Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 23 Déc - 10:03

Citation :
Les contes de Nolwenn



23 décembre 2009 - ENTRETIEN JOëL JENZER -

CHANSON: En constante recherche, Nolwenn Leroy semble s'être trouvée avec son nouveau disque, «Le Cheshire cat & moi». Une plongée dans un univers féerique.
Nolwenn Leroy affiche son double. La chanteuse se dévoile un peu plus dans son troisième album. D. GAU

On l'avait quittée avec ses «Histoires naturelles» arrangées par Laurent Voulzy. Il aura fallu quatre ans à Nolwenn Leroy pour faire son retour avec un nouvel album. «Le Cheshire cat & moi» est un drôle d'objet qui change du tout au tout comparé aux deux premiers albums de la gagnante de la «Star Academy» version 2002. Avec ce disque, Nolwenn emmène l'auditeur dans son monde imaginaire, entre «Alice au pays des merveilles», Tim Burton et les contes de fées des pays du nord. Normal qu'une ambiance nordique règne sur l'entreprise, étant donné qu'un certain Teitur, magicien des sons venu des îles Féroé, a réalisé le disque. Au final, «Le Cheshire cat & moi» révèle une nouvelle Nolwenn, qui module sa voix tout en douceur au fil de chansons ouatées et planantes.

Avec ce disque original et pas calibré pour les radios, vous avez pris un risque commercial?

C'est sûr que ce n'est pas un album fait pour la radio. Mais vu ce qui passe sur certaines radios ces temps... J'observe que tout ce que j'écoute, ce que je préfère, ne passe jamais à la radio. Bien sûr qu'on a toujours envie de passer à la radio, j'y pense malgré tout... Mais aujourd'hui, il y a tellement de manières d'écouter de la Musique, les gens l'écoutent sur leur iPod et de moins en moins à la radio.

D'où sortent les histoires que vous racontez dans les chansons?

C'est assez autobiographique. Je me dévoile très peu en dehors de mes chansons, dans la presse, les médias. Donc, d'une certaine manière, je me sers de mes textes pour dévoiler des choses très personnelles, sans filtre...

Vous changez de style d'un disque à l'autre. Est-ce le fruit d'une démarche étudiée ou vous cherchez-vous encore?

Ce qui est terrible, c'est que certaines personnes - les médias notamment - ont cette impression que je me cherche, et je le comprends. De par mon parcours et ce tourbillon, cet engrenage dans lequel j'ai été prise à un certain moment, j'ai été partagée entre un immense bonheur et une frustration de ne pas pouvoir être plus investie, de devoir faire autant de compromis... Mais j'ai su dès le départ que du fait d'avoir gagné cette émission (n.d.l.r.: «Star Academy») à un moment donné, il allait falloir faire des compromis pour parvenir à ce que je fais aujourd'hui. Je pense que chez beaucoup d'artistes, le premier album reflète rarement l'intégralité de leur carrière. Je suis partie sur un premier album qui ne reflétait pas forcément ce que j'étais. Aujourd'hui, beaucoup de gens me parlent d'une révolution et je dis: «Ce n'est pas une révolution, c'est une évolution, tout simplement.» Pour moi, c'est un démarche naturelle: reconstruire les fondations grâce au deuxième album, «Histoires naturelles», et, petit à petit, affiner...

Y a-t-il un projet que vous rêvez de réaliser?

Peut-être enregistrer un album intégralement en anglais. Cet album, je l'ai écrit en anglais et j'aimerais pouvoir le sortir à l'étranger. J'aimerais aussi pouvoir aller faire des concerts à l'étranger. L'anglais est une langue importante pour moi, je l'ai toujours parlée, j'ai vécu aux Etats-Unis. J'ai un vrai ressenti avec cette langue et j'aimerais pouvoir chanter en anglais. Mais en France, c'est difficile de faire un album en anglais.

Si vous n'aviez pas remporté la «Star Academy», vous seriez-vous accrochée à la chanson?

J'étais en fac de droit, et au conservatoire aussi. Je pense que je n'aurais pas pu abandonner la Musique: j'aurais continué le droit à côté et j'aurais passé mes concours en chant classique pour essayer d'intégrer le Conservatoire de Paris pour devenir chanteuse d'opéra. C'était mon rêve...

Comment vous sentez-vous aujourd'hui?

Il y a une vraie cohérence dans ce que je fais, mon album parle pour moi. C'est pour ça que je suis plus sereine que je ne l'ai jamais été auparavant, parce que je n'ai plus à me justifier sur mes influences, sur ce que je suis, ce que j'aime. Aujourd'hui, tout est dans le disque... C'est agréable.

http://www.lenouvelliste.ch/fr/news/culture/les-contes-de-nolwenn_14-177988
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 23 Déc - 11:29

...."devenir chanteuse d'opéra... c'était mon rêve !" citation de Nolwenn

je sais lire ? je lis bien ? ou il faut encore une "clef" pour décoder ?

je ne pense pas que Maria Callas aurait interprété les titres du cheshire cat...
alors que veut nous dire Nolwenn ? j'ai besoin d'un traducteur car vraiment je ne comprends pas ce qu'elle dit

No No No
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 23 Déc - 12:36

No Moi non plus Berthe, je ne sais même pas ....

.....si elle sait vraiment....sa VRAIE direction vocale
No confused
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 23 Déc - 12:45

Nolwenn est Miss faut-il,faut-il pas,Elle s'essaie!Elle pense actuellement être dans la bonne direction!Mais va savoir pour un autre album! confused Elle sera peut-être plus appréciée avec tous les titres en Anglais en France comme à l'étranger! Wink
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 23 Déc - 12:53

Berthe a écrit:
...."devenir chanteuse d'opéra... c'était mon rêve !" citation de Nolwenn

je sais lire ? je lis bien ? ou il faut encore une "clef" pour décoder ?

je ne pense pas que Maria Callas aurait interprété les titres du cheshire cat...
alors que veut nous dire Nolwenn ? j'ai besoin d'un traducteur car vraiment je ne comprends pas ce qu'elle dit

No No No

J'ai souligné ce passage particulièrement pour mettre en évidence les contradictions des commentaires de Nolwenn Leroy ("je ne veux plus faire la chanteuse") et ceux de certains de ses partisans un peu trop "perroquets".

Surtout qu'une chanteuse d'opéra qui possède un vibrato de mezzo-soprano, elle l'utilise à bon escient et non l'inverse !
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 23 Déc - 12:58

Ha!!!si elle s'essaie....c'est autre chose donc....

...elle s'essaie à ne plus savoir qu'elle voix prendre ? ou qu'elle voie prendre?
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 23 Déc - 13:18

Curieusement Nolwenn derrière ses affirmations,doute toujours!Elle a des convictions,mais pas de certitudes à mon avis! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Jeu 24 Déc - 14:53

Merci à Tom de La communauté.com!

- Tom - a écrit:
Citation :
Sorties CD: Noël peu magique, Nolwenn onirique
24.12.2009 08:20

De Dylan à Tori Amos en passant par Bocelli et I Quattro, le choix est grand en matière de chants de Noël. [TSR]
Anciennes gloires et nouveaux venus revisitent Noël à leur manière. Mais on est loin, très loin, du charme des Sinatra, Crosby ou Dean Martin... De son côté, Nolwenn Leroy nous plonge, avec son Cheshire Cat, dans l'univers de Lewis Carroll, tandis qu'Eddy Mitchell chante une nouvelle fois son amour du cinéma.
Vous croyez l'industrie du disque en perte de vitesse? Pas celle de Noël en tout cas! Comme chaque année, les compilations diverses foisonnent. Et nombreux sont les artistes qui se sentent obligés de réinventer les classiques du genre.

(...)

Nolwenn au pays des merveilles
Nolwenn Leroy laisse tomber la voix pour mieux faire passer ses rêveries victoriennes. [TSR] Quatre ans après "Histoires naturelles", Nolwenn Leroy revient dans les bacs avec "Le Cheshire Cat et moi". Un disque enregistré entre les Iles Féroé, la Suède et la France, avec l'aide du Danois Teitur, l'étoile scandinave de la pop classieuse.

Avec cet opus candide et sophistiqué, la jolie Bretonne, qui signe tous les titres en français comme en anglais, nous emmène dans un univers féérique et étrange, à l'image du chat d'"Alice au pays des merveilles" de Lewis Caroll et de son premier single, le sautillant "Faut-il, faut-il pas?"

La voix de la gagnante de la Star Academy 2, pourtant puissante, y devient du coup mutine, presque enfantine et rappelle celle de Goldfrapp. Pourtant, malgré l'originalité indéniable de l'album, la sauce peine à prendre. Trop d'onirisme victorien peut-être?

> http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=11625629
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: a   Sam 26 Déc - 15:06

Qu'elle doute, ce n'est pas bien grave, tous les créateurs doutent, s'ils n'avaient pas ce souci du doute, ils n'arriveraient pas à chercher et quelques fois à trouver des réponses à leurs imaginaires.

Douter c'est une chose, mais ensuite il faut l'exprimer de façon à être compris par la majorité.

De toute façon nous vivons avec et dans nos contradictions, mais il faut aussi en tirer quelques leçons, de façon à paraître un peu crédible.

Tous ces articles, dans leurs grandes majorités, mettent en avant la qualité artistique et musicale de cet album, c'est une bonne chose, seulement pour l'instant tous ces louanges n'ont pas contribué à faire bien vendre cet album.

Seuls les fans les plus proches et surtout ceux de la 1ère heure, à cause de leurs fidélités ont répondu présent au niveau de l'achat de l'album, il ne faudrait surtout pas l'oublier.....


Dernière édition par jacommos le Sam 26 Déc - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Sam 26 Déc - 20:43

Merci à Carver de Nolwennleroy.com

Le site fait une review des meilleurs albums de 2009 et Le Cheshire Cat et moi se trouve 12ème.

Citation:
Les 20 meilleurs albums Chanson de l'année 2009

Si l'année 2009 aura principalement été marquée par la disparition d'un monument de la chanson française en la personne d'Alain Bashung, le 14 mars à l'âge de 61 ans, elle aura également connu son lot de découvertes et de confirmations dont voici notre sélection en vingt albums.


Source : MusiqueMag

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 27 Déc - 22:01

Merci au forum de Nolwennleroy.com pour la trouvaille :

Nolwenn Leroy
s'affranchit de la Star Ac


Agrandir la photo

Le nouvel album de Nolwenn Leroy, « Le Cheshire Cat et moi », est sans doute le plus personnel de la chanteuse.

Cela faisait près de deux ans qu'on ne l'avait pas vu. Pour certain ce n'était pas plus mal… pour d'autres il y avait un manque. Il est vrai que Nolwenn Leroy, lauréate de la Star Académy 2, a du d'abord se défaire d'une étiquette pas toujours évidente, celle de la téléréalité. Son nouvel album, sorti le 7 décembre, en surprendra plus d'un. On est en effet assez loin de son premier disque formaté Star Ac et conçu avec Pascal Obispo, Lara Fabian et autre Lionel Florence. Cette fois, la chanteuse revient avec un ouvrage plus acoustique, composé de 14 chansons dont 11 titres écrits par elle-même et trois chantés en Anglais. Enregistré entre les Iles Féroé, la Suède et la France, on y trouve une ambiance feutrée, plus épurée dans les arrangements dans une ambiance pop folk que l'on peut comparer, toutes proportions gardées, à Suzanne Vega, Sia Furler…
« Le Cheshire Cat et moi », nom de l'album, est une référence à ce chat au large sourire créé par Lewis Carroll dans Alice au Pays des Merveilles. Un chat qui a toujours fasciné la chanteuse et quelle présente sur un plateau sur la couverture de son album. « Je trouve qu'il représente cette folie, cette sorte de schizophrénie douce, ce que j'ai pu ressentir pendant des années », explique-t-elle dans ces interviews. « Le fait qu'il y ait un décalage entre le discours et la Musique que je pouvais représenter, le présenter aujourd'hui sur un plateau d'argent, cela veut dire que j'ai réussi à vaincre cette part d'ombre en moi qu'est le Cheschire Cat… »
Dans cet album, Nolwenn Leroy utilise sa voix comme jamais auparavant. Malicieuse, elle laisse sa voix jouer sur l'air, frotter par instants, subir des cassures, connaître des attaques ou des finales imparfaites. Un album déroutant pour les adeptes de la Star Ac mais sans doute le plus personnel et le plus accompli professionnellement.
« Le Cheshire Cat et moi », de Nolwenn Leroy. Mercury / Universal.

Article paru le : 27 décembre 2009

http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/403832/Nolwenn_Leroy__s_affranchit_de_la_Star_Ac

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.


Dernière édition par jacommos le Dim 27 Déc - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 27 Déc - 22:12

Merci, mais c'est toujours les mêmes articles, tous sont identiques :lol:
Ils font des copier/coller ou quoi! mdr

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 28 Déc - 12:24

Merci à Martine!

martine b a écrit:



enfin un article ,mais pas de couverture!!!!
Laurent Voulzy a aimé,,sympa
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 28 Déc - 13:14

[/IMG]][IMG=http://img705.imageshack.us/img705/8978/tlstarjpg0jpg00.jpg][/IMG]


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 28 Déc - 18:06

NobodyElse a écrit:
Nolwenn en interview pour "Les confidences poétiques de Nolwenn" sur le site Gala.fr

Merci à CC@ qui m'a envoyé le lien en pv :wink:

Arrow http://www.gala.fr/gala_tv/l_oeil_sur_eux/les_confidences_poetiques_de_nolwenn_leroy#

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 28 Déc - 18:55

Merci Gilou et Ludi,je viens de me régaler en lisant Gala et en visualisant la vidéo! flower
Revenir en haut Aller en bas
Gilou
Admin
Admin


Nombre de messages : 15295
Localisation : Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 28 Déc - 19:07

C'est Merci à CC@ qui a posté chez Ludi mdr


Pas de grands changements pour moi.

Je tenais à dire que Mickaël n'est pas enchanté par l'album rire

_________________
"Dieu est autorisé à me dire « tu dois »."



Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Lun 28 Déc - 19:12

Merci à CC@! mdr

Pour Mickaël,cela ne m'étonne pas qu'il ne soit pas enchanté!Sinon,il serait venu en parler! mdr accord
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 29 Déc - 19:19

Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 30 Déc - 21:48

Merci à ligt de Nolwenn Online.

http://best-star.fr.gd/Notes-albums-du-moment--ar-.htm?PHPSESSID=1c7ba24f2491fb80ab029f9b0edf4b18

Citation :
Nolwenn Leroy - Le Cheshire Cat et Moi :
Les journalistes ont écouté l'album et en ont pensé :

Enfin un album d'une qualité excquise. Des titres folk et on pourrait même dire des titres folk-symphonique, car les instruments et la belle voix de Nolwenn Leroy sont vraiment mis en évidence. Un régal pour les oreilles. A noter pourtant que le premier single lancé en radios il y a peu "Faut-il, faut-il pas" est vraiment le plus mauvais titre de l'album... Tous les autre sont PARFAITS !
Un univers affiné dans cet album, une voix aiguë et de sublimes petites envolées vocales sur "Feel Good" ou encore "Safe And Sound".


Notre Note : 17/20




http://best-star.fr.gd/Ventes-de-CD-en-2009-.-.htm

Citation:
Nolwenn Leroy qui vient de sortir son album il y a trois semaines intitulé "Le Cheshire Cat et Moi" aura séduit près de 22 000 acheteurs Français et un peu plus de 800 acheteurs belges. Ce n'est pas un carton, mais en 20 jours d'exploitations, nous dirons que ses ventes sont "correctes".

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.


Dernière édition par jacommos le Mer 30 Déc - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 30 Déc - 21:53

Message : Article dans VSD !

Merci à Ligt d'Online


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 30 Déc - 22:03

Merci à gégé d'Online

"Le Ptitblog" :

Citation :
Nolwenn Leroy vous parle de son nouvel opus
Entrez dans le monde mystérieux du 'Cheshire Cat' !




La chanteuse Nolwenn Leroy vient de sortir son troisième album "Le Cheshire Cat & moi" dans les bacs, après plusieurs années d'absence. Loin de l'univers de ses deux précédents opus, elle revient pour nous sur la genèse de ce nouvel album et nous explique ses nouveaux choix artistiques.

Bonjour Nolwenn Leroy et bienvenue sur PTiTBloG. J’ai l’impression que tu as pris le temps de la réflexion, après celui de Voulzy ?

Entre le premier et le deuxième, j’avais déjà pris le temps de la réflexion, plus le temps de le faire avec Laurent, on avait pris un certain temps. J’ai fait fort sur le troisième, j’ai été atteinte de « laurentvoulzite » aiguë, le fait de prendre son temps. Pour Laurent, c’est vraiment une question d’arrangements et de réalisation. Pour moi, c’était le désir de faire le point, faire le bilan, et d’affiner. Ce deuxième album constituait une base, une vraie carte identité pour moi. Il fallait construire et affiner en prenant ce deuxième album comme base. C’est ce que j’ai essayé de faire. J’avais envie de faire cet album toute seule, de travailler en famille, comme j’ai pu le faire sur le deuxième album. Mais sur le deuxième, Laurent m’a guidé, j’ai appris à ses côtés, c’est lui qui « drivait » le projet. Là je dois « driver » le projet. Je pense que c’est ce qu’on attendait de moi sur cet album, que je « drive » les choses, que je sois maître de tout ce qui se passe, que j’écrive, que je compose. On attendait quelque chose de plus personnel, j’avais besoin de ça depuis un certain temps.

Quelle était l’idée ? Tu as des collaborations scandinavo-anglo-saxonnes. Tu es allé chercher là haut ?
C’est une longue histoire dans le sens où c’est vraiment un album fait de manière artisanale, avec des gens que j’ai rencontrés au fil des années, avec qui je suis devenue amie. Lorsque je les ai rencontrés, je ne pensais pas forcément qu’on allait travailler ensemble. A un moment donné, je me suis dit que si on s’était rencontré à ce moment là, c’est qu’on avait peut être quelque chose à faire ensemble. C’est la même chose pour Thomas Jacquet qui a fait la pochette, et pour toutes les personnes qui sont dans cette histoire, dans cette petite famille. J’ai vu Teitur en concert à New York il y a cinq ans, il partageait l’affiche avec Jonatha Brooke et Suzanne Vega. Je suis sortie du concert en me disant qu’il était incroyable. Quelques mois après je vois des affiches à Paris, je vais le voir à la Maroquinerie, je lui donne mon CD, on discute un peu. Je cherchais une première partie pour mon Olympia. Il accepte, et on est devenu ami. Je me suis retrouvée toute seule à la fin de la tournée, je me suis demandé par quel bout commencer, que faire. J’avais quelques textes de prêts mais j’avais besoin de quelque chose qui m’aide à démarrer. Je suis allée voir Teitur à Copenhague. Je lui ai dit ce que je voulais faire, la manière dont je voulais bosser. Je lui ai demandé s’il était prêt à m’aider. Il m’a envoyé voir Rupert Hine. Il m’a dit qu’il n’y avait aucun souci, mais que je devrais aller voir le monsieur qui l’a aidé sur son premier album. Si j’ai des doutes ou que je me pose des questions, cette personne devrait pouvoir me donner la clé pour résoudre un peu ces problèmes. Je suis allée à Los Angeles, parce que Rupert est Anglais de pure souche mais habite maintenant à Los Angeles.

Tu peux nous dire qui est Rupert Hine ?

C’est un producteur, un vieux de la vieille, qui travaillait dans les années 80 et qui a eu d’énormes succès. Il a produit de très gros albums, Tina Turner, Suzanne Vega… Il a aussi eu sa propre carrière, il a fait de très bons disques. Il a une voix incroyable qu’on reconnaît entre mille. Il a produit le premier album de Teitur, c’est pour cela qu’il m’a envoyé vers lui. Il pensait qu’il pourrait m’apporter quelque chose, me donner les clés pour résoudre mes problèmes existentiels de l’époque. Me voilà donc à Los Angeles. Après de longues heures de discussion avec Rupert, on a décidé de partir ensemble pour des séances d’écriture. Il m’a dit qu’il pensait qu’en plus d’écrire les textes, je pouvais me mettre à la Musique, puisque je suis musicienne. Le violon, le piano, il m’a dit qu’il m’en pensait capable. Il m’a donné les clés, donné confiance en moi, il m’a poussé à désacraliser ce moment où je me retrouve face au piano. J’avais plus, de par ma formation classique au conservatoire, l’idée d’être devant le piano avec ma partition et de jouer quelque chose qui m’est imposé. Il y avait une vraie rigueur et j’avais du mal à envisager le moment où je me retrouverais seule face au piano, avec rien, et de laisser libre cours à mon imagination. Il m’a vraiment aidé en ça. Les séances d’écriture ont débuté à Los Angeles. J’ai bénéficié du réseau de Rupert, d’amis auteurs compositeurs, de Jonatha Brooke, qui partageait l’affiche de Teitur ce fameux jour où je les ai vus en concert à New York. Je l’adorais depuis de nombreuses années et Rupert la connaissait bien. Il l’a fait venir à LA. Michelle Featherstone, Scott Mc Furnon, Amanda Ghost… une petite famille dans ce studio maison où habite Rupert à Los Angeles, des après midi de séances d’écriture avec chacun d’entre eux. Et je me suis lancée.

D’où est venu ce chat qui fait référence à « Alice au Pays des merveilles » ?

Le Cheshire Cat est un personnage extrait du roman de Lewis Carroll, « Alice au Pays des merveilles ». J’insiste souvent sur le fait que cet album s’articule autour de ce que le Cheshire Cat symbolise, et non pas autour d’Alice au pays des merveilles. C’est cette fascination/répulsion que j’ai pour ce chat depuis tant d’années. Petite, je ne voyais pas ce qu’il y avait derrière ce roman pour enfants. Finalement, ce Cheshire Cat m’a inspiré toute cette folie douce, dont on est tous atteint. On vit dans un monde un peu fou. La folie est une notion majeure du siècle dans lequel on vit. C’est extrêmement angoissant quand on y pense. C’est une notion qui m’inspire énormément. Je trouvais que le Cheshire Cat était le parfait symbole de cette notion. Ça peut être la folie à grande échelle, la folie dont on est tous atteint. On a tous des moments de folie, où on fait des choses bizarres. Le Cheshire Cat représente aussi la schizophrénie que je pouvais ressentir au départ, quand j’avais un discours qui n’était pas en accord avec la Musique que je pouvais faire. J’avais l’impression de parler d’artistes, d’influences, de ce que j’aimais et de ce que j’étais. Après j’arrivais sur scène avec une chanson qui ne me ressemblait pas trop. J’aime l’idée de ne pas être cernable, mais j’étais vraiment incernable pour certains médias et je me disais : « Comment je peux dire que j’aime ça et faire une Musique totalement différente ». Je l’ai un peu mal vécu au départ. Le Cheshire Cat est aussi celui qui cherche à embrouiller un peu Alice, de lui indiquer le mauvais chemin. Alice finit par trouver son chemin. Je suis un peu le côté sombre d’Alice, qui a réussi à trouver son chemin, à ne pas se faire entourlouper par le Cheshire Cat et son sourire fourbe.

Tes capacités vocales ont fait qu’on a projeté vers toi des choses qui sont plus dans l’effort et dans l’interprétation. Il a fallu que tu fasses un peu abstraction de ça pour faire ce que tu avais envie de faire ?

Je dis souvent qu’on ne m’a jamais entendue chanter autant que sur cet album. Je ne suis pas dans la puissance mais dans la présence. Chaque instrument est identifiable. J’avais envie de susurrer à l’oreille de ceux qui vont écouter cet album. C’est vraiment un album qui s’écoute, il faut entrer dans l’univers, dans l’ambiance. La première chanson extraite, « Faut-il, faut-il pas ? » est un lien parfait entre le deuxième et le troisième album. Je trouve qu’on ne s’imagine pas à quel point l’album est différent en écoutant seulement le single. Vocalement, il y a un vrai parti pris au niveau du son, de l’espace, du silence. J’ai eu cette impression quand on a commencé à enregistrer et à faire les arrangements. Il y a de la place, et c’est assez rare aujourd’hui. On a un peu peur des moments d’espace et de silence dans les chansons alors que c’est important, vital, et que ça apporte quelque chose aux chansons. Il y a eu un véritable travail sur la voix. J’ai beaucoup appris sur cet album, j’ai pris du recul sur ma propre voix. J’ai toujours eu horreur de m’entendre, pour moi ça ne pouvait rien apporter. J’avais une sorte d’appréhension, je n’avais pas envie de réécouter mes performances. Lorsque je travaillais sur cet album, je me suis dit qu’il fallait réécouter un peu pour faire le point, le bilan d’avant. Tout ce que j’aime chez les autres, ces fêlures, ces cassures, ces moments où tu rentres en communion avec l’artiste, où tu es touché par un souffle dans la voix, tous ces moments que j’adorais chez les autres, je ne les tolérais pas chez moi. De par ma formation classique au conservatoire, tout devait toujours être carré, parfait… Je pouvais tout refaire indéfiniment. Mais ce que j’aime indéfiniment sur les disques des gens que j’aime écouter, c’est cette instantanéité, ce qui n’est pas calculé. Je ne retrouvais pas ça sur mes albums précédents. J’avais envie de ça, tout particulièrement pour cet album. D’où les trois prises de voix par chanson. C’était un énorme défi. Lorsque je suis arrivée en Suède, j’ai commencé au chauffer ma voix, à travailler… On m’a dit : « Ecoute Billie Holiday du matin au soir », pas pour essayer de chanter comme elle, ce qui est totalement impossible, mais pour essayer de saisir ce côté instantané, cette émotion, cette fêlure qui est en elle et qu’on ressent quand elle chante. En studio, elle ne faisait qu’une prise de voix, elle déballait tout. Aujourd’hui, avec tous les moyens qu’on a… Parfois c’est regrettable, parce que ce côté instantané peut se perdre alors que c’est tellement beau sur un disque. Trois prises de voix. Pour la première, tu chantes ta chanson comme tu l’as écrite. La deuxième, tu commences à être dans le vrai, tu améliores un peu ta première version. La troisième sert juste à te rendre compte que la deuxième est meilleure. La troisième est un peu trop calculée. Voilà comment on a travaillé. Au début, ça a été un choc pour moi. Mais maintenant, je ne me vois pas travailler autrement. Je n’arrive pas à comprendre. C’est comme Marie Callas, que j’ai toujours adorée. Elle n’était pas pour certains puristes la technicienne parfaite. Elle avait cette fêlure. Elle dépassait la technique, elle était à la recherche d’autre chose.
Je n’ai pas voulu faire comme Billie Holiday ou la Callas, loin de là, juste de faire.

Dans les textes, tu as pu donner une petite touche surréaliste. Tu es allée plus loin. Quand on prend « Textile schizophrénie », « Valse au sommet », ça t’a permis d’aller plus loin dans l’écriture ?

Ça m’a permis d’aller plus loin. Chaque chanson est écrite de manière différente. Il y a des chansons plus poétiques, d’autres avec une deuxième lecture, des chansons politiques comme « Valse au sommet ». J’étais tellement agacée par tous ces sommets, ces fastes, tout cet argent dépensé dans les G20, les G8… Finalement, après avoir écrit cette chanson, il y a eu une polémique autour de ça. Je trouvais ça terrible de voir qu’ils ne pensent qu’à savoir qui va être la plus belle première dame alors que ce n’est pas vraiment le sujet, et de voir tout cet argent dépensé alors que des gens n’ont pas de toit en ce moment. Je trouve ça terrible, triste. D’où cette chanson, cette valse très légère, et ces paroles plus dures. Il y a aussi des chansons plus poétiques, comme « Mademoiselle de la Gamelle », « Amis des jours de pluie », j’ai pu me permettre plein de choses sur cet album, je me suis vraiment amusée à écrire. Ça a été très dur parce que tout l’album a été écrit en anglais, toutes les sessions d’écriture avec Teitur, Jonatha, Rupert, tout s’est fait en anglais. L’album est entièrement en anglais à la base. Puis on s’est dit que cet album n’était pas un album concept en anglais, qu’il était important de faire le lien avec le public avec des chansons françaises. Je trouve qu’il y a beaucoup de gens qui chantent extrêmement bien en anglais, comme Emilie Simon, Camille, et des gens qui le font super mal, et qui le font pour faire genre. Je n’avais pas envie de faire genre. C’est une langue importante pour moi, parce que j’ai habité aux Etats Unis. C’est une langue que je parle très régulièrement, pas autant que ma langue maternelle mais presque. Je n’avais pas envie d’arriver avec un album tout en anglais à un moment où beaucoup d’albums sortent en anglais. Je suis heureuse de pouvoir le dire aujourd’hui parce que quand j’ai commencé à écrire des chansons, je ne pouvais pas faire des adaptations de mes textes en anglais. Parfois, j’ai dû partir sur des thématiques différentes. C’était très laborieux. Je trouve que le français a vraiment apporté une « french touch » à certaines chansons, je pense notamment à « Valse au sommet ». La chanson française est vraiment beaucoup mieux. C’est beaucoup plus dur mais quand on y arrive on est heureux. C’est beau. Mais c’est beaucoup plus dur d’écrire en français. J’ai quand même gardé deux ou trois chansons en anglais comme « You get me », parce qu’il faudrait une très longue phrase pour le traduire en français. « You get me », ça veut dire qu’on se comprend sans que j’ai besoin de dire quoique ce soit, par un regard tu saisis ce que je suis, tu me comprends. Pour le dire en français, c’est plus long. Sur certaines chansons, j’ai gardé l’anglais parce qu’elles étaient belles comme ça. Je suis vraiment heureuse d’avoir fait l’effort de faire des chansons en français.

Est-ce que tu as pensé un peu à tes fans, qui t’ont suivi au fur et à mesure ? Entre « Cassé » et ton nouvel album, comment vas-tu faire le lien ? Comment projettes-tu les choses pour la scène qui va arriver en 2010 ?

Je n’ai pas vraiment le choix, je suis obligée de passer par un réarrangement de certains titres des deux premiers albums. Je ne pense pas avoir de souci. Ce qui est fabuleux avec les chansons bien écrites, comme a pu le faire Laurent sur mon deuxième album, c’est que ces sont des mélodies qu’on peut arranger de toutes les manières, en blues, country, folk… C’est pour ça que je ne pense pas avoir de souci. Cela sera peut être plus dur avec le premier album, bien qu’il me tarde de faire une version inattendue de « Cassé ». Je pense que c’est possible, parce que c’est aussi une mélodie forte. Il y a un vrai parti pris sur le premier album, les chansons font plus variété française. D’où l’intérêt de trouver autre chose, c’est très ludique de travailler là dessus, d’essayer de réinventer, de trouver une nouvelle vie à certaines chansons, pour qu’elles s’intègrent mieux au spectacle, et qu’elles soient plus cohérentes avec ce que je présente aujourd’hui. Ça fait vraiment partie de ce que j’aime faire lorsque je travaille sur une nouvelle tournée. Les fans ont été patients, ils m’ont attendue et je les remercie. C’est vrai qu’avec moi il faut être patient, je prends mon temps. Mais l’exécution a été rapide finalement. La préparation, définir la direction que l’on veut prendre, a été majeure et prend du temps. La voix centrale, la harpe, qui est l’instrument central de l’album, et chaque instrument autour. Je crois qu’ils ont dû être très surpris par Nolwenn Leroy, je pense qu’ils vont être très surpris sur cet album, mais je pense qu’ils s’attendaient à un moment donné à ce que j’affine. Je travaille dans cette direction. Pour revenir à la voix, je pense que ce qu’ils apprécieront, c’est la place qu’occupe la voix sur cet album. La voix est vraiment centrale et au coeur de la Musique.

Qu’est-ce que tu retiens de cet album, que tu as voulu maîtriser d’un bout à l’autre ? Ça t’a révélé quelque chose à toi-même ?

Maîtrisé mais pas calculé, car fait avec des amis dans une maison studio dans une cambrousse suédoise. J’ai beaucoup appris aux côtés de Teitur, ça a été une expérience très différente de ce que j’ai pu apprendre aux côtés de Laurent. J’étais beaucoup plus investie dans la partie musicale, c’était un tout autre travail. J’ai pris beaucoup plus de place, je me suis plus investie, c’est certain, et c’était logique pour moi. J’avais besoin de ça. J’ai appris à me retrouver enfin seule face à la page blanche pour me demander : « Quel est le nouveau chapitre de mon histoire ?», pour prendre des partis pris, d’être ferme. J’ai pris beaucoup de décisions sur cet album, il y a un parti pris musical, un parti pris au niveau de l’image. J’étais très ferme. J’avais des idées, je voyais des images en écrivant les textes. J’ai été au bout de chaque chose. Je ne pouvais pas être dans le tiède, j’y suis allée à fond, je pense que c’était le moment ou jamais, c’était ce qu’on attendait de moi. Ça me rend très heureuse, cet album parle pour moi, c’est une impression que je n’ai pas eue auparavant, pas comme ça. Il parle pour moi, et j’ai tellement de choses à raconter sur ce disque ! Il n’y a plus de décalage entre mon discours et la Musique que je présente. C’est fabuleux d’avoir juste à expliquer un peu les chansons. Quand la Musique parle pour toi et que ta meilleure carte d’identité c’est ton disque, c’est fabuleux. C’est un sentiment très fort sur ce disque.

Merci beaucoup Nolwenn Leroy d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. On rappelle que ton nouvel album "Le Cheshire Cat & moi" est actuellement dans les bacs et que tu seras en tournée dans toute la France dès mars 2010 et notamment à La Cigale de Paris le 18 mars 2010. Bonne continuation !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 30 Déc - 22:36

Merci à Martine B !

télé magazine de Carrefour :</TR></TABLE>



_________________

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Ven 1 Jan - 14:20

Citation :
Il y eut ABBA, il y eut Joe Dassin, mais il ne faudrait pas oublier Nolwenn Leroy. Quelle énergie, quelle débauche de moyens, et que dire de ce solo de guimbarde dans la piste 3 de Le sheshire cat et moi ! Boire un cacolac ou conduire son solex, il faut choisir, mais toujours en écoutant ce merveilleux chant francais. Une touche de fraicheur dans ces 2000s nauséabondes.

Signé : LisaBuzz.


http://www.lisabuzz.com/f.php/Nolwenn-Leroy-Le-sheshire-cat-et-moi/14478/


mdr

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Ven 1 Jan - 17:02


Nolwenn Leroy

Valse au Sommet


NEWS Nolwenn Leroy - Valse au Sommet

Citation :
Nolwenn Leroy, de part son art si subtile de la métaphore, challenge les conventions. L excellence de Valse au Sommet vous laisse bouche bée, le souffle coupé, presqu ahuri. 'J'irai cracher sur vos tombes' est à la litterature ce que Valse au Sommet est au pop-style. Les huitres raffollent de Nolwenn Leroy... ou l'inverse.


Signé : LisaBuz

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Ven 1 Jan - 17:05

Revue de presse : Nolwenn Leroy

- Revue de presse francophone avec Googlenews -

  • [01/01/1970] Nolwenn Leroy, affranchie - Le Figaro

    Le Figaro

    <IMG alt="" width=1 height=1>
    Nolwenn Leroy, affranchie
    Le Figaro
    Pour Nolwenn Leroy, la voie était toute tracée. Dans la foulée de sa participation à la «Star Academy» (elle fut lauréate de la deuxième promotion), ...
    Nolwenn Leroyzikeo
    Nolwenn «joue l'anguille»24 heures
    Nolwenn au pays des merveillesAlloMusic

    7 autres articles &raquo;
  • [01/01/1970] Nolwenn Leroy: «Je voulais chuchoter à l&apos;oreille des gens» - 20minutes.fr

    20minutes.fr

    <IMG alt="" width=1 height=1>
    Nolwenn Leroy: «Je voulais chuchoter à l'oreille des gens»
    20minutes.fr
    Nolwenn Leroy: On ne peut pas toujours être dans la lumière... J'ai pris le temps parce que j'avais la volonté de faire quelque chose de bien, ...
    Nolwenn Leroy révolutionne ses méthodes de travailVoici
    Découvrez la playlist de Nolwenn Leroy !Musique.Evous.fr
    Nolwenn Leroy parle de la génèse de son albumCharts in France
    MusicActu.com -Publiciblog (Communiqué de presse) (Blog) -Elle
    11 autres articles &raquo;
  • [01/01/1970] Nolwenn Leroy / Le Cheshire Cat Et Moi - L&apos;Express

    <IMG alt="" width=1 height=1>
    Nolwenn Leroy / Le Cheshire Cat Et Moi
    L&apos;Express
    ... elle signe un disque d'hiver exigeant et stylisé, mais pas frileux pour autant. Nolwenn Leroy, Le Cheshire Cat Et Moi (Mercury/Universal).
    Interview vidéo Nolwenn Leroy : Le Cheshire Cat et moiTeemix
    Nolwenn Leroy fait sa révolutionNord Eclair.fr
    NOLWENN LEROY Nolwenn Leroy : «Je ne veux plus faire la chanteuse»Le Matin Online
    Teemix -Teemix
    7 autres articles &raquo;
  • [01/01/1970] Nolwenn Leroy : "Je suis dans la tendance !" (VIDEO) - Télé Loisirs.fr

    <IMG alt="" width=1 height=1>
    Nolwenn Leroy : "Je suis dans la tendance !" (VIDEO)
    Télé Loisirs.fr
    Après quatre ans d'absence Nolwenn Leroy revient avec un nouvel album, Le Cheshire cat et moi. Un titre directement inspiré du matou malicieux du roman de ...
    Le nouveau clip de Nolwenn Leroy « Faut-il, faut-il pas ? »News de stars
    Nolwenn Leroy : Regardez-la en pleine campagne suédoise... pour ...Pure People
    Nolwenn Leroy chante à la FnacTribune de Genève
    Le Matin Online -Starnimo -News de stars
    9 autres articles &raquo;

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Sam 2 Jan - 16:39

Message :

http://dubleudansmesnuages.com/

Merci à gégé d'online.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
miminem



Nombre de messages : 3618
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Sam 2 Jan - 21:13

J'allais juste coller cet avis du "bleu dans les nuages" que j'ai eu aussi dans ma boîte mail aujourd'hui ...

Je rajouterai juste à la citation de Pierre Talec : "La sainteté, comme une rose peut naître dans un fumier…"
(Pour le talent, c'est pareil ! complété par l'auteur de l'article) ...

... que nul n'est prophète en son pays (Evangiles de Luc et Mathieu).... et ça s'avère en Nolwennie ... :silent:

_________________

==============================
Aujourd'hui est un cadeau,
C'est pourquoi on l'appelle "Présent"

===============================
... Si tu vois midi à 14 heures, ta montre retarde ... ....
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 3 Jan - 18:06

jacommos a écrit:
Message :



http://dubleudansmesnuages.com/

Merci à gégé d'online.

Citation :
Bonsoir a tous

Je suis à la fois très surpris et très honoré de voir la discussion autour de mon modeste point de vue sur le magnifique l’album de Nolwenn, plus particulièrement concernant la citation avec laquelle je termine ma courte opinion.
Je voudrais vous faire remarquer que ma rubrique n’est que familière et aucunement érudite et que je connais la difficulté des mots qu’on exprime et ceux qu’on lit et autour desquelles on peut passer des heures. Ainsi permettez-moi d’être simple et pragmatique :
Pour ma citation je ne veux aucunement manquer de respect a tous ceux qui aiment la star ac (et ils sont nombreux), mais plutôt dire a tous ceux qui méprisent les choses sans les écouter à cause de leurs « étiquettes » qu’ils auraient tort de leurs préjugés.
Il ne faut donc pas prendre a un autre degré. Si malgré tout, mes mots ont pu être pris autrement et blesser des susceptibilités, je ne pourrais que vous présenter mes excuses d’avoir été maladroit.
Bonne année a tous et une longue carrière a Nolwenn.

Armando

Réactions de l'auteur sur Online, suite à certaines critiques sur la dernière phrase faisant allusion à la Star Ac.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Dim 3 Jan - 22:16

Merci à Carver de Nolwennleroy.com

Un autre blog amateur Des News En Series


_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 5 Jan - 21:47

Dans le magazine 'Jeune & Jolie' du mois de Janvier, on y trouve deux petits articles :






Merci à Ameline de la Communauté.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mar 5 Jan - 21:52

Présentation de l'album "Le Cheshire Cat et Moi" dans la rubrique Musique du Portail Orange.



http://musique.orange.fr/nolwenn-leroy/le-cheshire-cat-et-moi/chronique


Merci à Ludivine de la Communauté !

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 6 Jan - 15:36



http://www.voici.fr/potins-people/les-potins-du-jour/nolwenn-leroy-revolutionne-ses-methodes-de-travail-331824#
Revenir en haut Aller en bas
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Mer 6 Jan - 21:34

Merci à Carver de Nolwennleroy.com

En plus du concours pour gagner l'album à l'occasion du showcase à la Fnac des Ternes Gagnez un album avec Cherie Fm

L'interview vidéo de 11 min par Vincent Richard Nolwenn Leroy présente son "Cheshire Cat"... et elle !


Citation:
« Pour ouvrir de nouvelles portes, il faut aussi accepter d’en fermer d’autres ». Déclaration de Nolwenn Leroy faisant bien sûr référence à son nouvel album, Le Cheshire Cat et Moi sorti en décembre dernier. Un opus qui contraste avec les deux premiers : Nolwenn (2003) et Histoires Naturelles (2005).

« Ma carte d’identité »
Nolwenn Leroy n’y va pas par quatre chemins. Ce disque est sa réelle « carte d’identité ». Finis les compromis d’après-Star Ac’, la chanteuse a décidé de suivre le chemin de ses influences. Résultat : Le Cheshire Cat et Moi laisse plus de place aux susurrements qu’aux envolées vocales et propose un univers onirique et romantique proche des images des contes et légendes qui peuplent notre imaginaire d’enfant et qui la fascinent, la rassurent. Il y a de la mélancolie, de la nostalgie aussi, avec une certaine chaleur tout de même dans les mélodies, comme on peut l’entendre à travers Faut-il, Faut-il pas ?, Parfaitement insaisissable ou Amis des jours de pluie.

Nolwenn, de A à Z
Contrairement à beaucoup d’artistes, la chanteuse de 27 ans n’a pas de manager. Nolwenn Leroy mène sa barque selon ses envies. D’où un nouvel album écrit à 100 % par elle-même avec trois titres en anglais. Pas une surprise vu le titre « so british » de l’opus qui avait d’ailleurs été entièrement conçu dans la langue de Shakespeare à l’origine. Le projet de sortir Le Cheshire Cat et Moi en anglais est pourtant à l’étude.

Voyage, voyage
Le Cheshire Cat et Moi a été fabriqué entre la Suède, Los Angeles et Les Îles Feroé. C’est de là qu’est originaire Teitur, un compositeur/interprète à qui Nolwenn Leroy a fait appel pour son 3ème album. Ce musicien folk/pop/rock avait assuré la première partie de notre chanteuse française à l’Olympia en 2006 et a joué un rôle important dans la nouvelle facette que nous dévoile Nolwenn Leroy aujourd’hui. Teitur n’a pas hésité à lui présenter le producteur anglais Rupert Hine à un moment où la jeune femme doutait. Quelques ateliers d’écriture à Los Angeles plus tard et Nolwenn reprenait confiance.

La tournée « Cheshire Cat et Moi »
Nolwenn Leroy défendra bien sûr son nouvel album sur scène. Premières dates annoncées : le 17 mars à Lille et le 18 mars à la Cigale à Paris. Avant de prendre les routes de l’hexagone et faire découvrir le décor minimaliste très « victorien » qu’elle prévoit. Amateurs de harpe, vous devriez aussi y trouver votre bonheur…

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi   Aujourd'hui à 15:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles sur le 3ème album : "le Cheshire cat & moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que pensez-vous que Mika nous reserve pour son 3ème album ?
» Album "HELENE"
» album "EPONYMPE" édition canadienne
» album "CHAQUE FEU" édition canadienne
» Album "Salut les Copains", 50 ans !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LA REVUE de PRESSE :: Revue de Presse-
Sauter vers: