurgicale, et Johnny Cash ne survit que de quatre mois à son épouse : il meurt le 12 septembre 2003.






_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Jeu 30 Juil - 23:17

La version de "Like a bird on a Wire" (voir plus haut) par Johnny Cash



_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Sam 1 Aoû - 20:49


_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Lun 3 Aoû - 19:30

La chanson du dernier album de Bob !!! excuse9 excuse9



_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 19:22

Une fois n'est pas coutume .... un hommage à celui qui nous a quittés aujourd'hui ! Sad





Willy DeVille est un chanteur, compositeur et acteur américain né le 27 août 1953 à New York, décédé dans la nuit du 6 au 7 août 2009 d'un cancer du pancréas à New York, New York (États-Unis)

De son vrai nom William Boray, Willy DeVille, du milieu des années 70 au milieu des années 80, est le leader de Mink DeVille un groupe issu de la scène punk new-yorkaise. Le groupe explose au Royaume-Uni en 1977 avec le tube « Spanish Stroll ». En 1987, Willy DeVille débute une carrière solo avec « Miracle » en collaboration avec Mark Knopfler de Dire Straits. Willy DeVille enregistre ensuite « Victory Mixture » en 1990, suivi de « Backstreets of Desire » en 1992 où figure son tube, la reprise de « Hey Joe », de « Loup Garou » en 1996, puis de « Horse of a Different Color » en 1999. Son dernier album studio "Pistola" est paru début 2008.

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 19:30


_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 19:31


_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 19:32


_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 19:37

Bonsoir Monique, j'ai appris la nouvelle du décès de cet artiste ce soir !

Je ne le connaissais pas mais apparemment ce fut un artiste de grand talent !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 19:46





_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 19:47


_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 19:53

jacommos a écrit:
Bonsoir Monique, j'ai appris la nouvelle du décès de cet artiste ce soir !

Je ne le connaissais pas mais apparemment ce fut un artiste de grand talent !


Oui, Jacques, comme tu peux le juger, et je ne peux, bien sûr, pas tout mettre sur le topic, c'était un très grand artiste !

Pour moi, il avait surtout le don de s'attribuer les reprises et d'arriver à faire croire que la chanson était née avec lui .... Marc Knoffler ne s'est pas trompé en s'associant à lui ... c'était un surdoué de la Musique ... trop peu connu hélas ! je possède certains de ses disques et c'est avec un grand plaisir que je vais les ré-écouter pendant mes congés ...

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 20:42

Bonsoir et Merci Miminem de nous mettre ces vidéos,d'un artiste que je ne connaissais pas non plus!Je vais les écouter! Wink
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 21:07

Je vous conseille d'aller voir les vidéos sur You Tube .... Il se faisait appeler aussi MINK De Ville .... Il est très souvent venu en France où il a été toujours bien accueilli.

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 21:19

miminem a écrit:
La version de "Like a bird on a Wire" (voir plus haut) par Johnny Cash


Ce soir Miminem ,je découvre aussi que tu aimes Johnny Cash!Merci beaucoup pour ton post sur Lui et la vidéo,c'est un artiste de la Country que j'adore!J'ai de nombreux albums de Lui!Je les écoutes depuis de nombreuses années toujours avec autant de plaisir! flower
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 21:32

Nous en avions déjà discutés "ailleurs" Nounouka ! Nous sommes, mon mari et moi, depuis longtemps, des fans assidus de Johnny Cash et nous avons tous ses albums ....
Pour ma part, je l'aime encore plus fort pour sa Foi et les messages qu'il mettait dans ses chansons !
Il a approché et inspiré beaucoup de chanteurs encore plus connus que lui, comme ceux qui sont dans le titre de mon topic ! c'était un immense artiste ! Sad

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 21:37

Neil Diamond

Neil Diamond (né en 1941 à Brooklyn, New York) est un auteur, compositeur, interprète et acteur.


En 1966 et 1967: il connaît le succès avec "Solitary Man" (repris par Johnny Cash en 2000 ) "Cherry, Cherry", " Girl, You'll Be a Woman Soon", (repris par Urge Overkill B.O. du film Pulp Fiction), "Kentucky Woman" (repris par Deep Purple) et avec "I'm a Believer" écrite pour The Monkees ( B.O. du film Shrek) ou enfin "Red Red Wine" (repris par UB40).

1968 : il signe en quatre ans pour MCA de nombreux tubes ; "And the Grass Won't Pay No Mind", "Brother Love's Travelling Salvation Show", "Sweet Caroline", "Holly Holy", "Cracklin' Rosie", "I Am...I'Said", "Song Sung Blue", "Play Me", titres repris entre autres par Elvis Presley, Frank Sinatra, Johnny Mathis, U2, Serge Lama ou Joe Dassin.

1972 : Double album, "Hot August Night" reprenant ses titres les plus marquants dans des versions live. En parallèle au disque, il s’impose sur scène comme un show man efficace.

1973 : Columbia Records, sa nouvelle maison de disque (avec laquelle, il signe, le plus important contrat discographique jamais conclu à cette époque) réalise la B.O du film Jonathan Livingston Seagull dont Neil Diamond est l’auteur, compositeur, interprète et qui lui permettra d’obtenir un nouveau succès mondial ainsi qu’un Grammy Award.

1976 : le concept album "Beautiful Noise" est réalisé par Robbie Robertson (The Band). La sortie de ce nouvel opus donne l’occasion à Neil Diamond de repartir en tournée aux États-Unis mais aussi en Europe et Australie. Dès lors, il entreprendra des tournées mondiales tous les deux ou trois ans.

Il participe au concert filmé "The Last Waltz".

De 1977 à 1982 : Neil Diamond dirige sa carrière vers les casinos de Las Vegas (où il se produit pour la première fois en 1976). Son répertoire s’enrichit de collaborations avec Gilbert Bécaud, Burt Bacharach, Richard Bennett, David Foster, Michel Legrand, Carole Bayer Sager ou encore Stevie Wonder.

Ses disques rencontrent toujours le meme succès grâce à des titres tels que "Désirée", "you don’t bring me flowers" en duo avec Barbra Streisand, "hearthlight"," forever in blue jeans", " september morn " et particulièrement avec "love on the rocks" ," america " et " hello again", trois chansons extraites de la B.O du film The Jazz Singer (sorti en 1980) dans lequel il joue le rôle principal. Ce film n’obtiendra pas le succès attendu pourtant l’album du même nom se placera au top des meilleures ventes aux États-Unis et dans le monde.

De 1983 à 2000 : il enchaîne les disques (tous, au moins disque d’or) les tournées et les shows t.v. Notons l'album "Tennessee moon" (1996) réalisé avec des pointures de la country.Pendant cette periode ses disques se vendent moins pourtant ses concerts attirent de plus en plus de spectateurs.

De 2001 à 2008 : Sort en 2001 l' album : "Three Chord Opera. En 2003, Columbia records réalisent un coffret " Stages" de 5 CD ( extraits live de 1970 à 2002 ), plus 1 DVD de concert. En 2005,la critique est unanime pour applaudir son nouvel album "12 Songs" réalisé par le producteur Rick Rubin.Ce disque acoustique est considéré comme sa meilleure production depuis les années 70. En 2008 :son nouvel album "Home Before Dark" se place N°1 du BILLBOARD Américain et N°1 en Grande Bretagne . Ce nouvel opus est suivi par une tournée mondiale de Mai 2008 à Janvier 2009. Sortie en Juillet du DVD "Neil Diamond - The Thank You Australia Concert 1976".

En 2009 : Neil Diamond a été récompensé pour sa carrière lors de la cérémonie de remises des Grammy Awards ou Jennifer Hudson, Coldplay et les Foo Fighters entre autres, lui ont rendu hommage et a été nominé aux Brit Awards 2009, au coté de Beck, Jay-Z, Kanye West et Seasick Steve dans la catégorie « meilleur artiste international masculin ». le 24 Aout 2009 sort le DVD et double CD "hot august night/ NYC" enregistré live au Madison square garden en 2008 lors de la dernière tournée de Diamond.


A ce jour il a vendu plus de 125 millions de disques.

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   Ven 7 Aoû - 21:46

miminem a écrit:
Nous en avions déjà discutés "ailleurs" Nounouka ! Nous sommes, mon mari et moi, depuis longtemps, des fans assidus de Johnny Cash et nous avons tous ses albums ....
Pour ma part, je l'aime encore plus fort pour sa Foi et les messages qu'il mettait dans ses chansons !
Il a approché et inspiré beaucoup de chanteurs encore plus connus que lui, comme ceux qui sont dans le titre de mon topic ! c'était un immense artiste ! Sad
Oui ,Miminem,Johnny Cash transmet sa Foi et ses messages je l'aime aussi pour ça!Mon Mari m'apportait des nouveaux albums lors de mes nombreuses hospitalisations et je l'écoutais des heures!C'était un Grand Artiste ,un vrai Maître!Qui savait si bien transmettre ses émotions dans ses chansons et sa voix!...Je continuerai d'écouter tes vidéos de ce soir ,Miminem! titbisou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bruce, Léonard, Bob et les autres ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bruce, Léonard, Bob et les autres ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bruce dickinson (et autres) nous parle de fringues et autres
» Bruce Dickinson : En colère contre les groupes de rock
» Bruce Dickinson:" les fans ne sont pas des vaches à lait"
» Léonard BERNSTEIN
» Bruce Palmer - The Cycle Is Complete 1971

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS SUR NOS ARTISTES PREFERES. :: LES ARTISTES ANGLOPHONES-
Sauter vers: