Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 7 Déc - 16:55

Je colle l'article, sinon, le jeunot va encore rouspéter .... surtout les histoires de nanas, il adore !!! banane20 fada



Citation :
07/12/2009 - Interview Nolwenn Leroy : Je fais ma petite cuisine aussi bien en Musique qu’avec mes fringues



Elle publie ce lundi 7 septembre son nouvel album "Le Cheshire Cat et moi". Un album conceptuel qui lui ressemble et assez différent des précédents albums de la jeune artiste. Sa rencontre avec Teitur, musicien scandinave à l'univers singulier aura été décisive pour ce nouvel opus. Elle livre aujourd'hui à Fashions-addict.com quelques secrets et sentiments autour de ce disque mais elle nous parle aussi de sa passion pour la Mode. Nolwenn Leroy une fashions addict épanouit qui a tout compris de la Mode ....



Vous sortez un nouvel album, comment vous sentez-vous ? Est-ce un soulagement ? Un grand bonheur ?

C’est un peu tout ça mélangé. C’est vrai que cela a été long avec beaucoup de questionnement et de recherches sur l’ambiance et sur la couleur que je voulais donner avec de longues périodes de création et d’écriture, donc c’est un moment de bonheur car enfin cet album ne m’appartiens plus. Il appartiens aussi au public, c’est un bonheur d’avoir les premiers retours, les premières impressions du public et des gens qui l’écoutent. Les premiers jours de promo me montrent que ça se passe plutôt bien, c’est très positif.
Je suis heureuse, car j’ai bossé sur un projet qui me ressemble, que j’ai fait que j’ai « drivé » du début à la fin. Quelque chose que j’ai fait entre potes dans un joli petit studio au fin fond de la Suède, vraiment un projet artisanal et c’est très agréable d’en parler aujourd’hui, d’évoquer tous ces souvenirs et anecdotes de studio, donc oui je suis très heureuse.




Vous empruntez avec votre nouvel album un nouveau paysage musical, comment s'est produit ce choix ? Est-ce pour coller à une certaine tendance pop-folk ?

En fait ça s’est imposé un peu naturellement car j’ai rencontré Teitur, nos chemins se sont croisés il y a quelques années je l’avais vu en concert à New York par hasard car j’étais en vacances là-bas, et j’étais tombée amoureuse de son album. Je me suis dit qu’un jour j’aimerais avoir cette couleur là sur un disque. Et puis au fil des années on s’est revu à Paris, il a fait ma première partie à l’Olympia. A l’abord de ce troisième album j’avais envie de lui demander des conseils pour organiser mes idées et de fil en aiguille je lui ai proposé de réaliser l’album. Ce qu’il a accepté. Il a ainsi donné cette couleur pop-folk, même folk symphonique, c’est un son bien particulier, qui finalement n’est pas si proche du pop-folk qu’on entend en radio à part peut-être le single qui finalement ne reflète pas si bien l’ambiance de l’album. Il y a énormément de surprises dans l’album, en écoutant ce premier extrait on ne se rend pas compte à quel point l’album est différent ce qui est plutôt positif. C’est vraiment un album sincère dans lequel je me sens bien, de rassurant, c’est pas vraiment pour coller à une mode. Je m’inscris rarement dans des tendances, ce qui est parfois un reproche, j’essaye de ne plus faire de compromis aujourd’hui même si j’en ai fait par le passé.

Votre précédent album date de 2005, qu'avez-vous fait pendant 4 ans ?

J’ai réfléchit à ce nouvel album, à ce que je voulais faire exactement, à quelle direction je voulais prendre, j’ai écrit, j’ai composé, j’ai pris des notes sur tout ce que je voyais, je ressentais , les situations de la vie, les faits de société, j’ai recherché des thématiques ou des angles qui n’ont pas été traités dans des chansons. Voilà c’est toute une période où on prend le temps de vivre et d’observer où on s’arrête d’un coup en se disant que ce que je viens de voir ou de vivre ça pourrait être une belle idée de chanson.

Vous avez pas mal voyagé pour ce nouvel album, qu'est-ce que cela vous a apporté ?

Enormément, car c’est vrai que j’ai voyagé un peu malgré moi dans le sens ou Teitur étant des Iles Féroé je devais me rendre dans ces contrées un peu isolées. Aussi Los Angeles ou j’ai pas mal écrit et composé, et la Suède où on a fait l’enregistrement. On s’est beaucoup balader mais à chaque fois cela permettait de se remettre au travail avec une nouvelle dynamique. Je trouve que ne pas être enfermer dans le même lieu, de changer d’ambiance, c’est bon pour tout le monde. Parce que parfois c’est pas évident d’être toujours avec les mêmes personnes. C’est bon pour le moral de changer de lieu ainsi. Pour ce qui est des Iles Féroé c’était aussi un moyen de mieux comprendre Teitur, pourquoi cette atmosphère particulière, ce personnage incroyable. Les Iles Féroé c’est vraiment un endroit magnifique et lorsque l’on veut faire le vide c’est idéal même si ce n’est pas une destination à laquelle on pense tout de suite mais c’est génial.
Moi ça m’a permis d’être un peu loin de Paris avec des gens qui n’avait pas d’a priori et qui finalement me connaissait vraiment très bien.

Comment vous pourriez décrire cet album ?

C’est un album délicat, c’est un album qui s’écoute ce qui est un peu bizarre à dire mais c’est un vrai projet musical qu’on écoute au coin du feu, c’est un album de saison même si je n’aime pas trop dire qu’il y a des saisons pour écouter des albums celui si s’inscrit très bien dans cette saison avec cette mélancolie qui plane sur l’album mais avec toujours une lumière dans un refrain. Ce n’est pas du tout un album triste, il y a une vraie ambiance, un univers assez feutré. J’ai la volonté de faire aussi des choses très brutes très organiques d’être au plus proche du public, d’avoir l’impression que je murmure que je susurre à l’oreille des gens, que la voix soit vraiment centrale sur l’album, sans effets, sans reverbes à fond la caisse, juste moi chaque partie d’instruments identifiables, quelque chose de très brut qui laisse aussi la place au silence. C’est très différent de ce que l’on peut écouter en radio, il y a un vrai parti pris au niveau de la Musique et de l’image.

Faites-vous beaucoup attention à votre image ?

A tout ce qui entoure ma Musique, la pochette de l’album, les clips, j’ai tendance à ne rien laisser au hasard à travailler de manière assez conceptuelle dans le sens ou l’image et la Musique ne font qu’un, l’un complète l’autre et j’aime beaucoup cette idée d’avoir un bel écrin pour présenter mes chansons, je trouve ça fabuleux d’avoir un bel objet, de créer un lien supplémentaire avec le public. Les artistes qui m’ont inspiré comme Tori Amos ou Kate Bush travaillent comme ça , tout est toujours très pensé, très réfléchi, c’est comme ça que j’essaye de travailler aussi.



Etes-vous rester en contact avec vos camarades de la Star Academy ?

Oui toujours biensûr, ce sont des amis, on reste en contact même si on a pas le temps de se voir aussi souvent qu’on aimerais. On a chacun nos emplois du temps. Mais on est toujours heureux de se croiser car on a partagé des moments forts de nos vies.


Etes-vous une fashion addict ? Suivez-vous la mode ?

Beaucoup trop. J’ai toujours apprécié dans la mode ce coté ludique plus que superficiel que l’on décrit parfois. Moi la Mode c’est quelque chose qui m’a toujours passionné même toute petite, le fait de jouer avec les vêtements de les mélanger avec ceux de ma grand-mère, créer des styles. C’est d’ailleurs ce que je dis avec la chanson « Textile schizophrène » qui est dans l’album, le fait de devenir un personnage même si au fond je reste la même, la magie de part le vêtement de se transformer en quelqu’un d’autre, rentrer dans des personnages, moi je joue beaucoup avec ça. C’est pour ça que je n’ai pas vraiment de style, j’aime beaucoup passer d’un style à l’autre, biensur j'observe les tendances mais j’adapte la tendance surtout à ce que je suis et je prends tout ce qui m’intéresse, les petits détails fashion et je les mixe à ma sauce. Je fais ma petite cuisine aussi bien en Musique qu’avec mes fringues. La Mode, ce qui est intéressant c’est de se l’approprier et de faire sa petite cuisine.

Avez-vous des lieux "cultes" pour votre shopping ?

Moi je suis très Top Shop, j’adore aller chez TopShop à Londres parce que à chaque fois je reviens avec plein de trucs délires, qu’on a du mal à trouver en France, notamment pour des fringues de scène. En Angleterre ils osent tout, il n’y a pas de limites, c’est « no limit » et dans des magasins qui ne sont pas spécialisés, pas très chers en plus, les anglaises osent tout même dans le maquillage c’est toujours très ludique. Moi lorsque j’arrive chez Top Shop j’ai des palpitations en me disant que je n’arriverais jamais à tout faire parce que c’est trop grand. Justement j’adore mixer des pièces de chez Top Shop parce que c’est délire avec des choses plus couture que je vais trouver à Paris, avec de très belles chaussures ou des beaux accessoires. J’aime toujours mélanger, je ne vais pas hésiter à mixer un truc de chez H&M ou de chez Zara avec une paire de Louboutin, je ne fais jamais dans le total look. Aujourd’hui je pense que les gens ont compris que ce n’était pas la chose à faire le total look.



Vos designers préférés en France ?

Sur ma tournée précédente mes vêtements de scène étaient signés par Balenciaga j’avais adoré cette collection un peu rock, rock gothique chic qu’il avait fait à l’époque, c’était génial. Pour la vie de tous les jours j’adore Isabel Marant, c’est pratique, on se sent bien, c’est sympa, quand on est à Paris qu’on cavale toute la journée on se sent vraiment bien dans ces vêtements là. Sinon en Chaussures bon j’adore Louboutin, j’ai souvent la semelle rouge, mais j’adore aussi les chaussures Miu Miu parce que j’ai envie de les manger ces chaussures tellement qu’elles sont jolies, on dirait des bonbons on a envie de les croquer, j’adore. Je suis une fan de chaussures, les sacs Yves Saint Laurent aussi, j’adore Chanel biensûr. Je ne me sépare jamais de mon 2.55, ce sac est génial, il m’a obligé à me débarrasser de mon sac style Mary Poppins où je mettais tout et n’importe quoi. C’est vraiment que pour ce sac que je m’oblige à faire des choix, parce que j’aime le porter. Sinon j’ai aussi tendance, parce que j’habite dans le coin, à aller au Printemps et aux Galeries Lafayette car c’est très pratique notamment pour trouver des fringues, des tenues pour de la scène ou des émissions car on peut faire le tour rapidement de nombreux créateurs, j’ai un peu mes habitudes là-bas, plus que l’Avenue Montaigne. A côté de ça j’adore les fringues Vintage, je récupère tous les vieux trucs de ma grand-mère, les vieux trucs en dentelles, j’ai fait un « Vivement Dimanche » chez Michel Drucker avec une jupe improbable de chez Manoush, parce que Manoush fait des créations avec les artistes très sympa, on travaille avec les couturières qui s’adaptent à notre univers, et en haut j’avais un top sans manche avec de la dentelle que j’avais récupéré au fin fond d’un tiroir chez ma grand-mère. De toute façon moi je garde tout, c’est un cauchemar pour stocker, mais bon la mode est un éternel recommencement. On est d’autant plus tendance qu’on utilise des pièces des anciennes collections, d’ailleurs la pièce qui fera le succès d’un look est rarement celle qui est le plus à la mode.



Des secrets de beauté à nous confier ?

Les produits « Crème de la mer », c’est terrible parce que ça coûte très cher mais ils sont vraiment bien ces produits. Quand on voit le prix on fait « gloups » mais sincèrement quand on voit le résultat on comprend mieux. Quand je rentre de plusieurs heures d’avion, je chauffe la crème entre mes mains, je l’applique, j’ai l’impression que ma peau boit la crème, c’est très agréable. Je suis bien. Cette crème est hydratante, elle est anti-rides, elle est anti-tout en fait. Donc c’est un bon compromis pour éviter de se mettre 36 produits. Elle fait tout et quand on n’a pas le temps c’est vraiment génial. Pourtant je ne suis pas pour aller vers les trucs chers mais là ça vaut vraiment le coup et il ne faut pas en mettre beaucoup, c’est très concentré et c’est très riche, ça dur longtemps …

Propos recueillis par Marie Joe Kenfack
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 7 Déc - 19:19

Nolwenn Leroy, un retour sans concession



Quatre ans après Histoires Naturelles, Nolwenn Leroy revient avec Le Cheshire Cat et moi, un album qui détonne. Epanouie et enthousiaste, l’auteur-interprète s’est confiée au micro de Musique.evous sur un opus où elle a refusé toute concession.

Bonjour ! On te retrouve quatre ans après ton dernier album... A quoi ressemble "Nolwenn Leroy version 2009" ?
On me retrouve ou on me trouve ? Je crois que c’est ça la différence aujourd’hui. Le premier album était totalement autre chose. J’ai mis du temps à installer mon univers même si j’avais déjà commencé avec le deuxième album à construire quelque chose de plus représentatif de ce que je suis. C’est ça qui m’a permis aujourd’hui de me lancer seule et d’être plus confiante. Là, je suis sur la bonne route, j’ai réussi à affiner petit à petit mon chemin.

Est-ce la raison de cette longue pause ?
Je suis quelqu’un qui se pose beaucoup de questions ! D’où mon single faut-il, faut-il pas ? (rires). Donc oui cela prend un certain temps de réflexion pour trouver la couleur que je veux apporter à l’album, les thèmes que j’ai envie d’aborder, l’écriture, composition… Finalement, l’exécution est presque un détail quand on a réfléchi autant à un projet. Et celui-ci a vraiment été pensé donc quand je suis rentrée en studio, tout était évident. Je n’ai pas fait de compromis, j’ai su tracer ma route et aller jusqu’au bout de mes idées. Il y a un vrai parti pris au niveau de la Musique et aussi de l’image. Je suis super contente.

Cet album est un peu un ovni dans le paysage musical actuel…
Sans doute, mais c’est ce que j’ai toujours voulu faire. Ce sont mes influences, ce que je suis et j’ai voulu prendre le risque de faire quelque chose de très personnel. Aujourd’hui c’est le moment où jamais je trouve, avec cette crise du disque, de faire ce qu’on aime et ce qu’on est. Ce projet, je l’ai mis en place seule, je l’ai drivé du début à la fin et j’ai eu la chance d’avoir une liberté totale et de bosser avec des potes. Je suis partie longtemps, j’ai écrit tout. Pour la couleur, c’est vrai que mon amitié avec Teitur depuis des années a eu de l’influence - comme ma rencontre avec Thomas Jacquet, le peintre qui a réalisé les visuels. A un moment, je me suis dit que si j’aimais autant leurs univers respectifs c’est qu’il devait y avoir une raison, qu’ils pouvaient m’apporter quelque chose. On s’est enfermé dans une maison-studio en Suède en vivant avec la Musique du matin au soir tout en ayant une ambiance détendue... Cet album est un repositionnement que j’avais déjà commencé à préparer. Et encore heureux sinon ça aurait pu être un choc Violent pour les gens ! (rires)

Le premier extrait Faut-il, faut-il pas ? est une transition en douceur… Es-tu vraiment une éternelle indécise ?
Il fait vraiment bien le lien et finalement n’est pas entièrement représentatif de mon nouvel album qui réserve énormément de surprises. Mais oui, d’une part je suis une indécise dans l’âme, je suis balance réellement, et d’autre part c’est un titre qui m’a été inspiré par la lecture d’un livre de Milan Kundera, L’Insoutenable légèreté de l’être, qui montre comme une décision peut tout faire basculer. On est toujours dans cet équilibre un peu instable et c’était une manière plus légère pour moi de parler de ça. Mais l’indécision m’habite tout le temps c’est vrai et ça explique que l’album ait mis autant de temps à se faire d’ailleurs. J’ai tendance à être tiraillée.

Dans le titre Mademoiselle de la gamelle, il y aussi beaucoup de fragilité…
Oui, ça représente toutes les erreurs que j’ai pu faire, les erreurs de jugement parce que j’arrivais dans ce métier et je n’étais pas aussi forte que maintenant. On apprend énormément de ces erreurs.

Etait-ce facile de prendre en main toute l’écriture de cet opus ?
J’avais déjà écrit sur le deuxième album mais c’est vrai que lorsqu’on parlait de moi, on disait "Nolwenn la chanteuse" et rarement "l’auteur". Je ne comprenais pas que certains écrivaient beaucoup moins que moi et pourtant étaient désignés comme auteurs. Alors je me suis dit que j’avais plein de choses à raconter et que le meilleur album que je pouvais faire à ce moment-là devait être fait par moi. On ne pourra jamais me le reprocher car j’ai été au bout de mon idée. J’ai commencé à écrire, en anglais intégralement au début, d’où les soucis de timing parce qu’après, il a fallu retravailler les titres pour éviter des traductions littérales. Je suis contente d’ailleurs de l’équilibre que j’ai pu trouver entre les deux langues.

Il y a également un pari au niveau vocal où l’on te découvre dans un genre totalement différent.
Cela a été le travail majeur. Le désir initial était que la voix soit centrale, au cœur de la Musique. Il y a aussi beaucoup de place pour le silence, c’est un peu dépouillé. On ne m’a finalement jamais autant entendu chanter que sur cet album, pas par la puissance mais par la présence. Je voulais qu’on ait l’impression que je murmure un peu à l’oreille de la personne qui écoute. Je voulais quelque chose de plus intimiste, de plus organique et surtout ne rien calculer, pour avoir une sorte d’instantané. Mais ça a été difficile avec toutes mes années de conservatoire derrière moi où tout devait être carré, parfait. Ce que j’aimais chez les autres, je n’arrivais pas à le tolérer chez moi, ces imperfections, ce petit souffle dans la voix… Et finalement je suis très heureuse de l’avoir fait car j’ai appris énormément.

Peut-on parler d’une volonté de ne plus être "Nolwenn Leroy, chanteuse à voix" ?
Non, parce que je suis toujours heureuse techniquement de pouvoir chanter plein de styles différents. Je n’ai pas envie de renier ça. Et puis toutes les chanteuses qui m’ont fasciné, de Kate Bush à Tori Amos en passant par Alison Goldfrapp sont des vraies vocalistes, de vraies techniciennes. C’est dans cette direction que j’ai envie d’aller. J’ai envie de m’amuser et d’être libérée de quelque chose de très crispé. J’ai envie d’ouvrir vers quelque chose de plus sincère et spontané.

Tu as opté avec les visuels et l’ambiance pour quelque chose de très "Lewis Carroll" et son Alice au pays des merveilles
C’est un univers qui m’a toujours attirée. Ce côté onirique, étrange, mystérieux, fantastique… C’est un monde qui me rassure et qui sert d’écrin à mes chansons. Petit à petit, je décline un univers entre Charles Dickens et Lewis Carroll et on apprend à me connaître vraiment. C’est vrai qu’avec la Star Academy on était 24/24 ensemble et les gens avaient l’impression de tout savoir de nous. Mais moi je me suis toujours beaucoup protégée, quitte à parfois passer pour quelqu’un de froid. Je donnais beaucoup mais seulement dans la Musique pour rester lucide sur ce qui pouvait se passer après. Je pense qu’il faut garder une part de mystère.

Ce n’est pas facile de garder contact avec le public quand on espace de plusieurs années ses albums. Quelle relation as-tu avec tes fans ?
J’ai la chance d’avoir un public extrêmement patient, qui me connaît et sait que j’ai besoin de prendre mon temps. Ils ont su m’attendre et je les en remercie profondément. J’ai une relation assez unique avec les gens qui me suivent depuis des années et je pense qu’ils sont heureux pour moi de voir que je suis en phase avec ce que je dis et ce que je chante.

Le retour sur scène le 18 mars à la Cigale va marquer une autre étape…
Oui, il y aura la Cigale et quelques dates auparavant et puis on partira pour une grande tournée jusqu’à la rentrée. Et cet album, je l’ai vraiment fait pour la scène et il y a plein de possibilités pour l’explorer : orchestre ou ambiance plus intimiste… J’ai hâte de retravailler aussi des chansons précédentes pour les intégrer au spectacle. On va beaucoup s’amuser à décliner ce petit monde.

Pour finir, si tu avais un message à faire passer à ceux qui vont découvrir ton nouvel album ?
Attendez-vous à être surpris, c’est le moins que l’on puisse dire ! (rires) S’il y a un album qui doit être comme une carte d’identité et me représenter, c’est celui-ci.

Propos recueillis par Carole Bouchard
Illustrations : Thomas Jacquet

(Universal/Mercury)
Sorti le 7 décembre 2009
En concert le 18 mars 2010 à la Cigale de Paris


[url=http://www.evous.fr/img src=]/Nolwenn-Leroy-interview-Cheshire,8638.html" class="postlink" target="_blank">http://www.evous.fr/Musique/Nolwenn-Leroy-interview-Cheshire,8638.html[/url]

Merci à Plutarque de Nolwennleroy.com.


Dernière édition par jacommos le Lun 7 Déc - 19:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 7 Déc - 19:22

Merci à ligt de online.

Citation:
Nolwenn au pays des merveilles

Magali Vogel, le lundi 7 décembre 2009 à 04:00


La chanteuse a collaboré avec Laurent Voulzy et Alain Souchon, mais, aujourd’hui, la jeune femme a décidé de se lancer en solo.

Elle s’est faite discrète, presque invisible. Cela faisait deux ans que Nolwenn Leroy n’avait pas pointé le bout de son nez dans les médias français. Et pourtant, à l’abri des regards indiscrets, protégée dans son petit monde onirique, la jeune femme composait son troisième album, Le Cheshire Cat et moi, dans les bacs aujourd’hui. Quatre ans, donc, après Histoires naturelles, son second disque, réalisé par Laurent Voulzy, la chanteuse se lance seule. Elle prend sa Musique en main avec un opus pensé de A à Z. Une franche réussite.

Des mélodies plus acoustiques

Le temps est-il synonyme de qualité ? En écoutant Le Cheshire Cat et moi, la réponse s’impose comme une évidence : oui ! La voix de velours de Nolwenn est parfaitement mise en lumière grâce à des textes fantasques, voluptueux et délirants. Un voyage surnaturel, plus acoustique, léger et personnel que les précédents. En somme, une production beaucoup moins marketing, dans une période où le consensuel est de mise.

Nolwenn exprime pleinement ses sentiments sur cette production studio qu’elle a entièrement écrite. « La couleur de cet album est très différente des autres, j’ai travaillé d’une manière artisanale et je me suis entourée de mes amis. Je ne voulais pas me précipiter. Pour les médias et le public, ce disque peut sonner comme un repositionnement mais je n’ai jamais été aussi proche de ce que je suis », souligne la chanteuse.

« Sur Histoires naturelles, j’ai eu la chance de reconstruire les fondations et d’apprendre au côté de Laurent Voulzy. Mais, je pense que ce qu’on attendait de moi c’était de me lancer seule et de driver ce projet, avec tout ce que ça a d’excitant et d’angoissant. » Une maturité musicale qui donne, ici, naissance à une chimère envoûtante et élégante.
Des textes en anglais et en français

Pour ce nouvel opus, la jeune femme taquine Shakespeare et Molière. « L’écriture s’est imposée à moi. J’ai pris le temps de vivre pendant ces quatre ans. J’ai beaucoup observé le monde qui m’entoure… Au départ, j’avais intégralement écrit ce disque en anglais. Puis, j’ai traduit la plupart des chansons pour trouver un équilibre entre les deux langues parce que ce disque s’adresse avant tout à un public français. Je suis heureuse de l’avoir fait parce que la langue française a apporté une certaine élégante aux textes. »

A mi-chemin entre un personnage de Tim Burton et une Alice au pays des merveilles, Nolwenn Leroy a su se créer un univers très particulier. Un monde peint par Thomas Jacquet, un artiste qu’elle a rencontré au salon de l’art contemporain de Paris, il y a quelques années.

« C’est un mélange de tout ce qui m’a toujours fait rêver. J’ai voulu un univers fantastique, entre conte et légende. Certains disaient souvent que j’étais un peu gothique – dans le sens lumineux pas Marilyn Manson, précise-t-elle. On me l’a un peu reproché mais, aujourd’hui, ça n’a jamais été aussi tendance. Ce monde sert d’écrin à mes chansons et j’essaye de le décliner à travers mes albums. Cette fois-ci, j’ai choisi un style plus anglais, plus victorien. Il y a beaucoup de métaphores et plusieurs lectures possibles des chansons. » A l’instar donc du gros matou de la pochette, laissez-vous bercer par ces onze titres fantaisistes.

Le Cheshire Cat et moi, Nolwenn Leroy, Mercury, 15,99 euros.

Edition France Soir du lundi 7 décembre 2009
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 10:27

Merci à Joow de la communauté des Fans!

Joow a écrit:


Article dans Direct Matin d'aujourdhui (8/12/09)

Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 17:24







Merci Ludi titbisou



NobodyElse a écrit:
Citation :
Nolwenn, "version dark" d'Alice au pays des merveilles
Toute pimpante, Nolwenn Leroy a illuminé notre cher petit studio. Quand il s'agit de parler de son nouvel album, la chanteuse est intarissable.


On l'avait perdue de vue. Les mauvaises langues l'avaient même déjà enterrée au cimetière des vedettes-éclair. "Nolwenn de la Star Ac ? Elle chante encore?". Eh bien la réponse est oui, et même mieux que jamais. Car aujourd'hui, la brune apparaît plus authentique. Loin de certains titres formatés des débuts, tels que l'inoubliable et néanmoins assourdissant "Cassé", les nouvelles chansons de la belle lui ressemblent. La voix est feutrée, presque méconnaissable. Mise en valeur par une touche anglo-saxonne et des arrangements musicaux réduits au minimum. Cette douce voix-là, c'est la sienne, et elle le revendique : "je n'ai rien à prouver. Quand on a des capacités techniques, on peut jouer et alterner les registres", explique-t-elle. Ainsi, elle entend bien combiner anciens et nouveaux titres sur scène, promettant un cocktail détonnant.

La brune Alice

Avec ce nouvel opus, "Le Cheshire cat et moi", Nolwenn propose sa "version dark" d'Alice au pays des merveilles. Une Alice rebelle et peut-être moins naïve que celle du conte "qui ne s'est pas faite embrouiller par le Cheshire cat, et qui a réussi à trouver son chemin".

"J'avance à mon rythme. C'est mon univers onirique, un peu gothique lumineux, à la Tim Burton", nous raconte la chanteuse. Une Alice qui visiblement a fait un sacré trajet et connu une belle évolution, depuis son château des débuts...

Arrow http://www.rtlinfo.be/info/people/questions_pour_une_star/291627/nolwenn--version-dark--d-alice-aux-pays-des-merveilles


Il y a également deux vidéos sur ce lien, une interview et les questions des internautes, je vais les récupérer 😉
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 17:56

Merci Gilou et Ludi!


J'ai bien apprécié cet interview,très franche dans ses réponses aux auditeurs!Elle sait ce qu'elle veut et où elle va!Et n'a plus rien à prouver comme elle dit!Cet album,c'est Elle!Et elle sait qu'elle peut sur scène ou ailleurs faire un mélange de ses voix,qui est toujours SA voix!Interprète ou son album plus personnel!
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 20:48

Grace à Carver de Nolwennleroy.com, nous bénéficions d'une véritable Mine d'Articles tous trés élogieux sur l'Album, Merci à Elle !

Sorties CDAccueil Le Cheshire Cat et moi

"Le Cheshire Cat et moi" - Nolwenn Leroy

Bien loin de son premier album éponyme, la gagnante de la deuxième édition de "Star Academy" fait sa révolution musicale avec un style plus posé.

le 08/12/2009 pour MusicActu
Forte de son succès avec "Histoires naturelles", Nolwenn Leroy a décidé de prendre des risques avec "Le Cheshire Cat et moi". Avec un univers atypique et de textes écrits entièrement par la chanteuse, elle entame un virage musical bien loin des mélodies auparavant composées par Laurent Voulzy. La gagnante de la deuxième édition de "Star Academy" prouve qu'elle a grandi artistiquement avec un projet à la fois candide et sophistiqué, qui nous emmène dans un monde féérique et onirique où la bande son laisse une large place à la harpe, aux cordes et aux claviers.

Oubliez "Cassé", "Nolwenn Ohwo !" et tous les autres tubes de Nolwenn Leroy, la demoiselle a décidé de ralentir la cadence avec des sonorités plus posées, feutrées et enfantines. Avec un visuel d'album et un titre faisant référence à "Alice au pays des merveilles", la chanteuse nous offre un conte musical orchestré par le chanteur scandinave Teitur Lassen. Avec des mélodies légères et acoustiques, "Le Cheshire Cat et moi" révèle des textes mélancoliques, parfois un peu naïfs, à l'image de l'oeuvre de Lewis Carroll. L'opus reprend un peu plus de couleur avec le titre pop "Faut-il faut-il ?" et les trois morceaux en anglais "Feel Good", "You Get Me" et "Safe & Sound". Ce troisième disque est en définitive une petite merveille musicale à savourer avec insouciance et fantaisie.

[url=http://www.musicactu.com/actualite-img src=]/119730/le-cheshire-cat-et-moi-nolwenn-leroy/" class="postlink" target="_blank">http://www.musicactu.com/actualite-Musique/119730/le-cheshire-cat-et-moi-nolwenn-leroy/[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 20:54

http://www.sucrepop.com/articles.php?lng=fr&pg=1669

L - Nolwenn Leroy - Le Cheshire cat et moi

Nolwenn Leroy

Avec son 3eme album studio, Mademoiselle Nolwenn Leroy poursuit son évolution artistique, de manière indéniablement surprenante mais intéressante et intelligente. Après un premier disque d’interprète au succès prévisible et formaté, un second tout aussi commercialement réussi, aux chatoyantes couleurs pop née de sa rencontre avec le maître es pop français, Laurent Voulzy, ou son implication était plus palpable mais sous pilotage de l’homme à la ricken le troisième s’avère plus personnel.
Car si une seule chose devait être dite à propos de l’album Le Cheshire cat & moi, c’est son passage aux commandes. Certes elle reste, très bien, entourée, mais le pilote de l’avion est dorénavant Nolwenn. Elle signe ou co-signe les 11 titres (+ 3 bonus sur l’habituelle version deluxe) et en a confié la réalisation à Teitur, plaçant de ce fait l’album sous le signe de l’épure et l’acoustique.
Rupert Hine, de loin le plus titré de la bande, signe 2 titres dont le premier single le charmant Faut il faut il pas ? et de Ruth Wall joueuse de harpe de Goldfrapp à Jonatha Brookeen passant par Michelle Featherstone, c’est clairement la ligne indies qui est en ligne de mire. Enregistré en bonne partie en Suède, le disque déroutera probablement initialement le grand public.
Sa voix, toute en douceur, se loge au creux de l’oreille. Abandonné les performances vocales, elle sait qu’on sait qu’elle peut, place à l’intimité. Le titre éponyme qui ouvre le disque, son violoncelle, ses glockenspiel, son rythme doucement haché, presque comptine, son texte cryptique, donne de suite le ton. Le premier single et son clip décalé accroche les tympans, c’est bien le moins pour un single mais son rythme quasi martial et ses sifflets à la pont de la rivière Kwaï risque d’en décontenancer plus d’un(e).
L’autobiographie Mademoiselle de la gamelle est l’un de mes titres préférés, et qui démontre un chouette talent d’écriture, couplé à une jolie mélodie. Je ne vais pas tous les passer en revue, sachez que 3 sont en anglais (initialement elle avait écrit l’ensemble des morceaux dans cette langue) et qu’elle n’a pas à en rougir, la frenchie ne s’entend pas.
C’est encore le titre de son sensuel septième titre qui la définit le mieux sur cette fin 2009, Parfaitement insaisissable.
Au final, sa maison de disque doit se faire du mouron car, si artistiquement elle grandit, commercialement, cela risque d’être moins payant. Comme je l’ai entendu dire en interview, vu la crise du disque, de toutes façons, on ne vend plus, alors autant faire ce que l’on a envie de faire.
On ne saurait être plus lucide, l’interprète a gagné ses galons d’artiste et cette mutation lui va bien.
à noter un joli visuel, signé Thomas Jacquet

1. Le Cheshire Cat
2. Faut-Il Faut-Il Pas ?
3. Mademoiselle De La Gamelle
4. Feel Good
5. Cauchemar
6. Valse Au Sommet
7. Parfaitement Insaisissable
8. You Get Me
9. Textile Schizophrénie
10. Amis De Jours De Pluie
11. Safe & Sound
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 21:12

Variétés FrançaisesChronique
Nolwenn Leroy – Le Cheshire Cat et moi


Article de type Chronique publié dans le genre le 22/11/2009 par Bertrand Dicale


  • Troisième album très attendu pour l’ancienne princesse de la Star Ac’, quatre ans après Histoires naturelles. Révolution : NolwennLeroy a travaillé avec Teitur, petit prodige scandinave de la pop classieuse.

    Après les trophées de taxidermiste de la pochette d’Histoires naturelles, Nolwenn Leroy ne quitte pas le règne animal avec Le Cheshire Cat et moi, troisième album qui marque une rupture définitive avec l’esthétique de son triomphe à la deuxième Star Ac’ – il y a un siècle, dirait-on. Placé sous le parrainage du sourire malicieux du chat de Lewis Carroll, son nouveau disque l’aventure d’une rencontre avec un nouveau musicien d’exception : après Laurent Voulzy pour son deuxième album, elle a confié les rênes du troisième à Teitur, magicien pop-folk natif des îles Féroé.
    Avec ce jeune orfèvre dont le talent a séduit Radiohead, Aimée Mann ou Rufus Wainwright, dont il a assuré les premières parties, Nolwenn s’est aventurée à la fois dans les couleurs hivernales de l’Europe du Nord et dans le luxe sophistiqué d’une pop lettrée et majestueuse. Perles de harpe, cuivres savants, guitares acoustiques enregistrées de très près : on est plus près de Vespertine de Björk, de Sgt Peppers’ Lonely Hearts Club Band des Beatles… ou du sublime Poetry & Aeroplanes qui avait fait découvrir Teitur à Nolwenn, que des habitudes de la chanson française. Emmené par le mutin single Faut-il, faut-il pas ?, l’album recèle quelques perles troublantes et élégantes, comme Parfaitement insaisissable, Textile schizophrène ou sa première chanson, Le Cheshire Cat et moi. Et, plus que jamais, la voix de Nolwenn est bellement servie. Loin des clichés.

[url=http://img src=].sfr.fr/mag/article/chronique/nolwenn-leroy-le-cheshire-cat-et-moi" class="postlink" target="_blank">http://Musique.sfr.fr/mag/article/chronique/nolwenn-leroy-le-cheshire-cat-et-moi[/url]
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 21:32

SoYou Tv

Nolwenn Leroy aux pays des merveilles.

Nolwenn Leroy revient après 4 ans d'absence avec Le Cheshire Cat et moi, un nouvel album au ton totalement différent de ces prédécesseurs. SoYouTV a rencontré l'ex-star académicienne épanouie et heureuse pour une interview confession. Morceaux choisis ! Interview vidéo

Découverte en 2002 grâce à la feu Star Ac' dont elle devient lauréate, Nolwenn Leroy a bien grandi et autant l'avouer de suite, l'étiquette "approuvée par Nikos Aliagas" s'est envolée depuis belle lurette ! Après un premier album éponyme, puis Histoires Naturelles, enregistré en compagnie de Laurent Voulzy, Nolwenn s'est laissé du temps (4 longues années) pour penser à son troisième opus, celui du changement et de la maturité.
Pour se faire, Nolwenn Leroy s'est écouté et a tout simplement décidé de se fier à ses envies et de jouer une Musique qu'elle aime. Le Cheshire Cat et moi est donc un album très intimiste, personnel, on l'on a plaisir à retrouver une Nolwenn sans fioritures - finies les envolées lyriques notamment.
Elaborées en compagnie de Teitur Lassen - musicien originaire des Iles Feroé - en Suède et à Paris mais aussi avec les musiciens de Bjork, Goldfrapp et un ancien des Raveonettes, toutes les chansons de cet album ont été écrites par Nolwenn Leroy herself et les voix enregistrées en seulement trois jours !
Le résultat, c'est The Cheshire Cat et moi, album véritablement épuré et doux, presque acoustique. Quelques grammes de finesse dans un monde de brut, comme disait la pub !

A savoir
Le premier single à être tiré de The Cheshire Cat et moi, c'est Faut-il, faut-il pas. Dans le clip, on retrouve tout l'esthétique choisi par Nolwenn pour l'artwork de l'album. A savoir, la référence au fameux conte de Lewis Caroll, "Alice au Pays des Merveilles". C'est Thomas Jacquet qui a réalisé la chouette pochette de l'opus !



_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 21:40


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 21:56

Notre forum est un petit lieu de discussion familial, nous n'avons pas toujours le temps de faire des recherches approfondies sur toutes les infos et sur tous les articles, qui circulent sur le net et ailleurs, sur l'album actuellement.

Ainsi je tiens vraiment à rendre Hommage, à remercier le forum et le site de Nolwennleroy.com, qui au delà des analyses de ses "stars de la plûme" (chrononiques, analyses et discussions...), fait un travail magnifique de recherches d'articles dans les médias, Merci à Eux pour toutes ces informations sur l'Opus !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 23:06

jacommos a écrit:
Notre forum est un petit lieu de discussion familial, nous n'avons pas toujours le temps de faire des recherches approfondies sur toutes les infos et sur tous les articles, qui circulent sur le net et ailleurs, sur l'album actuellement.

Ainsi je tiens vraiment à rendre Hommage, à remercier le forum et le site de Nolwennleroy.com, qui au delà des analyses de ses "stars de la plûme" (chrononiques, analyses et discussions...), fait un travail magnifique de recherches d'articles dans les médias, Merci à Eux pour toutes ces informations sur l'Opus !


ça fait plaisir de lire ça, moi j'ai la plume au vent parfois, c'est pour cette raison que je ne la trempe pas dans l'encrier

je fais des tâches en plus .

Alors comme je suis idiote , je ne veux pas me mesurer auprés de si belles plumes.

pour que l'on fasse des comparaisons si l'on daigne me lire.


j'ai bien d'autres soucis actuellement , et même si...j'adore Nolwenn, elle ne passe pas au premier plan pour moi.

sur ce je vais essayer de prendre des cours par correspondance, peut-être que je vous pondrais un jour, pas un oeuf, mais une belle analyse.


sur ce....bonne lecture dans d'autres contrées.
ici c'est pas nickel pas vrai?

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 23:45

jacommos a écrit:
Notre forum est un petit lieu de discussion familial, nous n'avons pas toujours le temps de faire des recherches approfondies sur toutes les infos et sur tous les articles, qui circulent sur le net et ailleurs, sur l'album actuellement.

Ainsi je tiens vraiment à rendre Hommage, à remercier le forum et le site de Nolwennleroy.com, qui au delà des analyses de ses "stars de la plûme" (chrononiques, analyses et discussions...), fait un travail magnifique de recherches d'articles dans les médias, Merci à Eux pour toutes ces informations sur l'Opus !

Jaco, je pense que je ne t'apprends rien quand je te dis que l'on a pas besoin de faire des recherches approfondies d'articles dans les médias car je te rappelle cette fonction super pratique de demander à Monsieur Google de t'envoyer les informations dès que le nom de Nolwenn Leroy apparait sur le Net ....

Je reçois au moins 20 mails par jour sur Nolwenn ... et si je ne les mets pas forcément sur le forum, c'est que :
Primo : je n'ai pas forcément le temps dans le journée de le faire
Secondo : je suis persuadée que la majorité des fans le font et connaissent ce que certains pensent en avoir l'exclusivité
Tertio : il arrive de vouloir le copier et le coller quand on se rend compte que finalement quelqu'un y a pensé avant mais s'est trompé de topic (ça, ça gonfle aussi !!!)
Quarto : Toutes ces infos sont répétitives et n'apportent absolument rien de nouveau ... et ça ne m'intéresse plus de lire toujours les mêmes choses formulées autrement !

Voilà, ce n'est pas dans ma nature de parler pour parler ni de poster pour poster !
Donc, quand je n'ai rien à dire, je ferme ma gueule ... et je lis ... et j'attends ...

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 8 Déc - 23:47

Gilou a écrit:
jacommos a écrit:
Notre forum est un petit lieu de discussion familial, nous n'avons pas toujours le temps de faire des recherches approfondies sur toutes les infos et sur tous les articles, qui circulent sur le net et ailleurs, sur l'album actuellement.

Ainsi je tiens vraiment à rendre Hommage, à remercier le forum et le site de Nolwennleroy.com, qui au delà des analyses de ses "stars de la plûme" (chrononiques, analyses et discussions...), fait un travail magnifique de recherches d'articles dans les médias, Merci à Eux pour toutes ces informations sur l'Opus !


ça fait plaisir de lire ça, moi j'ai la plume au vent parfois, c'est pour cette raison que je ne la trempe pas dans l'encrier

je fais des tâches en plus .

Alors comme je suis idiote , je ne veux pas me mesurer auprés de si belles plumes.

pour que l'on fasse des comparaisons si l'on daigne me lire.


j'ai bien d'autres soucis actuellement , et même si...j'adore Nolwenn, elle ne passe pas au premier plan pour moi.

sur ce je vais essayer de prendre des cours par correspondance, peut-être que je vous pondrais un jour, pas un oeuf, mais une belle analyse.


sur ce....bonne lecture dans d'autres contrées.
ici c'est pas nickel pas vrai?


Gilou, essaie juste de progresser dans tes demandes de recherches auprès de Monsieur Google !!!!
Tu copies-colles et tu seras la Diva des Fora !!!!

lol! lol!

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 9 Déc - 0:13

Oui !!! :lol: :lol: je veux bien essayer de tâter Google lol!


Voila en le tatant ce que Google m'écris.....


-"soit on cherche à bien sortir sur les moteurs de recherche " etonnes

c'est la que ça coince l....
je n'entend aucun moteur tourner, comment voulez-vous que je le trouve
geek scratch


Ensuite il me dit:


(pour vous lecteur français comprenez Google). scratch


Je suis pas sortie de l'auberge, je suis Française et je ne comprends pas.


Je vais le tater encore, p'tet qu'en Espagnol je comprendrais.

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Gilou
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 9 Déc - 17:39

Ludivine la Communauté

NobodyElse a écrit:

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 9 Déc - 20:29

Merci à Carver de Nolwennleroy.com

http://www.ozap.com/actu/interview-nolwenn-cheshire-cat-commercial-ventes/315170


Tags: [url=http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com//actu/tag/img src=]Musique[/url], Interview

Nolwenn : "Je ne suis ni mannequin, ni Miss France"


Nolwenn Leroy
Crédits : Universal Music/Mercury

Sur le même sujet
Actualités :
27/11/09 Clip : Nolwenn hésite... "Faut-il, faut-il pas ?"

Personne Nolwenn Leroy
Publié par Charles Decant
Mercredi 9 Décembre 2009 20h21

Quatre ans après son deuxième opus, Nolwenn Leroy a dévoilé lundi [url=http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com//img src=]Le Cheshire Cat et moi"[/url], son troisième album. L'une des rares artistes à avoir réussi à se détacher de l'étiquette Star Academy, Nolwenn s'éloigne encore un peu plus avec ce nouvel album du style qu'elle avait été contrainte d'adopter avec son premier opus, à la sortie du Château. Avec l'aide du musicien des îles Féroé Teitur, elle signe en effet un recueil de titres minimalistes et intimistes, dans un univers très travaillé.

A l'occasion de la sortie de l'album, Nolwenn a accordé un entretien à Ozap. Elle en dit un peu plus sur ce nouveau disque, son titre énigmatique et l'univers dans lequel il s'inscrit. Elle s'exprime également plus largement sur l'état de l'industrie du disque, qu'elle trouve « désespérant », sur le fait qu'elle « déteste » qu'on la traite encore aujourd'hui comme une élève, et sur les critiques envers la Musique dite commerciale, qui sont tout simplement... « débiles » !


« On attendait de moi que je prenne mon envol »

Ca va bien ?
Oui ! Génial ! Je radote pas mal cet après-midi... !

Tu entames plusieurs semaines de promo ?
Oui, mais c'est bien. Quand on est restée tellement longtemps à travailler sur son projet et qu'on le présente, et qu'il ne nous appartient plus et qu'on a les premiers retours, c'est intéressant aussi.

Justement, tu as commencé à travailler dessus il y a combien de temps ?
Il y a un bout de temps ! Un peu plus de trois ans, je crois. Enfin, après il y a travailler et travailler. Il y a la période où j'ai pris un peu le temps de vivre, de réfléchir à la couleur que je voulais donner à cet album, de trouver des idées de textes, des angles... On ne pense pas que c'est du travail, mais ça en fait partie, parce que finalement, l'exécution, une fois qu'on a réfléchi à ce qu'on voulait, après c'est rapide.

Le succès de tes albums précédents te donne quand même un certain confort, celui de pouvoir prendre ces quatre ans avant ton album...
Oui, c'est vrai, ça me permet de prendre mon temps. Et puis après avoir travaillé avec Laurent Voulzy, avoir appris à ses côtés, et avoir sorti cet album - qui justement me permet de construire aujourd'hui quelque chose de plus personnel et de repartir sur de bonnes bases, je dirais - je pense qu'on attendait de moi, et moi aussi je l'attendais, de prendre mon envol et de faire un disque toute seule. Donc je me suis isolée... je voulais faire ma petite cuisine dans mon coin, puis revenir avec la pochette, les chansons...


« J'ai toujours été fascinée par le fantastique, l'étrange »

Une question qu'on doit beaucoup te poser - je m'en excuse d'avance... pourquoi ce titre, "Le Cheshire cat et moi". C'est par rapport à une fascination pour l'univers de Lewis Carroll ?
C'est vrai que c'est important de l'expliquer, parce qu'il y a un vrai parti pris au niveau de la Musique sur l'album, de l'ambiance, de l'image, et même du titre. Tout le monde ne sait pas forcément qui est le Cheshire cat, qui est le chat du comté du Cheshire, un personnage du roman de Lewis Carroll, Alice au Pays des Merveilles. J'ai toujours été fascinée par le fantastique, l'étrange, par ce petit monde un petit onirique que j'essaie de décliner depuis le deuxième album. C'est un petit monde dans lequel je me sens bien, que je trouve rassurant. Et quand j'ai commencé à écrire pour l'album, le Cheshire cat s'est un peu imposé, parce que j'avais envie de parler de cette part d'ombre, de cette folie, qu'il représente. C'était aussi une façon d'être la version un peu plus dark d'Alice, qui ne se fait pas avoir par le Cheshire cat, qui ne se laisse pas embrouiller, et qui arrive à trouver son chemin. C'est pour ça que, sur la pochette, je l'amène sur un plateau d'argent - parce que je l'ai vaincu.

Ca a été facile de vendre ce concept à la maison de disques ?
Non (Rires). Non pas vraiment, parce qu'il y a un parti pris, c'est d'arriver uniquement avec des peintures de mon ami Thomas Jacquet. Il y a un clip aussi... Pour moi, c'est un album, c'est un objet, quelque chose que je présente et qui doit être unique, et qui doit vraiment exister par lui-même, peu importe ce qu'on fait autour, sur scène... On verra ce qu'on fera plus tard, je pourrais faire des photos pour la presse, parce que je comprends que parfois ce soit compliqué de ne pas avoir de photos de presse... J'ai dit « on fera ce que vous voulez, mais l'album c'est à part ». En même temps, les peintures se sont vite imposées, c'est juste le début, quand j'ai commencé à en parler, qui a été un peu difficile.


« Je ne voulais pas aller à la pêche aux chansons »

Au cours du développement de l'album, on avait parlé de titres écrits par Guy Chambers, qui a signé la plupart des tubes de Robbie Williams. Qu'est-ce qui leur est arrivé ?
La vérité vraie... c'est que je crois que ça n'était pas l'histoire de cet album en fait. Je suis allée à Londres, j'étais super excitée parce que c'était Guy Chambers, et que Guy Chambers, c'est quand même quelque chose. Il a quand même fait quelques tubes ! Mais quand on a commencé à travailler, il y avait un côté un peu impersonnel, et à un moment donné, j'ai eu des bad vibes, je me suis revue travailler sur le premier album, aller à la pêche aux chansons... Alors oui, certes, j'allais à la pêche aux chansons chez Guy Chambers, ce qui est quand même autre chose, mais je n'avais pas envie de ça. Du coup, pour l'album, je me retrouvais dans une histoire qui était bien, mais qui n'était pas mon histoire. Et quand je suis rentrée à Paris, j'ai eu du mal à écrire, les chansons étaient bien, mais je n'étais pas convaincue. Et en fait, c'était juste que je ne voulais pas bosser comme ça. Je ne voulais pas choisir les chansons sur un ordinateur.

Tu voulais le faire comment, cet album ?
Je voulais écrire, faire mon truc avec mes potes, dans mon petit studio, la joyeuse famille tous ensemble comme ça, au fin fond de la Suède, se réveiller le matin ensemble, déjeuner, dîner... Ce côté vraiment cocon, très familial, et puis très artisanal aussi. Très peu d'intervenants, les potes de Teitur, musiciens, qui viennent de Copenhague pour faire leurs parties d'instruments chaque jour. Un côté vraiment studio-maison dans lequel je me retrouvais mieux, et qui était aussi plus rassurant. Je pense avoir pris la bonne décision.


« Je déteste qu'on me considère comme une élève »

C'est un album artisanal, pas vraiment commercial, et justement, sur les forums de fans, il y a pas mal d'inquiétude à ce sujet... !
Ah bon ? C'est vrai ?!

Tu te balades parfois sur les forums ?
Je l'ai fait pendant un certain temps, mais aujourd'hui j'essaie de moins le faire, parce que c'est extrêmement angoissant. Enfin, ça dépend, en fait... Par exemple, sur iTunes, des fois il y a des commentaires qui ne sont pas forcément positifs, mais qui peuvent être intéressants, et j'aime ça, j'aime prendre un peu la température, et j'apprends beaucoup aussi parfois de certains commentaires négatifs. Mais il y a un côté, qui est dû à mon histoire aussi, qui découle de tout ça, et qui est un côté prof-élève, et qui ne me plaît pas. Je ne suis pas une élève.

Tu crois que c'est en rapport avec ton histoire, qu'on te critique encore plus que d'autres ? Ou est-ce que c'est un peu le lot commun des artistes sur internet, où les gens sont assez violents parfois ?
Oui, bien sûr, mais il y a manière de juger, parfois très bêtement, très méchamment, ou très intelligemment, et où ne se place pas comme un professeur. Ca, c'est un truc que je déteste ! Parce que, bien sûr que je lis la critique et que c'est toujours très instructif, mais le côte prof/élève, du style « oh, elle a pas bien fait son travail », il n'y a rien d'artistique là-dedans. Quand je lis « Elle était mal habillée l'autre jour »... moi, je ne suis ni mannequin, ni Miss France. Je suis musicienne avant tout, avant même que les gens me découvrent. J'ai été au conservatoire, j'ai eu une vie avant tout ce que j'ai pu faire, et parfois je suis choquée par certains trucs que je peux lire...

Et l'inquiétude des fans, alors, qu'en penses-tu ?
Je suppose que s'ils sont inquiets, c'est parce que je prends des risques, mais est-ce que, faire ce qu'on aime et ce qu'on est, et aller au bout de son idée, sans faire de compromis, c'est prendre des risques ? Pour moi, non. Pour certains, peut-être, mais après, ça me regarde, dans le sens où le meilleur album que je pouvais faire, c'est l'album que je pouvais faire seule. Et ça, on ne pourra jamais me le reprocher ! C'est ce que j'ai d'ailleurs beaucoup apprécié sur certaines critiques d'iTunes, des gens qui n'étaient pas vraiment fans et qui ont découvert l'album, qui ne mettaient pas forcément 5 étoiles, mais qui disait « c'est bien, il faut l'écouter, parce que c'est sûr qu'on ne va pas l'accuser d'avoir fait un album commercial » !


« Critiquer la Musique parce qu'elle est commerciale, c'est débile ! »

Justement, tu parles d'un album qui n'est pas commercial. Est-ce que tu comprends cette aversion, qui est peut-être particulièrement forte en France, envers tout ce qui est jugé commercial ?
C'est quelque chose qui me fait énormément rire - et Dieu sait que je l'ai beaucoup entendu ça - parce qu'on est un pays où on nous vend plein de choses. L'image est extrêmement importante, la manière dont on présente les choses, dont on enrobe les choses. Et il y a des gens, qui sont présentés comme pas commerciaux, et dont la communication est excellente, autour desquels il y a un marketing incroyable, et quand ils sortent quelque chose, on dit « ça c'est bien parce que c'est pas commercial », alors que c'est sur-commercial ! Parce que, à partir du moment où tu es connu, où tu es matraqué en radio, où il se passe quelque chose autour de toi, ça devient commercial.

Il y en a, pourtant, des artistes non commerciaux, non ?
Qu'on dise que des mecs qui ne sont pas signés, qui galèrent - la position dans laquelle je pouvais être avant, quand j'étais au conservatoire et que je faisais mes petits trucs dans ma chambre - là, d'accord, ça n'est pas commercial. Mais à partir du moment où tu rentres dans le système, tu deviens de toute manière, à un moment donné, commercial, même si tu as galéré pendant des années et que t'étais super indé et super branché... D'ailleurs, il y a plein de gens qui disent souvent ça, « lui je l'aimais avant, mais maintenant il a changé ». Ce n'est pas nécessairement une question de changement, c'est que les gens aiment avoir des artistes pour eux, garder des trucs un peu indé, un peu underground. Puis, dès que la Musique appartient à public large, on dit « ça devient populaire », « ça devient commercial »... C'est débile ! Ca ne veut rien dire ! Ca me fait rire. Notamment sur internet, quand je lis des trucs comme ça... les gens ne se rendent même pas compte du marketing qu'il y a autour de ce qu'on leur vend comme pas commercial. C'est un gag !

Tu penses que c'est particulièrement français ?
Je trouve qu'aux Etats-Unis, c'est moins présent. Là-bas, quand tu as une bonne chanson... tu as une bonne chanson. Que tu fasses de la country, de la pop, du rock, du blues, n'importe quoi, que tu sois Britney Spears ou Dave Matthews ou n'importe qui, des trucs plus indé, plus spé... On dira juste « c'est une bonne chanson ». Moi, je n'ai pas de manager, je travaille toute seule, je travaille honnêtement, je présente mon truc... Donc commercial ou pas... Pour moi, c'est un faux problème ! Ce sont justement des gens terriblement crédules qui disent ça, et qui justement ne se rendent pas compte, et qui tombent dans le panneau de tout ce qui entoure ce qu'on leur vend. Je trouve ça terrible. Vraiment. Je trouve ça très triste même. Et j'ai souvent lu ça, « Nolwenn c'est bien mais bon, ça reste commercial »... ça veut dire quoi ?? Ca me hérisse ! Et je ne fais pas de langue de bois sur le sujet parce que je trouve que c'est une pure connerie de marketing justement. Mais bon, ils sont brillants ces gens ! C'est un vrai métier de faire acheter aux gens des trucs qu'ils n'auraient jamais achetés, en leur faisant croire que c'est un truc indé, super branché, alors que c'est on ne peut plus calculé.


« C'est triste que le travail d'artiste ne représente plus rien »

Tu dis que tu n'as pas de pression au niveau des ventes pour cet album. C'est à cause de l'état de l'industrie du disque, ou c'est ta façon de travailler ?
Déjà, mon deuxième disque, j'en ai vendu un peu moins que le premier. Les ventes avaient déjà baissé. Et puis là, je n'ose même pas imaginer ! Tout le monde est plus ou moins dans les choux... C'est un peu une énigme pour moi...

Et encore une fois, c'est assez franco-français cette situation, le marché résiste beaucoup mieux en Angleterre ou aux Etats-Unis. Là par exemple, les chiffres ne décollent pas malgré l'approche de Noël...
Ca veut dire que les gens n'achètent plus de disques ?




Vraisemblablement oui...
(Silence) Bah c'est triste... C'est super triste ! C'est très triste de dévaluer à ce point-là la Musique. On fait depuis toujours les classements des artistes les plus riches, et certains trouvent que ce n'est pas légitime de très bien gagner sa vie quand on fait ce métier. On nous dit que « c'est pas un métier ». Et c'est triste que tout le travail que demande la création d'une chanson, d'un album, tout ce brainstorming, ce bout de vie finalement que représente un disque, c'est triste que ça ne représente plus rien ! Que la Musique aujourd'hui soit du vent, qu'elle se passe et s'échange en une seconde. Je trouve ça assez désespérant. Et c'est marrant parce que, quand Michael Jackson est mort, je me suis fait cette réflexion. Moi qui étais une fan inconditionnelle de Michael Jackson quand j'étais plus jeune, je me suis demandé si la raison pour laquelle il n'avait plus rien sorti depuis si longtemps, c'était un manque d'inspiration, ou peut-être parce que l'époque ne lui convenait plus, tout simplement...


« Râler pour une hausse des prix de 1 centime ? Mais on est où !? »

Dans quel sens ?
A l'époque, on attendait "Thriller", on attendait "Bad". C'était le truc que tout le monde attendait, qu'on allait acheter, et puis on s'asseyait, on frémissait tous à côté de sa chaîne, et puis on écoutait. Il y avait un côté sacré dans la découverte d'un album. Aujourd'hui, tout est désacralisé. On clique, on écoute, « ouais c'est pas mal... ouais... », « Ah non, la Musique, c'est trop cher... », « ouais, ils ont augmenté le prix du morceau d'un centime sur iTunes, ils se foutent de notre gueule, ils croient qu'on va se faire avoir ! ». Un centime d'euro !? Mais est-ce qu'on va demander à la boulangère, quand on va acheter une baguette, si elle augmenté son prix de 1 centime d'euro ? On ne fait pas ce genre de réflexion sur les fringues, sur les jeans. On a envie du truc, on l'achète. On baisse le prix des albums ! Ils baissent, ils baissent, ils baissent. Mais à un moment, faut pas déconner ! Non mais franchement !

Tu trouves que la Musique est trop chère ?
Certainement que les albums à un moment donné ont été trop chers, et qu'il fallait baisser les prix. C'est certain. Mais à un centime près, on est où ?! Le truc il vaut déjà un euro !! C'est angoissant de voir ça... Mais bon, c'est comme ça, on a changé d'époque, et moi je fais toujours partie des gens qui attachent beaucoup d'importance à la pochette, à l'objet, parce que je me dis que c'est peut-être encore un moyen de donner l'envie aux gens d'acheter des disques, et de créer un lien avec le public, de se dire que j'ai consacré du temps à créer un bel objet, quelque chose qui sert d'écrin aux chansons, qui est joli. Et c'est respecter aussi le public qui achète ton disque. J'ai encore du mal à acheter sur iTunes moi... Je le fais, mais j'adore avoir la pochette, lire les crédits. Bon alors d'accord, moi, c'est mon métier, il y a des gens qui n'en ont rien à faire des crédits. Moi, je me revois encore petite, dans la discothèque de mes parents, à regarder les vinyls de Kate Bush, où elle était en lion... Je ne sais pas... ça me transportait, ça me faisait rêver... Je suis peut-être d'un autre âge ? Pourtant je n'ai que 27 ans, ça fait un peu flipper ! Je me sens vieille, d'un coup !


« Je trouve ça prétentieux de penser que ma vie intéresse les gens »

Quel rapport tu entretiens avec tes fans ?
Un très bon rapport, c'est pour ça que ça me touche quand tu me dis qu'ils sont inquiets à propos de l'album. J'ai des fans incroyables, qui me défendraient jusqu'au bout. J'ai des fans syndiqués, comme je dis souvent. Ceux qui sont toujours là, qu'il pleuve, qu'il vente, qui me suivent quoi qu'il arrive et qui justement, je pense, ne sont pas inquiets, parce qu'ils sont heureux de voir que petit à petit, j'affine ce que je fais, que je suis heureuse de ce que je fais, et honnête. J'en deviens plus sincère, et je pense que c'est un peu l'essentiel. Je les respecte beaucoup. J'ai beaucoup de chance, parce qu'en plus j'ai une énorme fanbase sur le net, qui me suit et qui est patiente. Et c'est vrai que je suis quelqu'un qui donne très peu, je ne parle pas de ma life sans cesse...

Non, tu n'as pas de facebook, de twitter...
J'ai facebook mais j'ai du mal, et c'est seulement avec mes potes proches. Je suis toujours flippée, je reste toujours discrète - pas "mystérieuse" parce que c'est un peu cucul - parce que je n'aime pas trop m'étaler, ou dire ce que je pense, à tort et à travers, sur tout et n'importe quoi... parce qu'on s'en fout, en fait !

Tu dis que tu es discrète, et justement on te voit très peu dans la presse people, malgré ta relation amoureuse qui attire ce genre de supports. C'est une volonté de ta part, tu fais attention ?
Je pense que, sauf cas extrême où ça va arriver et on va te voler un moment très intime et tu n'y peux rien, franchement, quand tu veux vraiment te protéger de tout ça, tu peux. J'en suis la preuve vivante. Quand tu ne veux pas aller aux soirées, tout ça... Et j'ai tendance à ne pas vouloir pactiser avec le diable. Pour moi c'est très dangereux, donc je garde une relation qui est très saine, d'où peut-être ce respect envers moi, parce que justement je garde une ligne de conduite et que j'essaie de ne pas faire n'importe quoi. Parce que ça nest pas quelque chose qui me fait trop rêver, et je trouve ça hyper prétentieux de penser que ça intéresse les gens. On s'en fout !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Jeu 10 Déc - 18:00

Cet Album bénéficie d'un retour médiatique exceptionnel, tous les articles sont unanimes sur la qualité musicale de cet album.

Nolwenn Leroy vient définitivement de "gagner" ses "galons" d'artiste !

Ensuite, cet opus plaira à certains et pas à d'autres, hier j'évoquais l'émotion, en réalité les gôuts et les couleurs ne se discutent pas, soit on est touché, soit on ne l'est pas.

Il ne faut pas en faire un drame, je comprends la deception des déçus......
Mais il ne faut surtout pas oublier, que si le public dispose, seul l'artiste reste le créateur de son art.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Jeu 10 Déc - 18:14

De carver sur Nolwennleroy.com - Magasine Platine

Citation:
L'Album du Mois

Nolwenn Leroy ***
"Le Chershire Cat et moi"

Quatre ans après « Histoires Naturelles », supervisé par Laurent Voulzy, l'ex-Star académicienne revient avec un album puis acoustique et épuré, enregistré entre la France et la Suède, dont elle a signé tous les textes et confié la réalisation et les arrangements à Teitur Lassen. Pour clore les présentations, signalons qu'il s'agit du plus célèbre des artistes des Îles Féroé, consacré meilleur artiste au Danish Music Awards en 2007 et 2009 et aperçu sur scène avec Radiohead ou Rufus Wainwright. Au programme de ce troisième opus qui marque une nouvelle métamorphose de Nolwenn, 11 chansons (dont 3 en anglais) au climat Pop-Folk, intimiste et feutré, aux harmonies joliment soulignées d'arrangements souvent minimalistes et lui laissant toute liberté pour nous bercer d'une voix pure et apaisante, loin des éclats aigus dont elle avait fait preuve sur un très contestable premier opus et notamment le difficilement supportable « Cassé ».

Côté texte, la Belle a creusé le sillon des thèmes du mystère et de la dualité collant parfaitement à son physique d'ange trouble et vénéneux (cf. « Le Chershire Cat », « Faut-il, Faut-il Pas ? », « Cauchemar », « Parfaitement Insaisissable ») sans oublier avec humour de son personnage de fille gauche et maladroite (« Mademoiselle de la gamelle ») ou d'adopter une attitude très Girly (« Textile schizophrénie »). le tout est illustré par des charmantes images naïves de Thomas Jacquet, un peintre puisant ses références dans l'univers de Lewis Caroll. A noter enfin les participations de Ruth Wall, harpiste de Goldfrapp et de l'arrangeur de cordes de Björk. Bref, que du beau monde au générique ! Une réussite qui pourrait bien dérouter les fans de la première heure, mais attirer aussi un tout nouveau public, certes moins populaire et plus exigeant, celui d'une Yaël Naim ou d'une Keren Ann, amateur de curiosités Folk. EC

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Jeu 10 Déc - 18:18

De Miss de Nolwennleroy.com - Le Nouvel Observateur



Citation:
Nolwenn Leroy: "Le Cheshire Cat et moi" (Mercury).
La gagnante en 2002 de la deuxième édition de la "Star Academy" sur TF1 poursuit sa mutation au risque de perdre une partie de ses premiers fans. On est très loin en effet de "Cassé" où elle mettait en avant sa voix forte. Elle en utilise maintenant de plus en plus toutes les nuances, tout en douceur. Après son second disque, "Histoires naturelles" réalisé avec Laurent Voulzy, elle peaufine son univers, sous la houlette cette fois du scandinave Teitur, orfèvre d'une pop-folk élégante. Elle nous plonge dans un univers surréaliste, un peu candide où plane l'ombre de d'écrivain et photographe britannique Lewis Carroll, créateur notamment d'Alice au pays des merveilles et du fameux chat du Cheshire. Le disque compte huit titres en français, trois en anglais (dont le duo "You Get Me" avec Teitur). Les chansons sophistiquées, souvent mélancoliques laissent une large place aux instruments acoustiques cordes, claviers, mais aussi à la harpe. Le premier single "Faut-il, faut-il pas?" ne déroge pas à cette règle. Le sensuel "Parfaitement Insaisissable" définit assez bien ce nouveau disque.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Jeu 10 Déc - 18:35


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Ven 11 Déc - 0:20

Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Ven 11 Déc - 21:15


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Ven 11 Déc - 21:23


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Ven 11 Déc - 21:27

Message :
Merci à carver sur nolwennleroy.com





regarder la vidéo

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Sam 12 Déc - 15:36

Merci à Luc d'Online :


Voici un premier article qui confirme la mise en place par Universal de 100 000 exemplaires de l'album le Cheshire Cat et moi :



Un second article dans le même numéro fait le bilan du rapprochement ULM/Mercury avec l'interview de son directeur général Olivier Nusse. Il est question de "community manager" dans la création de buzz. Je ne suis pas franchement convaincu par cette stratégie pour ma part... le Buzzz et le web c'est important mais il ne faudrait pas oublier le produit physique et sa mise en valeur dans les rayons !

Mercury serait composé d'une trentaine de personnes fonctionnant sur le modèle anglais avec des petites cellules sous la responsabilité d'un directeur artistique... Olivier Nusse précise que Nolwenn fait aujourd'hui partie des artistes "breaké" au même titre que Thomas Dutronc :




Musique Info Hebdo N° 511 de novembre 2009

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Sam 12 Déc - 15:43

Citation :
Message original: rantanplan
Oh my god, tu ne te rends pas compte de l'EXCELLENTE, FABULEUSE, GENIALE nouvelle que tu nous livres ici dans cet article Luc. Ces gens vont pratiquer le community management, il y a une cellule de veille qualitative du net... mais c'est Byzance, la fin de nos ennuis, le début de la fin de ce cauchemar sans fin car imbécile, des récepteurs aux ordres qui n'ont ni le droit de bouger une oreille, ni le droit d'oser une opinion un tantinet critique, même constructive et même pas de se marrer tout simplement entre potes, de façon imbécile, si ça leur chante pour resserrer les liens et forger une fidélité inébranlable autour de l'artiste. Le temps des récepteurs émetteurs respectés est enfin bienvenu. Youpi!!!!!

Saint Luc, je t'embrasse trés fort... l'espoir renaît...

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Sam 12 Déc - 21:00

Citation :
Nolwenn Leroy : Regardez-la en pleine campagne suédoise... pour des confidences pleines d'humour !

Si Nolwenn Leroy se trouvait en équilibre instable, "entre le lourd, le léger", avec le premier single à dilemme(s) mais aguicheur (Faut-il, faut-il pas) extrait de son troisième album (Le Cheshire cat et moi), c'est pourtant avec une rayonnante sérénité qu'elle a effectué son grand retour. Avec, en réalité, un bel équilibre, et une addictive légèreté.

Le Cheshire cat et moi, réalisation particulièrement élégante qui marque une vraie (r)évolution dans le parcours de la chanteuse - même son compagnon, le tennisman Arnaud Clément, devenu tonton il y a peu, n'écoute que ça dans son iPod ! -, a beau être disponible depuis le 7 décembre, on n'a sans doute pas fini d'en découvrir l'envers du décor Lewis Carrollien.

C'est notamment en Scandinavie que Nolwenn s'est métamorphosée en Alice pour explorer les profondeurs du terrier et composer ce bel album, peuplé d'un imaginaire fort et d'une savoureuse poésie musicale instillée par Teitur, vedette féroenne et artiste majeur de la scène nordique.

Après avoir dévoilé le clip exquis de Faut-il, faut-il pas, Nolwenn Leroy, récemment radieuse et pleine de peps pour son hommage à Charles Aznavour, nous revient en vidéo, dans un reportage élaboré à partir d'images collectées au fil de la conception de ce nouvel opus. Entre bilan personnel en forme de confidence, et séquences prises sur le vif, ce sont quelques minutes d'immersion totale au contact des artisans du Cheshire cat et moi, de leurs moments de grâce, d'humour, etc.

"Voyager, rencontrer de nouvelles personnes, me retrouver" : voilà comment Nolwenn synthétise ces trois dernières années, passées à se ressourcer et à se chercher une nouvelle identité musicale, cette "nouvelle manière de faire qui remet tout en question". Nous entraînant dans sa "bulle suédoise", un studio d'enregistrement en pleine campagne (à Klägerup, 2e à droite en quittant le parking d'Ikea), elle nous offre ainsi des instants de boulot sous l'oeil de figurines de bandes dessinées (Assurancetourix bâillonné comme il se doit), se laisse filmer même en plein coup de fatigue et de stress, et partage également ses coups d'humour, en plein dilemme face à une boîte de Magnum, ou faisant office de guide touristique un brin déjanté, surtout... lorsqu'il s'agit de s'exprimer en suédois !

Toute une aventure résumée en deux courtes vidéos très plaisantes, à regarder ci-dessus.

G.J.

http://www.purepeople.com/article/nolwenn-leroy-regardez-la-en-pleine-campagne-suedoise-pour-des-confidences-pleines-d-humour_a45942/1

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
miminem

avatar

Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 13 Déc - 0:59

Citation :
Découvrez la playlist de Nolwenn Leroy !



C’est un retour gagnant pour Nolwenn Leroy ! Dès sa sortie digitale, son nouvel album Le Cheshire Cat et moi s’est classé en première place des ventes sur la plateforme iTunes. Un succès qui en dit long sur la fidélité de ses fans comme sur la qualité de ses nouvelles chansons...
Afin d’en savoir plus sur cette artiste talentueuse et passionnée, nous avons jeté un coup d’oeil indiscret sur son baladeur Mp3. "J’adore Florence and the Machine", nous a-t-elle ainsi confié lors d’une interview exclusive. J’aime aussi l’album de Scarlett Johansson et Pete Yorn qui est très frais et sympa le matin quand on se lève. Elle a un timbre de voix assez étonnant qui lui donne un petit côté sombre. Le prochain album de Charlotte Gainsbourg devrait être très intéressant aussi. Sinon, j’écoute mes classiques, des trucs soul plus anciens, et toujours Billie Holiday matin, midi et soir."
Quant au duo de ses rêves, la jeune chanteuse répond du tac au tac : "Avec quelqu’un comme Kate Bush ou Tori Amos, je n’hésite pas une seconde ! J’ai eu la chance de faire tellement de beaux duos déjà mais, oui, ce serait bien aussi de faire quelque chose d’inattendu…" Affaire à suivre !

Par ailleurs, sachez qu’afin de promouvoir ces nouvelles compositions, Nolwenn partira en tournée dans le courant de l’année prochaine. Elle se produira notamment à la Cigale de Paris le 18 mars 2010.
http://www.evous.fr/Musique/Nolwenn-Leroy-playlist-Cheshire,8678.html

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 13 Déc - 8:50

Nolwenn Leroy : "Je suis dans la tendance !" (VIDEO)


Après quatre ans d'absence Nolwenn Leroy revient avec un nouvel album, Le Cheshire cat et moi. Un titre directement inspiré du matou malicieux du roman de Lewis Caroll. Le thème est dans l'air du temps avec notamment la sortie prochaine du très attendu Alice au pays des merveilles de Tim Burton. Nolwenn Leroy s'étonne elle-même, elle est "dans la tendance" et ce, sans l'avoir fait exprès !

Très bien accueilli par la critique, Le Cheshire cat et moi est sorti lundi dans les bacs avec le single Faut-il, faut-il pas ? Nolwenn Leroy surprend avec un album à l'univers atypique et une voix quasi méconnaissable. Pourtant, elle n'a jamais été si peu trafiquée. Pour ce troisième opus, la gagnante de la Star Academy 2 s'est réfugiée en Suède et aux Iles Féroé. Après avoir collaboré avec Laurent Voulzy, elle s'est entourée cette fois de Teitur, un artiste scandinave qui a orchestré cet album, entièrement écrit (ou presque) par la chanteuse elle-même.

Des chansons aux mélodies enfantines, à moitié susurrées, on est loin de ses précédents tubes tels que Cassé ou Nolwenn Ohwo ! A la manière d'une Olivia Ruiz, Nolwenn semble avoir trouvé sa voix, et compte bien la garder. Pour Tele-Loisirs.fr, elle revient sur sa longue période d'absence, son nouvel album, sa folie douce et les mauvaises rencontres qu'elle a pu faire tout au long de sa carrière.

Découvrez l'interview vidéo de Nolwenn Leroy :

Mathilde Saez - dimanche 13 décembre 2009 à 02h05

http://www.programme-tv.net/news-tv/divertissement/7409-nolwenn-leroy-dans-la-tendance-video/

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 13 Déc - 8:59

Citation:


MUSIQUE - La chanteuse sort son troisème album, «Le Cheshire Cat et moi», féerique et audacieux...

On ne vous a pas trop vue pendant quatre ans. Il paraît que vous étiez dans le Grand Nord?

Nolwenn Leroy: On ne peut pas toujours être dans la lumière... J'ai pris le temps parce que j'avais la volonté de faire quelque chose de bien, sans compromis. Pour composer, j'ai passé des semaines avec des potes dans une maison en Suède. Puis, nous sommes allés dans les îles Féroé, d'où est originaire Teitur.

Si on vous dit que cet album est une bonne surprise, ça vous fait plaisir?

Bien sûr ! Mais qu'est-ce qui vous surprend dedans?

Son audace.

Mais c'est le moment ou jamais, pour les artistes, de faire ce qu'ils ont vraiment envie de faire. Je ne le vis pas comme un risque. Je ne me suis jamais sentie aussi bien que maintenant.

Considérez-vous ce troisième album comme votre meilleur?
Il me ressemble plus. J'avais une idée précise de sa couleur. Je voulais aussi que la voix soit au centre, qu'il n'y ait pas d'effets. Je n'ai pas gommé les imperfections de ma voix et j'ai laissé de la place aux silences. Je voulais chuchoter à l'oreille des gens.

Le grand public vous connaît plus comme une chanteuse à voix que comme une chuchoteuse...

En France, quand on a des capacités vocales et une bonne technique, on est tout de suite réduit à ça. Mais des chanteuses que j'admire, comme Kate Bush, Tori Amos ou Alisson Goldfrapp, on ne leur reproche pas de bien chanter.

Votre voix est tout de même un sacré atout...
Oui, mais ça ne suffit pas. Vocalement, je n'ai rien à prouver, je n'en suis plus là. Aujourd'hui, je veux, par ma Musique, emmener les gens dans un petit monde où je me sens bien.

Diriez-vous que vous faites votre révolution artistique?
Mon premier album est à part. Je sortais de la «Star Ac'», je n'ai pas eu la main sur la réalisation. Maintenant, chacun de mes albums est un chapitre. C'est une évolution plus qu'une révolution. Il n'y a pas de nouvelle Nolwenn. Cet univers étrange et mystérieux, c'est ce que je suis, ce que j'ai toujours été.

Recueilli par Benjamin Chapon


http://www.20minutes.fr/article/370066/Culture-Nolwenn-Leroy-Je-voulais-chuchoter-a-l-oreille-des-gens.php

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 13 Déc - 9:29

Merci à martine B de Divine :



_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7142
Age : 54
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 13 Déc - 10:02

Il est vrai que cet album "le Cheshire cat & moi" est véritablement trés qualitatif artistiquement,
de plus les musiciens, le compositeur et le producteur sont tous des artistes internationalement
connus, ce qui en France représente un plus, mais malgré tout je suis surpris trés agréablement par
toutes ces critiques médiatiques trés positives et surtout par celles venant des spécialistes musicaux.

Il semblerait que la prise de risque de Nolwenn Leroy a plu à beaucoup, que le fait qu'elle soit l'auteur
de presque tous les textes se concrétisent aussi de façon trés positive, mais j'ai aussi l'impression que
les médias finalement n'attendaient que cela, un prétexte pour enfin reconnaître son talent d'artiste....

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que pensez-vous que Mika nous reserve pour son 3ème album ?
» Album "HELENE"
» album "EPONYMPE" édition canadienne
» album "CHAQUE FEU" édition canadienne
» Album "Salut les Copains", 50 ans !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LA REVUE de PRESSE :: Revue de Presse-
Sauter vers: