Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Gilbert Bécaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Gilbert Bécaud   Jeu 23 Juil - 7:34

Du plus tard que je m'en souviens, j'ai toujours été amoureuse de cet immense artiste ...

Petite fille, sa photo était accrochée au-dessus de mon lit à côté du Crucifix et je ne m'endormais jamais sans leur faire plusieurs bisous en passant de l'un à l'autre pour ne pas faire de jaloux !!! Wink

J'ai eu la chance de le voir plusieurs fois en concert et de le cotoyer sur la plage de St-Tropez quand j'y habitais .... C'est un homme exceptionnel ... et très généreux envers son public ! Je refuse d'en parler au passé Crying or Very sad


Ce matin, j'écoute cette chanson et je pense à ma Gilou ... titbisou

Je te la dédis, donc, mon amie ...







Toi qui es seul et qui réclames
un peu d'amour et d'amitié
un peu de chaleur pour ton âme
Pour toi tout seul je veux chanter

Le transistor sera complice
d'un secret entre toi et moi
et sur les ondes je me glisse
pour t'apporter un peu de joie.

Toi dans ton bateau sur la mer
toi dans ton village lointain
t'as un problème insurmontable?
tiens, pose-le là, sur la table

Laisse passer, laisse passer
et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
te le règlera
okay, okay ....bien

Je ne veux pas que tu regrettes
les soleils que tu as ratés
Je te promets des soirs de fête
ah, mais ceux-là, faut pas les louper.

Et toi ta chambre c'est comme une île
où tu as dû souvent pleurer
autour de toi il y a la ville -
prends ton manteau, on va trinquer

Trinquer aux marins sur la mer
aux gars du village lointain
à tous leurs problèmes insurmontables
tiens, pose-les là, sur la table

laisse crever, laisse crever
et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
nous les règlera
okay, okay... bien

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Jeu 23 Juil - 11:33

Quand on écoute cet artiste complet, on s'aperçoit que toutes ses chansons correspondent à une situation existante et appropriée ... pour soi ou pour quelqu'un de proche ...

Celle-ci, si je peux me le permettre, est pour Mary-Sarah ...
titbisou





Quand l'amour est mort

Quand l'amour est mort, on ne voit plus rien
On maudit le sort qui nous fait survivre
On a peur de vivre, quand l'amour est mort
Quand l'amour est mort, on n'a plus besoin
Des joyeux louis d'or qu'on voyait en rêve
On n'a plus de rêves puisque tout est mort
Quand l'amour est mort. Dou, dou... dou...

Quand l'amour est mort, une femme va
Oubliant ses torts, oubliant ses fautes
Elle va vers l'autre changer de décor
Quand l'amour est mort, un homme va
Sur le quai d'un port, le cœur sans bagages
Rêvant de naufrages dans l'eau bleue qui dort
Dans l'eau bleu qui dort

Mon amour est mort, mais toutes les nuits
Je l'entends encore qui joue les fantômes
Son ancien royaume, c'est mon cœur qui dort
Mon amour est mort, mais il renaîtra
Plus riche et plus fort car je veux survivre
Car il faut revivre un amour encor'
Quand l'amour est mort

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Jeu 23 Juil - 11:36

miminem a écrit:
Du plus tard que je m'en souviens, j'ai toujours été amoureuse de cet immense artiste ...

Petite fille, sa photo était accrochée au-dessus de mon lit à côté du Crucifix et je ne m'endormais jamais sans leur faire plusieurs bisous en passant de l'un à l'autre pour ne pas faire de jaloux !!! Wink

J'ai eu la chance de le voir plusieurs fois en concert et de le cotoyer sur la plage de St-Tropez quand j'y habitais .... C'est un homme exceptionnel ... et très généreux envers son public ! Je refuse d'en parler au passé Crying or Very sad


Ce matin, j'écoute cette chanson et je pense à ma Gilou ... titbisou

Je te la dédis, donc, mon amie ...







Toi qui es seul et qui réclames
un peu d'amour et d'amitié
un peu de chaleur pour ton âme
Pour toi tout seul je veux chanter

Le transistor sera complice
d'un secret entre toi et moi
et sur les ondes je me glisse
pour t'apporter un peu de joie.

Toi dans ton bateau sur la mer
toi dans ton village lointain
t'as un problème insurmontable?
tiens, pose-le là, sur la table

Laisse passer, laisse passer
et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
te le règlera
okay, okay ....bien

Je ne veux pas que tu regrettes
les soleils que tu as ratés
Je te promets des soirs de fête
ah, mais ceux-là, faut pas les louper.

Et toi ta chambre c'est comme une île
où tu as dû souvent pleurer
autour de toi il y a la ville -
prends ton manteau, on va trinquer

Trinquer aux marins sur la mer
aux gars du village lointain
à tous leurs problèmes insurmontables
tiens, pose-les là, sur la table

laisse crever, laisse crever
et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
nous les règlera
okay, okay... bien


Merci du fond du coeur, au moins toi, tu penses à me dédier une chanson, titbisou

Je ne veux pas que tu regrettes
les soleils que tu as ratés


Non rien de rien, non, je ne regrette rien titbisou

Ni le mal qu'on ma fait Sad


Merci Miminem
flower

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Jeu 23 Juil - 11:53

Une de ses plus belles chansons ... Il ne pouvait pas quitter ses récitals s'il ne l'avait pas chantée !!! les gens l'auraient lynché ... Wink

Il respire la joie de chanter ... C'était un vrai bonheur de le voir vivre ses chansons !

Cette chanson a eu le don de me faire autant rêver que les contes de Perrault excuse9

Chante ... chante ... Joli baladin ❤







La ballade des baladins

Paroles: Louis Amade.
Musique: Gilbert Bécaud 1953



Les baladins qui serpentent les routes
Viennent de loin parmi les cbamps de blé
Les bonnes gens regardent et les écoutent
Et les étoiles leur parlent de danser
Les vieux châteaux dressés du fond du Moyen Age
Semblent guider leurs pas légers comme un matin
Et parmi les donjons perchés dans les nuages
Des princesses leur font des signes avec les mains
Mais les gars de vingt ans qui ressemblent à des dieux
Insouciants et joyeux parmi leurs rondes folles
Passent sous les donjons sans dire une parole
Ils ne regardent pas les bras tendus vers eux

Danse donc, joli baladin
C'est la ballade, c'est la ballade
Danse donc, joli baladin
C'est la ballade d'Arlequin

Les baladins qui serpentent les routes
Qui sont-ils donc dans leur costume d'or ?
Des vagabonds ou des dieux en déroute ?
Ils n'ont que des chansons pour seul trésor
Quand ils n'auront plus soif, ayant bu à la brume
Ils danseront pieds nus sur des fils argentés
Que cinq mille araignées tisseront sous la lune
D'une branche de houx jusqu'aux sapins gelés
Ils sont accompagnés dans la ronde divine
Par les enfants des rois aux longs cheveux bouclés
C'est un cortège bleu de mille mandolines
Où flottent un peu partout des voiles de mariée

Danse donc, joli baladin
C'est la ballade, c'est la ballade
Danse donc, joli baladin
C'est la ballade de l'Arlequin

C'est ainsi que l'on vit le plus grand mariage
De la fille du vent avec un arlequin
Mais tout cela n'était qu'un fragile mirage
Et je reste tout seul avec mes lendemains

Ohé les baladins
Vous partez ?...
Emmenez-moi.

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....


Dernière édition par miminem le Jeu 23 Juil - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Jeu 23 Juil - 11:56

Bécaud c'est un cadeau Miminem, je n'ai jamais vu ses concerts, mais je l'ai eu trés prés de moi biz

C'est un merveilleux souvenir.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Jeu 23 Juil - 12:21

Cette chanson est un vrai cadeau !!! Sur scène, Gilbert Bécaud était un génie quand il la chantait !!!

Il mérite vraiment son surnom de "Monsieur 100 000 volts" artifice





_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Jeu 23 Juil - 12:31

Je l'ai rencontré tellement de fois à Orly que pendant un moment, j'ai vraiment cru qu'il y habitait scratch

En tout état de cause, toute ma vie, j'ai eu l'impression qu'il faisait intégralement partie de ma vie, tant il me semblait naturel de le voir Sad






Citation :
C`est triste Orly le dimanche
Avec ou sans Bécaud

Jacques Brel (Orly)

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Ven 24 Juil - 7:59

Cette chanson est tellement d'une sensibilité extrème, réaliste et actuelle que je mets les paroles avant la vidéo....

Il faut lire cette leçon de vie pour beaucoup...



L'INDIFFERENCE

Les mauvais coups, les lâchetés
Quelle importance
Laisse-moi te dire
Laisse-moi te dire et te redire ce que tu sais
Ce qui détruit le monde c'est :
L'indifférence

Elle a rompu et corrompu
Même l'enfance
Un homme marche
Un homme marche, tombe, crève dans la rue
Eh bien personne ne l'a vu
L'indifférence

L'indifférence
Elle te tue à petits coups
L'indifférence
Tu es l'agneau, elle est le loup
L'indifférence
Un peu de haine, un peu d'amour
Mais quelque chose
L'indifférence
Chez toi tu n'es qu'un inconnu
L'indifférence
Tes enfants ne te parlent plus
L'indifférence
Tes vieux n'écoutent même plus
Quand tu leur causes

Vous vous aimez et vous avez
Un lit qui danse
Mais elle guette
Elle vous guette et joue au chat à la souris
Mon jour viendra qu'elle se dit
L'indifférence

L'indifférence
Elle te tue à petits coups
L'indifférence
Tu es l'agneau, elle est le loup
L'indifférence
Un peu de haine, un peu d'amour
Mais quelque chose

L'indifférence
Tu es cocu et tu t'en fous
L'indifférence
Elle fait ses petits dans la boue
L'indifférence
Y a plus de haine, y a plus d'amour
Y a plus grand-chose

L'indifférence
Avant qu'on en soit tous crevés
D'indifférence
Je voudrai la voir crucifier
L'indifférence
Qu'elle serait belle écartelée
L'indifférence




_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Ven 24 Juil - 15:31

Ces paroles sont poignantes de vérité, il n'y a pas plus cruel que l'indifférence.....elle te tue à petits coups, et c'est HORRIBLE.

Gilbert Becaud etait Un Grand Homme , d'une Grande sensibilité, Il etait naturel.

Merci Miminem de le faire Revivre
.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Dim 4 Avr - 19:43


_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Dim 4 Avr - 19:45



Et maintenant que vais-je faire
De tout ce temps que sera ma vie
De tous ces gens qui m'indiffèrent
Maintenant que tu es partie

Toutes ces nuits, pourquoi pour qui
Et ce matin qui revient pour rien
Ce cœur qui bat, pour qui, pourquoi
Qui bat trop fort, trop fort

Et maintenant que vais-je faire
Vers quel néant glissera ma vie
Tu m'as laissé la terre entière
Mais la terre sans toi c'est petit

Vous, mes amis, soyez gentils
Vous savez bien que l'on n'y peut rien
Même Paris crève d'ennui
Toutes ses rues me tuent

Et maintenant que vais-je faire
Je vais en rire pour ne plus pleurer
Je vais brûler des nuits entières
Au matin je te haïrai

Et puis un soir dans mon miroir
Je verrai bien la fin du chemin
Pas une fleur et pas de pleurs
Au moment de l'adieu

Je n'ai vraiment plus rien à faire
Je n'ai vraiment plus rien ...

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Dim 4 Avr - 19:58



Adieu l'ami
Faut se quitter
Car tout s'arrête
Avec l'été
L'AMI
Les feuilles sont tombées
Sur les routes gelées
L'AMI
Quand on courait
Sur les chemins
Pavés de fête
Mouillés de vin
L'AMI
Nos chansons nous disaient
Que cela durerait la vie
L'AMI

{Refrain:}
Au revoir, au revoir
Qui sait jamais
Tout peut recommencer
Au revoir, au revoir
Il faut croire en l'été
L'AMI

L'harmonica chante sans nous
Il chante encore
Nos quat'cents coups
L'AMI
Si un jour il se tait
C'est qu'on aura changé
L'AMI

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Sam 23 Oct - 16:28

http://www.ramdam.com/bio/gilbert-becaud-biographie/
Citation :
Gilbert Bécaud : Biographie

Surnommé Monsieur 100 000 volts, Gilbert Bécaud reste l’un de nos chanteurs les plus dynamiques. Pour lui, au début des années 50, on cassait déjà les fauteuils de l’Olympia, un Olympia mythique qui lui était si cher et sur la scène duquel le chanteur à la cravate à pois s’est produit 33 fois !

Jusqu’à sa mort, le 18 décembre 2001, dans sa péniche parisienne, il fut « l’un des ambassadeurs les plus talentueux de la chanson française », comme le célébra le Président Jacques Chirac.
Enfance méditerranéenne

François Gilbert Silly naît à Toulon, le 24 octobre 1927. Si le père de famille abandonne le foyer très tôt, François, son grand frère Jean et leur soeur Odette trouvent vite réconfort auprès de leur beau-père, Louis Bécaud, qu’ils ne cesseront de considérer comme leur vrai père.

Grâce à sa mère musicienne, François se lance brillamment dans la musique et intègre le conservatoire de Nice à l’âge de neuf ans. Il est alors un petit pianiste émérite.

En 1942, la famille déménage pour Paris, où François suit les cours d’un grand musicien, puis pour la Savoie où il prend part à la Résistance avec son frère Jean.
Paris

Retour à la capitale à la fin de la guerre. Le jeune François peut se consacrer à son art et se fait engager dans les cabarets parisiens. Il prend pour la circonstance le nom de son beau-père Bécaud et écrit ses premières chansons. Il n’a pas vingt ans.

Il rencontre celui qui deviendra son ami et son collaborateur, Pierre Delanoë. Mais c’est une autre rencontre qui va lancer François vers le chemin de la célébrité, celle de la Môme Piaf.
Piaf

En 1950, François rencontre un certain Jacques Pills, compositeur de talent, et futur mari d’Édith Piaf. Ensemble, ils embarquent pour les États-Unis et écrivent pour Piaf Je t’ai dans la peau. Ce titre plaît tout de suite à la chanteuse et elle l’intègre à son tour de chant.

C’est le premier succès de François. Devenu régisseur d’Edith, il rentre définitivement dans la chanson: il devient Gilbert Bécaud (Gilbert est son second prénom) et adopte sa fameuse cravate à pois.

Sentimentalement, c’est aussi le temps des grandes résolutions. Il épouse Monique Nicolas en 1952. Leur premier fils, Gaya, naît le 2 février 1953, le jour même où Gilbert enregistre son premier disque Mes mains / Les croix.
L’Olympia

S’il passe une première fois sur la scène de l’Olympia en 1953, en vedette américaine, c’est l’année suivante qu’il « explose » tout.

En février 1954, en première partie de Lucienne Delyle, des milliers de jeunes cassent les fauteuils du célèbre music-hall devant tant de dynamisme, de vitalité et de talent. Monsieur 100 000 Volts est né !

Dès 1955, avec des titres comme Je t’appartiens, Les marchés de Provence, ou Viens danser, il enchaîne les tournées à l’étranger, asseyant sa réputation de grand chanteur, des États-Unis au Maghreb, en passant par toute l’Europe.

Son jeu au piano laisse sans voix, rappelant celui, saccadé et magnifique, du grand Jerry Lee Lewis. Son second fils Philippe voit le jour en 1957. L’année suivante, Gilbert perd son véritable père et son second père, Louis Bécaud.
Et maintenant…

1961 est l’année du plus grand tube de Bécaud, Et maintenant, repris plus de 150 fois dans de nombreuses langues.

Star internationale, Gilbert se lance dans une autre aventure: un opéra. Il s’appelle l’Opéra Aran, mais n’a pas le succès attendu par son auteur, fortement assimilé à la variété.

Les années Yé-yé n’enterrent pas le grand chanteur de Nathalie ou des Dimanches à Orly. Il reste une valeur sûre de la chanson française et voyage beaucoup: Japon, Russie, Amérique du Nord et du Sud, … Sa famille s’agrandit aussi avec la naissance d’Anne, son troisième enfant.
Années 1970

Durant les années 70, Bécaud enregistre de nombreux succès, tourne pour le cinéma sous la réalisation de Lelouch, et participe à de nombreuses émissions télévisées et radiophoniques.

Ses passages à l’Olympia sont un événement. Ses disques se vendent comme des petits pains. Mais ce rythme de vie effréné fatigue beaucoup le chanteur. Son tabagisme devient un handicap pour sa voix et sa santé.

Côté coeur, après s’être séparé de Monique, il a une fille, Jennifer, avec Janet Woollacoot, puis une autre, Emily avec une jeune américaine, Kitty, en 1972. Afin de « loger » sa nombreuse famille, il achète une propriété dans le Poitou, qui, jusqu’à sa mort, restera, avec sa péniche parisienne et sa maison corse, son principal pied-à-terre. Un havre de paix dans lequel le chanteur se ressource.
1980

Outre d’autres grands succès (L’indifférence, Désirée, …), qu’il écrit généralement avec ses amis de toujours, Pierre Delanoë et Louis Amade, Gilbert renoue avec la comédie musicale en 1986 aux États-Unis.

Le spectacle s’appelle Madame Roza et est un grand succès outre-Manche, mais doit attendre des années avant d’envahir la capitale française.

Au début des années 1990, Gilbert s’affaiblit. L’âge tout d’abord, puis les décès de sa mère et d’Yves Montand en 1991, le découragent.

La vie s’assombrit pour le chanteur aux presque quarante ans de carrière. Il s’installe alors sur sa péniche près de Paris pour se reposer. Il en profite pour écrire l’un de ses derniers albums: Ensemble. De plus, avec sa femme, ils adoptent une petite laotienne en 1992, nommée Noï.
Cancer

Le cancer s’est déclaré au début des années 90. Après s’en être sorti une première fois, la rechute est difficile à vivre. Le titre de son album sorti en 1999 y fera d’ailleurs référence: Faut faire avec…, avec la maladie, avec la vieillesse, avec le temps qui emporte ses meilleurs amis et les plus grands chanteurs du 20e siècle (Trenet, Gainsbourg, Ferré, Barbara, …).

Malade, affaibli, Gilbert Bécaud trouve cependant la force d’enregistrer Le Cap, un disque qu’il n’aura pas le temps de voir publier. Il meurt le 18 décembre 2001, d’un cancer du poumon, sur sa péniche parisienne, et est enterré au Père Lachaise, près de ses « pairs », Piaf et Montand.

Le tout Paris lui rend un dernier hommage le 21 décembre, à l’église de la Madeleine, dans un Paris en larmes qu’il aimait tant.

Il laisse l’image d’un jeune homme électrique, toujours en mouvement, exemple d’une chanson française sans frontières. Sa cravate à pois, ses quelques 400 chansons et sa main sur l’oreille lors de ses concerts restent à jamais dans nos coeurs.
ramdam.com

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Sam 23 Oct - 16:33


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Sam 23 Oct - 16:39


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
claudia

avatar

Nombre de messages : 9072
Age : 68
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Sam 23 Oct - 16:44

Joli!! très belle chanson.. Merci Jaco.



Les marchés de Provence



_________________
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   Sam 23 Oct - 16:51


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gilbert Bécaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gilbert Bécaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gilbert Bécaud, 10 ans déjà: un hommage.
» [Chanson française]-Gilbert Bécaud
» Et maintenant Gilbert Bécaud
» Chanson française-Playlist
» marcasin - Et maintenant . Gilbert Bécaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: DISCUSSIONS SUR NOS ARTISTES PREFERES. :: LES ARTISTES FRANCOPHONES :: La Chanson Française à Texte, Poètique, Engagée...-
Sauter vers: