Les Discutailleurs fans de musique...

Les Discutailleurs fans de musique...

Nous sommes des Fans de Musique, de Poésie, de peinture... ouverts à la diversité immense que nous proposent tous les arts majeurs
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Olivia Ruiz est de retour ! Ce nouveau disque, son quatrième, est son disque. Celui qu’elle a pensé, celui qu’elle a rêvé, celui sur lequel elle a travaillé, seule dans l’écriture et la composition, tout au long de ces derniers mois alternant les hauts et les bas, le jour et la nuit, le noir, le blanc et les couleurs, l’alternatif comme le continu. Entre le calme et les tempêtes. « Le calme et la tempête », une évidence donc. Entre profondeur des mots et profondeur des sons, jamais elle n’avait donné cette impression de puiser si loin en elle pour trouver la source de ses chansons. C’est entre Paris et Los Angeles qu’elle s’est posée pour co-réaliser le tout aux côtés de Tony Berg (ex-directeur artistique Geffen Records). Un son nouveau naît de cette rencontre entre deux continents, deux générations, deux cultures. A découvrir dans "Le calme et la tempête".

Partagez | 
 

 Mort de Bernard Coutaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacommos
Admin
Admin


Nombre de messages : 7142
Age : 53
Localisation : le Sud
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Mort de Bernard Coutaz   Dim 7 Mar - 22:40

Citation :
AFP - 27/02/2010 à 20h27
Mort de Bernard Coutaz, fondateur de la maison de disques Harmonia Mundi


Bernard Coutaz, le 18 décembre 2006 à Arles"

Ancien journaliste à "Témoignage chrétien" dont le coeur était resté à gauche, Bernard Coutaz s'est lancé dans l'édition phonographique à l'automne 1958 en créant Harmonia Mundi.
C'est dans le Luberon qu'il publiera sa première collection (des enregistrements d'orgues historiques) et fera la rencontre du pionnier des contre-ténors modernes, l'Anglais Alfred Deller, fidèle au label jusqu'à sa mort en 1979.
Installé à Arles depuis 1986, Harmonia Mundi employait en 2008 quelque 330 personnes dans le monde pour un chiffre d'affaires de 60 millions d'euros, et se targuait de faire jeu égal au rayon classique français avec EMI derrière Universal, soit deux majors.
Entrepreneur atypique et militant, Bernard Coutaz se faisait fort de réinvestir ses bénéfices dans la production, après en avoir distribué 20% à son personnel.
Il était fier de son catalogue, "qui a évolué en suivant les artistes, leurs désirs, plutôt qu'en les précédant", disait-il. Bernard Coutaz et sa femme Eva, responsable de la production artistique, se sont rendus célèbres par une politique d'enregistrements très soignés, avec une prédilection pour les musiques anciennes et baroques. Aujourd'hui, la maison collabore régulièrement avec une quarantaine d'artistes, dont les chefs d'orchestre belges Philippe Herreweghe et René Jacobs et le baryton allemand Matthias Goerne.
Perplexe devant le développement de la musique numérique, Bernard Coutaz restait farouchement attaché à l'objet-disque. "Nous ne sommes pas des extraterrestres avec des grandes oreilles, mais avons des yeux et des mains qui ont envie de voir, de toucher et de posséder", disait-il en 2008.
Selon lui, la crise du disque n'était pas celle du support (le CD) mais de la distribution. Pour pallier ces carences, Harmonia Mundi a d'ailleurs lancé ses propres boutiques, désormais au nombre de 46 en France et en Espagne.
Le groupe a progressivement assuré la distribution de nombreux labels de musique classique, musiques du monde et de jazz. Sa diversification s'est aussi étendue à la distribution d'éditeurs de livres, secteur qui représente aujourd?hui environ 40% de son activité en France.
"Bernard Coutaz avait prévu sa succession depuis plusieurs années déjà en nommant Eva Coutaz directrice générale d'Harmonia Mundi. Elle lui succède aujourd'hui à la tête d?un groupe (...) qui comporte six filiales en Allemagne, au Benelux, en Espagne, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Suisse", indique l'entreprise dans un communiqué.
"Autour d'Eva Coutaz, toute l'équipe d'Harmonia Mundi s'efforcera avec enthousiasme de perpétuer l?héritage de son fondateur", ajoute-t-elle.

_________________
"Une voix entre velours et caresse, avec un soupçon de rauque et de vibrato." Jacques Testud.
"La voix de Nolwenn ? une élégance souveraine, de la soie, du velours." Patrice Demailly.

"Le talent sans génie est peu de chose. Le génie sans talent n'est rien" Valery.
"Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" Albert Camus.
"Quand la vérité n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie." Jacques Prèvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdiscutailleursfan.forumperso.com
 
Mort de Bernard Coutaz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernard Herrmann
» Bernard Cavanna
» La mort d'Hyacinthe engendrant la jacinthe.
» Bernard Haitink
» Philippe khorsan est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discutailleurs fans de musique... :: LE JOURNAL DES PEOPLES - L'ACTUALITE... :: Le Journal des Peoples-
Sauter vers: