Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....   Ven 25 Sep - 18:57

Le 11-Septembre et la Spirale du Silence


Le huitième anniversaire du 11-Septembre fut marqué, comme le précédent, du sceau de la polémique, et Mathieu Kassovitz fut, cette année, notre victime expiatoire. Sacrifiée pour l’exemple. Dans le même temps, le journaliste Bruce Toussaint nous laissa entendre qu’il avait tout compris du 11-Septembre. On l’appelle désormais l’Oracle de Canal. Kassovitz n’avait qu’à le consulter avant d’aller l’ouvrir chez Taddeï... Plus sérieusement, comment comprendre la sévérité de nos médias face à la sortie du sceptique Kassovitz ? Quel mécanisme permet d’en rendre compte ? Et quelle attitude, justement, les sceptiques doivent-ils adopter s’ils veulent sortir de ce conflit, qui les oppose aux médias, par le haut ? Ces derniers jours nous ont permis de nourrir une petite analyse à ce propos.
La critique qui suit n’épargne aucun camp, et seuls ceux qui n’ont pas la vérité comme seul horizon en seront, j’imagine, irrités.
La sortie du livre d’Eric Raynaud sur les Vérités cachées du 11-Septembre aurait pu être l’occasion d’un grand débat en France, à la manière dont la télévision russe en avait organisé un l’an dernier. En guise de débat, nous eûmes droit - c’est une habitude - à de la polémique stérile. Et à une formidable chasse aux sorcières dont, cette année, après Marion Cotillard et Jean-Marie Bigard, le réalisateur Mathieu Kassovitz fit les frais. Son crime : avoir considéré, en direct sur France 3, que l’on devait continuer à se questionner sur le 11-Septembre, au regard de nombreuses bizarreries et zones d’ombre, et que ce travail devait se faire à la télévision, et pas seulement sur Internet.

"C’est votre droit de ne pas nous le répéter"

Inutile de revenir en détail sur le lynchage dont le cinéaste fut l’objet (une compilation vidéo en fait déjà le tour). On en soulignera simplement le caractère odieux lorsque les journalistes Renaud Revel (L’Express) et Nathalie Levy (France 5) comparèrent Mathieu Kassovitz au négationniste Robert Faurisson.

On n’oubliera pas non plus comment Nicolas Poincaré (France Info) essaya de piéger Frédéric Taddeï, l’animateur de Ce Soir ou jamais, lieu du "scandale", en tentant de lui faire dire - en vain - qu’il était d’accord avec son invité : "Merci Frédéric Taddeï, même si vous n’avez pas voulu nous dire le fond de votre pensée, moi j’avais l’impression en vous regardant un peu, que vous aviez l’air un peu d’accord avec Mathieu Kassovitz, mais c’est votre droit de ne pas nous le répéter". Cette remarque fait inévitablement penser à l’oeil de Big Brother dans 1984 de George Orwell, sur le point de mettre à nu un crime par la pensée... On imagine que la carrière de Taddeï aurait pu s’arrêter sur-le-champ s’il avait laissé échapper la moindre parole hétérodoxe.

Bruce Tout-Puissant : omniscient...

Ce qui fut le plus frappant ces derniers jours, dans les réactions médiatiques au pseudo "dérapage" de Kassovitz, c’est l’ignorance crasse de nos journalistes sur le "sujet interdit". Certes, on le savait déjà, mais c’est encore plus flagrant aujourd’hui. La Palme de l’Ignorance revenant sans conteste à Bruce Toussaint, animateur de L’Edition spéciale sur Canal Plus, qui déclara le 17 septembre, accrochez-vous, ne pas savoir où se situeraient les soi-disant "zones d’ombre" du 11-Septembre, auxquelles faisaient référence les internautes qui, durant son émission, le submergeaient de mails.




Cette déclaration, sortie de la bouche d’un journaliste de ce niveau, est absolument surréaliste. Pour Bruce Toussaint, le 11-Septembre ne comporte aucune zone d’ombre. C’est ce même journaliste qui, rappelons-le, avait mis en scène l’an dernier dans un "vrai-faux JT", Breaking News, une fausse arrestation de Ben Laden, dans le "but de créer une interrogation sur le pouvoir des images", "sur la vérité des images que l’on peut détourner si facilement".




Comme je suis charitable, je le renverrai à un seul livre : La Face cachée du 11-Septembre du grand reporter Eric Laurent, où il en découvrira un certain nombre, de zones d’ombre... Le 11 septembre 2006, Eric Laurent était l’invité de 2000 ans d’histoire sur France Inter pour discuter de son livre. En moins de 30 minutes, Bruce Toussaint pourra acquérir un peu plus de lucidité.










Les joies de la caricature

Il est intéressant justement de s’arrêter sur le cas d’Eric Laurent. Car il incarne une forme de contestation de l’histoire officielle qui refuse en même temps le "conspirationnisme", tel qu’il est dénoncé dans nos médias. Voici ce qu’il écrivait, il y a trois ans, sur AgoraVox : "Cinq ans après les attentats du 11 septembre, les nombreux mensonges et silences officiels qui entourent cette tragédie n’ont toujours pas été levés. Désormais, deux lectures de l’événement dominent. La première (...) reprend sans sourciller la version officielle, sur une grave lacune des services de renseignements américains dûment avertis de l’imminence d’un attentat mais incapables de réagir à temps. Une thèse aussi fausse que celle défendue par certains « conspirationnistes » qui voient, par exemple, dans le détournement des quatre avions de ligne un complot monté par les autorités américaines avec la complicité même d’Israël, afin de créer un choc dans l’opinion qui ouvrirait la voie à une intervention militaire en Irak. Ces deux lectures opposées me paraissent également ineptes et dangereuses. Dans le premier cas, elles accréditent une vérité tronquée et dans l’autre, elles ouvrent la voie au pire délire, tout en laissant de côté des faits réels et troublants."

Or, lors des polémiques médiatiques autour du 11-Septembre, comme celle que nous venons de vivre avec Mathieu Kassovitz, on remarque que la position d’Eric Laurent, que l’on qualifiera de modérée, n’est jamais évoquée, nos médias réduisant tous les esprits critiques à des "conspirationnistes", dont la croyance serait : Al-Qaïda n’est en rien mêlée au 11-Septembre, et ce sont les services secrets américains, voire israéliens, qui ont tout organisé. La simplification permet ici le mépris. Et c’est alors que l’accusation de "négationnisme" tombe (ils nient le 11-Septembre, lit-on parfois), qu’on appuie souvent par l’idée, défendue par certains, selon laquelle aucun avion de ligne ne se serait écrasé sur le Pentagone... Quand on est malhonnête comme Philippe Val, on avance aussi l’idée selon laquelle aucun avion ne se serait écrasé sur les Twin Towers, ou encore celle selon laquelle aucun Juif ne s’y serait trouvé (Complément d’enquête, France 2, 1/12/08). Des idées absurdes, partagées par à peu près personne, mais bien utiles pour calomnier et s’éviter toute discussion sérieuse.

Ceci posé, on peut ensuite affirmer, comme le fait encore Val, que les tenants de la "théorie du complot" ont un but : "aider Al-Qaïda", et sont de "purs criminels", animés par la "haine de l’Amérique", la "haine du Juif", la "haine de la démocratie" et la "haine de l’autre" (Soirée Théma « De quoi j’me mêle : Tous manipulés ? », Arte, 13 avril 2004). On peut aussi les traiter de "sales cons"... Récemment, c’est Franz-Olivier Giesbert, organisateur, non pas, comme il le prétend, d’un débat avec Eric Raynaud, mais d’un traquenard, qui osa ranger les "conspirationnistes" dans "la même famille" que les "scientologues" et les "Témoins de Jéhovah".





La religion des faits

Eric Laurent, lui, n’a jamais défendu de "thèse" ou de "théorie" sur le 11-Septembre. La lecture de son livre laisserait bien imaginer qu’il se situerait plutôt du côté de celle du "laisser-faire". C’est l’impression qu’il fit à Annie Lemoine, chroniqueuse dans On a tout essayé il y a quelques années : "Vous sortez de la lecture de ce livre avec une seule question : Pourquoi les Américains ont laissé faire le 11-Septembre ?", lui avait-elle demandé. C’est aussi l’impression qu’il fit à Bruno Gaccio sur le plateau de Tout le monde en parle, le 23 octobre 2004 : "Vous êtes en train de dire, en gros, qu’ils ont laissé deux Boeing rentrer dans des tours plutôt que de les intercepter, alors qu’ils pouvaient le faire", avait fini par lancer l’auteur des Guignols, agacé par la prudence du journaliste, qui s’en tenait à sa "religion des faits", refusant d’en rien déduire. Même Patrice Gélinet, au début de son entretien avec Laurent dans 2000 ans d’histoire, lui avait demandé si c’est parce qu’on avait laissé faire ou provoqué l’attaque, comme possiblement celle de Pearl Harbor, qu’on avait menti sur le 11-Septembre. Jamais Laurent ne répondra à cette question qui brûle toutes les lèvres, ne livrera la moindre intime conviction...

L’enquêteur rapporte des faits, il a inévitablement des soupçons, à moins de s’empêcher de penser, mais il peut ne rien croire - ce que nos journalistes médiatiques ont du mal à comprendre, cherchant toujours la "théorie" se cachant derrière le questionnement.

Théories piégées

Cette prudence permettra à Laurent de ne jamais être attaqué, comme le fut par exemple Aymeric Chauprade, qui ne défendit certes aucune "théorie", mais en exposa une tout de même, dans Chronique du choc des civilisations : "Si l’on fait la synthèse de ces trois volets, chacun ébranlant fortement la thèse officielle, on voit alors s’esquisser une sorte de complot – pas nécessairement à un niveau gouvernemental ou présidentiel, mais associant obligatoirement des composantes du renseignement américain et (ou) israélien – se superposer au complot islamiste. Une conspiration chargée de réussir un attentat sous « faux drapeau » de façon à justifier des choix politiques américains forts. Al-Qaïda, dont la responsabilité dans le 11 septembre proprement dit n’a jamais vraiment été établie, ne serait dès lors que le réseau exécutant et le responsable visible de cette conspiration. Des avions pilotés à distance auraient été téléguidés sur des tours qui devaient s’effondrer sous l’effet de destructions contrôlées à l’explosif, orchestrées à partir du centre de contrôle du bâtiment 7. Le vol AA 77 aurait atterri sur une base militaire de l’Ohio où il aurait disparu avec ses passagers et il aurait été remplacé par un drone Global Hawk envoyé sur l’aile en réfection du Pentagone..." On remarque que même dans ce scénario, qualifié de "théorie du complot", Al-Qaïda n’est pas absente, et Bush pas nécessairement impliqué, alors que nos médias présentent généralement la "théorie du complot" comme dédouanant complètement Al-Qaïda et accablant George W. Bush... Illustration encore de la grande légèreté avec laquelle ils abordent ce sujet.

C’est que nos médias sont souvent restés braqués sur les seuls propos de Thierry Meyssan, qui incarne, pour eux, le "conspirationnisme", et tend à éclipser les esprits critiques plus modérés et prudents. Meyssan, à la différence de Chauprade, propose une "théorie". Dans son dernier article, paru le 15 septembre 2009 dans l’hebdomadaire russe Odnako, il prétend nous "révéler" ce qui s’est passé le 11-Septembre. Et cette révélation a de quoi laisser perplexe. Meyssan laisse entendre, sans jamais livrer de preuve décisive, que les avions qui ont percuté les Twin Towers n’étaient pas les Boeing détournés, mais des avions cargos sans passagers... D’ailleurs, aucun avion n’aurait été détourné : "Nous savons aujourd’hui (...) que les avions n’ont pas été détournés, mais substitués", écrit-il. Et puis, il laisse entendre que les terroristes n’ont même pas embarqué... Concernant le crash sur le Pentagone, il écrit : "Les témoins décrivent un missile". Faux : aucun témoin n’a jamais dit avoir vu un missile. Certains témoins auditifs ont décrit un son qui leur a rappelé celui d’un missile. Mais tous les témoins visuels ont vu un avion (un gros avion de ligne le plus souvent, un petit avion plus rarement). Meyssan évoque encore un autre missile... au World Trade Center : "Au moment exact du second impact, un missile traverse le champ de vision de la caméra de la chaîne New York One. Il est tiré par un aéronef masqué par la fumée de l’impact et se dirige en diagonale vers le sol. On n’entendra plus jamais parler de ces images incongrues." Où sont les images ? Qui les a vues ? Mystère.

Selon lui, l’un des kamikazes, Walid al-Asheri, est toujours en vie : il "est un pilote de ligne de Royal Air Maroc. Il vit à Casablanca où il a donné plusieurs conférences de presse..." Cette intox, que Meyssan n’est pas le seul à propager (Eric Laurent aussi...), a pourtant été depuis longtemps élucidée : des homonymes s’étaient bien manifestés après les attentats, et des médias avaient relayé leurs protestations, mais c’était avant la parution des photos des pirates de l’air le 27 septembre 2001 (lire Der Spiegel et BBC). Si un seul des 19 terroristes exhibés sur les photos du FBI était encore en vie, un "chercheur de vérité" aurait bien eu l’idée d’aller le filmer, non ? La vidéo aurait fait le tour du monde en quelques heures sur YouTube et Dailymotion, et la supercherie du 11-Septembre aurait été avérée. Pourtant, personne, à ce jour, n’a eu l’idée de réaliser une telle vidéo.

Et puis Meyssan rapporte un autre épisode de cette journée du 11-Septembre, très troublant et significatif pour lui : "À 18h42, Donald Rumsfeld donne une conférence de presse au Pentagone, encadré par les leaders républicains et démocrates de la Commission sénatoriale de la Défense. Ensemble, ils réaffirment l’unité nationale dans ce moment tragique. Soudain, Rumsfeld prend le sénateur Carl Levin à partie et lui demande si les événements du jour suffisent à le convaincre d’augmenter les dépenses militaires". Cet épisode avait déjà été rapporté dans deux autres articles du Réseau Voltaire, le 14 décembre 2001 et le 16 avril 2003. Il y était précisé que la scène avait eu lieu "au milieu de la conférence, en direct devant les caméras de la presse internationale", et la citation exacte de Rumsfeld était donnée. Problème : ce n’est pas Rumsfeld qui est le véritable auteur de la citation, et qui interpelle Carl Levin... mais un journaliste dans la salle. La preuve en images (à 11 min 30) :


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.


Dernière édition par jacommos le Ven 25 Sep - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....   Ven 25 Sep - 19:02

17-09-2009 09:06



Les doutes de Kassovitz sur le 09/11


Le réalisateur de " la Haine " a évoqué dans l'émission de Frédéric Taddeï, son questionnement face à la thèse officielle des...









Mathieu Kassovitz, nouvel émule de Jean-Marie Bigard ou de Marion Cotillard ?

Le metteur en scène a remis en cause mardi soir dans l'émission de Frédéric Taddeï "Ce soir ou jamais" sur France 3, la version officielle sur les attentats du 11 septembre. Un débat sur le thème "Peut-on encore contester ce qu'on dit sur le 11 septembre?" avait été lancé par l'animateur à l'occasion de la sortie du livre d‘Eric Raynaud : "11 septembre : Les Vérités interdites". Refusant de prendre la thèse officielle "pour argent comptant", l'acteur a parlé d'événement "obligatoirement questionnable". "Il faut absolument se poser la question. (…) Les réponses n'ont pas été données. (…) Je ne parle pas de complot, on en est pas là. Le problème est de savoir ce qui s'est passé. (…) dans cette journée et qui a entrainé de telles conséquences. (…) Goebbels a dit 'Plus le mensonge est gros, plis il passe' donc on doit se poser la question". Silence de plomb sur le plateau.

Quelques questions…

"Comment peut-on faire tomber trois tours avec deux avions ?" Puis le réalisateur a pointé l'absence d'image sur l’attaque sur le Pentagone, "où un avion de ligne est censé s’être écrasé après une manœuvre absolument incroyable". Même ironie à propos du vol 93 et de ces "Américains extrêmement braves" qui auraient attaqué les terroristes et fait s’écraser l’appareil. Se reportant à Internet "seul endroit où ce sujet est débattu", Mathieu Kassovitz a refusé d'être répertorié dans la catégorie des négationnistes des attentats ou dans celle communément appelée "conspirationniste". "Il faut se poser des questions" n'a-t-il cessé de marteler au cours de l'émission.

Matthieu Kassovitz n’est pas la première "star" à remettre en cause publiquement la version officielle des attentats du World Trade Center. Martin et Charlie Sheen, Sharon Stone ou David Lynch ont déjà partagé leurs doutes, tout comme Marion Cotillard, lors de l’émission Paris Dernière.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....   Ven 25 Sep - 19:12

<tr>
11 Septembre: M.Kassovitz s' interroge...




Fr3, Frédéric Taddeï, Mathieu Kassovitz, dans une émission intitulé "Peut-on contester ce que l' on a dit du 11 Septembre".

Bien loin du folklore habituel qui accompagne toujours les quelques reportages qui "entâme" quelque peu la version officiel des attentats, mais toujours en restant au-dessus de la ceinture, Mr Kassovitz nous livre tout simplement les nombreux doutes qu' il a sur ce qu' on bien voulu nous donner comme explications à tout cela. Et mesure aussi l' impact et les répercutions d' un evenement de cette ampleur:

"Je pense que ce qui s' est passé le 11 Septembre 2001 détermine tout ce qui s' est passe jusqiu' a aujourd' hui. Je pense que la version officiel donné par le gouvernement Bush est obligatoirement à remettre en question".

Les guerres en Irak, en Afghanistan, la diabolisation de l' Islam. Le réalisateur fait aussi un rapprochement avec ce qui s' est passé durant la seconde guerre mondiale, à la prise de pouvoir d' Hitler, de la crise du pouvoir d' achat de l' époque à celle d' aujourd' hui.
"Goebbels disait: plus le mensonge est gros, plus il passe".

Mr Kassovitz s' est visiblement informé sur la question du complot, même s' il refuse d' en tirer des conclusions hâtives car "nous n' en sommes pas là", mais remarque que le troisième bâtiment qui s' est effondré 5 heures après les autres, qui abritait les archives du FBi et de CIA, et donc tout le passif nauséabond du clan Bush.

Il fait aussi allusion au soi-disant avion qui aurait frappé le Pentagone, certainement l' endroit le plus sécurisé et surveillé du monde, et au fait qu' aucune image de l' impact n' a pu être enregistré, à part 5 "photos" ne décrivant pas grand chose.

Je ne vais pas ici citer les très nombreux arguments, Mr Kassovitz le fera bien mieux que moi, et puis surtout, chers lecteurs de Come4news, vous êtes parmi les plus informé grâce à se site et aux nombreux reportages disponible sur la toile.

Merci Mr Kassovitz. Marion Cottilard n' avait fait qu' une allusion, Bigard n' arrive pas à en rire. Enfin quelqu' un qui en parle tout simplement, comme un citoyen du monde qui constate que dans cette histoire...rien n' est vraiment clair, et que, les conséquences, ne cessent de tourmenter notre monde actuel.

Cerise sur le gâteau, et parce qu' il en fallait un, à la fin de la vidéo: quand un intervenant ressert le discours du negationnisme.

"Je pense que le conspirationnisme débouche sur quelque chose d' extrêmement grave, c' est le négationnisme..."
On regrette que l' émission se termine car, entendre quelqu' un comparé tout ceux qui doutent de la version officielle des attentats; des familles des victimes aux pompiers, aux simples citoyens qui veulent voir plus loin que le bout de leur télé; à des négationnistes, aurait mérité que le débat continu. Ne serais-ce que pour ridiculiser tout ceux qui réduisent les conspirationnites aux négationnistes.
Monsieur qui avancez cette idiotie, j' ignore qui vous êtes, et c' est tant mieux.








_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....   Ven 25 Sep - 19:16

<tr>
11 Septembre: Conspiration et Nouvel Ordre Mondial



L’émission Jeudi Investigation au centre d’une polémique. Le jeudi 24 avril dernier, Stéphane Malterre nous présentait :
« Rumeur, intox : les nouvelles guerres de l’info ».
Il faut bien se mettre à l’évidence : le web délivre à volonté des articles inspirés par les thèses conspirationnistes, dont Reopen911, association francophone d’information sur le 11 septembre 2001, pourrait être considérer comme le porte-drapeau français, incarnant un rôle fédérateur dans cette volonté de voir un jour la vérité sur cette sombre affaire.
Le « reportage » de Stéphane Malterre est consternant, illustré par une manière éhontée d’orienter le téléspectateur vers l’antisémitisme pour simplement tenter de discréditer les thèses sur le onze septembre.
Quand les médias restent silencieux, ils sont complices.

Quand ils soutiennent le mensonge, ils deviennent complices (…).
Un petit détour par des extraits de ce reportage :








Pour vous faire mieux comprendre la réaction de Reopen vis-à-vis du reportage de Stéphane Malterre je vous invite à la lecture de la réponse de Reopen sur ce reportage diffusé par Canal +, d’où ce titre :
« Quand la désinformation sombre dans…la désinformation ».
La manière dont Stéphane Malterre aborde, pour ne pas dire ironise, sur le professeur David Ray Griffin en devient insultant. Monsieur Griffin est une sommité mondiale dans sa spécialité, la philosophie des religions. Auteur d’une trentaine d’ouvrages lui valant une reconnaissance internationale. De la à le comparer à un petit « prof », juste bon à égayer sa retraite, tirant profit de ses ouvrages sur le onze septembre par le biais de conférences aux quatre coins du monde…
Je vous invite à la lecture de cet article, mettant en cause le rapport de la Commission Kean-Zelikow, les 115 mensonges sur les attentats du onze septembre 2001, publié sous le titre de « Omissions et Manipulations de la Commission d’enquête ».
Egalement à lire impérativement cet autre article, fort bien documenté de Monsieur Griffin.Deux ouvrages dont je vous recommande la lecture :
« Le Nouveau Pearl Harbor»
« 11 Septembre la faillite des médias»
Un lien pour un film en VOSTFR :
« Le Mythe et la Réalité » :
http://video.google.com/videoplay?docid=1285294628247431875&hl=fr#
Je vous invite à une nouvelle lecture, toute aussi édifiante :
« Rumeurs, Intox: les très grosses ficelles de Canal+ »
Pour les personnes les plus sceptiques, toujours persuadées de la version officielle, s’imaginant qu’un état serait incapable de sacrifier des vies pour parvenir à ses fins, il y des précédents :« L'opération Northwoods », ou comment justifier l’invasion de Cuba. On pourrait également citer :« La résolution du golfe de Tonkin».
Il ne faut pas oublier que notre site Come4News vous permet de participer activement, en demandant l’ouverture d’une contre-enquête.
Bien évidemment il y a des personnes dénonçant les élucubrations autour du 11 septembre, en s’appuyant également sur une solide argumentation. Le site Bastison permet de concevoir le 11 septembre sur un nouvel angle, bien évidemment opposé aux thèses complotistes.
Une vidéo pour conclure :
« Conspiration et Nouvel Ordre Mondial » :






_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....   Ven 25 Sep - 19:21

Mathieu Kassovitz doute du 11-Septembre

le 18.09.2009 04h00






  • Il y avait eu l'humoriste Jean-Marie Bigard, puis l'actrice oscarisée Marion Cotillard. C'est au tour aujourd'hui de Mathieu Kassovitz de mettre en doute les événements du 11-Septembre. L'acteur-réalisateur, devenu célèbre avec le film «La Haine», s'exprimait mardi soir dans l'émission de Frédéric Taddéi «Ce soir ou jamais» diffusé sur France3 et a émis de sérieux doutes sur la version officielle livrée par les Américains. S'il « ne parle pas de complot », ce qui s'est passé il y a huit ans est « obligatoirement questionnable » selon lui, et on ne peut pas prendre cette analyse « pour argent comptant ».Citant Goebbels qui aimait à répéter « plus le mensonge est gros, plus il passe », Kassovitz a insisté sur la quasi concomitance entre les attentats et l'invasion de l'Afghanistan, justifiée par un mensonge (l'existence d'armes de destructions massives sur leur sol afghan, ndlr), l'exécution de Saddam Hussein et plus généralement, la diabolisation de l'Islam qui ont suivis : «On doit se poser la question de ce qui s'est passé le 11-Septembre. Internet est le seul endroit où le déni est débattu (...). Comment on peut faire tomber trois tours avec deux avions ? (...) Et que dire du Pentagone, le bâtiment le plus surveillé et le plus protégé au monde, sur lequel il n'y a aucune image, à part cinq secondes d'un film...».

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....   Ven 25 Sep - 19:56

Apparemment, il y a de nombreux points brumeux dans cette histoire.....

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....   Aujourd'hui à 2:12

Revenir en haut Aller en bas
 
le 11 septembre attentats ou complots..ou peut-être les 2....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VENDS - 1 place cat.1 - BERCY 7 septembre
» Bastille - Le Vaisseau Fantôme - Septembre 2010
» Ray LaMontagne/Greg Leisz, 23 septembre, Café de la Danse
» Le 12 septembre , les parisiens metro/rer .
» Peut-on faire un premier point sur 2010 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LE JOURNAL DES PEOPLES - L'ACTUALITE... :: Les Actualités Générales et Politiques-
Sauter vers: